Suivez-nous sur Facebook
28/08/2017 | Manchettes

Sexy Star : L’art de mettre son industrie à dos

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Indy : Sexy Star blesse Rosemary pendant Triplemania XXV, KUSHIDA champion du monde
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats de NXT du 30 août

sexystarreal

L’affaire Sexy Star/Rosemary a déclenché toute une guerre de mots entre Star et le restant de la communauté de la lutte professionnelle. La situation peut être résumée en trois parties : le point de vue de la victime, la réaction de l’industrie et les conséquences du coupable. Commençons par la principale intéressée, notre Canadienne à visage de Pennywise nommé Rosemary.

Le point de vue de Rosemary

Courtney Rush, Rosemary, peu importe comment vous voulez l’appeler, a subi une blessure au coude lors de son match contre Sexy Star lors du gala Triplemania XXV présenté par AAA. Son séjour au Mexique a pris un tournant sombre lorsque Star l’a mis en clef de bras en fin de match.

Peu de temps après le combat, la vedette mexicaine avait déjà plusieurs personnes dans l’industrie à dos. Quant à Rosemary, les médecins sur place lors de l’incident ont déterminé que la blessure ne la placerait pas à l’écart pour longtemps. Par la suite, elle n’a pas porté de commentaires sur l’évènement pendant quelques jours. Hier soir, elle a décidé de briser le silence avec un tweet expliquant ce qu’elle pensait de tout ça.

Let me make this perfectly clear: if you take liberties with someone’s body when they are giving it to you and trusting you to keep them safe, you are not tough. You are an asshole. And you don’t belong in this business.

Sexy Star decided to do just that this weekend at Triplemania. And while I have remained quiet on social media until I was more calm to address this situation, I have now been informed that she is telling people that it is a work. You are all now being informed that Sexy Star is a liar. She was a liar in the locker room when she was forced to apologize and instead cooked up some bullsh*t excuse that she ‘didn’t know’ and she is a liar now. You know if you are torquing on someone’s arm. You know an armbar is a real and dangerous hold.

The only reason your face is not broken right now is because a little voice inside my head as I lay on the apron kept repeating, ‘Don’t go to Mexican prison..’ (thanks, Demon)

However, turning to positives: the outreach from the wrestling community has been incredible. I’m overwhelmed with how much love I feel right now from friends, fans, and people I have yet to meet in this amazing business. We are a family and we protect our own. If you violate that, you are not welcome here.

I also want to thank the AAA locker room. Multiple people came up to me saying how sorry and disgusted they were. Thank you Hamada and Shani, who also had to deal with bullsh*t from Star during that match. Thank you, Vampiro, for professionally trying to calm a volatile situation, though, as you know, once the excuses started pouring out of Sexy Star’s mouth in lieu of an apology, it was over.

Thank you to the amazing GFW locker room, both present that night and not. I have so much support from everyone, and talent, crew and office have all reached out to show me that.

Par ailleurs, plusieurs personnalités d’importance dans le monde de la lutte se sont prononcées, ce qui nous amène au deuxième chapitre.

La réaction de l’industrie

Vous allez reconnaître plusieurs noms dans la liste qui suit : Road Dogg, Cody Rhodes, X-Pac, Taya Valkyrie, Gail Kim, Ricochet, Sami Callihan, Tessa Blanchard, Velvet Sky, EC3, Trent ?, Joey Janela, Mike Bennett, la liste est extrêmement longue. Ce sont tous des gens qui ont eux quelque chose à dire sur l’accident qui a causé la blessure à Rosemary. Parmi les propos à retenir, il y a ceux de Road Dogg, Cody Rhodes et Sami Callihan. L’un des New Age Outlaws a appris le tout via Mike Kanellis sur Twitter il y a moins de 24 h. Après avoir visionné la vidéo, le D-O-Double G a lancé un avertissement à Sexy Star. S’il y a un moindre pourcentage des chances que ses actes envers Rosemary soient mal intentionnés, il fera tout en son pouvoir pour lui barrer l’accès à chaque promotion de lutte.

Pour le fils de Dusty Rhodes, c’est un acte qui est tout simplement inexcusable. Joey Ryan a mentionné quelque chose de similaire en notant que le but premier d’un lutteur est de protéger son adversaire. Cody a donc annoncé via son compte Twitter qu’il n’acceptera pas la présence de Sexy Star dans l’un de ses vestiaires. Disons que ç’a envoyé un message assez clair.

Il y a également les mots émis par Sami Callihan qui touchent un point particulièrement important concernant la culture de la lutte en 2017. Il précise que les années où les gens se faisaient intimider ou traitées comme du grabuge sont chose du passé. Dans le climat d’aujourd’hui, il est presque impossible de se prendre au sérieux dans un monde où se retrouvent des leaders de cultes, des guitaristes voyageurs et des singes de l’espace. Venant du gars qui porte le surnom Spacecat, c’est l’exemple pur et simple de vivre le « gimmick » comme l’on-dit. De plus, ses mots ont beaucoup plus de poids quand on remarque que la promotion qu’il a fondée (The Wrestling Revolver) porte comme devise « For OUR Generation, By OUR Generation ». C’est un signe que les temps changent.

Ce qui nous apporte aux conséquences des actes de Sexy Star.

Les promotions punissent

Plusieurs gens prévoient que la situation entourant Sexy Star affectera son travail dans l’avenir. Sans grande surprise, c’est ce qui s’est produit. Les promotions de lutte américaine WrestleCircus et WrestleCade ont été les premières à ouvrir la bouche concernant ceci. WrestleCircus a répondu aux commentaires portés par Sami Callihan en disant qu’ils regrettent de ne pas avoir dénoncé le manque de professionnalisme de la lutteuse. Ils ont ajouté que des gens comme elle n’ont pas de place dans la lutte professionnelle.

wrestlecircus-tweet

En ce qui concerne WrestleCade, une promotion de la Caroline du Nord, ils ont annoncé par voie de communiqué que Sexy Star ne participera pas à leur évènement WrestleCade Weekend en novembre prochain. Les gens ayant acheté des billets pour un « Meet & Greet » avec Star seront remboursés dès que possible.

Afin de mettre un terme à cette histoire, renversons la médaille. Du côté de Sexy Star, le Wrestling Observer note qu’elle aurait agis ainsi en pensant que les trois autres femmes impliquées dans le match travaillaient contre elle suite a une altercation avec Lady Shani. Comme l’a mentionné Rosemary dans son tweet, Vampiro semble avoir joué un rôle important de médiateur suite à ce qui s’était produit dans le ring, ce qui a sûrement aidé a contrôlé le tout.

D’une manière ou d’une autre, l’avenir pourrait réserver quelque chose pour Sexy Star, comme dit si bien Ricochet. D’ici là, nous attendrons avec impatience le prochain chapitre de la saga.

 

Pour suivre ce que je fais :

Facebook : facebook.com/chrissp.pro/

Twitter : twitter.com/csp_pro

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Indy : Sexy Star blesse Rosemary pendant Triplemania XXV, KUSHIDA champion du monde
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats de NXT du 30 août