Suivez-nous sur Facebook
12/12/2017 | Manchettes

Résultats SmackDown Live – 12 décembre 2017

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Logo magique et Grande Guerre à l'horizon
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats SmackDown Live - 19 décembre 2017

smackdown-live

Premier combat de la soirée, combat non télévisé : Tye Dillinger contre Mike Kanellis

Vainqueur : Tye Dillinger vainquit Mike Kanellis.

* * *

L’émission s’ouvrit sur nos Québécois nationaux qui distribuaient des prospectus anti-Shane O-Mac : le Yep! Movement était né. Ils en distribuèrent à Chad Gable et Shelton Benjamin, et même au DG de SmackDown Live Daniel Bryan!

Le champion de la WWE, AJ Styles, nous gratifia de sa présence; la foule était en délire comme à l’accoutumée. Il entretint la foule à propos de son combat de dimanche prochain contre le Modern Day Maharajah, Jinder Mahal, jusqu’à ce que les ex-larbins l’interrompent. Ils se plaignirent du mauvais traitement que le Maharajah leur avait infligé il y a deux semaines. Temps des Fêtes oblige, Styles leur offrit des câlins réconfortants, ce à quoi les Singh Brothers rétorquèrent en lui proposant… leur appui à Clash of Champions 2017! Éventant leur ruse, le Phenomenal One leur mit une raclée tandis que Jinder observait sans rien faire.

 

Premier combat de la soirée : la championne féminine de SmackDown, Charlotte Flair, contre Ruby Riott accompagnée du Riott Squad.

Ce combat marquait le tout premier affrontement entre la nouvelle venue de la NXT et la championne Charlotte. L’adversaire de Charlotte à Clash of Champions, Natalya, agissait en tant que commentatrice invitée.

On eut droit à un beau combat de lutte technique féminine. Les acolytes de Riott, de même que Natalya, firent sentir leur présence aux abords de l’arène au détriment de Charlotte. La réplique de Natalya, une corde à linge infligée à Charlotte, donna la victoire par disqualification à la Nature Girl.

Alors que le Riott Squad voulut écraser Charlotte sous les marches de métal, comme elles avaient fait subir à Naomi, on vint en aide in extremis à la championne.

Naomi était de retour! Tandis que le Riott Squad battait en retraite, ce fut au tour de Lana, Tamina et Carmella de leur tendre une embuscade. La division féminine de SmackDown Live n’allait certainement pas se laisser damer le pion par la clique à Ruby Riott.

Vainqueur : Charlotte Flair par disqualification.

* * *

 

Deuxième combat de la soirée : le champion des États-Unis, Baron Corbin, contre Dolph Ziggler.

En préparation de leur combat triple menace à Clash of Champions 2017, les deux vieux ennemis s’affrontaient à nouveau. Le troisième lutteur du combat de championnat des États-Unis, le Glorieux Bobby Roode, faisait office de commentateur invité pour le combat.

Le combat fut tel que ce à quoi les deux lutteurs nous eurent habitués. Cependant, le Glorieux ne put s’empêcher de faire sentir sa présence avant dimanche et infligea le Glorious DDT à Ziggler, lui donnant la victoire par disqualification. Pour faire bonne mesure, le champion des États-Unis eut lui aussi droit à la prise de finition de Bobby Roode.

Vainqueur : Dolph Ziggler par disqualification.

* * *

 

Ensuite, on présenta un autre désopilant segment de Fashion Files avec Breezango et The Ascension. Ces derniers assurèrent Fandango et Tyler Breeze de leur soutien contre les Bludgeon Brothers à Clash of Champions 2017.

Voici, ci-dessous, le segment de A Very Special Fashion Files que l’on n’a pu voir à SmackDown Live :

 

Troisième combat de la soirée : Colin Delaney et Joe Monroe contre les Bludgeon Brothers.

Comme le veut la tradition lorsque la WWE veut promouvoir une nouvelle équipe, ou un(e) nouveau(elle) Superstar, les Bludgeon Brothers anéantirent des « athlètes locaux » pour la deuxième semaine consécutive. Une destruction en règle avec le Double Crucifix.

Vainqueurs : LES BLUDGEON BROTHERS DANS UNE DÉCIMATION TOTALE!!!

* * *

 

KO et Sami, arborant leurs t-shirts Yep!, vinrent « occuper SmackDown Live ». Ils poursuivirent leurs diatribes mensuelles à l’encontre du commissaire.

Ce fut alors que le DG Daniel Bryan vint annoncer qu’il y aurait un deuxième arbitre invité dans le cadre de leur combat par équipes à Clash of Champions 2017 afin d’assurer l’impartialité du combat : lui-même!

 

Quatrième combat de la soirée : les champions par équipes de SmackDown, les Usos, contre Rusev et Aiden English.

