Suivez-nous sur Facebook
13/03/2019 | Manchettes

Résultats SD LIVE 2019-03-12 : un défi de taille pour Kofi Kingston

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2019-03-05 : United States Open Challenge et un autre retour!
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats XZW 21: Deathmatch ft. Viking et LuFisto

Kofi Kingston

Bonsoir tout le monde et bienvenue à votre compte rendu post-WWE Fastlane 2019 de SmackDown LIVE alors que l’on suit le chemin menant à WrestleMania XXXV. Ce soir, Shane McMahon répond de ses actes pour son attaque sur The Miz après leur combat de championnat par équipes à WWE Fastlane 2019 et Mr. McMahon fait le point sur la situation entourant Kofi Kingston. De plus, The Hardys Boyz font équipe avec les recrues de NXT, Aleister Black et Ricochet, contre le quatuor formé de The Bar, Rusev et Shinsuke Nakamura; et R-Truth obtient un combat retour contre Samoa Joe pour, peut-être, remettre la main sur le championnat des États-Unis.

En direct du Nutter Center de Dayton en Ohio, nos commentateurs sont Corey Graves, Byron Saxton et Tom Philips.

**

SD LIVE 2019-03-12

L’émission débute alors que Shane McMahon s’amène dans l’arène, où se trouve le trophée du « meilleur lutteur au monde », sous les huées après son attaque contre The Miz après leur combat par équipes de SmackDown à WWE Fastlane 2019. Shane-O-Mac brutalise l’annonceur, qui manque selon lui d’entrain dans sa présentation. Tous conspuent Shane, même les enfants! Au microphone, Shane affirme qu’on se demande pourquoi il a ainsi attaqué son « co-meilleur lutteur au monde »? Shane en a assez de tous ceux qui font partie de sa vie : l’univers de la WWE, les Superstars, les employé(e)s de la WWE. Il s’agit toujours de : « Shane, que puis-je faire pour vous, pour vous aider à m’aider à avancer dans la vie, à obtenir une promotion? » Les autres, les autres, les autres; cela le rend malade et a pris fin lorsqu’il a flanqué une raclée à The Miz dans sa ville natale de Cleveland en Ohio dimanche dernier. Shane dit qu’il n’est pas le meilleur lutteur au monde parce qu’il a obtenu un trophée ou qu’il est devenu champion par équipes de SmackDown, mais bien parce qu’il est né ainsi. Tout lui est dû. Depuis dimanche, il se sent si bien parce qu’il a commencé à penser à lui. Alors que The Miz perdait conscience, une étincelle s’est embrasée en Shane, une étincelle qui ne s’éteindra plus jamais. L’univers de la WWE ferait bien de s’y habituer. Shane a tant apprécié botter le cul de The Miz qu’il le fera à nouveau sur la plus grande scène d’entre toutes : WrestleMania XXXV; et The Miz n’a pas le choix, car au bout du compte, il est l’employé de Shane. The Miz doit se préparer à recevoir la « meilleure volée au monde » et ce sera faaaaaaaaaaaabuleux!

**

Premier combat de la soirée : The Hardy Boyz, et Ricochet et Aleister Black contre The Bar, et Shinsuke Nakamura et Rusev, accompagnés de Lana, dans un combat par équipes de huit.

The Hardy Boyz, Aleister Black et Ricochet c. The Bar, Rusev et Shinsuke Nakamura

