Suivez-nous sur Facebook
17/10/2018 | Manchettes

Résultats SmackDown 1000 – 2018-10-16

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2018-10-09 : en route pour la WWE World Cup!
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Exclusif - Questions au nouveau champion XZW Gen-X : Angélico!

smackdown1000-mysterio-nakamura

Bonsoir tout le monde! Ce soir, c’est le millième épisode de l’équipe des bleus, qui nous a permis de découvrir de nouvelles Superstars depuis 1999. Cette soirée de lutte est spéciale, car elle marquera le retour à temps plein à la WWE de la légende de la lucha, Rey Mysterio! De plus, nul autre que le phénomène, The Undertaker, sera présent et on assistera à la réunion de l’un des groupes les plus influents de la Reckless Agression Era : Evolution!

En direct du Capital One Arena de Washington, DC, nos commentateurs sont Corey Graves, Byron Saxton et Tom Philips.

* *

L’émission commence avec un récapitulatif des moments marquants de SmackDown depuis 1999, de l’Attitude Era (1999-2001) à la New Era (depuis avril 2016) en passant par la Ruthless Agression Era (2002-2011) et la PG Era (2011-avril 2016).

Ensuite, on a droit à la seconde édition de TruthTV avec R-Truth et The Princess of Staten Island, Carmella. R-Truth salue d’emblée le millième épisode de SmackDown LIVE. Malheureusement, Carmella lui rappelle qu’ils n’y a eu qu’un seul épisode de TruthTV et que le segment a été annulé. Pour palier au malaise, The Fabulous Truth se met à danser avant d’accueillir leur premier invité… Et la commissaire de Raw, Stephanie McMahon, se présente à la surprise générale et sous les huées de l’univers de la WWE.

Stephanie remercie The Fabulous Truth de l’avoir invitée et rappelle qu’elle a été la première d.g. de SmackDown. Elle est heureuse de voir la vision qu’elle avait de SmackDown il y a des années être réalité… Et sur ce, nul autre que le commissaire de SmackDown, Shane O-Mac, vient l’interrompre. Shane bénéficie, lui, des acclamations de la foule! Shane se remémore l’histoire phénoménale de SmackDown et démontre sa gratitude envers les amateurs d’avoir permis à l’équipe bleue de perdurer à travers les années. Stephanie lui répond qu’il obtient des applaudissements faciles en remerciant la foule et en énonçant le nom de la ville où ils se trouvent. Ce à quoi Shane répond : « Bienvenue à l’émission A (Welcome to the A-show) ». Jamais à court de réplique, Stephanie rétorque que Raw a vingt-cinq ans d’histoire et est tenu à de plus hauts standards de qualité…

No Chance in Hell! Mettant fin à la chicane, c’est maintenant l’arrivée du propriétaire de la WWE, Mr. McMahon! Et l’accueil de l’univers de la WWE est assourdissant. Vince dit que la foule ne veut pas les voir se chamailler, mais être divertie, et il suggère à tous de danser!

* *

Par la suite, le champion WWE, AJ Styles, fait son entrée suivi immédiatement par Daniel Bryan. On apprend que les deux excellents lutteurs feront équipe au retour de la pause!

Premier combat de la soirée : le champion WWE, AJ Styles, et Daniel Bryan contre The Usos.

Quel combat par équipes cela s’annonce : deux des plus grands lutteurs de la WWE contre l’une des meilleures équipes de la compagnie. Daniel commence le combat contre Jimmy Uso. Malgré tout le respect qu’ils se vouent mutuellement, ni Daniel ni Jimmy ne retiennent leurs coups. Et Daniel de changer avec AJ Styles qui s’en prend immédiatement à la jambe gauche de Jimmy qui change avec Jimmy : double enziguri, aidés par les câbles, sur The Phenomenal One. Et Jey Uso qui semble avoir eu le dessus sur AJ Styles, mais ce dernier renverse un écrasement de Jey en Calf Crusher tandis que Daniel emprisonne Jimmy dans le Yes! Lock. Heureusement pour les anciens champions par équipes de SmackDown, Jey réussit à agripper le câble tandis que SmackDown 1000 s’en va à la pause.