SmackDown Live nous offrit un autre avant-goût de l’un des combats de Clash of Champions, cette fois quant au championnat par équipes Fatal 4-Way. The New Day faisaient office de commentateurs invités pour cet affrontement tandis que Chad Gable et Shelton Benjamin observaient le combat à partir de l’allée.

Les fils de Rikishi furent clairement les favoris de la foule durant ce combat, nous offrant une prestation de qualité telle qu’ils nous y ont habitués depuis quelques mois.

Alors que Jey tenta de plonger sur Rusev à travers les câbles, le Bulgare vit venir le coup et lui donna un coup de poing qui projeta le champion par équipes au sol. Puis, se fut au tour de Jimmy de se voir renverser sa Baseball Slide en Machka Kick. Aiden English en profita pour projeter Jimmy au tapis tête la première pour le compte de trois.

Après avoir vaincu The New Day la semaine dernière et les Usos cette semaine, le tandem Rusev-Aiden English était à sur une lancée qui pourrait, peut-être, les propulser aux plus hauts sommets ce dimanche.

Vainqueurs : Rusev et Aiden English au compte de trois.

 

En coulisses, Renee Young menait une entrevue auprès du champion de la WWE, AJ Styles, lorsque Jinder Mahal et ses laquais attaquèrent sournoisement ce dernier en prévision de Clash of Champions 2017.

On annonça également, dans le cadre du Kick-off de Clash of Champions, un combat entre les anciens coéquipiers Zack Ryder et Mojo Rawley.

* * *

 

Cinquième combat de la soirée : Shinsuke Nakamura, accompagné de Randy Orton, contre Kevin Owens accompagné de Sami Zayn.

Avant le combat, Renee Young mena une entrevue auprès du King of Strong Style et du Apex Predator durant laquelle ils promirent de faire congédier les lutteurs québécois. Daniel Bryan fut le commentateur invité pour le combat.

Kevin Owens y alla d’entrée de jeu avec une combinaison clé de tête-atemi. Lorsque Shinsuke voulut répliquer, KO se réfugia auprès de Sami à l’extérieur de l’arène.

De retour dans l’arène, Owens reprit sa tactique de la clé de tête afin de fatiguer son adversaire. Première tentative de compte de trois de la part de Kevin : sans succès.

Nakamura reprit le dessus et travailla sur Kevin Owens dans le coin du l’arène, mais Owens s’en extirpa et poursuivit avec sa clé de tête. Après moults revirements de situation de part et d’autre, le Québécois et le Japonais en vinrent aux poings et aux coudes au centre de l’arène. Nakamura s’élança en un saut chassé qui étala Owens au tapis. Nakamura souleva ensuite Kevin Owens et lui rabattit la tête au tapis afin de poursuivre son assaut avec des Yes! Kicks, rendus célèbres par nul autre que Daniel Bryan, et un enziguiri. Après un travail au coin, le King of Strong Style tenta de ravir la victoire au compte de Un… Deux…! L’ex-champion universel répliqua avec un Senton du troisième câble… qui percuta les genoux de Nakamura! Ce dernier tenta une Reverse Exploder Suplex, mais lorsque KO tenta de s’en libérer, il frappa l’arbitre par inadvertance!

En réponse à cela, Daniel Bryan revêtit promptement le gilet de l’arbitre tandis qu’Owens tenta le Pop-up Powerbomb… que Nakamura renversa en un puissant coup de pied renversé. Ce dernier tenta le compte de trois, mais Daniel ne fut pas assez rapide pour officialiser la victoire de Shinsuke. Sami vint haranguer Bryan, mais Randy Orton en profita pour lui infliger une corde à linge et le projeter à l’extérieur de l’arène sur le poteau.

Profitant de la mêlée, Nakamura se prépara pour le Kinshasa… et dut y renoncer pour repousser Sami. Kevin Owens en profita pour empoigner le lutteur du Pays du soleil levant, le projeter dans les câbles et lui infliger, cette fois pour la peine, le Pop-up Powerbomb! Un! Deux! Et trrrrrrrois!

Suite à sa victoire, Kevin Owens et Sami Zayn se pavanèrent allègrement devant le WWE Universe à Cincinnati.

Vainqueur : Kevin Owens au compte de trois.

* * *

Après l’enregistrement de 205 Live, le champion de la WWE, AJ Styles, défendit son titre lors d’un combat non télévisé contre Jinder Mahal.

Vainqueur : AJ Styles conserva son titre.

 

Sur ce, bon Clash of Champions 2017 et Joyeuses Fêtes à toutes nos lectrices et tous nos lecteurs!

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Logo magique et Grande Guerre à l'horizon
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats SmackDown Live - 19 décembre 2017