Suivez-nous sur Facebook
20/03/2019 | Manchettes

Résultats SD LIVE 2019-03-19 : nouvel écueil pour Kofi Kingston

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Une nouvelle ceinture pour The Young Bucks
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Une nouvelle recrue féminine pour l'AEW

Kofi Gauntlet

Bonsoir à toutes et tous, et bienvenue dans votre compte rendu dans votre compte rendu hebdomadaire de la division du mardi soir! Ce soir, Kofi Kingston a la chance d’obtenir un combat de championnat WWE à WrestleMania XXXV si seulement il peut l’emporter dans un combat Gauntlet qui s’annonce ardu contre The Viper et multiple champion du monde, Randy Orton; le champion des États-Unis Samoa Joe; The Bar et l’acolyte de Daniel Bryan, Rowan. De plus, The Miz répliquera aux actes brutaux et aux propos disgracieux de Shane McMahon à son égard depuis WWE Fastlane 2019. Du côté de la division féminine, la rivalité entre The Man, Becky Lynch, et The Queen, Charlotte Flair, se poursuit en vue du 7 avril prochain; et les championnes par équipes féminines WWE, The Boss ‘N’ Hug Connection, viennent exceptionnellement à SmackDown LIVE pour affronter The IIconics, Peyton Royce et Billie Kay. Avec Natalya et Beth Phoenix hier soir et The IIconics ce soir, la liste des aspirantes aux titres par équipes féminins s’allonge… D’ailleurs, pour lire le compte rendu de Raw de mon collègue Louis-Michel Lelièvre, c’est ici.

En direct du Bankers Life Fieldhouse d’Indianapolis en Indiana, nos commentateurs, fidèles au poste, sont Corey Graves, Byron Saxton et Tom Philips.

**

The Miz

L’émission débute avec l’arrivée de The Awesome One, The Miz! On diffuse sur l’écran géant des extraits de WWE Fastlane 2019 et de la promo de Shane McMahon la semaine dernière à SmackDown LIVE où il dénigre The Miz. Suite à la diffusion, The Miz affirme que depuis une décennie, il se concentre sur la route menant à WrestleMania. Afin d’y parvenir, il a fait preuve d’opportunisme, pris des raccourcis, utilisé les gens, et sacrifié des relations, des connaissances et des amis. Les seules personnes dont il ne s’est pas servies sont sa femme Maryse et sa fille Monroe Sky. De prime abord, son « amitié » avec Shane McMahon consistait en cela : se servir de lui pour prouver sa valeur à son père George. Lorsque ce dernier est venu dans l’arène à SmackDown LIVE pour dire à son fils combien il l’aimait et combien il était fier de lui, ça a été l’un des plus beaux moments de la vie de The Miz. Shane-O-Mac avait rendu cela possible et avait, lui, le rêve d’être champion par équipes et The Miz a voulu exaucer son rêve. Malgré les mises en garde concernant Shane quant à sa véritable personnalité hors caméra, The Miz a choisi de faire confiance et cela lui a coûté lorsque Shane a reviré sa veste à WWE Fastlane 2019, s’en prenant même à M. George Mizanin! The Miz dit que Shane est un être vil et dégoûtant, pourri à l’os comme son père Vince. Shane n’est pas né « le meilleur au monde »; c’est un McMahon, il est né parmi les pires. Si Vince et Shane, les milliardaires, se croient si spéciaux et tout permis, The Miz va leur prouver le contraire. Peut-être possèdent-ils la compagnie, mais ils ne possèdent ni The Miz ni Kofi Kingston. The Miz n’est pas né riche ni privilégié; il est né à Cleveland en Ohio dans une famille de la classe moyenne et se destinait à « tourner des galettes de bœuf haché » au casse-croûte familial pour le reste de ses jours. Il a choisi de se battre pour une vie meilleure et suivre son rêve jusqu’à la WWE pour y devenir champion. Et cela, il l’a fait par lui-même grâce à son éthique de travail en travaillant plus fort que n’importe qui. On ne lui a rien donné, ni l’amour de son père ni le respect de l’univers de la WWE, il a dû le gagner au cours des treize dernières années. Shane McMahon, lui, s’est mérité une raclée de la part de The Miz à WrestleMania XXXV.