De retour de la pause publicitaire, AJ et Jimmy sont au tapis et ils changent avec leur partenaire respectif. Daniel repousse alors The Usos à lui tout seul avec une Suicide Dive sur Jimmy, et un Missile Drop Kick et des Yes! Kicks sur Jey. Daniel tente le tomber, mais Jimmy vient sauver in extremis son frère jumeau. Dans la confusion qui s’ensuit, Daniel frappe AJ par inadvertance. Alors que Daniel se confond en excuses, The Usos Superkick AJ puis, Daniel et obtiennent la victoire par tomber. Après cette défaite, la tension est palpable chez le champion WWE, AJ Styles et l’aspirant numéro un Daniel Bryan.

Vainqueurs : The Usos au compte de trois.

* *

Puis, nous avons droit à une réunion des d.g. de SmackDown : Paige, Vickie Guerrero, Theodore Long et John Laurinaitis.

* *

Parlant de réunion, le groupe le plus influent de 2003 à 2005, Evolution, se réunit pour l’occasion à SmackDown 1000! Ovation debout pour les vétérans que sont The Game, Triple H; The Viper, Randy Orton; The Animal, Batista et The Nature Boy, Ric Flair. Triple H prend le microphone et dit que la seule façon de durer comme SmackDown l’a fait, c’est d’évoluer, et pour célébrer cette date mémorable, réunir la faction qui représente ce mot. C’est maintenant au tour de The Nature Boy qui souhaite que SmackDown se rende à dix mille épisodes! Pour Randy Orton, Evolution lui a donné la chance de se faire valoir, mais pour sa part, il a continué d’évoluer contrairement à ses collègues… Batista, ou Drax le destructeur pour les fans de Marvel, a la parole après lui. Il choisit d’ignorer les dires de Randy Orton et il se dit fier d’avoir aidé à bâtir l’équipe bleue. Ce soir, il est fier d’être chez lui, à Washington, DC., devant l’univers de la WWE, et ce malgré les « Bootista ». Il les aime et a adoré divertir. Pour finir, il rappelle que, chaque fois que le thème Line in the Sand jouait, une énergie se dégageait de la salle. Il n’a que des éloges pour chacun de ses anciens collègues. Concernant Triple H, Batista dit que cet homme, quatorze fois champion du monde, a changé le monde de la lutte, qu’il a tout fait dans le monde de la lutte… Excepté vaincre Batista. L’univers de la WWE scande alors One More Match tandis que Ric Flair tente de dénouer la tension. Le segment prend fin avec les accolades habituelles des retrouvailles.

* *

Deuxième combat de la soirée : Rusev, accompagné de Lana, contre The Miz dans un combat de qualification pour la WWE World Cup.

rusev-vs-the-miz

Charles Robinson est l’arbitre pour ce combat et Rusev commence en lion, forçant The Miz à se réfugier à l’extérieur. The Bulgarian Brute part à sa poursuite et, alors que The Miz rentre dans l’arène, Aiden English vient distraire Rusev. Cela permet à The Miz de prendre The Super Athlete en roulade pour le compte de trois! The Miz rejoint donc John Cena; Kurt Angle; le champion intercontinental Seth Rollins; le champion par équipes de Raw Dolph Ziggler; Jeff Hardy et The Viper, Randy Orton dans cet illustre tournoi.

Enragée par la défaite de Rusev et la tricherie d’Aiden English, Lana donne à ce dernier un coup de pied dans les bonbons! Et Rusev d’en rajouter en projetant à de multiples reprises Aiden sur les escaliers métalliques et la table des commentateurs.

Vainqueur : The Miz, avec le tomber, se qualifie pour la WWE World Cup.

* *

Puis, on assiste à la rencontre en coulisses entre Curt Hawkins et son mentor, The Rated-R Superstar, Edge!

