Suivez-nous sur Facebook
09/06/2019 | Manchettes

Total Crap spécial lutte II : le pire de la lutte… à son meilleur

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2019-06-04 : face à face des titans
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
En bref AEW : nouvelle équipe, nouveau combat - 2019-06-10

TOTAL CRAP SPÉCIAL LUTTE II

Ce samedi 7 juin dernier avait lieu, au Club Soda de Montréal, la deuxième édition de la soirée Total Crap spécial lutte présenté en collaboration avec le Festival SPASM. Avant toute chose, qu’est-ce que Total Crap? Total Crap, c’est le meilleur des pires vidéos existantes; un montage à la fois nostalgique et déjanté, mais ô combien hilarant! Simon Lacroix et Pascal Pilote sont les maîtres d’œuvre de ces superbes compilations. Cette soirée était également ponctuée de véritables combats; un mélange parfait qui plaît tant aux amateurs de lutte qu’aux néophytes.

La présentation des blocs vidéos était effectuée par messieurs Lacroix et Pilote, tandis que l’animation des combats relevait du talent de Jean-François Kelly, qui anime également La Lutte à RDS sur les ondes de RDS2.

**

L’événement commence avec deux blocs vidéos, par exemple :

**

Premier combat de la soirée : SeXXXy Eddy contre Space Monkey contre Handsome JF dans un combat triple menace;

SeXXXy Eddy c. Space Monkey c. Handsome JF

Patrice Maltais agit en tant qu’arbitre pour ce combat.

Handsome JF prend tout son temps pour faire son entrée dans l’arène, demandant à Jean-François Kelly de le présenter à plusieurs reprises, de façon toujours plus grandiloquente.

Space Monkey est le favori de la foule; même les cinq livres supplémentaires dissimulées dans le maillot de SeXXXy Eddy ne parviennent à faire pencher l’assistance en sa faveur. Handsome JF use de tactiques déloyales, tentant d’amadouer Space Monkey avec une banane. SeXXXy réplique en invoquant le « p0uvoir du pénis » et envoie ses adversaires au tapis après les avoir attirés tel un aimant. Après un coup sous la ceinture à Eddy, Handsome JF lui inflige une descente du coude de la troisième corde, mais n’obtient que le compte de deux. Space Monkey contre-attaque en faisant avaler une substance brunâtre non identifiée à Handsome JF, qui se réfugie aux vestiaires.

JF n’a pas dit son dernier mot, revenant dans l’arène par la foule, mais glisse sur la pelure de banane jetée par Space Monkey! Space Monkey enchaîne avec un saut de lune de la troisième corde pour la victoire!

Après le combat, SeXXXy Eddy et Space Monkey se témoignent leur respect mutuel tandis que Handsome JF et l’arbitre Patrice Maltais trinquent avec une bière Boréale… Contre toute attente, l’arbitre inflige un coup d’assommoir à JF tel ”L’Impitoyable” Steve Austin! On se moque de JF alors qu’Eddy effectue le compte de trois en faveur de Patrice Maltais; tous deux versent ensuite leur bière sur JF avant de rejoindre les vestiaires.

Vainqueur : Space Monkey au compte de trois.

**

Par la suite, on présente le troisième bloc de vidéos avant l’entracte.

De retour de l’entracte, on annonce en primeur un documentaire à propos des frères Maurice ”Mad Dog” et Paul Vachon. Alors que Simon Lacroix et Pascal Pilote se préparent au quatrième bloc de vidéos, ils sont interrompus par Benjamin Tull, qui avait une longue liste de doléances à adresser.

**

Deuxième combat de la soirée : Matt Falco contre le champion IWS Benjamin Tull dans le cadre du Benjamin Tull Open Challenge;

Benjamin Tull Open Challenge

Benjamin Tull se présente en insultant messieurs Lacroix et Pilote, et en invectivant le public. L’assistance lui répond alors en scandant « Sois méchant! » (Cette phrase est tirée d’un extrait de l’émission Casse-croûte à l’américaine mettant en vedette l’équipe The Nasty Boys.) Les maîtres de cérémonie dévoilent alors l’adversaire de Benjamin Tull : son ancien coéquipier au sein de l’équipe Les Brasseurs, Matt Falco!

