Suivez-nous sur Facebook
21/05/2019 | Manchettes

Résultats SD LIVE 2019-05-21 : le retour de Big E

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2019-05-14 : The KO Show 2e partie
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats SD LIVE 2019-05-28 : la célébration de Shane McMahon

Retour de Big E

Ce soir, lors du SmackDown LIVE post-WWE Money in the Bank 2019, The New Day célèbre le retour de l’homme fort Big E après un mois d’absence dû à une blessure au genou. Pour cette occasion, ses coéquipiers lui préparent toute une fête. De plus, les championnes féminines de SmackDown et Raw, Bayley et Becky Lynch, affrontent Charlotte Flair et Lacey Evans; le champion WWE Kofi Kingston se mesure à Sami Zayn; Roman Reigns offre sa revanche à Elias, et Carmella défie Mandy Rose. Sans oublier le nouveau championnat WWE 24/7 (dont il est question dans le compte rendu de Raw de mon collègue Louis-Michel Lelièvre); R-Truth a ravi le titre à Robert Roode et la division rouge hier soir. Qui terminera la soirée avec la ceinture?

En direct du Dunkin’ Donuts Center de Providence au Rhode Island, nos commentateurs sont Corey Graves, Byron Saxton et Tom Phillips.

**

Retour de Big E

L’émission commence avec le retour de Big E, qui s’est ennuyé de l’univers de la WWE! Woods et Big E discutent des publications Twitter de ce dernier, et Woods lui rappelle que la mère de Becky Lynch est déjà prise… En plus du retour de Big E, The New Day célèbre également la victoire du champion dimanche contre Kevin Owens… Et justement, nos lutteurs nationaux, KO et Sami, viennent interrompre le party! Sami dénonce la fête alors que Big E n’a été sur la touche que pendant six semaines au maximum. Sami, lui, n’a rien reçu après sa convalescence de neuf mois. Big E suggère d’offrir à Sami la même chose que KO a obtenue dimanche : rien du tout! KO quitte en beau maudit. Sami critique alors The New Day, mais Xavier l’enterre en jouant du trombone. Sami riposte en disant à The New Day que leur soirée finira mal, qu’ils seront chanceux s’ils peuvent sortir par eux-mêmes. Le champion WWE a toutefois le dernier mot en disant que non seulement il quittera de lui-même, mais qu’il piétinera Sami en sortant.

**

En coulisses, Carmella est accostée par Apollo Crews et Drake Maverick qui recherchent le champion WWE 24/7 R-Truth. ‘Mella dit à ‘Truth que sa perruque blonde bon marché ne le dissimulera pas longtemps.

**

Premier combat de la soirée : Ali contre Andrade accompagné de Zelina Vega;

Ali c. Andrade

Le vétéran Charles Robinson est l’arbitre pour ce combat.

Les deux lutteurs font étalage de leurs prouesses : Ali applique un solide Frankensteiner inversé sur Andrade et tente d’enchaîner avec un Crossbody, mais le Mexicain l’arrête en plein vol avec un saut chassé. The Heart of SmackDown LIVE contre-attaque avec son DDT Satellite, un Suicide Dive et une Sitting Swanton. Cela n’est pas suffisant pour venir à bout d’El Idolo, qui riposte avec les souplesses Three Amigos, se moquant ainsi de feu Eddie Guerrero. Après un écrasement contre le coin suivent les Double Knees derrière la tête d’Ali et El Idolo se prépare pour le Hammerlock DDT… Renversé en petit paquet par Ali! Un! Deux! Et trois!

Vainqueur : Ali au compte de trois.

**

Aux vestiaires, Carmella fait une transformation beauté à R-Truth; tout y passe, même le soutien-gorge.

**

Deuxième combat de la soirée : Carmella, accompagnée du champion WWE 24/7 R-Truth, contre Mandy Rose accompagnée de Sonya Deville;

Carmella c. Mandy Rose

Avant-propos : R-Truth a bien beau être déguisé en femme, sa ceinture verte 24/7 vend la mèche.

Carmella en a assez des tentatives d’intervention de Sonya Deville et attaque cette dernière. Mandy Rose en profite pour tenter le tomber avec un petit paquet, mais ‘Mella relève l’épaule et décoche un coup de pied de mule à The Golden Goddess.

Soudain, on accoure du vestiaire masculin : Matt Hardy, Apollo Crews, The B Team, Jinder Mahal, Akira Tozawa, The Brian Kendrick, Noam Dar, Drake Maverick et The Singh Brothers veulent mettre la main sur la ceinture WWE 24/7.

Vainqueur : Aucune.

**

Kayla Braxton mène ensuite une entrevue en coulisses auprès de la nouvelle championne féminine de SmackDown Bayley. On discute de WWE Money in the Bank 2019 : Bayley dit avoir été longtemps sous-estimée et souhaite dépasser les attentes des gens; elle en a fini avec les câlins.

**

La fuite de R-Truth et Carmella se poursuit et ‘Mella amène ‘Truth se cacher… Dans les vestiaires féminins! Sous les cris d’outrage, The Fabulous Truth sort des vestiaires avec à ses trousses les lutteurs ci-haut mentionnés.

