Suivez-nous sur Facebook
06/03/2019 | Manchettes

Résultats SD LIVE 2019-03-05 : United States Open Challenge et un autre retour!

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2019-02-26 : un grand retour ce soir!
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats SD LIVE 2019-03-12 : un défi de taille pour Kofi Kingston

R-Truth champion États-Unis

Bonsoir tout le monde et bienvenue au dernier épisode de SmackDown LIVE avant WWE Fastlane 2019. Ce soir, R-Truth met à nouveau son titre des États-Unis en jeu. Qui répond à l’appel? De plus, que fera notre Québécois, Kevin Owens, pour conserver l’avantage avant son combat de championnat WWE contre ”The New” Daniel Bryan ce dimanche? Du côté de la division féminine, que nous réservent Becky Lynch et Charlotte Flair après l’annonce de leur affrontement le 10 mars prochain? Enfin, on s’attend à voir The Hardy Boyz, qui ont fait leur retour la semaine dernière après avoir été séparés pendant près d’un an.

En direct du Mohegan Sun Arena at Casey Plaza de Wilkes-Barre en Pennsylvanie, nos commentateurs fidèles au poste sont Corey Graves, Byron Saxton et Tom Philips.

**

L’émission débute alors que le champion WWE, ”The New” Daniel Bryan, et son acolyte Rowan s’amènent dans l’arène. Daniel rappelle que la semaine dernière, il est demeuré assis et silencieux dans l’arène tandis que Shane et Stephanie McMahon, et l’univers de la WWE, bavaient devant Kofi Kingston. Et il est demeuré silencieux également lorsque Mr. McMahon a remplacé Kofi Kingston par Kevin Owens. Maintenant, c’est au tour de Daniel de parler et à l’univers de la WWE de se taire. Rowan les enjoint d’ailleurs fortement à ce faire, car Daniel les illuminera de sa parole. Alors que l’univers de la WWE acclame Kofi Kingston, Daniel dit qu’il n’est pas pour parler de Kofi, car Kofi n’est qu’un « joueur de soutien ». Selon Daniel, Kofi occupe la place qui lui revient à présent : avec ses coéquipiers de The New Day dans une tournée promotionnelle en Inde. Daniel croit que Mr. McMahon avait raison de remplacer Kofi, mais pas par celui qui s’empiffre de crêpes au lieu de les lancer dans l’assistance. Daniel comprend pourquoi l’univers de la WWE aime Kevin Owens : il leur ressemble, il pense simplement comme eux et ne mérite pas de chance au titre WWE, car Kevin Owens est un « nobody ». Kevin Owens est dangereux, car un « nobody » n’a rien à perdre, contrairement à Daniel Bryan, champion de la planète, qui a tout à perdre. Il subit la pression de savoir que s’il perd, la planète toute entière perd.

