Suivez-nous sur Facebook
22/10/2019 | Manchettes

Un ancien lutteur perd son comté

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
AEW gagne du terrain au Canada
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
La WWE à la Place Bell?

369274CA-4237-47AD-98AC-97E9B02DE5A1

L’ancien lutteur et député sortant NPD François Choquette, 45 ans, a été défait dans le comté de Drummond, hier soir.

S’il avait profité de la vague orange en 2011, sa victoire avait été plus corsée en 2015, alors que sa majorité était passée de 14 000 à 2 000 voix seulement. Hier, c’est la vague bloquiste qui a eu raison de lui, alors que l’ancien animateur Martin Champoux a été élu avec, jusqu’à présent, 44.6% du vote. Choquette a terminé quatrième, derrière les candidats du Parti libéral et du Parti conservateur, alors qu’au moment d’écrire ces lignes, moins de 100 voix séparent la deuxième et la quatrième place

«La politique, on peut en faire partout dans ce qu’on fait dans la vie. Ce n’est pas juste de la politique partisane, c’est de s’impliquer dans la communauté et je le serai toujours, car il y a tellement de belles choses à faire dans Drummond et il y a tellement de bons organismes. Donc vous allez me voir pas très loin et un peu partout dans Drummond (…) C’est sûr que je resterai impliqué avec le NPD, car c’est un parti que j’adore, qui a des valeurs humaines, profondes et sincères. Et c’est comme ça que j’ai fait la politique : avec authenticité et sincérité», a dit Choquette au journal L’Express après sa défaite.

Ancien champion de la FLQ
Choquette a déjà lutté pendant quelques années, au début des années 2000. Sous le nom du Prof. Choquette (il était enseignant de métier), il était un heel qui arrivait au ring avec un dictionnaire. Ce que ses adversaires ne savaient pas toujours, c’est qu’il cachait une brique dans ce dictionnaire! Le 21 mars 2003, il a remporté le titre québécois de la Fédération de Lutte Québécoise, propriété de Paul Leduc, défaisant le vétéran Rough Rider. Une semaine plus tard, Rough Rider reprenait son titre. Choquette fut aussi chroniqueur pour le site web FN Lutte dans les mêmes années. Il a fait également partie du comité votant pour le Temple de la Renommée de la Lutte au Québec.

Plus de succès que Rougeau et Vachon
Dans l’histoire du Québec, Choquette demeure toujours le seul lutteur à avoir été élu au provincial ou au fédéral. Bien des gens se souviennent de Johnny Rougeau, qui avait tenté sa chance comme candidat indépendant ainsi que Paul Vachon, qui s’était justement présenté pour le NPD. Rougeau avait terminé quatrième dans la circonscription de Dorion aux élections provinciales de 1966. Vachon pour sa part avait terminé troisième dans Brome-Missisquoi en 1988, quatrième dans Hochelaga-Maisonneuve en 1993 et cinquième lors d’une élection partielle en 1995, de retour dans Brome-Missisquoi.

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
AEW gagne du terrain au Canada
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
La WWE à la Place Bell?