Suivez-nous sur Facebook
02/10/2017 | Manchettes

Shane investit dans la marijuana / Le dentier de Cesaro inspire un t-shirt

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Bayley en compétition mondiale / Xavier Woods incarnera Raiden
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Qui sera le visage de Soeur Abigail ?

Si certains étaient surpris du retour de Shane MacMahon il y a plusieurs mois, ils risquent de l’être davantage en sachant ce qu’il a choisit de faire durant son absence. Lors de cette période Shane O-Mac est devenu le PDG d’une société située en Chine se nommant; YOU On Demand. Shane est non seulement devenu un dirigeant d’entreprise, mais s’est impliqué avec bien d’autres. L’une d’elles fait particulièrement parler d’elle:  la société EnviroGrow. Les activités de cette entreprise basée au Connecticut sont de produire des modules préfabriqués pour la culture de la marijuana. Ces modules sont ensuite vendus et distribués dans les États ou le «pot» est légal à des fins médicales ou récréatives. Selon New York Daily News, Shane MacMahon a investi 500 000$ dans l’entreprise. Le rôle du fils MacMahon était de créer un engouement autour des modules. Selon une source, Shane croyait fermement au projet.

“He thought it was going to be a big boom and make a lot of money,”

Malheureusement, ce ne fut pas le cas. D’ailleurs Shane O-Mac est même plus que déçu de son investissement. On lui avait affirmé qu’il investissait son argent dans des modules qui seraient à la fine pointe de la technologie, mais lorsque ce denier est allé visiter l’usine de production, celle-ci était quasiment inexistante. Shane considère qu’on lui a menti sur l’état de l’entreprise et tente aujourd’hui de récupérer la somme investie, ce que le propriétaire de la société lui refuse. Un procès a été ouvert l’an dernier et est toujours en cours.

Une nouvelle tout de même surprenante quand on connaît les affiliations politique de la famille MacMahon avec le Parti Républicain qui est hautement conservateur quant à la légalisation de la marijuana.  Le procureur général des États-Unis , équivalent de notre ministre fédéral de la Justice, Jeff Sessions avait été véhément à ce sujet:

“good people don’t smoke marijuana.”

Par ailleurs, la porte-parole de la SBA n’a répondu à aucun commentaire sur comment Linda MacMahon, qui travaille présentement pour le cabinet de Donald Trump, avait perçu l’investissement de son fils. Bien que la SBA encourage le démarrage d’entreprise en leur prêtant des fonds pour débuter leurs activités, il n’en est rien pour les sociétés désirant se lancer dans le secteur du cannabis.

Souhaitons bon courage à Shane dans son nouveau projet, quel qu’en soit le dénouement !

Et vous ? Auriez-vous acheté du «pot» certifié Shane O-Mac ?

smackdown-shane-mcmahon

 

****

Parlons marchandise !

Il faut croire qu’il est possible de tirer profit de toutes les situations. C’est le cas de Cesaro, dont tous purent voir les déboires buccaux lors de WWE No Mercy 2017. Malgré tout, Cesaro a pris le tout avec bonne humeur et ce, même si son combat lui avait coûté ses deux dents  avant. Son désormais célèbre sourire édenté a inspiré ce gaminet:

Bien qu’humoristique, ce chandail est bel et bien produit officiel de la WWE, disponible sur leur boutique en ligne. Disons simplement que le malheur des uns fait le bonheur des autres et que Vince MacMahon sait comment capitaliser sur un événement jusqu’à la dernière dent… Oups ! Jusqu’à la dernière miette.

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Bayley en compétition mondiale / Xavier Woods incarnera Raiden
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Qui sera le visage de Soeur Abigail ?