Soudain, le thème musical de Kevin Owens retentit et l’aspirant numéro un au championnat WWE se présente, microphone à la main. Selon KO, lorsqu’il s’est blessé il y a cinq mois, il est redevenu un membre de l’univers de la WWE. Pendant cinq moi, sa famille et lui ont regardé chaque Raw, chaque SmackDown LIVE bien campés dans leur canapé (une place qui sied bien à KO, selon Daniel). Malgré tout le plaisir qu’il a éprouvé d’être auprès de sa famille, il a trouvé cela difficile de voir d’autres gens faire ce qu’il aurait aimé pouvoir faire. Sauf dans le cas de Daniel, car ce n’était pas seulement difficile, c’était horrible de le voir déambuler tel un fou qui se croit au-dessus de tout le monde. Et s’il y a quelque chose que Kevin ne peut supporter, ce sont bien les gens qui se croient supérieurs. Les choses ont à nouveau empiré lorsqu’il a vu Daniel jeter le championnat WWE aux ordures (exactement là où était sa place, selon Daniel). Pour KO, ça a été la goutte qui a fait déborder le vase et à partir de ce moment, il a su exactement où il voulait effectuer son retour et qui il voulait affronter. Il croit parler au nom de sa famille et de l’entièreté de l’univers de la WWE en disant que Daniel a besoin de se faire fermer sa trappe condescendante et le Québécois est celui qui peut la lui fermer. L’univers de la WWE acclame les paroles de KO. Daniel rétorque qu’il n’est pas inquiet pour sa bouche contrairement à KO et l’univers de la WWE qui mettent des ordures dans la leur. Daniel, lui, préfère prodiguer la sagesse. À cela, Kevin réplique en se demandant si le « si intelligent » Daniel se rabaisserait à de vulgaires « blagues de gros ». KO se demande si Daniel se croit meilleur que tout le monde parce qu’il n’achète et ne mange que des carottes biologiques? Selon KO, Daniel peut bien s’enfoncer ses carottes bio là où il… Et si Daniel croit que KO est comme l’univers de la WWE, c’est-à-dire être convaincu que Daniel est un taré prétentieux, et bien Yep!, KO est comme les membres de l’univers de la WWE. Tout comme l’univers de la WWE, Kevin n’a pas d’émission de téléréalité ni de choriste de sept pieds de haut. Daniel lui répond que la seule raison pour laquelle KO n’a pas de costaud à ses côtés, c’est parce qu’il n’a plus aucun ami. En effet, répond notre lutteur national, il n’a plus d’ami ni de renfort, et il en prend l’entière responsabilité. KO rappelle à Daniel qu’il n’a cependant pas eu besoin de renfort pour lui infliger le coup d’assommoir la semaine passée et lui river les épaules au tapis pour le compte de trois. Ce n’était pas son intention de prendre la place de Kofi Kingston, mais ça l’est de le battre et prendre son titre à WWE Fastlane 2019 par exemple! Alors que KO s’approche de Daniel, Rowan vient se mettre dans son chemin. Kevin frappe Rowan au visage et l’expulse de l’arène! Alors que KO tente à nouveau le coup d’assommoir sur Daniel, le champion le pousse devant Rowan qui, de retour dans l’arène, écrase le Québécois au tapis!

**

Premier combat de la soirée : The Miz, accompagné de Shane McMahon, contre le champion par équipes de SmackDown, Jey Uso, accompagné de Jimmy Uso.

The Miz c. Jey Uso

Avant le combat, The Usos rappellent qu’ils sont devenus champions par équipes de SmackDown pour la sixième fois à WWE Elimination Chamber 2019. À WWE Fastlane 2019, ce sera The Usos contre la « meilleure équipe au monde » The Miz et Shane McMahon. The Usos en ont assez de The Miz qui joue les sycophantes auprès de Shane-O-Mac en l’appelant « co-meilleur lutteur au monde ». Ils en ont également assez de Shane qui dit qu’il sautera de tel ou tel endroit, l’enseigne de Wrestlemania par exemple. À WWE Fastlane 2019, The Miz et Shane vont affronter la véritable meilleure équipe au monde, The Usos. Bienvenue au pénitencier de The Usos!

Shane et The Miz se présentent, et Shane répond aux champions qu’en effet, The Miz et lui sont passionnés et près de leurs émotions, et cela fait d’eux la meilleure équipe au monde; ce dimanche, rira bien qui rira le dernier. Ce soir, si Jey Uso fait une seule erreur, The Miz va l’exploiter et remporter la victoire. Shane et lui ont une dernière chance, dans sa ville natale de Cleveland en Ohio. The Miz entend bien faire en sorte que Shane et son père, George Mizanin, soient fiers de lui et de reprendre le championnat par équipes de SmackDown. The Usos laissent tomber leurs microphones et attaquent leurs rivaux.

De retour de la pause publicitaire, The Miz et Jey Uso échangent des coups au centre de l’arène, et Jey a le dernier mot avec un enziguri. Jey Uso creuse l’avantage avec un duo de cordes à linge, un coup de pied de mule et une manchette. Le champion par équipes de SmackDown tente un Samoan Drop, mais The Miz esquive et réplique en envoyant Jey dans le coin avant de lui river ses genoux au thorax à deux reprises. The Miz tente une corde à linge dans le coin, mais Jey l’agrippe pour un tomber crucifix et The Miz relève l’épaule juste à temps. The Miz riposte avec un coup de pied au genou suivi d’un solide DDT, mais cela ne parvient pas à lui accorder la victoire. The Miz se prépare pour la Skull-Crushing Finale, mais Jey contre-attaque avec un Armdrag et un Samoan Drop suivis d’un écrasement dans le coin. The Miz au tapis, Jey monte sur la troisième corde pour un écrasement, mais The Miz place ses pieds pour se protéger! On envoie The Miz dans le coin et on poursuit avec un petit paquet pour le tomber… Et Jimmy qui ajoute subtilement son poids pour empêcher The Miz de relever l’épaule! Qu’à cela ne tienne, The A-Lister parvient à s’en sauver in extremis tandis que Shane envoie Jimmy au sol avec une corde à linge. Alors que The Miz se relève, Jey y va pour un coup de pied à la tempe, esquivé par l’ex-champion par équipes qui écrase la tête de son rival au tapis avec la Skull-Crushing Finale! Un! Deux! Et trois! The Miz l’emporte et son équipe a l’avantage psychologique juste avant WWE Fastlane 2019!

