Suivez-nous sur Facebook
03/04/2019 | Manchettes

Résultats SD LIVE 2019-04-02 : le contrat est signé

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats 205 Live 2019-03-26 : l'arrivée d'Oney Lorcan
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
De gros noms à Drummond, et Sorel pour XZW 22 Night of the Champion 2019

Daniel Bryan Kofi Kingston

Bonsoir à toutes et tous, et bienvenus dans votre compte rendu hebdomadaire de SmackDown LIVE! Hier soir, Rey Mysterio, la championne féminine de SmackDown Charlotte Flair et Becky Lynch ont représenté la division bleue à Raw. Pour lire le compte rendu de mon collègue Louis-Michel Lelièvre, c’est ici.

Ce soir, on assiste à la signature de contrat du combat de championnat WWE à WrestleMania XXXV entre Kofi Kingston et le champion ”The New” Daniel Bryan, et notre lutteur national, Kevin Owens, reçoit The Phenomenal AJ Styles et The Viper Randy Orton à The Kevin Owens Show à quelques jours du plus gros gala de l’année!

En direct du Royal Farms Arena de Baltimore au Maryland, nos commentateurs sont Corey Graves, Byron Saxton et Tom Philips.

**

The Kevin Owens Show AJ Styles Randy Orton

L’émission débute avec The Kevin Owens Show! KO rappelle qu’il ne reste que cinq jours avant WrestleMania XXXV et invite The Viper Randy Orton et The Phenomenal AJ Styles à le rejoindre dans l’arène. Notre lutteur national rappelle que Randy Orton a gâché le dernier combat de Kurt Angle à SmackDown LIVE, contre son ami AJ Styles de surcroît, en infligeant le RKO à AJ. Au vu du rictus sur le visage d’Orton, KO lui demande s’il est fier de ce qu’il a fait. Randy réplique qu’il est très fier, car il a empêché l’univers de la WWE de voir « un vieil olympien fini (Angle) » battre « quelqu’un qui croit encore être au sommet de son art (AJ) ». Encore mieux, il a empêché l’univers de la WWE d’avoir « à se taper ce combat ». AJ rétorque que c’est drôle venant d’un lutteur dont la carrière s’échelonne sur près de vingt ans et qui, côtoyant des légendes de l’arène, n’a appris qu’une seule prise. AJ lui concède que sa prise est meutrière, mais une seule prise?… Orton riposte que lorsque l’on maîtrise une prise si dévastatrice, on n’a besoin de rien d’autre, mais ni AJ Styles ni l’univers de la WWE ne peuvent comprendre cela. Randy Orton en rajoute sur le dos des lutteurs de fédérations indépendantes en niant le fait qu’ils performent dans des conditions moins qu’optimales, qu’ils triment dur à se faire connaître et faire vivre leur famille d’un gymnase d’école secondaire à l’autre devant des douzaines de personnes. Orton, lui, était à WrestleMania chaque année depuis près de deux décennies devant des dizaines de milliers de personnes. En effet, répond AJ, alors que lui-même luttait devant des douzaines d’amateurs, Randy était à la WWE… En train d’échouer à des tests antidopage. Randy est bouche bée un instant avant de répliquer que si AJ Styles était aussi bon qu’il le croit, il aurait été à la WWE il y a bien longtemps. AJ pense que son héritage est que de travailler dur nous permet d’atteindre nos buts, alors qu’il n’en est rien. Selon Randy, l’héritage d’AJ Styles est d’être devenue « la guidoune corporative » maintenant que John Cena a pris le chemin d’Hollywood. Comme la semaine dernière, notre Québécois s’éclipse avant que les choses ne s’enveniment… Et que les deux Superstars en viennent aux coups à cinq jours de WrestleMania XXXV! Alors qu’AJ s’élancent à l’aide des câbles pour le Phenomenal Forearm, Randy l’attrape au vol pour le RKO!

**

En coulisses, The New Day étudie le contrat de combat de championnat WWE à WrestleMania.