Le combat commence entre The Dutch Destroyer et The King of Strong Style. Le Néerlandais et le Japonais s’échangent des coups d’arts martiaux et Black a le dessus en envoyant Nakamura au tapis d’un croc-en-jambe avant de passer le flambeau à son coéquipier Ricochet. Le tandem de NXT envoie Nakamura dans les câbles et ce dernier reçoit un solide coup de pied à l’abdomen par Aleister Black qui l’étale pour un saut de lune debout de la part de The One and Only. Après avoir demandé à l’univers de la WWE s’il devait passer le relai à Matt Hardy, et reçu une réponse plus qu’enthousiaste, Ricochet laisse l’arène au vétéran sous les acclamations de « Delete »! Nakamura ne veut rien savoir de Matt Hardy et donne le relai à Sheamus. Ce dernier domine physiquement Hardy, mais l’ancien détenteur de multiples championnats par équipes fait usage de son agilité et sa vitesse pour contre-attaquer avant de donner le champ libre à son frère Jeff. The Hardy Boyz y vont ensuite d’un duo de descentes de la cuisse, à l’abdomen et à la tête, pour Jeff et Matt respectivement. Jeff tente le tomber sans succès et enchaîne avec une prise de tête. Cesaro veut intervenir en faveur de son coéquipier et cela distrait Jeff juste assez pour que le vétéran reçoive une solide corde à linge de The Celtic Warrior. Justement, ce dernier passe alors le flambeau à The Swiss Cyborg qui entreprend de piétiner et d’y aller d’une descente de la cuisse sur Jeff Hardy avant de tenter le compte de trois, sans succès lui aussi. Cesaro relève Jeff et lui écrase la tête contre le coin, passant ensuite le relai à Rusev. The Bulgarian Brute écrase de l’épaule Jeff Hardy dans le coin à de si nombreuses reprises que l’arbitre doit lui ordonner de cesser. Alors que l’arbitre a le dos tourné, The Bar étrangle Hardy dans leur coin. Rusev inflige ensuite une longue prise de tête à Jeff Hardy au centre de l’arène. Encouragé par l’univers de la WWE, Jeff Hardy tente de s’échapper, mais Rusev le projette au tapis en le tirant par les cheveux malgré les récriminations de l’arbitre sous le regard satisfait de son épouse Lana. Toute l’équipe du Bulgare piétine ensuite allègrement Jeff Hardy à tour de rôle. L’ancien champion du monde, des États-Unis et par équipes riposte avec un Jawbreaker et parvient enfin à se sortir de cette mauvaise posture en passer le flambeau à Ricochet. La rapidité de Ricochet lui permet d’esquiver l’offensive de Rusev et d’envoyer The Super Athlete au tapis avec des ciseaux de tête et un saut chassé. Alors que Rusev se réfugie dans le coin, Ricochet s’élance et lui rive son épaule aux côtes, se retrouvant sur le tablier de l’arène et décochant au passage un coup de pied à Shinsuke Nakamura. Ricochet tente alors de bondir par-dessus les câbles, mais est cueilli au menton par une droite de Rusev. Alors que Ricochet s’affale au sol, Cesaro et Shinsuke Nakamura s’approchent de lui, mais Aleister Black est là pour protéger son coéquipier.