**

Troisième combat de la soirée : le champion WWE Kofi Kingston contre Sami Zayn;

Kofi Kingston c. Sami Zayn

Avant le combat, Big E est attaqué en coulisses et Kofi est si enragé qu’il ne perd pas de temps à attaquer Sami Zayn. Kofi a perdu son sourire. Les deux lutteurs s’échangent ensuite l’avantage tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de l’arène.

De retour de la pause publicitaire, Sami Zayn envoie Kofi au tapis avec une Superplex puis, se prépare pour le Helluva Kick auquel riposte le champion WWE. Ce dernier reprend le momentum avec un Double Stomp et, contre-attaque à la bombe Blue Thunder avec une tentative de Trouble in Paradise, mais doit s’y prendre une deuxième fois avec sa prise de finition pour obtenir la victoire.

Après le combat, Paul Heyman, l’avocat de Brock Lesnar, vient jouer dans la tête de Kofi en se présentant dans l’allée. Alors que l’attention du champion WWE est portée ailleurs, ce dernier est attaqué par… Dolph Ziggler! Profitant de l’effet de surprise, The Showoff brutalise Kofi un long moment à l’aide d’une chaise. Transporté en civière, Kofi se lève et refuse finalement l’aide médicale pour retourner en coulisses par ses propres moyens.

Vainqueur : le champion WWE Kofi Kingston avec le tomber.

**

Juché au sommet d’un camion de transport d’équipement, Elias nargue Roman Reigns en chantant. Roman le trouve tout à fait ridicule et quitte le stationnement.

**

Quatrième combat de la soirée : les championnes féminines de Raw et SmackDown, Becky Lynch et Bayley, contre Charlotte Flair et Lacey Evans;

Bayley et Becky Lynch c. Charlotte Flair et Lacey Evans

Lors d’une entrevue pré-combat avec Kayla Braxton, Bayley et Becky se confrontent verbalement à propos de leurs ceintures.

Charlotte et Lacey prennent leur temps pour s’en prendre à Bayley dans leur coin, ne lui laissant aucun répit. La championne féminine de SmackDown réussit finalement à passer le relai à The Man, qui affronte Charlotte Flair. Cette dernière use de tactique déloyale pour le tomber, mais l’arbitre la voit faire et force l’arrêt du tomber. Becky riposte avec le Dis-Arm-Her, mais Lacey Evans lui décoche une droite. Becky parvient ensuite à passer le flambeau à la championne de SmackDown qui, après avec poussé Lacey hors de l’arène, renverse la tentative de prise en huit de Charlotte en un petit paquet pour la victoire!

Vainqueurs : les championnes féminines de Raw et SmackDown, Becky Lynch et Bayley, au compte de trois.

**

On retrouve ensuite The Fabulous Truth dans leur fuite à travers l’immeuble. The B Team les retrouve et Bo Dallas tente le tomber, mais Curtis Axel veut lui aussi être champion et on assiste à de la dissension chez The B Team. The Fabulous Truth en profite pour prendre la poudre d’escampette.

**

Sarah Schreiber tente ensuite d’obtenir le point de vue de Dolph Ziggler sur son attaque perpétrée contre Kofi Kingston. Dolph préfère s’adresser à l’univers de la WWE au grand complet. Il comprend les huées de l’univers de la WWE, mais poursuit en disant que tout cela a débuté lorsqu’Ali a été blessé avant Elimination Chamber en février dernier. On a choisi Kofi Kingston pour le remplacer alors que, selon Dolph, ça aurait dû être lui. À WrestleMania XXXV, c’était la même chose; ça aurait dû être Ziggler. Kofi a su faire taire les critiques et mériter les félicitations de l’univers de la WWE; ça aurait dû être Dolph Ziggler. À WWE Super Showdown, il va battre Kofi Kingston et tous le respecteront.

**

On diffuse ensuite une vidéo relatant l’historique de la rivalité Triple H-Randy Orton datant de 2003-2004.

**

Malheureusement, les médecins n’ont pas donné le feu vert au champion intercontinental Finn Bálor pour lutter ce soir.

**

Combat principal de la soirée : Roman Reigns contre Elias, accompagné du ”Meilleur au monde” Shane McMahon, dans un combat revanche de WWE Money in the Bank 2019;

Roman Reigns c. Elias avec Shane McMahon

La première partie du combat est dominée par Roman Reigns, mais le ”Meilleur au monde” renverse momentanément la vapeur en faveur d’Elias, qui tente une bombe de puissance Sit-Down qui s’avère insuffisante pour obtenir la victoire. Roman réplique avec le Superman Punch, mais Shane-O-Mac place le pied d’Elias sur le câble, empêchant sa défaite. Elias en profite pour s’en prendre à Reigns à l’extérieur de l’arène, retournant à l’intérieur pour enchaîner avec une descente du coude de la troisième corde. Même cela ne suffit pas et Shane va alors quérir la guitare d’Elias et entreprend de distraire l’arbitre. Pendant ce temps, Elias s’élance… Et encaisse la Lance! Un! Deux! Et trois!

Après le combat, Shane McMahon prend lui-même la guitare pour étaler Reigns, mais ce dernier contre-attaque avec le Superman Punch. C’était sans compter l’arrivée du nouvel allié de Shane-O : Drew McIntyre. D’un Claymore Kick, il envoie Roman Reigns au tapis pour le compte.

Vainqueur : Roman Reigns avec le tomber.

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2019-05-14 : The KO Show 2e partie
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats SD LIVE 2019-05-28 : la célébration de Shane McMahon