The Cutting Edge

Sous les applaudissements assourdissants de l’univers de la WWE, l’ancien champion du monde, champion intercontinental, multiple champion par équipes, gagnant du Royal Rumble et premier Mr. Money in the Bank fait son apparition, présenté par Tony Chimel (Suuuuuperstar!) Au microphone, Edge avoue qu’elle devait être présent, car il a toujours senti que SmackDown était SON émission : encaisser son contrat Money in the Bank contre The Undertaker, son combat sans disqualification contre Eddie Guerrero, marier et divorcer Vickie Guerrero. Se faisant la boussole morale de SmackDown LIVE pour une soirée, il invite la championne féminine de SmackDown, Becky Lynch, à le rejoindre dans l’arène. Edge évoque que l’allure de Becky, en ce moment, lui fait penser à lui à une époque. Becky le remercie pour ses bons mots étant donné qu’il était l’une de ses idoles. Edge poursuit en affirmant que tous deux ont dû bûcher, travailler dur pour parvenir là où ils voulaient être. Et l’univers de la WWE de scander : Vous le méritez (You deserve it!) Selon The Rated-R Superstar, Becky a fait le mauvais choix en optant pour sacrifier son amitié avec Charlotte Flair. Il a fait la même erreur à une époque, il a ruiné des amitiés. Cependant, ces choix ternissent l’âme et nous font finir seuls avec nos titres, sans personne, à se détester soi-même. Becky Lynch rétorque qu’elle ne s’aime pas, elle s’adore, et enjoint Edge à cesser son ton condescendant, quitter l’arène et prendre garde à ne pas se blesser le cou en partant.

Soudain, le thème de Charlotte retentit et elle se présente en haranguant la championne. Les deux lutteuses en viennent ensuite aux coups au centre de l’arène tandis que les arbitres et Fit Finlay tentent par tous les moyens de les séparer.

* *

Entre temps, on aperçoit Rey Mysterio (!) qui rencontre son ami Jeff Hardy en coulisses et les deux lutteurs se serrent la pince.

* *

Troisième combat de la soirée : les champions par équipes de SmackDown, The New Day, accompagnés de Kofi Kingston contre The Bar pour le championnat par équipes de SmackDown.

Booker T et Jerry ”The King” Lawler agissaient en tant que commentateurs invités pour ce combat.

Xavier Woods et Sheamus commencent le combat et The Celtic Warrior a le dessus puis, change avec Cesaro. Nouveau changement chez The Bar; les aspirants veulent à tout prix empêcher Xavier Woods de donner le relai à Big E.

De retour de la pause publicitaire, après avoir envoyé Sheamus contre le poteau, Woods réussit à changer avec Big E. Le colosse de The New Day inflige deux souplesses corps à corps à Cesaro et envoie Sheamus valser à l’extérieur de l’arène. Pendant ce temps, Cesaro en profite pour tenter le tomber avec une roulade, mais Big E réplique avec un ura-nage qui plie The Swiss Superman en deux et manque de lui casser le cou. Cesaro parvient tout de même à relever l’épaule. Big E se prépare pour la Big Ending, mais Sheamus force le relai de son partenaire et assène un Brogue Kick à Big E. Il tente de récidiver, mais Big E esquive et Sheamus se retrouve sur le tablier de l’arène. Big E avec une combinaison Suicide Dive-Lance qui fait s’écraser Sheamus et lui-même hors de l’arène! Big E renvoie Sheamus dans l’arène et Woods le cueille au visage avec un Shining Wizard! Un! Deux! Et deux seulement. The New Day se positionne pour en finir grâce à la Midnight Hour, mais Sheamus contre-attaque en envoyant Big E s’écraser contre le poteau. Sheamus agrippe Xavier Woods, change avec Cesaro et inflige un Rolling Senton à Woods. Big E ne perd pas de temps et vient à la rescousse de son partenaire en rivant Sheamus au tapis avec la Big Ending. Big E tente de couvrir The Celtic Warrior, mais ce dernier n’est pas légal dans l’arène! Cesaro en profite : Neutralizer! Un! Deux! Et Woods de sauver son coéquipier par la peau des fesses!

De retour de la pause publicitaire, Big E hisse Cesaro sur le troisième câble et veut tenter une Superplex. C’est alors que Cesaro force le changement tandis que Sheamus positionne Big E sur ses épaules. Manchette à l’européenne-bombe de puissance par The Bar et Sheamus pose ses pieds sur les câbles pour faciliter le tomber… Kofi qui pousse les pieds de Sheamus du câble, sauvant la mise à son équipe. Alors que Kofi s’obstine avec Sheamus, Cesaro l’attaque sournoisement et le faire choir au sol. Woods réplique en s’élançant par-dessus les câbles… The Bar l’attrape et le projette contre la barricade! Ne reste que Big E…

Cependant, plutôt que d’en finir, The Bar s’en prennent plutôt à la table des commentateurs invités et aux crêpes de The New Day. C’est alors que retentit le thème de… Big Show! Le géant vient confronter The Bar et aide Kofi à se relever… Avant de lui infliger la prise d’étranglement sur ladite table! Pendant ce temps : Brogue Kick sur Big E! Un! Deux! Et trois! The Bar redeviennent les champions par équipes grâce à l’intervention de Big Show.