De retour de la pause publicitaire, Ricochet est aux prises avec Sheamus et utilise à nouveau sa vivacité pour surpasser l’Irlandais jusqu’au sol. C’est Cesaro qui doit ramener Sheamus dans l’arène et le Suisse s’empresse de forcer le changement. Cesaro se dirige directement vers Aleister Black et lui envoie sa botte en plein visage. Se retournant, Cesaro subit un surpassement de la part de Ricochet. The One and Only rampe pour parvenir jusqu’à Matt Hardy et le membre de The Hardy Boyz reprend l’offensive pour son équipe avec une corde à linge à Cesaro, Shinsuke Nakamura et Rusev. Il se tourne à nouveau vers Cesaro et lui écrase la tête à plusieurs reprises contre le coin avant de donner le relai à son frère Jeff. Jeff qui ne perd pas de temps à s’élancer pour la Poetry in Motion suivi d’un Side Effect de la part de Matt. Sheamus vole alors au secours de son coéquipier en assénant un Brogue Kick à Matt. Black chasse Sheamus hors de l’arène avec un Pump Knee au visage, mais reçoit pour la peine un Machka Kick. Ricochet s’envole et rive ses deux pieds au visage de Rusev en un saut chassé missile et est ensuite victime d’un saut chassé de The King of Strong Style. C’est finalement Cesaro qui a le dernier mot, car après un Twist of Fate de Jeff sur Nakamura, le Suisse tente un petit paquet pour le tomber. Heureusement pour son équipe, Jeff Hardy relève l’épaule juste à temps et riposte avec un deuxième Twist of Fate, cette fois sur Cesaro. Jeff se hâte de monter sur le troisième câble pour une Swanton sur Cesaro! Un! Deux! Et toute l’équipe adverse vient briser le compte! L’arbitre a du mal à reprendre le contrôle du combat alors que Matt et Sheamus, Ricochet et Rusev, et Aleister Black et Shinsuke Nakamura se bagarrent dans l’arène. Soudain, The New Day vient se mêler de la partie en attaquant The Bar, Shinsuke Nakamura et Rusev en représailles des événements de dimanche dernier! L’arbitre n’a alors d’autre choix que de mettre fin à l’affrontement tandis que l’univers de la WWE hurle « Kofi! Kofi! New Day Rocks! » The New Day fait le ménage et Rusev encaisse le Trouble in Paradise!

Vainqueurs : Aucun.

**

En coulisses, The Usos saluent le travail de The New Day et se demandent qui seront leurs adversaires pour les titres par équipes de SmackDown. The Bar? Shinsuke Nakamura et Rusev? Ricochet et Aleister Black? The Hardy Boyz, deux frères comme The Usos? Selon Jey et Jimmy, The Hardy Boyz ne sont rien comparés à eux. Ils défient quiconque de tenter de leur prendre leur championnat à WrestleMania XXXV. Bienvenue au pénitencier de The Usos.

**

The Viper, Randy Orton, s’amène dans l’arène pour une promo à propos de The Phenomenal AJ Styles. Randy doit se vider le cœur : SmackDown LIVE est supposément « la maison qu’AJ Styles a bâtie ». Randy rappelle qu’en 2002, AJ Styles luttait « pour 10 $US par soir dans un gymnase d’école secondaire devant douze personnes » tandis que lui faisait ses débuts à SmackDown. En 2004, AJ Styles serrait la main de ses adversaires dans les salons de bingo alors qu’Orton devenait le plus jeune champion poids lourd du monde de tous les temps. En 2005, AJ Styles se faisait bronzer en Floride avec Dixie Carter (rappelant le passage d’AJ à la TNA) et Orton affrontait The Undertaker à WrestleMania XXI. De 2006 à 2015, Randy Orton était là et il était champion. Selon Randy, SmackDown LIVE n’a pas été bâti par AJ Styles mais par lui bien avant l’arrivée de The Phenomenal One. Soudain, le thème musical d’AJ Styles retentit, et il se présente et prend un microphone…

(NB. la promo qui suit contient des passages où The Viper se fait littéralement démolir verbalement par AJ. Désolé pour l’un de mes collègues.)

Selon AJ, pour quelqu’un qui méprise et regarde de haut la lutte indépendante, Randy Orton a suivi sa carrière de près. AJ est flatté et Orton a raison : AJ a fait ses débuts sur la scène indépendante et il en est « mauditement » fier. Acclamé, AJ poursuit en affirmant qu’il a entendu dire que des types comme Randy Orton ne sont pas faits pour son monde (les indies), mais construits pour la WWE. Selon AJ, c’est une bonne chose, car un gars comme Randy Orton n’aurait jamais réussi dans son monde, surtout pas avec une telle pose (AJ mime la pose d’Orton, bras levés) et une copie du coupe-diamant (de Diamond Dallas Page)! Randy se demande si ni AJ ni aucun de ses collègues indépendants n’ont jamais copié personne? Randy imite alors le geste « Two Sweet ».