**

Premier combat de la soirée : les champions par équipes de SmackDown The Usos, et Aleister Black et Ricochet contre The Bar, et Shinsuke Nakamura et Rusev accompagnés de Lana dans un combat par équipes de huit.

The One and Only Ricochet commence le combat contre The Swiss Cyborg Cesaro. Ce dernier domine physiquement son adversaire, l’acculant dans le coin et renversant des ciseaux de tête en tentative de bombe de puissance. Ricochet riposte en usant de son agilité pour une tentative de tomber, mais Cesaro relève l’épaule et décoche une manchette à l’européenne à Ricochet avant de passer le flambeau à Sheamus. The Celtic Warrior y va d’une deuxième manchette à l’européenne et Ricochet riposte avec un coup de pied de mule avant de lui-même passer le relai à Aleister Black. Le Néerlandais s’élance dans les cordes en un saut de lune avant de faire pleuvoir des coups de pied sur son adversaire irlandais. On envoie Sheamus au tapis avec un croc-en-jambe avant de lui envoyer un genou sur le côté du visage. Black tente le tomber, mais Sheamus résiste. Black enchaîne avec une clef de bras puis, The Usos se succèdent au relai tandis qu’on malmène Sheamus dans le coin. The Celtic Warrior contre-attaque de la même façon, écrasant Jey Uso dans le coin. Cesaro tente de s’en mêler et est précipité en bas du tablier de l’arène par un coup de poing de Jey, qui lui-même se retrouve au tapis suite à une corde à linge de Sheamus. Sheamus passe ensuite le changement à Shinsuke Nakamura, qui rive ses genoux à l’abdomen de Jey Uso. Ce dernier réplique à coups de poing et s’élance dans les câbles, mais s’étale de tout son long au sol, car Rusev l’a fait trébucher en abaissant le troisième câble tout en recevant le relai. Réprimandé par l’arbitre, The Bulgarian Brute feint l’innocence et entreprend de fracasser Jey Uso contre les escaliers métalliques et la barricade.

De retour dans l’arène, Rusev tente le tomber, sans succès, et repasse le relai à Nakamura. Du pied, on étouffe Jey Uso dans le coin. Nakamura finit par échanger avec Sheamus tandis que Jey tente de ramper jusqu’à son équipe. Piétiné par Sheamus, son calvaire n’est pas terminé. À nouveau, Jey se retrouve à l’extérieur sans ménagement et est promptement piétiné par Cesaro alors que l’arbitre a le dos tourné.

De retour de la pause publicitaire, Jey Uso est aux prises avec Rusev et Shinsuke Nakamura. Le Japonais appuie Jey dans le coin pour lui enfoncer son genou dans les côtes. Nakamura tente le compte de trois, mais Jey résiste. The King of Strong Style y va d’une prise de tête au centre de l’arène tandis que l’univers de la WWE encourage le champion par équipes de SmackDown qui contre-attaque avec une Samoan Drop. Cela lui donne juste assez de répit pour finalement changer avec son jumeau Jimmy! Jimmy tente une Samoan Drop, mais Rusev esquive et riposte avec une savate, évitée par Jimmy qui a le dessus grâce à un coup de pied de mule. Un! Deux! Et Nakamura vient briser le compte de trois. Ricochet repousse Nakamura avec un saut chassé et reçoit pour sa part une brutale manchette à l’européenne de Cesaro. Au tour de Cesaro de se retrouver au tapis suite à une savate d’Aleister Black, tandis que Sheamus envoie choir ce dernier hors de l’arène avec un Pump Knee. Coup de pied de mule de Jey sur Sheamus! Et Rusev qui envoie Jey à l’extérieur! The Super Athlete tente une souplesse arrière, mais Jimmy atterrit sur ses pieds et passe le flambeau à Jey! Rusev tente de l’écraser dans le coin, mais les champions par équipes de SmackDown bottent en tandem le visage de Rusev! Coups de pied de mule en simultané! Un! Deux! Et trois! Jey donne la victoire à son équipe.

