Suivez-nous sur Facebook
27/02/2019 | Manchettes

Résultats SD LIVE 2019-02-26 : un grand retour ce soir!

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2019-02-19 : en retour vers WWE Fastlane 2019!
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats SD LIVE 2019-03-05 : United States Open Challenge et un autre retour!

Kofi Kingston et ''The New'' Daniel Bryan

Bonsoir tout le monde et bienvenue à votre compte rendu hebdomadaire de SmackDown LIVE! Ce soir, on a droit à la signature du contrat de championnat WWE entre Kofi Kingston de The New Day et le champion WWE ”The New” Daniel Bryan. De plus, les Superstars de NXT font à nouveau sentir leur présence au sein de la division bleue avec deux combats les mettant en vedette : l’ex-champion nord-américain Johnny Gargano contre Cesaro, et Aleister Black et Ricochet contre les ex-champions des États-Unis Rusev et Shinsuke Nakamura accompagnés de Lana. Enfin, hier soir à Raw, une Superstar féminine de l’équipe des bleus a bien fait parler d’elle; pour lire le compte rendu de mon collègue Louis-Michel Lelièvre, c’est ici.

En direct du Spectrum Center de Charlotte en Caroline du Nord, nos commentateurs fidèles au poste sont Corey Graves, Byron Saxton et Tom Philips.

**

Kofi Kingston et ''The New'' Daniel Bryan

L’émission débute alors que Stephanie et Shane McMahon président à la signature du combat de championnat WWE entre Kofi Kingston et le champion ”The New” Daniel Bryan. Daniel se trouve déjà dans l’arène, flanqué de son acolyte Rowan. Shane décrit Kofi comme une histoire de succès depuis onze ans; Kofi Kingston est synonyme de revirements spectaculaires lors du Royal Rumble depuis des années en plus d’être un ancien champion intercontinental (2008), des États-Unis (2009) et par équipes à la fois de Raw et SmackDown plus récemment (2018). Enfin, la performance de Kofi lors d’un combat Gauntlet à SmackDown LIVE; le 17 février dernier, lors de WWE Elimination Chamber 2019; et mardi dernier le 19 février lors d’un combat par équipes de six, enflammèrent les réseaux sociaux.

Kofi Kingston fait alors une entrée triomphale accompagné de ses coéquipiers de The New Day. Au microphone, Kofi dit que cela lui aura pris onze ans de dur labeur avant d’obtenir un combat de championnat WWE et cela n’aurait été possible sans ses coéquipiers, ses frères de The New Day. L’univers de la WWE de Charlotte scande alors : « Kofi! Kofi! Vous le méritez! » Kofi remercie l’univers de la WWE pour leur appui, notamment sur les réseaux sociaux. À WWE Fastlane 2019, il fera ce qu’il a envie de faire depuis longtemps : devenir champion WWE et battre Daniel Bryan. Shane invite Daniel à apposer sa signature au bas du contrat de championnat, puis c’est au tour de Kofi Kingston… À cet instant, le thème musical de Mr. McMahon résonne dans l’immeuble et le propriétaire de la WWE se présente dans l’allée. Avant que Kofi ne signe, Mr. McMahon veut le remercier pour tout ce qu’il a accompli ces onze dernières années. Cependant, Mr. McMahon souhaite donner le meilleur de ce que la lutte professionnelle a à offrir et il décide de remplacer Kofi par « quelqu’un de plus méritant ». Cela provoque les huées de la part de l’univers de la WWE. Mr. McMahon présente alors le nouvel adversaire de Daniel Bryan : KEVIN OWENS! Les huées se changent en acclamations pour le Québécois. Aun grand dam de Stephanie et Shane, KO s’assoie devant Daniel et signe le bas du contrat. The New Day quitte alors l’arène, dégoûté, mais encouragé par l’univers de la WWE.

De retour de la pause publicitaire, Kevin s’entretient en coulisses avec Stephanie et Shane. Kevin leur dit qu’il sait qu’ils n’ont rien à voir avec cela et qu’il comprend la déception de Kofi Kingston. Il est simplement content que leur père ait reconnu son talent et sa valeur pour la compagnie. Il évoque les regards méprisants de Daniel et Rowan, et propose aux frangins McMahon de mettre en place un combat par équipes entre lui et Kofi Kingston contre Daniel et Rowan. Stephanie dit qu’elle prendra cette proposition en considération.

**

Premier combat de la soirée : The Hardy Boyz contre The Bar.