(NB 2. On se rappellera que lors du vingt-cinquième anniversaire de Raw, The Kliq et D-Generation X ont en quelque sorte passé le flambeau du « Two Sweet » à The Club (AJ Styles, Finn Bálor et The Good Brothers)).

Les amis d’AJ provenant des fédérations indépendantes? Randy devrait regarder autour de lui, car il en est entouré. Ils ont mérité le droit d’être à la WWE, ils n’ont pas eu besoin de leur père (ahem, ”Cowboy” Bob Orton) pour obtenir un boulot. Parlant de la carrière d’Orton, durant sa première année, il a reçu l’aide de Triple H, la ruse de Ric Flair et les muscles de Batista au sein d’Evolution juste pour s’assurer qu’il n’échoue pas. Randy réplique, en s’enfargeant dans ses mots quelque peu, qu’il a accompli plus que quiconque dès l’âge de vingt-quatre ans : treize fois champion du monde; deux fois gagnant du Royal Rumble; quinze participations à WrestleMania (dont des combats principaux); des combats principaux lors de tous les types de galas; et il n’a eu besoin de l’aide de personne. AJ réfute ses dires, car il n’y a pas seulement eu Evolution, il y a aussi eu The Legacy (avec Cody Rhodes…), Rated-RKO (avec Edge) et The Wyatt Family (avec Bray Wyatt et Luke Harper). On dirait qu’Orton a eu beaucoup de babysitters selon AJ. Qu’on ne s’y méprenne pas, Orton est une vipère qui utilise autrui, puis s’en débarrasse dès qu’ils ne lui sont plus utiles. Et c’est pour cela qu’AJ a eu le dessus sur Orton à WWE Fastlane 2019, car il refuse d’être sa prochaine victime. Randy lui répond que ce choix ne revient pas à AJ. Que tant qu’AJ « louera une chambre dans sa maison », il devra payer le loyer. Traitant AJ d’enfant de chienne, il lui rappelle que le loyer est justement dû. AJ peut faire son chèque au nom des trois lettres les plus dévastatrices de la lutte : RKO. AJ invite Orton à venir chercher l’argent du loyer à WrestleMania XXXV!

**

Les commentateurs annoncèrent ensuite que l’équipe Harlem Heat, composée de Booker T et Stevie Ray, allait être intronisée au Temple de la renommée de la WWE 2019.

harlem heat

**

Deuxième combat de la soirée : la championne féminine de SmackDown, Asuka, contre Sonya Deville accompagnée de Mandy Rose.

Les deux adversaires échangent des prises au tapis et Asuka tente rapidement le Ankle Lock, mais Sonya Deville parvient à atteindre le premier câble et contre-attaque avec des coups de pied. Après avoir attrapé la jambe de Sonya Deville, Asuka riposte elle aussi à coups de pied et en écrasant la tête de Deville au tapis. Sonya réussit à esquiver un dernier coup de pied et tente un petit paquet, mais la championne résiste et réplique avec une savate et un saut chassé Missile… Esquivé par Sonya Deville qui envoie la championne au tapis avec une Lance. On tente le tomber du côté de Sonya Deville, sans succès. Cette dernière poursuit en rivant son genou dans les côtes de la Japonaise, mais ne réussit pas à atteindre le compte de trois. Sonya Deville envoie ensuite d’insultantes gifles à Asuka, mais lorsque Deville tente des coups plus brutaux, Asuka les bloque tous. décoche un genou et un Shining Wizard au visage de Sonya Deville. Cette dernière se réfugie ensuite à l’extérieur aux côtés de Mandy Rose pour reprendre son souffle. Asuka ne lui en laisse pas la chance, les envoyant au sol elle et Mandy avec une Baseball Slide. Sonya Deville renvoie Asuka dans l’arène, mais lorsqu’elle tente d’y remonter, Mandy se relève elle aussi, mais en s’aidant du tablier. Cela fait trébucher Sonya Deville qui reçoit une savate à la tempe par l’impératrice du lendemain, qui enchaîne avec le Asuka Lock et Sonya Deville doit abandonner.