Vainqueur : The Miz au compte de trois.

**

Ensuite, Kayla Braxton mène une entrevue en coulisses auprès de The Queen, Charlotte Flair. Charlotte dit qu’il manque à SmackDown LIVE la présence de sa meilleure amie Becky Lynch. Sa démarche en béquilles et sa souffrance face à Ronda Rousey manquent à la division bleue. Charlotte Flair rappelle que si The Man perd contre elle à WWE Fastlane 2019, elle est finie. Si Charlotte perd ce dimanche, son combat principal à Wrestlemania XXXV devient tout simplement un combat triple menace. Charlotte se demande si Becky est assez « homme » pour venir la rassurer quant à ses capacités physiques et mentales; tout ce qu’elle veut, c’est une discussion amicale. Woo!

**

Deuxième combat de la soirée : Rey Mysterio contre le champion des États-Unis R-Truth, accompagné de Carmella, contre Andrade, accompagné de Zelina Vega, contre Samoa Joe dans un combat quadruple menace United States Open Challenge pour le championnat des États-Unis.

Avant le combat, R-Truth et Carmella font une promo durant laquelle ‘Truth rappelle que durant son enfance, il voulait être comme son héros John Cena; il défendait son championnat des États-Unis dans le United States Open Challenge chaque semaine. Aux yeux de R-Truth, cela ne fait qu’une semaine et il est déjà exténué. Carmella l’encourage en disant que, comme son héros, il ne peut pas abandonner. R-Truth voit John Cena partout : sur une affiche dans sa chambre, sur ses draps à son effigie et dans des films. Carmella lui dit d’être brave, tout de suite après la pause danse… C’est alors que Lacey Evans se présente, parade puis, quitte l’allée. Cependant, les véritables aspirants ne se font pas prier pour se présenter dans l’arène : le roi des luchadores, Rey Mysterio; El Idolo, Andrade flanqué de Zelina Vega; et The Destroyer, Samoa Joe.

De retour de la pause publicitaire, tous à part Rey et Joe sont au tapis. Samoa Joe tente un écrasement sur Rey Mysterio dans le coin, mais ce dernier se protège avec ses pieds. Rey tente alors un Crossbody, mais Joe s’était déjà écarté et Rey s’écrase au tapis. The Destroyer envoie ensuite Andrade choir à l’extérieur de l’arène avant de faire de même avec le champion des États-Unis. Joe y va ensuite d’un écrasement sur Rey Mysterio suivi d’une descente du coude. Joe tente le tomber, mais Rey Mysterio soulève l’épaule. Au tour de Rey de se voir projeté sans ménagement hors de l’arène. Joe sort lui-même et va s’en prendre à R-Truth, l’envoyant se fracasser contre la barricade. C’est ensuite aux tours de Rey et Andrade de goûter aux atemis de Samoa Joe. Andrade et Samoa Joe échangent ensuite des atemis, mais, Joe ayant l’avantage, le Mexicain bat en retraite. Joe le renvoie dans l’arène et ne manque pas de l’y brutaliser. Samoa Joe s’occupe ensuite de Rey Mysterio et cela laisse un instant à Andrade pour reprendre ses esprits et répliquer à Joe à coups de poing et de coude. Alors que The Destroyer se retrouve dans le coin, Andrade s’élance pour un coup de genou, mais Samoa Joe esquive et Andrade percute le coin et se retrouve au sol. Joe ne relâche pas son attaque et plonge au-travers des câbles en un Suicide Dive sur Andrade! Après avoir mis Andrade hors d’état de nuire, Samoa Joe va s’occuper de Rey Mysterio et R-Truth, envoyant la tête de Rey heurter violemment le poteau de l’arène. Tous sont désormais à la merci de Samoa Joe, qui se repaît de leur douleur. Joe soulève Rey pour le lancer par-dessus la barricade, mais Rey résiste tant bien que mal. Le luchador s’affale malgré tout au-delà de la barricade lorsque le champion décoche un saut chassé au dos de Samoa Joe.