Alors qu’on prévoyait un combat opposant l’ex-champion nord-américain Johnny Gargano à Cesaro, on a plutôt droit au retour de ”Woken” Matt Hardy à SmackDown LIVE aux côtés de son frère Jeff Hardy!

Jeff Hardy commence le combat contre Cesaro. Ce dernier prrend le dessus avec une clef de bras, mais Jeff s’en dépêtre rapidement à coups de poing et passe le flambeau à son frère. Matt décide de lui-même travailler le bras de The Swiss Cyborg. À coup de pied et de manchette à l’européenne, le Suisse reprend l’avantage alors que Matt se retrouve dans le coin adverse et que The Bar effectue le changement. On envoie Matt dans les câbles, mais ce dernier voit venir le coup et assène plutôt coups de pied et de poing à l’Irlandais avant de redonner le relai à The Charismatic Enigma. En tandem, les Hardy envoient Sheamus au tapis à coups de coude, suivis d’une Standing Swanton Bomb de la part de Jeff et d’une descente du poing de Matt. Cesaro tente de venir en aide à son coéquipier, mais les Hardy le lui font payer avec un duo de descentes de la cuisse. The Bar se réfugie à l’extérieur et Jeff se lance à leur poursuite, prenant appui sur Matt pour une Swanton Bomb par-dessus le troisième câble!

De retour de la pause publicitaire, Sheamus a emprisonné Jeff Hardy dans une prise de tête au centre de l’arène. Jeff tente d’effectuer le changement avec son frère, mais The Celtic Warrior le retient pour l’en empêcher. Sheamus change lui-même avec Cesaro et The Bar projette Jeff au tapis avec une double corde à linge. Afin d’en empêcher le relai chez leurs adversaires, Cesaro envoie choir Matt en bas du tablier avec une Big Boot. Cesaro redonne le flambeau à Sheamus et on tente un écrasement du côté de The Bar, auquel Jeff contre-attaque avec un Whisper in the Wind sur ses deux rivaux! Jeff a enfin la chance de donner le relai à Matt, et The Celtic Warrior fait de même avec The Swiss Superman, et Matt écrase la tête de Cesaro contre le coin à plusieurs reprises avant d’enchaîner avec une corde à linge dans le coin suivi du Side Effect. Matt tente le tomber, mais Cesaro relève l’épaule à dos. Matt continue son offensive en montant sur le troisième câble et y allant d’une descente du coude pour le compte de deux. Matt se prépare pour le Twist of Fate, mais doit repousser Sheamus sur le tablier de l’arène, donnant la chance à Cesaro de riposter en écrasant Matt contre le deuxième câble. Sheamus en profite pour flanquer un coup de pied au visage de Matt et Cesaro tente un petit paquet sans succès. Nouveau changement du côté de The Bar et on se prépare pour le White Noise alors que Cesaro monte sur la troisième corde. Malheureusement pour les Européens, Cesaro doit mettre de côté le White Noise pour repousser Jeff Hardy, mais reçoit plutôt le Twist of Fate tandis que Matt Hardy tente à son tour un petit paquet. Sheamus relève l’épaule à temps, mais finit tout de même par être victime du Twist of Fate de la part de Matt Hardy. Changement chez The Hardy Boyz; Swanton Bomb de Jeff! Un! Deux! Et trois! The Hardy Boyz remportent la victoire pour le retour de ”Woken” Matt Hardy chez les bleus après plus d’un an séparés.

Vainqueurs : The Hardy Boyz au compte de trois.

**

Avant le combat opposant Aleister Black et Ricochet à Rusev et Shinsuke Nakamura plus tard dans la soirée, Lana va critiquer Black et The One and Only aux vestiaires afin de jouer sur leur confiance. Ce à quoi Ricochet réplique en disant que Lana n’a certainement pas regardé Raw hier, alors que Black et lui ont défait les champions par équipes de Raw, The Revival. Ricochet dit qu’il adore voir le regard de stupéfaction lorsqu’il cloue le bec à ses détracteurs; Rusev ne peut écraser ce qu’il ne peut attraper. Du côté d’Aleister Black, tout ce qu’il y a à savoir sur lui est gravé dans sa chair et, ce soir, Rusev et Nakamura s’éteindront devant lui.

**

Par la suite, The Fabulous Truth fait son entrée dans l’arène et on présente une vidéo sur l’intronisation du Honky Tonk Man au Temple de la renommée de la WWE 2019.