Le combat vient à peine de se terminer que retentit le thème musical de l’hôtesse de WrestleMania XXXV : Alexa Bliss! Little Miss Bliss dénonce le fait que, selon elle, SmackDown LIVE a perdu le sens de la compétition. Par exemple, The Usos ont beau avoir remporté leur combat ce soir, ils ont déclaré forfait contre The New Day la semaine dernière. Bien que noble, leur acte mérite des conséquences et à WrestleMania XXXV, The Usos défendront leurs championnats par équipes de SmackDown dans un combat quadruple menace incluant également The Bar, Shinsuke Nakamura et Rusev, et Aleister Black et Ricochet! Une bagarre générale éclate alors et les recrues de la NXT ont le dessus sur Cesaro avec un enchaînement de Codebreaker et de Black Mass. Ricochet finit le tout en beauté avec une Swanton Bomb par-dessus les câbles et s’écrase au sol sur les cinq autres Superstars!

Vainqueurs : les champions par équipes de SmackDown The Usos, et Aleister Black et Ricochet au compte de trois.

**

Dans l’arène, The IIconics rappellent qu’elles participeront également à un combat quadruple menace à WrestleMania XXXV et comptent bien en émerger en tant que championnes par équipes féminines WWE.

**

Deuxième combat de la soirée : The Miz contre SAnitY dans un combat handicap trois contre un Falls Count Anywhere.

Avant le combat, The Miz effectue une promo où il évoque que WrestleMania signifie quelque chose de différent pour chacun : pour Ronda, Charlotte et Becky, c’est de marquer l’Histoire; pour Kofi, c’est de parvenir au sommet; et pour The Miz, c’est la justice. The Miz dit qu’il a fait beaucoup d’introspection et qu’il est une meilleure personne grâce à sa famille. Il invite l’univers de la WWE à regarder la deuxième saison de Miz & Mrs. pour en avoir la preuve. À présent, on a droit à la meilleure version de The Miz, car il a travaillé sur lui-même. Il dit que ce qu’il prévoit faire à Shane McMahon ne peut être restreint à l’arène et que c’est pour cela qu’aura lieu de combat Falls Count Anywhere. Il se battra pour l’honneur de son père George et termine en traitant Shane d’« enfant de ch**nne.

Juste avant le combat, dont l’arbitre est le vétéran Charles Robinson, Shane-O-Mac se présente dans l’allée pour observer le combat tandis que The Miz est aux prises avec Eric Young. The Miz tente de s’en prendre à tous les membres de SAnitY, mais Young l’envoie au tapis avec un brise-nuque.

De retour de la pause publicitaire, The Miz tient bon face au trio avec un surpassement sur Eric Young suivi de Double Knees sur Killian Dain et Young. Puis, Shane vient interrompre le combat et décrète que celui-ci est désormais un combat Falls Count Anywhere comme si le trois contre un ne suffisait pas.

Le combat se déplace rapidement au-delà des barricades où The Miz fait flèche de tout bois avec le mobilier. On finit même par se battre dans le stationnement où The Miz écrase Eric Young entre deux conteneurs pour obtenir le tomber.

Vainqueur : The Miz avec le tomber.

**

Après la victoire de The Miz, des sirènes de police résonnent dans le stationnement où s’engouffre une voiture… De laquelle émerge The Man, Becky Lynch!

De retour de la pause publicitaire, Corey Graves l’attend dans l’arène pour une entrevue, mais Becky se juche plutôt sur la table des commentateurs pour s’adresser à l’univers de la WWE. Se remémorant les événements de la dernière année, où Charlotte et elle étaient les meilleures amies du monde, et Ronda Rousey s’apprêtait à faire ses débuts à WrestleMania XXXIV, The Man dit que les choses ont bien changé. Cela a changé lorsqu’elle a affronté Charlotte Flair à SummerSlam 2018. À ce moment-là, elle était déterminée à tout faire pour parvenir à WrestleMania XXXV et ce dimanche, les Superstars féminines feront partie du combat principal du plus gros gala de l’année! Elle prédit que la prochaine fois qu’on la verra, elle aura fait abandonner Ronda ou Charlotte et sera championnat féminine de Raw et SmackDown!