De retour de la pause publicitaire, Andrade se moque de feu Eddie Guerrero en infligeant les souplesses Three Amigos à Rey Mysterio. El Idolo monte ensuite sur le troisième câble pour le saut de la grenouille, mais Rey vient le faire trébucher et Andrade se broie les bonbons dans le coin. Rey monte lui aussi dans le coin et c’est au tour d’Andrade de lui faire perdre pied alors que Rey se retrouve sur le tablier de l’arène. On tente mutuellement une souplesse de part et d’autre des câbles lorsque le champion en titre vient se mêler de la partie en frappant Andrade et le hissant sur ses épaules. Alors que Rey se prépare pour la Sitting Senton, il doit changer ses plans lorsqu’Andrade riposte avec un petit paquet pour le tomber. Justement, Samoa Joe s’approche et encaisse un Crossbody du roi des luchadores! Pendant ce temps, l’arbitre compte le tomber pour Andrade : un! Deux! Deux seulement. Après s’être occupé de R-Truth, Andrade se dirige vers Rey Mysterio, mais reçoit plutôt des ciseaux de tête de la part de son rival. Tous les aspirants sont alors dans un coin différent, vulnérables, et R-Truth en profite pour les écraser tous trois. Alors que ‘Truth tente un deuxième écrasement sur Samoa Joe, ce dernier l’attrape au vol et l’envoie au tapis avec un ura-nage. Au tour de Joe d’ensuite se retrouver à l’horizontal alors qu’Andrade lui décoche un saut chassé Missile. Andrade reçoit ensuite lui-même une Sitting Senton de Rey… Non, Andrade l’attrape et lui plaque le dos au tapis avec une bombe de puissance! Rey et ‘Truth sont côte à côte étendus au tapis et El Idolo y va d’un saut de lune de la troisième corde… Personne au rendez-vous, mais, alors que le champion s’est mis hors de portée, Rey reçoit le rebond : un deuxième saut de lune. El Idolo tente le compte de trois, mais Samoa Joe est là pour briser le tomber et projeter ce dernier contre le poteau de l’arène. Joe en prend ensuite pour son rhume avec une corde à linge et une savate de la part du champion. R-Truth écrase Samoa Joe dans le coin, envoie Rey au tapis avec une Slingblade, de même qu’avec Joe avec un Spinebuster; R-Truth est en feu! Souplesse arrière infligée à Rey Mysterio SUR Samoa Joe! R-Truth enchaîne avec un double Five Knuckle Shuffle sur Rey et Joe! On tente le tomber sur Joe mais sans succès. R-Truth veut en finir grâce au Scissors Kick, mais Joe contre-attaque avec la Coquina Clutch! R-Truth faiblit, faiblit, et lui et son bourreau se retrouvent près des câbles… 619 sur Joe de la part de Rey Mysterio! R-Truth en profite pour empoigner ce dernier en petit paquet : un! Deux! Deux seulement. Rey projette R-Truth sur le tablier de l’arène et s’écarte au dernier instant alors qu’Andrade décoche un saut chassé qui fait choir le champion hors de l’arène. El Idolo envoie le roi des luchadores dans les câbles et ce dernier se laisse plutôt glisser… En glissade-écrasement à l’extérieur sur le champion des États-Unis! Rey veut remonter dans l’arène, mais Andrade l’en empêche avec une bombe de puissance Sunset Flip par-dessus le troisième câble! L’univers de la WWE clame son appréciation en scandant : C’est fabuleux! Rey retourne dans l’arène en mauvaise posture et Andrade croit la victoire proche tandis que Zelina Vega en finit avec R-Truth avec des ciseaux de tête à partir du tablier de l’arène! Carmella n’allait tout de même pas laisser son coéquipier se faire malmener sans réagir et botte le visage de Zelina Vega avec un coup de pied de mule! Pendant ce temps dans l’arène, Andrade y va pour une bombe de puissance… Renversée en Mexican Destroyer par Rey Mysterio! Ce dernier tape sur le clou avec le 619 et le saut de la grenouille! Un! Deux! Et Joe brise le tomber avec une Senton! Joe empoigne Andrade : ura-nage! Un! Deux! Et trrrrois! Nouveau champion! Nouveau champion!