On assiste à de la dissension entre Mandy Rose et Sonya Deville après le combat.

Vainqueur : la championne féminine de SmackDown, Asuka, par soumission.

**

IIconics apparaissent alors dans une promo vidéo où elles dénoncent le fait que les championnes par équipes féminines WWE, The Boss ‘N’ Hug Connection, ne soient pas encore venues défendre leurs titres à SmackDown LIVE. Peyton Royce et Billie Kay félicitent sarcastiquement les championnes pour leur victoire contre Nia Jax et Tamina à WWE Fastlane 2019 et se présentent comme les nouvelles aspirantes. Le futur du championnat par équipes féminin WWE est IIconic!

**

Becky Lynch s’amène dans l’arène alors que l’on présente une vidéo récapitulative des événements de Raw la semaine dernière et de WWE Fastlane 2019. Becky dit qu’il est contente d’enfin se tenir sur ses deux pieds pour faire changement. Elle dit que ses rivales se sont senties bien braves lorsqu’elle a été blessée, suspendue et mise aux arrêts, mais qu’elle est de retour, sur pied et dans le combat principal de WrestleMania XXXV. Becky Lynch rappelle que c’est le combat qu’elle avait choisi en confrontant Ronda Rousey après sa victoire lors du Royal Rumble 2019. Becky a cependant dû se mériter cette opportunité une seconde fois, à WWE Fastlane 2019, lorsqu’elle s’est jouée de Ronda Rousey. Elle demande à l’univers de la WWE s’il a une idée d’à quel point il est difficile de jouer dans l’esprit d’une personne sans cervelle? Elle a rendu Ronda Rousey si en colère contre elle que la championne féminine de Raw a fait le travail à sa place en lui accordant la victoire par disqualification dimanche dernier. Becky dit qu’elle lui revaudra ça à WrestleMania XXXV en lui arrachant son championnat et son bras. Elle n’en a rien à faire de qui elle doit vaincre le 7 avril, Charlotte Flair ou Ronda Rousey, pour reprendre ce que l’on a tenté de lui enlever pour le donner à quelqu’un d’autre. Parlant de quelqu’un d’autre, The Queen, Charlotte Flair, fait son apparition et félicite Becky Lynch d’être enfin parvenue au combat principal qui appartenait à Charlotte. Charlotte dit que son c.v. parle de lui-même; c’est facile d’être populaire pendant six mois, mais Charlotte Flair est la meilleure depuis quatre ans, qu’elle livre la marchandise. Charlotte Flair dit que l’univers de la WWE appuie Becky, car il ressent de la pitié pour elle, tout comme Charlotte Flair et Ronda Rousey ont pitié d’elle. Rarement Charlotte a-t-elle vu quelqu’un en faire si peu pour en obtenir tant. Charlotte rendra Becky et Ronda pertinentes à nouveau lorsque ces dernières ploieront le genou devant elle, Ms. WrestleMania. Woooo! Becky dit à Charlotte de se taire, elle qui a tenu la division féminine à la gorge pendant quatre ans sans rien accomplir tandis que Becky s’est affirmée et participe désormais au combat principal le 7 avril prochain. On n’a pas besoin de reine, la seule chose dont on ait besoin, c’est The Man.

**

En coulisses, Kayla Braxton mène une entrevue avec le champion WWE ”The New” Daniel Bryan et Rowan alors qu’ils ressortent du bureau de Mr. McMahon. Daniel dit que Mr. McMahon méritait d’avoir son opinion quant à la place à réserver à Kofi Kingston pour WrestleMania XXXV. Kayla demande quelle a été la réaction de Mr. McMahon et Daniel répond que lui et Rowan lutteront ce soir contre Kevin Owens et Mustafa Ali.