**

C’est maintenant au tour du champion WWE ”The New” Daniel Bryan de lire attentivement le contrat du combat de championnat WWE.

**

Troisième combat de la soirée : The Hardy Boyz, The Fabulous Truth, Asuka, Naomi, Heavy Machinery et Nikki Cross contre The Good Brothers, Andrade, Shelton Benjamin, Lana, Mandy Rose, Sonya Deville, Zelina Vega et EC3 dans un combat mixte par équipes de dix-huit.

Le combat s’engage entre Nikki Cross et Zelina Vega, mais il ne faut pas longtemps avant qu’il soit interrompu par l’arrivée de Lacey Evans. Après une brève prise de soumission entre les câbles de la part de Zelina Vega, Nikki Cross reprend le dessus et force son adversaire à passer le relai à EC3 tandis qu’elle-même effectue le changement avec The Hardy Boyz. Ces derniers ont le dessus sur EC3 et Matt Hardy tente le tomber, brisé par Andrade. Matt passe alors le relai à Heavy Machinery qui écrase EC3 dans le coin avant qu’Otis ne lui inflige la Caterpillar.

De retour de la pause publicitaire, Naomi est aux prises avec Mandy Rose et on enchaîne avec R-Truth contre Andrade. Après y être allé d’une savate sur Andrade, R-Truth invite Carmella à le rejoindre pour une « pause danse » et les choses dégénèrent par la suite alors qu’éclate une bagarre générale. L’arbitre n’a d’autre choix que de mettre un terme au combat. La bataille prend fin lorsque Asuka projette Jeff Hardy par-dessus la troisième corde!

Vainqueurs : Aucun.

**

Quatrième combat de la soirée : le champion des États-Unis Samoa Joe contre Ali.

Ali se défend tel un lion et donne du fil à retordre au champion des États-Unis durant tout le combat. On croit même que s’en est fini pour Joe alors qu’Ali monte sur le troisième câble pour le 450… Mais Samoa Joe esquive au dernier instant et riposte avec la Coquina Clutch. Même The Heart of SmackDown ne peut résister à la prise dévastatrice de The Destroyer.

Vainqueur : le champion des États-Unis Samoa Joe par soumission.

**

Daniel Bryan Kofi Kingston

Tous sont présents : Kofi accompagné de The New Day et le champion WWE accompagné de Rowan, pour la signature de contrat présidée par Michael Cole. Sachant ce combatDaniel tente d’éduquer l’univers de la WWE, mais rien n’y fait, on scande Kofi ‘Mania à tue-tête! Après les avoir traités d’ignorants, Daniel conseille à tous de ne pas faire preuve de complaisance, ni de laisser autrui agir à leur place comme Kofi l’a fait, ni de prendre une « mode » pour la réalité. Daniel a déjà été à la place de Kofi alors que l’on scandait « Oui! Oui! Oui! »; on scande « Kofi! Kofi! Kofi! » en 2019. Il traite l’univers de la WWE de parasite qui siphonne l’énergie d’autrui. L’univers de la WWE réplique en traitant Daniel de trou du c**! La haine que Daniel suscite est rendue loin! Kofi en a assez et réplique que depuis des mois on doit se taper les sermons de Daniel; cette fois, c’est Kofi qui éduque. Il dit que Daniel ne sait rien à propos de Kofi, que Daniel est devenu champion du monde en deux ans à la WWE alors que ça lui aura pris onze ans. Kofi dit que Daniel tremble à la pensée d’affronter Kofi, car ce dernier est prêt après onze ans. L’univers de la WWE en rajoute en scandant : « Vous le méritez! » Kofi et Daniel ont une chose en commun : Daniel, en se comparant à Kofi, sait ce qui l’attend à WrestleMania XXXV, la défaite.