Après le combat, Kayla Braxton mène une entrevue avec le nouveau champion des États-Unis et lui dit que ses collègues l’ont accusé, ces derniers mois, de n’avoir remporté aucun championnat. Joe réfute ses dires : ce n’était pas des accusations mais bien des prières. À présent que le championnat des États-Unis lui appartient, tous savent qu’ils ne pourront le lui enlever. Contrairement à R-Truth, Joe ne danse pas ni ne tente de plaire aux masses et encore moins est-il un amateur de John Cena. Joe n’a que de l’irrespect pour quiconque tentera de dérober au roi sa couronne.

Vainqueur : Samoa Joe, avec le tomber, devient le nouveau champion des États-Unis.

**

En coulisses, on voit The Man, Becky Lynch, qui se déplace péniblement en béquilles.

Puis, on présente une promo vidéo de The New Day en provenance de Mumbai en Inde. The New Day affirme qu’ils seront présents lors de WWE Fastlane 2019.

**

Troisième combat de la soirée : Aleister Black et Ricochet contre The Bar.

Avant le combat, The Bar souhaite bonne chance à Aleister Black et Ricochet pour leur combat de championnat par équipes de Raw à WWE Fastlane 2019. Selon Cesaro, tout comme la division par équipes de Raw toute entière, Black et Ricochet ne peuvent se mesurer à The Bar.

Ricochet commence le combat contre Sheamus alors que l’univers de la WWE scande « NXT! NXT! » The One and Only et The Celtic Warrior échangent des coups de genou et d’avant-bras, et l’ex-champion nord-américain a le dernier mot avec un enchaînement de ciseaux de tête, saut chassé et Standing Shooting Star Press. Ricochet tente le tomber, mais le vétéran Sheamus relève l’épaule. L’Irlandais use ensuite de sa force brute pour envoyer The One and Only dans le coin, mais ce dernier riposte à coups de pied. Cependant, The Bar a l’expérience des tactiques déloyales et Cesaro vient distraire Ricochet juste assez longtemps pour que ce dernier reçoive un Brogue Kick de Sheamus qui l’envoie valser hors de l’arène.

De retour de la pause publicitaire, Cesaro a pris Ricochet en prise de soumission au centre de l’arène. The Swiss Cyborg envoie ensuite son adversaire contre le coin avant de recevoir un coup de coude au visage. On envoie Ricochet dans les câbles et celui-ci en profite pour asséner un coup d’avant-bras à Sheamus. Cesaro tente ensuite un écrasement, mais Ricochet contre-attaque avec un coup de pied et un DDT précédé d’une roulade. Aleister Black encourage ensuite son coéquipier à réaliser le changement et ce dernier y parvient, alors qu’on fait de même chez The Bar. The Dutch Destroyer envoie Sheamus au tapis à moult reprises avec des cordes à linge, et des coups d’avant-bras et de coude avant de faire étalage de son arsenal de coups de pied. Black finit le tout en beauté avec un saut de lune à l’aide des câbles et un solide coup de genou droit au visage de The Celtic Warrior. Black tente le tomber, mais Cesaro vient briser le compte de trois. Cesaro donne un dernier coup de pied à Black avant d’être obligé de sortir de l’arène par l’arbitre. Sheamus inflige alors un brise-reins à Aleister Black tandis que Cesaro monte sur le deuxième câble pour une descente du genou. Cesaro tente alors le tomber, mais Black soulève l’épaule. The Swiss Superman se prépare pour le Neutralizer, mais subit plutôt un surpassement de la part d’Aleister Black. Agile, Cesaro retombe sur ses pieds tel un chat et se retourne… Coup de pied Black Mass du Néerlandais sur le Suisse! Black surpasse Sheamus par-dessus le troisième câble jusqu’au sol, passe le relai à Ricochet et s’élance en une Swanton Bomb par-dessus les cordes sur Sheamus! Pendant ce temps, Ricochet monte sur la troisième corde : écrasement 630 sur Cesaro! Un! Deux! Et trrrrrois! Encore une superbe victoire du tandem de NXT!