**

Premier combat de la soirée : les championnes par équipes féminines WWE, The Boss ‘N’ Hug Connection, contre The IIconics.

The Boss 'N' Hug Connection

L’affrontement débute entre Bayley et Billie Kay. La championne par équipes féminine se retrouve rapidement territoire ennemi dans le coin de The IIconics. Alors que les Australiennes veulent lui faire sa fête, Bayley s’échappe et on passe le relai à Peyton Royce chez The IIconics. Peyton prend le dessus avec un coup de genou à l’abdomen et, après avoir piétiné Bayley, va s’en prendre à Sasha Banks. La championne reprend le dessus à coups de poing, mais Peyton Royce coure se réfugier à l’extérieur de l’arène. C’était sans compter la présence de The Boss, qui force Royce à retourner dans l’arène où elle est étalée au tapis par une corde à linge de la part de Bayley. Bayley passe ensuite le flambeau à sa coéquipière qui, d’un saut chassé, envoie Peyton Royce au tapis. Nouveau changement du côté de The IIconics alors que Billie Kay nargue Sasha Banks. Cette dernière réplique avec un croc-en-jambe avant d’écraser la tête de Billie Kay contre le coin et redonner le tapis à Bayley. Après une corde à linge, Bayley tente le tomber, mais, soudain, retentit le thème musical de Lacey Evans. L’arrivée de cette dernière distrait suffisamment The Boss ‘N’ Hug Connection pour que le relai entre Billie Kay et Peyton Royce passe inaperçu. Peyton Royce y va d’une corde à linge avant le tomber, mais Bayley relève l’épaule.

De retour de la pause publicitaire, Peyton Royce inflige une prise de soumission à Bayley mais à travers les câbles. Elle doit donc lâcher prise avant le compte de cinq. Peyton Royce écrase ensuite son pied au visage de Bayley dans le coin de The IIconics. Bayley tente ensuite de rejoindre Sasha, mais Peyton l’en empêche tout en passant le relai à Billie Kay. Bayley et Billie Kay se retrouvent ensuite au tapis suite à un Double Facebuster. On réussit finalement à échanger avec Sasha Banks et Peyton Royce, mais l’ancienne championne féminine en simple a clairement le dessus sur l’Australienne. Alors que Peyton Royce se retrouve dans le coin, Sasha lui rive les Double Knees au visage puis, monte sur la deuxième corde pour une descente des deux genous au visage! Un! Deux! Et Billie Kay brise le tomber. The Boss repousse Billie Kay hors de l’arène et, pendant ce temps, Peyton Royce tente un petit paquet pour la victoire. Un! Deux! Deux seulement. Après un autre tomber infructueux de la part de Sasha Banks, cette dernière décoche un nouveau coup de genou au visage de Peyton Royce avant de se débarrasser à nouveau de l’autre IIconic. Royce vient à la rescousse de Billie Kay en tentant de renvoyer Sasha dans l’arène, mais reçoit plutôt une savate en pleine face. C’est maintenant Sasha qui renvoie Royce dans l’arène pour tenter quelque prise, mais Billie Kay intervient à nouveau pour briser l’élan de Sasha. Alors que Bayley accoure pour couper court à l’avantage indu de The IIconics, elle reçoit une Big Boot au visage de la part de Billie Kay. On tente un nouveau petit paquet sur Sasha du côté de Peyton Royce et Billie Kay vient subtilement ajouter son poids au tomber pour se mériter la victoire!

Vainqueurs : The IIconics au compte de trois.