Rapidement, le combat se déplace à l’extérieur de l’arène, où Falco exécute un plongeon sur son ancien frère d’armes! Matt Falco poursuit avec des ciseaux de tête à la volée à partir du troisième câble et un écrasement, mais ne parvient qu’à obtenir le compte de deux. Le champion IWS riposte avec une tentative d’écrasement de la troisième corde, esquivée par Falco, et ce dernier réplique avec une souplesse en chandelle au centre de l’arène. Tull résiste au tomber suite à la souplesse et contre-attaque lui-même avec un écrasement qui lui permet de l’emporter.

Ulcéré par la défaite, Matt Falco évacue sa frustration avec une bombe de puissance Sit-Down sur l’arbitre!

Vainqueur : le champion IWS Benjamin Tull avec le tomber.

**

Vient ensuite le quatrième bloc et dernier bloc de vidéos avant le combat principal!

**

Combat principal de la soirée : ”Speedball” Mike Bailey contre Matt Angel représentant Untouchables;

''Speedball'' Mikey Bailey c. Matt Angel

D’abord, notons que ce combat de haut calibre est en lice pour être LE combat de l’année 2019; un combat qui aurait ravi n’importe quelle foule à travers le monde.

Patrice Maltais agit en tant qu’arbitre pour ce combat.

Le premier à faire son entrée dans l’arène, Matt Angel, arborant un t-shirt où il est écrit « F*ck Montréal », confronte la foule montréalaise. Ça promet.

”Speedball” se mérite, quant à lui, les acclamations de l’assistance. L’intensité du combat va crescendo et l’on assiste à beaucoup de haute voltige. Mike Bailey est particulièrement agressif avec un saut de lune, un coup de pied Claymore et un saut de lune en vrille sur « le petit bum des Untouchables ». Malgré cela, Matt Angel réussit à relever l’épaule au compte de deux. ”Bad Angel” réplique avec la Salida del Sol, un Double Stomp et un Suicide Dive sur Bailey, qui a été forcé hors de l’arène.

Alors que l’on se bat parmi la foule, Mike Bailey se hisse sur un bar et s’élance en un saut de lune sur Matt Angel! Pendant ce temps, l’assistance scande « Holy Sh*t! »

On retourne vers l’arène et Mike Bailey tente une descente des genoux avec un salto arrière sur le tablier, mais Angel parvient à s’écarter; Bailey s’y heurte ainsi les genoux. Matt Angel contre-attaque avec une bombe de puissance de la troisième corde et sa prise de finition, le Fallen Angel! 1! 2! Deux seulement.

Au tour de Mike Bailey de riposter, cette fois avec un One-Winged Angel, mais Matt Angel relève l’épaule! Incroyable! Mike Bailey ne perd pas un instant et enchaîne avec sa prochaine prise : une descente des genoux en salto arrière du troisième câble directement au dos de Matt Angel! Un! Deux! Et trrrrrrois!

Vainqueur : ”Speedball” Mike Bailey au compte de trois.

**

En conclusion, cette soirée avait absolument tout pour plaire aux gens sur place. Un événement qui aura certainement fait gagner de nouveaux adeptes à la lutte, particulièrement la lutte québécoise. Le côté théâtral et interactif de cette discipline y a certainement été mis en valeur.

À notre humble avis, Total Crap est définitivement un événement à ne pas manquer.

**

Réalisé en collaboration avec Mélanie Noël.

PS. Les vidéos contenues dans ce compte rendu ne font pas nécessairement partie de la soirée Total Crap spécial lutte II, mais sont issues de leur chaîne YouTube.

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2019-06-04 : face à face des titans
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
En bref AEW : nouvelle équipe, nouveau combat - 2019-06-10