Surgissent Rusev et Shinsuke Nakamura qui attaquent les vainqueurs! On s’en prend à quatre contre deux sur Aleister Black et Ricochet! Soudain, retentit le thème de The Hardy Boyz, et Matt et Jeff accourent à la rescousse! Sous les acclamations de Delete!, Rusev se mérite deux Twists of Fate! Puis, Jeff et Ricochet écrasent The Bar, Rusev et Nakamura avec des plongeons acrobatiques par-dessus les câbles!

Vainqueurs : Aleister Black et Ricochet au compte de trois.

**

Quatrième combat de la soirée : Naomi contre Mandy Rose accompagnée de Sonya Deville.

Naomi Vs. Mandy Rose

Naomi laisse sortir sa colère envers Mandy Rose dès le début du combat avec un saut chassé, une gifle et un Jawbreaker. Sonya Deville monte sur le tablier de l’arène pour distraire The Glow et Mandy Rose en profite pour envoyer son genou au visage de Naomi pour ensuite clore l’affrontement avec un écrasement frontal. Mandy envoie ainsi un message à la championne féminine de SmackDown, l’impératrice du lendemain, Asuka, en vue de leur combat de championnat ce dimanche à WWE Fastlane 2019.

Parlant de championne et d’adversaire à WWE Fastlane 2019, Asuka confronte Mandy et Sonya dans l’allée, mettant Sonya Deville hors d’état de nuire avant de s’en prendre sauvagement à The Golden Goddess.

Vainqueur : Mandy Rose avec le tomber.

**

Puis, Kayla Braxton reçoit en entrevue l’ex-champion WWE, The Phenomenal AJ Styles. Kayla Braxton demande à AJ ce qu’il pense du changement en faveur de Kevin Owens pour le championnat WWE à WWE Fastlane 2019. AJ répond qu’il s’agissait selon lui d’une erreur. Il n’aimerait pas être à la place de l’un ou l’autre; Kofi s’est fait littéralement volé et on devrait être à l’écoute de l’univers de la WWE qui veut voir ce dernier obtenir un combat de championnat WWE en simple. Il dit que Kofi le mérite… Et est interrompu par The Viper, Randy Orton, qui est stupéfait de voir AJ Styles commenter une opportunité offerte à quelqu’un d’autre. Randy comprend maintenant pourquoi il a fallu quinze ans à AJ Styles pour parvenir à la WWE… Ouf.

**

Combat principal de la soirée : Kevin Owens contre Rowan.

Le combat s’enclenche alors que ”The New” Daniel Bryan s’assied à la table des commentateurs. Alors que Rowan se base sur sa force brute, KO se concentre plutôt sur sa technique et son intensité. Rowan n’est pas en reste avec un saut chassé qui envoie le Québécois s’écraser à l’extérieur de l’arène. Le champion WWE en profite pour se moquer de son adversaire en le traitant de lâche et KO répond physiquement à ses insultes. Rowan vient à la rescousse du champion et projette KO contre les escaliers métalliques avant de le faire disparaître sous sa masse avec un Crossbody sur le sol. Il apparaît alors plus important aux yeux de Daniel Bryan de s’en prendre à Kevin Owens plutôt que de laisser la possibilité d’une victoire à Rowan; Daniel se met à rouer KO de coups de poing, forçant la disqualification de son acolyte Rowan. Ce dernier écrase d’ailleurs rudement KO sur les minces matelas de sol avant que Daniel ne lui demande de préparer la table des commentateurs… C’est alors que retentit la musique de… Mustafa Ali! Celui qui s’est fait dérober sa participation à WWE Elimination Chamber 2019 par The Viper est de retour pour régler son compte à Daniel Bryan! Il envoie d’ailleurs le champion au tapis avec un saut chassé avant de s’élancer en un Suicide Dive sur Rowan. Le colosse l’attrape par la tête pour le Claw Slam, mais Ali atterrit sur ses pieds sur la table des commentateurs et décoche plutôt un coup de pied de mule à Rowan suivi de ciseaux de tête directement sur le poteau! Daniel vient à la rescousse de son ami avec un High Knee à partir du tablier qui secoue brutalement Mustafa Ali! Le champion ramène Ali dans l’arène et se prépare à le piétiner, comme si le visage d’Ali n’avait pas déjà reçu assez de coups de pied… Mais KO a repris ses esprits et vient en aide à Mustafa Ali avec le coup d’assommoir sur Daniel! Daniel et Rowan prennent ensuite la poudre d’escampette.