En entrevue avec Kayla Braxton, Mandy Rose et Sonya Deville apprennent la tenue d’un combat quadruple menace la semaine prochaine entre elles, Naomi et Carmella afin de déterminer l’aspirante numéro un au championnat féminin de SmackDown à WrestleMania XXXV.

**

Aux vestiaires, Kayla Braxton mène ensuite une entrevue auprès du roi des luchadores, Rey Mysterio, accompagné de son fils Dominick. Rey rappelle que son fils n’avait que treize ans la dernière fois qu’il a lutté à WrestleMania. Cette année, il est fier d’annoncer que son fils sera dans la première rangée lorsqu’il défiera Samoa Joe pour le championnat des États-Unis! Dominick renchérit en disant que Samoa Joe n’est qu’un intimidateur et que leur régler leur compte est ce que son père sait faire de mieux.

**

C’est ensuite le moment de The Kevin Owens Show mettant en vedette notre Superstar québécoise et ses invitées The Man, Becky Lynch, et The Queen, Charlotte Flair. KO porte un complet pour l’occasion, car nous sommes en chemin vers WrestleMania. Habituellement, il nomme cet événement KO-Mania, mais cette année, toute l’attention sera portée vers Kofi Kingston et le Québécois a bien l’intention d’observer attentivement son parcours. Il invite ensuite The Man, Becky Lynch, et The Queen, Charlotte Flair, à le rejoindre dans l’arène. KO dit que, mieux que quiconque, il sait que les amitiés peuvent tourner au vinaigre. Rares sont ceux qui arrivent à nous atteindre comme peuvent le faire nos anciens meilleur(e)s ami(e)s. KO affirme que biens des choses ont été dites ces derniers mois entre les deux et, prenant l’un de ses cartons « KO Show », il aborde le sujet de la championne féminine de Raw, Ronda Rousey. Selon KO, Ronda a traité Becky de « blague », que le combat pouvait être un combat handicap contre elle et que cela n’avait aucune importance; et que… KO décide de passer outre ce carton (peut-être y était-il inscrit mot « f*ke ») et enchaîne : la veille à Raw, Ronda était tellement hors d’elle que son époux Travis Browne a dû intervenir. Ronda n’est pas ici ce soir, mais Charlotte l’est. KO cite Charlotte en affirmant que les « quinze minutes de gloire de Becky achèvent et qu’elle sera de nouveau une porteuse d’eau rendu à SummerSlam ». Selon Kevin, Becky aurait dit que Ronda et Charlotte sont les « élues » et que Charlotte a été insérée dans un combat où elle n’a pas sa place. Beaucoup a été dit entre les deux Superstars; il n’y a plus rien à dire, il ne reste qu’à se battre. Il invite les deux rivales à laisser libre cours à leur colère l’une envers l’autre. Charlotte promet de « flanquer une volée à Becky ». Avant que Becky ait le temps de répondre, notre lutteur national sort doucement de l’arène pour leur laisser toute la place pour se confronter. De peu de mot, The Man frappe Charlotte au visage et les deux anciennes amies s’en donnent à cœur joie parmi le mobilier de The Kevin Owens Show. Leur bagarre se déplace ensuite à l’extérieur de l’arène près de la table des commentateurs. Becky s’en prend même aux agents de sécurité venus rétablir un semblant d’ordre.

**

En coulisses, Kayla Braxton mène une autre entrevue, cette fois auprès de The Phenomenal AJ Styles. Kayla lui rappelle que son combat contre Randy à WrestleMania XXXV a été officialisé. Reprenant les propos d’AJ à l’effet que Randy Orton a été bâti sur mesure pour la WWE, elle lui demande comment il compte remporter la victoire. AJ répond que Randy Orton a joui d’avantages que plusieurs n’ont pas eus; il est un Superstar de troisième génération, mesure 6 pieds 5 et pèse deux cent cinquante livres. AJ dit que Randy est très bon et ses multiples titres le prouvent. AJ dit que Randy Orton jouira de tous les avantages à WrestleMania XXXV. Si SmackDown LIVE a bel et bien été bâti par Randy Orton, AJ Styles vient pour tout détruire le 7 avril prochain. Au final, en passant, il souhaite bonne chance à son bon ami Kofi Kingston pour le combat Gauntlet.

