Suivez-nous sur Facebook
19/06/2020 | Manchettes

#SpeakingOut : le monde de la lutte ébranlé!

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Ricky Starks et Abadon officiellement à l'AEW
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Propos offensants : Sammy Guevara suspendu

#SpeakingOut2

Hier, jeudi 18 juin 2020, dénonciations et allégations d’agressions, de harcèlements et de violence physique ou verbale dans le monde de la lutte ont déferlé sur les réseaux sociaux. Près de trois ans après le mouvement #metoo, dans lequel la lutte professionnelle avait été épargnée, les dénonciations se font cette fois-ci par le biais des mots-clic #speakout et #speakingout.

Parmi les personnes dénoncées publiquement, plusieurs sont des lutteurs, entraîneurs et promoteurs du Royaume-Uni:

David Starr (agression sexuelle) :

**

David Lagana, vice-président de la National Wrestling Alliance (NWA) (agression sexuelle) :

**

Jack Gallagher de 205 Live (harcèlement sexuel) :

Jack Gallagher1Jack Gallagher2

**

Jordan Devlin de NXT UK (violence physique) :

Jordan Devlin

Crédit photo PRO Wrestling Spotlight.

Dans le cas de Jordan Devlin, la WWE a émis un communiqué dans lequel elle dit prendre ces allégations très au sérieux et se pencher sur ce problème.

**

Jimmy Havoc d’AEW (violence psychologique) :

D’ailleurs, voici le communiqué de l’AEW concernant le cas Jimmy Havoc. Ce dernier suivra une thérapie afin de régler ses problèmes de santé mentale et d’abus de substances. Son statut au sein de l’AEW sera réévalué lorsqu’il aura complété sa thérapie.

**

Joe Coffey de NXT UK (harcèlement) :

**

Travis Banks de NXT UK (violence psychologique) :

**

Alexander Dean (harcèlement psychologique) :

**

Jack Sexsmith de PROGRESS (harcèlement sexuel) :

**

Jake Gittens/Killian Jacobs d’Ironfist (violence psychologique) :

**

Joey Ryan d’Impact Wrestling (harcèlement sexuel) :

**

Ligero de NXT UK (harcèlement psychologique et violence économique) :

**

Un lutteur d’AEW inconnu jusqu’à maintenant (agression sexuelle) :

**

Xander Cooper (agression sexuelle) :

**

En réponses à ces dénonciations, plusieurs personnalités du monde de la lutte ont encouragé les victimes à parler publiquement de ce qui leur est arrivé :

**

Ce vendredi 19 juin:

Suivant les allégations le concernant, David Lagana a quitté ses fonctions de vice-président au sein de la NWA.

La WWE a libéré Jack Gallagher de son contrat.

La fédération PROGRESS a émis un communiqué concernant des lutteurs visés par ces allégations. Ainsi, David Starr et Marc Paz Parry sont bannis de PROGRESS, tandis que Travis Banks, et les ex-champions par équipe Jordan Devlin et Scotty Davis sont suspendus indéfiniment.

**

Pour l’instant, aucune accusation n’a été portée. Lutte.Québec suivra ce dossier de près pour vous.

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Ricky Starks et Abadon officiellement à l'AEW
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Propos offensants : Sammy Guevara suspendu