**

En conclusion, voici les cartes provisoires de NXT TakeOver: New York le 5 avril et WrestleMania XXXV le 7 avril prochains.

NXT TAKEOVER: NEW YORK

Les champions par équipes NXT The War Raiders contre Aleister Black et Ricochet pour le championnat par équipes NXT.

The War Raiders c. Aleister Black et Ricochet

Matt Riddle contre le champion nord-américain Velveteen Dream pour le championnat nord-américain;

Matt Riddle c. Velveteen Dream

Le champion du Royaume-Uni Pete Dunne contre WALTER pour le championnat du Royaume-Uni;

Pete Dunne c. WALTER

Kairi Sane contre Io Shirai contre Bianca Belair contre la championne féminine NXT Shayna Baszler dans un combat quadruple menace de championnat féminin NXT;

Kairi Sane c. Io Shirai c. Bianca Belair c. Shayna Baszler

Johnny Gargano contre Adam Cole dans un combat deux chutes de trois pour le championnat NXT vacant.

Johnny Gargano c. Adam Cole

**

WRESTLEMANIA XXXV

La championne féminine de Raw Ronda Rousey contre Becky Lynch contre la championne féminine de SmackDown Charlotte Flair pour le combat principal triple menace de championnats féminins de Raw et SmackDown;

Ronda Rousey c. Becky Lynch c. Charlotte Flair

Le champion universel Brock Lesnar contre Seth Rollins pour le championnat universel;

Seth Rollins c. Brock Lesnar

Triple H contre Batista dans un combat No Holds Barred;

Triple H c. Batista

The Miz contre Shane McMahon dans un combat Falls Count Anywhere;

The Miz c. Shane McMahon

AJ Styles contre Randy Orton;

AJ Styles c. Randy Orton

Le champion des États-Unis Samoa Joe contre Rey Mysterio pour le championnat des États-Unis.

Rey Mysterio c. Samoa Joe

Kurt Angle contre Baron Corbin dans le combat d’adieu de Kurt Angle;

Kurt Angle c. Baron Corbin

Le champion WWE Cruiserweight Buddy Murphy contre Tony Nese pour le championnat WWE Cruiserweight;

Buddy Murphy c. Tony Nese

La sixième bataille royale Andre the Giant Memorial avec 26 participants (Braun Strowman, Colin Jost, Michael Che, Ali, Andrade, Apollo Crews, The Ascension, The B Team, Bobby Roode, Chad Gable, EC3, The Good Brothers, The Hardy Boyz, Heath Slater, Heavy Machinery, Jinder Mahal, The Lucha House Party, No Way Jose, Rhyno, Shelton Benjamin, Titus O’Neil et Tyler Breeze).

Andre the Giant Memorial Battle Royal

Roman Reigns contre Drew McIntyre;

Roman Reigns c. Drew McIntyre

Le champion intercontinental Bobby Lashley contre ”The Demon” Finn Bálor pour le championnat intercontinental;

Bobby Lashley c. ''The Demon'' Finn Bálor

Le champion WWE ”The New” Daniel Bryan contre Kofi Kingston pour le championnat WWE;

Kofi Kingston c. ''The New'' Daniel Bryan

Les championnes par équipes féminines WWE The Boss ‘N’ Hug Connection contre Natalya et Beth Phoenix contre Nia Jax et Tamina contre The IIconics dans un combat quadruple menace pour le championnat par équipes féminin WWE.

Women Tag Team Fatal 4-Way

Bataille royale féminine de WrestleMania;

WM Women's Battle royale

Les champions par équipes de SmackDown The Usos contre The Bar contre Shinsuke Nakamura et Rusev contre Aleister Black et Ricochet dans un combat quadruple menace de championnat par équipes de SmackDown.

SD Tag Team

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats 205 Live 2019-03-26 : l'arrivée d'Oney Lorcan
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
De gros noms à Drummond, et Sorel pour XZW 22 Night of the Champion 2019