**

Avant le combat Gauntlet, le champion WWE vient gratifier l’univers de la WWE d’une promo. Il affirme que le combat Gauntlet impliquant Kofi Kingston est une injustice, car Kofi ne mérite pas cette opportunité. Daniel sait ce que cela fait que d’être désavantagé. Kofi Kingston n’est pas une victime; il a profité de la blessure de Mustafa Ali pour s’immiscer dans le combat Elimination Chamber en février dernier. Lors deux derniers galas mensuels, Kofi Kingston a perdu alors il ne mérite absolument rien. Selon Daniel, Kofi Kingston, contrairement à lui, n’est qu’un joueur de quatrième trio. Peut-être qu’un joueur de quatrième trio suffit à l’univers de la WWE, mais cela ne suffit pas et peu importe à quel point on scande le nom de Kofi, cela ne change pas le fait qu’il a perdu son premier combat Gauntlet, le combat Elimination Chamber, à WWE Fastlane 2019 et ce soir, il perdra à nouveau.

**

Combat principal de la soirée : Kofi Kingston contre Randy Orton contre le champion des États-Unis Samoa Joe contre Cesaro contre Sheamus contre Rowan dans un combat Gauntlet au terme duquel, si Kofi Kingston gagne, il obtient un combat de championnat WWE à WrestleMania XXXV.

Kofi Gauntlet

Kofi Kingston contre Sheamus accompagné de Cesaro.

Sheamus fait d’entrée de jeu usage de sa force physique pour acculer Kofi dans le coin. L’Irlandais tente ensuite un écrasement, esquivé par le membre de The New Day. Alors que Sheamus tente d’agripper la jambe de Kofi, ce dernier riposte avec de la lutte technique et The Celtic Warrior se réfugie auprès des câbles tandis que Big E et Xavier Woods, bannis des abords de l’arène, observent anxieusement le combat en coulisses. Courroucé par l’univers de la WWE scandant « Tu as l’air stupide! », Sheamus envoie Kofi au tapis avec un coup de pied à l’abdomen suivi d’une prise de tête avec laquelle il tente le tomber mais sans succès. Les deux Superstars s’échangent des tentatives de tomber sans que Sheamus ne relâchee son emprise. Kofi finit par s’en libérer et réplique avec une clef de bras. Après un coup de coude au visage de Kofi, Sheamus contre-attaque avec sa propre clef de bras. On s’échange ainsi les clefs de bras un moment, ponctué de tentatives de tomber. Sheamus se libère d’un coup de poing, mais se retrouve à choir à l’extérieur de l’arène, gracieuseté d’un surpassement de Kofi. Ce dernier ne laisse pas à Sheamus le temps de reprendre ses esprits et enchaîne immédiatement en se projetant par-dessus les cordes en un écrasement sur The Celtic Warrior sous les acclamations de l’univers de la WWE! Alors que Sheamus est le premier de retour dans l’arène, il assène un solide coup de genou à Kofi qui tente lui aussi de rentrer. Kofi se retrouve en mauvaise posture sur le tablier de l’arène, victime d’une série de coups de poing au torse et au dos par Sheamus. Sheamus tente une souplesse arrière, mais Kofi retombe plutôt sur ses pieds tel un chat et décoche un coup de pied de mule en plein visage de l’Irlandais. Kofi piétine Sheamus pour le maintenir au tapis, mais ce dernier riposte en écrasant Kofi contre le premier câble et l’y étranglant ensuite malgré les ordres de l’arbitre. Alors que ce dernier réprimande le membre de The Bar, Cesaro en profite pour asséner à Kofi une manchette à l’européenne illégale au menton! Sheamus tente ensuite le tomber, mais Kofi relève l’épaule. Sheamus tire Kofi jusqu’au centre de l’arène et y va d’une descente du genou pour le compte de deux. Sheamus poursuit le travail avec une nouvelle prise de tête, mais Kofi se libère à coups de coude. Sheamus reprend brutalement l’avantage avec un autre coup de coude au visage qui envoie Kofi au tapis.