**

Troisième combat de la soirée : R-Truth et Rey Mysterio, accompagnés de Carmella, contre le champion des États-Unis Samoa Joe et Andrade accompagnés de Zelina Vega.

R-Truth et Andrade s’affrontent les premiers et R-Truth reçoit d’entrée de jeu un solide coup de coude au visage. Andrade l’envoie ensuite contre le coin et se lance à sa suite, mais R-Truth l’évite en sautant par-dessus et enchaîne avec un Hiptoss avant de faire le grand écart. Coup de coude à la volée de la part de R-Truth sur Andrade. R-Truth donne ensuite le relai à Rey Mysterio. Rey et ‘Truth y vont d’une prise en tandem culminant avec un duo de ciseaux de tête du roi des luchadores sur El Idolo, le positionnant pour le 619. Cependant, le champion des États-Unis se donne le relai et écrase Rey Mysterio au tapis en plein vol avant de le rouer de coups de poing, de le piétiner et de l’envoyer choir hors de l’arène.

De retour de la pause publicitaire, Samoa Joe emprisonne Rey Mysterio dans une prise de tête suivie d’une clef de bras. D’un coup de pied, R-Truth vient à la rescousse de son coéquipier et Samoa Joe passe le flambeau à Andrade. Après un coup de genou à l’abdomen, ce dernier ajoute l’insulte à l’injure en infligeant les souplesses Three Amigos à Rey Mysterio avant de se préparer au Hammerlock DDT… Renversé en bombe Code Red par Rey! Ce dernier éprouve de la difficulté à atteindre R-Truth pour effectuer le changement alors que Zelina Vega lui agrippe les pieds. C’est alors The Princess of Staten Island qui vient en aide à Rey Mysterio en s’en prenant à Zelina Vega. Le roi des luchadores parvient alors à changer avec l’ex-champion des États-Unis et ce dernier plaque solidement Andrade au tapis à deux reprises suivies du Five Knuckle Shuffle! R-Truth tente le AA, mais Joe libère Andrade de son emprise et force le relai. R-Truth décoche alors une savate à Joe et coure entre les cordes, mais Joe l’arrête brutalement d’un coup de pied de mule. Rey vient à la rescousse de R-Truth avec un saut chassé et est prêt pour le 619. C’est alors qu’Andrade vient s’en mêler, mais des ciseaux de tête le placent aux côtés de Joe… Double 619! Saut de grenouille sur Andrade! Senton de Joe sur Rey! Joe veut en finir avec Rey Mysterio grâce au ura-nage, mais Rey Mysterio renverse la prise en un petit paquet! Un! Deux! Et trois!

Enragé par la défaite, Samoa Joe inflige des ura-nage R-Truth et son propre coéquipier Andrade!

Vainqueurs : Rey Mysterio et R-Truth au compte de trois.

**

Combat principal de la soirée : Kevin Owens et Mustafa Ali contre le champion WWE ”The New” Daniel Bryan et Rowan.

Le vétéran Charles Robinson est l’arbitre pour ce combat par équipes.

Le Québécois et le champion WWE débutent l’affrontement. Daniel envoie KO dans les câbles, mais se fait solidement plaqué à deux reprises avant d’encaisser un Senton et se réfugier dans son coin auprès de son acolyte Rowan à qui il passe le relai. Alors que la force brute de Rowan joue en sa faveur avec un brutal plaquer, KO est plus agile que son adversaire, assénant un enziguri à la tempe de Rowan, le faisant chanceler. Notre lutteur national passe lui aussi le relai, à Mustafa Ali qui s’élance du troisième câble en un Crossbody… Mais est attrapé en plein vol par Rowan comme si de rien n’était. Rowan tente une souplesse, mais Mustafa Ali se libère et reprend l’offensive avec une savate à partir du tablier de l’arène. Ali tente son DDT avec roulade, mais est écrasé par le Crossbody du rouquin! Après une Big Boot en pleine face à KO, Rowan piétine de tout son poids The Heart of SmackDown avant de passer le relai au champion WWE. D’un coup de boule, Daniel envoie Mustafa Ali au tapis avant de poursuivre avec une clef de tête, puis une souplesse Snap. Le champion WWE tente le tomber, mais devant le soulèvement d’épaule de Mustafa Ali, opte par la suite pour une prise de soumission innovatrice.