Vainqueur : Kevin Owens par disqualification.

**

Enfin, c’est le moment de la confrontation pré-WWE Fastlane 2019 entre The Man, Becky Lynch, et The Queen, Charlotte Flair. Après avoir présenté une vidéo récapitulative des événements de la veille à Raw, Charlotte Flair invite Becky Lynch à la rejoindre dans l’arène pour une « discussion amicale ». Charlotte encourage sarcastiquement l’univers de la WWE à scander le nom de Becky et cette dernière le gratifie de sa présence. The Man dit que c’est bon d’être de retour et qu’elle provoque généralement cette réaction par sa simple présence. Becky est sceptique quant à la bonne foi de Charlotte concernant leur discussion et son inquiétude vis-à-vis de sa santé. Becky mentirait si elle disait qu’elle n’a pas un peu mal, mais elle a déjà ressenti de la douleur et en ressentira encore si tel est le prix à payer pour être dans la tête de Charlotte Flair. Becky sait qu’elle occupe les pensées de The Queen, tout comme elle occupe celles de Ronda Rousey. Hier, Ronda a tout tenté pour empêcher Becky d’être prête pour WWE Fastlane 2019, et Wrestlemania XXXV, mais Becky est toujours là. Elle est toujours debout et prête à se battre à nouveau. L’univers de la WWE scande alors « Becky! Becky! Becky! » L’univers de la WWE sait qu’elle peut battre Charlotte Flair avec une jambe en moins; ses côtes lui font encore un peu mal, elle a presque eu le bras cassé hier et son genou est mal en point. Mais les gens mal en point sont les plus dangereux, car ils n’ont rien à perdre. C’en est assez pour Charlotte Flair, qui botte la béquille de Becky et écrase cette dernière au tapis. Charlotte s’en prend alors au genou de Becky avant de la frapper avec sa propre béquille. Revirement de situation lorsque Becky s’empare de la Becky et frappe Charlotte avec! The Queen se retrouve ensuite prisonnière du Dis-Arm-Her et les arbitres doivent les séparer alors que SmackDown LIVE tire à sa fin.

**

En conclusion, voici la carte provisoire de WWE Fastlane 2019 :

Kevin Owens contre le champion WWE ”The New” Daniel Bryan pour le championnat WWE;

Kevin Owens c. The New Daniel Bryan

The Miz et Shane McMahon contre les champions par équipes de SmackDown, The Usos, dans un combat retour de championnat par équipes de SmackDown;

The Miz et Shane McMahon c. The Usos

Les championnes par équipes féminines WWE, The Boss ‘N’ Hug Connection, contre Nia Jax et Tamina pour le championnat par équipes féminin WWE;

The Boss 'N' Hug Connection contre Nia Jax et Tamina

La championne féminine de SmackDown, Asuka, contre Mandy Rose pour le championnat féminin de SmackDown;

Asuka c. Mandy Rose

Becky Lynch contre Charlotte Flair : si Becky Lynch l’emporte, elle est ajoutée au combat de championnat féminin de Raw à Wrestlemania XXX;

Becky Lynch c. Charlotte Flair

The Shield (Roman Reigns, Seth Rollins et Dean Ambrose) contre Baron Corbin, Drew McIntyre et Bobby Lashley dans un combat par équipes de six;

The Shield c. Corbin, McIntyre et Lashley

Bobby Roode et Chad Gable contre Aleister Black et Ricochet contre les champions par équipes de Raw The Revival dans un combat triple menace de championnat par équipes de Raw;

Triple menace par équipes de Raw

Rey Mysterio contre Andrade, accompagné de Zelina Vega, lors du WWE Fastlane 2019 Kickoff.

Rey Mysterio c. Andrade accompagné de Zelina Vega

**

P.S. Le film Lutte en famille (Fighting With my Family) racontant l’histoire de Paige est excellent! Je le conseille vivement à tous les amateurs de lutte.

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2019-02-26 : un grand retour ce soir!
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats SD LIVE 2019-03-12 : un défi de taille pour Kofi Kingston