De retour de la pause publicitaire, assène une série d’atemis, un saut chassé, une corde à linge et la Boom Drop à Sheamus. Kofi veut en finir grâce au Trouble in Paradise, mais The Celtic Warrior lui attrape la jambe au vol et veut reverser l’attaque en un Texas Cloverleaf, mais Kofi le repousse dans le coin et enchaîne avec un Crossbody. Kofi tente le tomber, mais c’est au tour de Sheamus de relever l’épaule et de se réfugier sur le tablier de l’arène. Alors que Kofi s’approche, Sheamus le tire vers lui et lui écrase la gorge contre le troisième câble. Sheamus veut en finir et inflige le brise-reins Irish Curse! Un! Deux! Et Kofi relève encore une fois l’épaule, mais qu’à cela ne tienne, Sheamus réitère le Texas Cloverleaf. Kofi lutte contre la douleur et tente d’atteindre le premier câble, mais Cesaro tire ledit câble hors de portée pour favoriser la victoire de son coéquipier Sheamus. Kofi renverse malgré tout la prise de soumission en un petit paquet. Un! Deux! Deux seulement. Kofi se relève et reçoit un Running Knee en pleine face par Sheamus; on tente une nouvelle fois le tomber, mais Kofi résiste. En coulisses, Mustafa Ali, The Hardy Boyz et les champions par équipes de SmackDown The Usos se sont joints à The New Day pour encourager Kofi et se gaver de crêpes. Sheamus nargue l’univers de la WWE, confiant d’obtenir la victoire. L’Irlandais se prépare au Brogue Kick… Renversé en petit paquet par Kofi! Un! Deux! Deux! Les deux Superstars se relèvent et Kofi est le premier à frapper avec le Trouble in Paradise! Un! Deux! Et trois!

Kofi Kingston contre Cesaro.

Cesaro ne perd pas une seconde et décoche une manchette à l’européenne à la nuque exposée de Kofi. Un! Deux! Et Kingston relève l’épaule. Encore une manchette à l’européenne suivie d’un tomber infructueux. On martèle ensuite The Dreadlocked Dynamo dans le coin avant de l’envoyer au tapis avec une souplesse Gutwrench. À nouveau, Kofi soulève l’épaule. The Swiss Cyborg change de tactique et y va d’une prise de soumission pour travailler sur la jambe de Kofi. Après que Kofi se soit libéré de la prise, Cesaro l’envoie s’écraser dans le coin, mais Kofi le repouses d’un coup de pied. Ce dernier se place alors sur le tablier de l’arène où il se fait rouer de coups par The Swiss Superman. Kofi réplique de la même façon avant de s’élancer pour un Crossbody… Mais est attrapé au vol par Cesaro qui contre-attaque avec un brise-reins! Un! Deux! Et Kofi relève l’épaule à nouveau.