De retour de la pause publicitaire, Rowan écrase Mustafa Ali contre le coin et passe le flambeau au champion. Ce dernier monte sur le troisième câble pour une Superplex! Un! Deux! Ali relève l’épaule à nouveau, mais Daniel change de tactique et applique le Yes! Lock! Heureusement pour Ali, ce dernier parvient à atteindre le premier câble avec son pied, forçant le bris de la prise de soumission. Daniel continue son attaque avec des manchettes à l’européenne et envoie Mustafa Ali dans les câbles. Ce dernier riposte avec un coup de pied au visage du champion ainsi qu’un saut chassé d’une hauteur impressionnante. Les deux Superstars sont au tapis et Ali rampe en direction de KO, mais Daniel le retient par la jambe. Daniel tente une souplesse arrière, renversée en Backstabber par Mustafa Ali! Un! Deux! Et Rowan brise le tomber. KO veut intervenir pour son équipe avec le coup d’assommoir, mais Rowan le repousse et tente le Claw Slam. KO évite l’écrasement en ébranlant Rowan d’un coup de pied de mule. Duo de coups de pied de mule par KO et Ali qui envoie Rowan s’écraser à l’extérieur de l’arène! Sur le tablier, KO tente le Cannonball, mais Rowan le voit venir et lui fait une « jambette » avant de le broyer contre la barricade! Au tour d’Ali de venir en aide à KO avec une Baseball Slide sur Rowan. Daniel tente une souplesse arrière sur Ali, renversée en petit paquet par Ali… Renversé en petit paquet par Daniel! Un! Deux! Ali pousse Daniel contre le coin où il passe le relai à Rowan. Alors qu’Ali reprend ses esprits dans son coin, Daniel s’élance pour son saut chassé… Et reçoit un coude en plein visage. Ali voit Rowan s’approcher et monte sur la troisième corde pour le DDT satellite… Agrippé dans les airs par Rowan! Claw Slam! Un! Deux! Et trois! L’équipe du champion WWE l’emporte sur notre lutteur national et The Heart of SmackDown.

Alors que Daniel et Rowan quittent l’arène, le thème musical du propriétaire de la WWE, Mr. McMahon, retentit et ce dernier vient dans l’arène pour se pencher sur le cas de Kofi Kingston…

Vainqueurs : le champion WWE ”The New” Daniel Bryan et Rowan avec le tomber.

**

**

Kofi Kingston

De retour de la pause publicitaire, Mr. McMahon dit qu’il est là pour donner à l’univers de la WWE et Kofi Kingston ce qu’ils désirent : la chance pour Kofi de lutter à WrestleMania XXXV pour le championnat WWE. Après avoir présenté une vidéo récapitulative de WWE Fastlane 2019, Mr. McMahon dit que Kofi et ses supporteurs entendent ce qu’ils veulent bien entendre. C’est pour cela que lorsque Mr. McMahon parle, on doit l’écouter. Il veut éduquer… Et est interrompu par le thème musical de The New Day!