Vainqueurs : The Bar avec le tomber, mettent la main sur les titres par équipes de SmackDown.

* *

* *

Combat principal de la soirée : Rey Mysterio contre le champion des États-Unis, Shinsuke Nakamura, dans un combat de qualification pour la WWE World Cup.

smackdown1000-mysterio-nakamura

Bon, je serai bref quant au niveau d’anticipation, de fébrilité et de joie que m’inspire ce combat : Wow! Charles Robinson, nul autre, est l’arbitre de ce combat qui déterminera qui perdra la dernière place disponible dans le cadre du tournoi WWE World Cup à WWE Crown Jewel. Rappelons qu’il s’agit du premier combat en simple de Rey Mysterio à la WWE en quatre ans.

Les deux lutteurs s’étudient un moment et Nakamura enchaîne avec agressivité, ruant Rey de coups de pieds et de genoux. Mais le roi de la lucha libre n’est pas en reste et réplique de la même manière. The King of Strong Style empoigne alors la tête de Rey et le maintient au sol en une clé de tête. À coups de poings, de pieds et d’un Hurricanrana, Rey Mysterio parvint à s’extirper de l’étreinte du Japonais. Ce dernier revient à la charge avec sa prise de tête et ses coups de genoux. Shinsuke Nakamura veut en finir rapidement avec le Kinshasa, mais Rey esquive et Nakamura se retrouve à choir sur le deuxième câble. Cela ne peut signifier qu’une chose : 619! …et Nakamura de s’enlever de la trajectoire de Rey pour se réfugier hors de l’arène. Qu’à cela ne tienne, Rey envoie Nakamura au sol d’un coup de pied bien placé et s’élance en une combinaison Baseball Slide-Splash!

De retour dans l’arène, Rey se hisse sur le troisième câble, mais Nakamura a tôt fait de lui botter la jambe et le luchador se retrouve coincé dans un Tree of Woe. Nakamura en profite pour ruer à nouveau Rey de coups de pied et l’étrangler de son pied tandis que SmackDown 1000 se dirige vers la pause publicitaire.

De retour de la pause publicitaire, Rey Mysterio a repris l’avantage. Il monte sur le troisième câble, mais Nakamura lui envoie sa botte sur la tempe. Shinsuke Nakamura monte à la suite de Rey, le place sur ses épaules… Rey renverse sa prise avec un Super Hurricanrana! Un! Deux! Et le champion des États-Unis de relever l’épaule au dernier moment. Rey remonte sur le troisième câble, s’élance dans les airs pour un Crossbody et Shinsuke Nakamura le cueille avec un genou à l’abdomen. Le champion poursuit son assaut sur les côtes de Rey à coups de genoux avant de tenter le tomber : un! Deux! Et deux seulement. Nakamura poursuit avec une souplesse puis, se prépare pour le Kinshasa… Que Rey renverse en roulade, mais qui n’obtient que le compte de deux alors que le champion des États-Unis rétorque avec une savate au visage. À nouveau, Nakamura veut y aller avec le Kinshasa; à nouveau renversé, en Hurricanrana cette fois et, à nouveau, Shinsuke Nakamura se retrouve en fâcheuse posture, affalé contre le deuxième câble. Cette fois-ci sera-t-elle la bonne pour Rey? 619! Frog Splash! Un! Deux! Et trrrrois! Rey Mysterio l’emporte pour son combat retour!

Vainqueur : Rey Mysterio, au compte de trois, se qualifie pour la WWE World Cup.

* *

Mais tout n’est pas terminé alors que tout s’assombrit et que le thème sinistre de The Undertaker emplit l’atmosphère. Le Phénomène a trois mots pour D-Generation X : Reposez en paix (Rest in Peace).

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2018-10-09 : en route pour la WWE World Cup!
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Exclusif - Questions au nouveau champion XZW Gen-X : Angélico!