De retour de la pause publicitaire, Kofi réussit enfin son Crossbody sur Cesaro et tente le compte de trois, mais c’est au tour du Suisse de résister. Cesaro réitère avec un autre brise-reins tandis que The Fabulous Truth et Heavy Machinery se joignent aux observateurs en coulisses. Suite au brise-reins, Cesaro écrase le dos de Kofi contre son genou. Ce dernier riposte à coups de pied, mais Cesaro lui agrippe les jambes et le blance avec le Swing avant d’y aller avec la Texas Cloverleaf. Encore une fois, Kofi fait preuve de courage et de vaillance, ne s’abandonnant pas à la souffrance et tentant plutôt de s’en sortir, acclamé par l’univers de la WWE. Cesaro modifie son emprise et opte plutôt pour une souplesse. Un! Deux! Deux seulement face à Cesaro qui se moque de lui en lui disant qu’il ne se rendra pas à WrestleMania XXXV. Cesaro inflige ensuite le Boston Crab, mais pas totalement, car Kofi s’accroche à sa cheville pour empêcher l’application complète de la prise. Rivant un genou aux côtes de The Dreadlocked Dynamo, Cesaro y va plutôt d’un Half-Boston Crab. Alors que Kofi se libère à coup de pied, Cesaro l’empoigne pour le Neutralizer… Surpassé par Kofi! Cesaro se réceptionne sur ses pieds et se retourne… S.O.S.! Un! Deux! Et trois! Les deux membres de The Bar ont été vaincus!

Kofi Kingston contre Rowan.

C’est maintenant l’heure d’affronter le larbin de ”The New” Daniel Bryan, Rowan, qui , arborant un chandail du groupe de heavy metal allemand Kreator, s’amène vers l’arène au son du thème musical de The Bludgeon Brothers contrairement aux semaines précédentes… Kofi s’élance rapidement vers Rowan et ce dernier l’étale de tout son long au tapis d’une brutale corde à linge. Rowan envoie Kofi dans le coin, l’y roue de coups et l’y écrase avant de l’envoyer choir hors de l’arène. Le rouquin se lance à sa poursuite et l’écrase au sol avec un Crossbody. Après un coup de boule, Rowan rentre dans l’arène juste assez pour briser le compte à l’extérieur avant de projeter Kofi contre la barricade à deux reprises. Rowan s’empare ensuite d’une chaise et frappe Kofi avec! L’arbitre n’a d’autre choix que de disqualifier le laquais du champion WWE, mais le mal est fait. Rowan n’en a pas terminé et emprisonne Kofi dans la prise de l’ours avant de lui fracasser le dos contre le poteau de l’arène! Rowan rive le dernier clou avec le Clawslam sur la table des commentateurs!

Kofi Kingston contre le champion des États-Unis Samoa Joe.

Kofi a bien peu de temps pour se remettre de cette attaque vicieuse, car le champion des États-Unis, son prochain adversaire, s’avance vers l’arène.

De retour de la pause publicitaire, Joe applique une prise de tête sur Kofi et ce dernier se dépêtre à coup de pied. La riposte de Kofi est de courte durée, car Joe l’envoie aussitôt à nouveau au tapis d’un coup de coude. Entre temps, les vestiaires se remplissent d’observateurs pour le combat alors que EC3, Ricochet et Nikki Cross se joignent à la foule. D’un coup de boule, le champion des États-Unis repoussent Kofi dans le coin pour l’y rouer de coups de genou et de poing. Joe force ensuite Kofi à regarder l’enseigne de WrestleMania XXXV, là où, si Joe a le dessus, Kofi n’ira jamais. On ajoute l’insulte à l’injure avec une gifle de la part de Joe. Au nouveau coup de genou de The Destroyer, Kofi réplique à coups de genou, de poing, d’atemis et de pied. Cela n’est pas suffisant pour venir à bout d’un adversaire aussi redoutable que Samoa Joe et ce dernier écrase de tout son poids Kofi dans le coin avant de lui décocher un enziguri. Samoa Joe tente le tomber, mais The Dreadlocked Dynamo relève miraculeusement l’épaule! Tirant les cheveux de Kofi, Samoa Joe se moque de lui et l’insulte avant d’y aller d’une prise de tête. Enhardi par l’appui de l’univers de la WWE, Kofi contre-attaque d’un coup de poing, mais encore une fois, une seule corde à linge suffit à le renvoyer au tapis pour le compte de deux. Joe poursuit avec une nouvelle prise de tête avant d’opter pour la Coquina Clutch!… Renversée en Jawbreaker! Alors que Kofi tente un écrasement, Samoa Joe réplique avec un ura-nage. Un! Deux! Kofi refuse de rester au tapis! Joe ne relâche pas son attaque avec une nouvelle prise de tête. The Destroyer tente une souplesse arrière, mais Kofi atterrit sur ses pieds et envoie Joe au tapis pour se donner la chance de reprendre quelque peu son souffle. Kofi s’élance ensuite vers le coin où se trouve Joe, mais ce dernier s’écarte de sa trajectoire. Joe agrippe alors Kofi et a l’intention d’en finir grâce à son Musclebuster dévastateur… Renversé en petit paquet par Kofi! Un! Deux! Et trrrrrois! Incroyable!