Big E prend le microphone le premier et dit d’emblée à Mr. McMahon qu’ils ne sont pas d’humeur à se faire enseigner quoi que ce soit par Mr. McMahon. The New Day rappelle qu’ils ont fait tout ce que l’on attendait d’eux : chaque gala non télévisé, chaque événement caritatif ou promotionnel, jusqu’en Inde! Ils ne se sont jamais plaints ni n’ont menacé de quitter s’ils n’obtenaient pas ce qu’ils voulaient et malgré tout, ils sont traités comme des vidanges. Selon Big E, Kofi Kingston est là depuis onze ans à ronger son frein et il mérite mieux. Mr. McMahon réplique que Kofi ne mérite absolument rien, pas plus que The New Day, l’univers de la WWE ou lui-même d’ailleurs. Lui qui a créé la WWE, Raw et SmackDown, voire même le paradis et l’enfer tant qu’on y est! Personne ne mérite quoi que ce soit. Big E que tout ceci est plus gros que leur opinion, plus gros que The New Day et certainement plus gros que l’égo démesuré de Mr. McMahon. Ce sur quoi Mr. McMahon a des doutes. Xavier Woods prend la parole et dit qu’ils ne méritent rien, mais que Kofi a gagné le privilège d’un combat de championnat WWE en vainquant le champion actuel, Daniel Bryan. Pourtant, pour quelque raison bizarre, Kofi n’a jamais reçu une telle opportunité et là n’est qu’une des nombreuses raisons pour lesquelles il a droit à un tel combat. Big E renchérit en disant que l’univers de la WWE ne demande qu’une chose : une chance au titre pour Kofi. Mr. McMahon rétorque qu’il sait jauger les gens et que si Kofi avait mérité un combat de championnat du monde, cela se serait produit il y a longtemps déjà. Qu’on ne s’y méprenne pas, Kofi est un athlète fabuleux, notamment lors des Royal Rumble, du combat Gauntlet ou du combat Elimination Chamber. Kofi est un fantastique représentant pour la WWE et un futur membre du Temple de la renommée de la WWE avec The New Day. Aux yeux de Mr. McMahon, Kofi n’est tout simplement pas du matériel de championnat WWE. Vince rappelle les dires de Daniel Bryan : « Kofi est bon, c’est un bon joueur de deuxième trio ». Alors que Big E et Xavier Woods s’emportent, Kofi les enjoint de ne pas se faire congédier pour lui et dit à Mr. McMahon qu’il ne demande pas un combat de championnat WWE à WrestleMania XXXV. Depuis onze ans, il est béni de faire un travail qu’il adore, auprès de l’univers de la WWE notamment, et qui lui permet de pourvoir aux besoins de sa famille. Il aimerait cependant croire qu’il lui a déjà prouvé sa valeur, mais tel n’est pas le cas. Kofi ne se plaint jamais, semaine après semaine à « se casser le cul », passant à côté de moments spéciaux avec ses enfants, car il est dans l’arène (Halloween, la perte des dents de lait, etc.) Ce que Kofi demande c’est de savoir ce qu’il doit faire pour y parvenir afin qu’il y parvienne; l’univers de la WWE croit en lui.

Soudain, retentissent l’un après l’autre les thèmes musicaux de Randy Orton, du champion des États-Unis Samoa Joe, de The Bar et de Rowan. Pour y parvenir, Kofi devra tous les vaincre dans un combat Gauntlet la semaine prochaine! Attaqués par les adversaires de Kofi, The New Day, faisant front commun, parvient à les repousser alors que SmackDown LIVE tire à sa fin.

**

En conclusion, voici la carte provisoire de WrestleMania XXXV le 7 avril prochain.

Seth Rollins contre le champion universel Brock Lesnar pour le combat principal de championnat universel;

Seth Rollins c. Brock Lesnar

Becky Lynch contre la championne féminine de Raw Ronda Rousey contre Charlotte Flair pour le combat principal triple menace de championnat féminin de Raw;

Becky Lynch c. Ronda Rousey c. Charlotte Flair

Triple H contre Batista dans un combat No Holds Barred;

Triple H c. Batista

The Miz contre Shane McMahon.

The Miz c. Shane McMahon

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2019-03-05 : United States Open Challenge et un autre retour!
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats XZW 21: Deathmatch ft. Viking et LuFisto