Samoa Joe n’en a pas fini avec Kofi et lui inflige la Coquina Cluth à travers les câbles pour faire bonne mesure.

Kofi Kingston contre Randy Orton.

Alors que Kofi est toujours au tapis, terrassé par la Coquina Clutch, son dernier adversaire s’avance vers l’arène, prêt à en découdre : The Viper, Randy Orton. Il y a beaucoup de monde pour regarder ce dernier combat aux vestiaires : The New Day, Mustafa Ali, The Hardy Boyz, les champions par équipes de SmackDown The Usos, The Fabulous Truth, EC3, Heavy Machinery, Ricochet et Nikki Cross.

De retour de la pause publicitaire, Randy entreprend de fracasser Kofi contre les barricades à l’extérieur de l’arène. Randy parade un Kofi Kingston exténué devant l’univers de la WWE en traitant son adversaire d’idiot. Randy aime non seulement faire souffrir ses rivaux mais également l’univers de la WWE. The Viper lance alors Kingston contre l’escalier métallique… Mais non, Kofi renverse l’élan et c’est Orton qui heurte de plein fouet l’escalier! De retour dans l’arène, Randy Orton écrase la tête de Kofi dans le coin avant de le marteler de manchettes à l’européenne puis, de le piétiner au centre de l’arène. Randy tente le tomber et Kofi ne se laisse pas abattre. Randy Orton change de tactique et y va d’une prise de tête. Alors que l’univers de la WWE hurle son appui, Randy ne relâche pas la prise un bon moment. Lorsque Kofi finit par s’en sortir, il envoie Orton au tapis avec des atemis. Le membre de The New Day tente ensuite un saut chassé, mais Randy s’écarte et Kofi s’écrase au tapis et se fait piétiner à nouveau par The Viper. Ce dernier envoie The Dreadlocked Dynamo dans le coin et monte sur le deuxième câble pour le frapper au visage. On tente d’envoyer Kofi s’écraser dans le coin opposé, mais ce dernier renverse l’élan et c’est Randy qui encaisse le choc. Kofi poursuit sur sa lancée avec une corde à linge, esquivée par The Viper qui tente le RKO!… Kofi repousse Orton et évite de justesse la prise de finition qui ne pardonne pas. Trouble in Paradise de Kofi! Est-ce que Kofi pourra encaisser un aller simple vers un combat de championnat WWE à WrestleMania XXXV? Kofi est tant à bout de souffle qu’il doit ramper pour tenter d’atteindre The Viper, qui réussit à se réfugiers hors de l’arène, privant ainsi Kofi de la victoire.

De retour de la pause publicitaire, Kofi est juché sur le troisième câble et encaisse des droites et des manchettes à l’européenne de la part de Randy. Randy monte ensuite sur la deuxième corde pour une Superplex, mais Kofi réplique lui aussi à coups de poing et de boule avant de s’élancer pour un Crossbody! Randy renverse le tomber! Un! Deux! Kofi résiste encore une fois! Orton n’en revient pas et place immédiatement Kofi en position pour son DDT de la vieille école. La tête de Kofi heurte durement le tapis et Orton se joue de l’univers de la WWE. Orton se laisse habiter par les voix du RKO… Il est prêt. RKO! Non! Renversé en petit paquet par Kofi! Un! Deux! Et trrrrrrrrrrrrrrrrrrois! Kofi se mérite enfin d’affronter Daniel Bryan pour le championnat WWE lors du plus important gala de l’année! Bravo!

No Chance in Hell… Mr. McMahon arrive et félicite Kofi pour avoir triomphé de ces adversaires. Kofi s’en va à WrestleMania XXXV… S’il parvient à vaincre un dernier adversaire. Mr. McMahon chasse The New Day des abords de l’arène et le nouvel adversaire de Kofi fait son entrée : le champion WWE ”The New” Daniel Bryan.

Kofi Kingston contre le champion WWE ”The New” Daniel Bryan.

Dès le son de la cloche, Daniel attaque Kofi avec les Yes! Kicks. Avec l’énergie du désespoir, ce dernier contre-attaque à coups de pied, mais un coup de genou à l’abdomen le renvoie au tapis. Daniel l’emprisonne ensuite dans un Tree of Woe et fait pleuvoir de nouveaux Yes! Kicks sur son rival ainsi vulnérable. Kofi n’est pas au bout de ses peines avec une Superplex arrière! Le champion WWE tente alors le tomber, sûr de la victoire… Et Kofi relève l’épaule envers et contre tous! Daniel enchaîne avec le Yes! Lock et, luttant contre la douleur, Kofi parvient à forcer le bris de la prise en atteignant le premier câble. De nouveaux Yes! Kicks martèlent The Dreadlocked Dynamo. Kofi semble près de réaliser l’impossible lorsqu’il arrête un coup de pied de Daniel pour riposter avec le S.O.S.! Un! Deux! Daniel aussi est résilient et il relève également l’épaule. Tandis que Kofi tente de reprendre ses esprits dans le coin, Daniel vient le rouer de Yes! Kicks et de sauts chassés. Un desdits sauts chassés est de trop, car Kofi attrape Daniel et, d’un petit paquet, tente de s’arroger la victoire! Kofi ne parvient malheureusement qu’à obtenir un compte de deux. Kofi monte sur le troisième câble pour un Crossbody, mais Daniel le fait trébucher et le membre de The New Day s’écrase lourdement au tapis pour être piétiné par ”The New” Daniel Bryan. Daniel nargue le Yes! Movement avant de broyer le crâne de Kofi avec son Running Knee! Un! Deux! Et trois! D’un coup de genou, Daniel a fracassé tous les espoirs de Kofi et de l’univers de la WWE.

**

En conclusion, voici la carte provisoire de WrestleMania XXXV le 7 avril prochain.

Seth Rollins contre le champion universel Brock Lesnar pour le combat principal de championnat universel;

Seth Rollins c. Brock Lesnar

Becky Lynch contre la championne féminine de Raw Ronda Rousey contre Charlotte Flair pour le combat principal triple menace de championnat féminin de Raw;

Becky Lynch c. Ronda Rousey c. Charlotte Flair

Triple H contre Batista dans un combat No Holds Barred;

Triple H c. Batista

The Miz contre Shane McMahon;

The Miz c. Shane McMahon

AJ Styles contre Randy Orton;

AJ Styles c. Randy Orton

Kurt Angle contre Baron Corbin dans le combat d’adieu de Kurt Angle;

Kurt Angle c. Baron Corbin

La sixième bataille royale Andre the Giant Memorial avec comme participant déclaré Braun Strowman;

Andre the Giant Memorial

Rey Mysterio contre le champion des États-Unis Samoa Joe pour le championnat des États-Unis.

Rey Mysterio c. Samoa Joe

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Une nouvelle ceinture pour The Young Bucks
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Une nouvelle recrue féminine pour l'AEW