R-Truth raconte que lorsqu’il était petit, il rêvait plus que tout de ressembler à son héros, John Cena (?!). Il décide de perpétuer la tradition du United States Championship Open Challenge et celui-ci débute dans sept secondes, après la pause danse! Après ladite pause danse, Andrade, accompagné de Zelina Vega, et Rey Mysterio se présentent pour obtenir une chance au titre.

Deuxième combat de la soirée : Rey Mysterio contre le champion des États-Unis, R-Truth, accompagné de Carmella, contre Andrade accompagné de Zelina Vega dans un combat triple menace pour le United States Championship Open Challenge.

D’entrée de jeu, Andrade écarte Rey Mysterio du combat avec un solide saut chassé. R-Truth jette ensuite son dévolu sur lui en le frappant à coups de pied et de poing. ‘Truth tente ensuite un coup de pied en ciseaux, mais El Idolo esquive et réplique avec une Big Boot. Pendant ce temps, Rey Mysterio se propulse à l’aide des câbles et envoie valser Andrade avec des ciseaux de tête. Le roi des luchadores et le champion des États-Unis se mesurent ensuite l’un à l’autre alors que R-Truth écrase Rey au tapis avec une Slingblade. R-Truth tente le tomber, mais Rey Mysterio relève l’épaule. R-Truth coure ensuite entre les câbles et subit un surpassement de la part de Rey Mysterio qui l’envoie sur le tablier de l’arène. Andrade s’y prend alors à ‘Truth avec un bombe de puissance directement sur le sol! Au tour d’Andrade d’y goûter avec une Baseball Slide de la part de Rey Mysterio. Rey s’élance dans les câbles pour sa glissade-écrasement, mais Andrade le cueille à la tempe en plein vol avec un saut chassé!

De retour de la pause publicitaire, les trois Superstars sont aux prises dans le coin et R-Truth hisse Andrade sur ses épaules. Rey se propulse à nouveau à l’aide des câbles : ciseaux de tête à la volée d’une hauteur impressionnante sur El Idolo! Un! Deux! Et Andrade relève l’épaule! R-Truth relève Rey Mysterio et celui-ci lui répond avec un coup de pied de mule à l’abdomen. R-Truth contre-attaque avec une manchette à l’européenne, puis tous deux se retrouvent au tapis après des Crossbody simultanés! Rey tente de reprendre son souffle accroupi dans le coin, mais Andrade ne lui en laisse pas la chance et lui rive ses Double Knees au visage! Au tour de ‘Truth de goûter aux genoux… R-Truth esquive! R-Truth et Andrade se bagarrent au centre de l’arène et le champion a le dernier mot avec une corde à linge et une savate. Après avoir exécuté le grand écart, R-Truth y va d’un écrasement sur Andrade dans le coin. Le champion enchaîne avec une bombe de puissance à la John Cena suivie du Five Knuckle Shuffle. Un! Deux! Deux seulement. R-Truth hisse alors Andrade sur ses épaules, mais Zelina Vega intervient, montant sur le tablier de l’arène pour agripper Andrade et le protéger. Carmella n’entend pas demeurer ainsi sans réagir et elle tire Zelina Vega par la jambe en bas du tablier. Pendant ce temps, Andrade écrase R-Truth épaule la première dans le coin et, lorsqu’il se retourne, reçoit une Sitting Senton de la part de Rey suivie de ciseaux de tête qui placent El Idolo pour le 619… Andrade esquive le 619 et pousse Rey dans le coin, ce à quoi ce dernier riposte à coups de pied. Alors que Rey tente de reprendre l’offensive, Andrade lui assène un coup de pied à l’abdomen suivi d’un revers du coude brutal! Un! Deux! Et Rey résiste. El Idolo envoie Rey Mysterio dans les câbles, mais ce dernier se retient et envoie lui-même ses deux pieds au visage du Mexicain avant de poursuivre avec un saut de lune… Attrapé au vol par Andrade. Rey est en position vulnérable sur les épaules d’El Idolo, mais R-Truth vient tenter une souplesse sur Andrade tandis que Rey se libère et, d’un saut chassé, place ses deux adversaires en position pour le 619… 619 sur Andrade! R-Truth a esquivé et tente un petit paquet pour le tomber. Un! Deux! Et trois! R-Truth a défendu son titre!

Après le combat, Andrade veut évacuer sa frustration en infligeant le Hammerlock DDT à Rey Mysterio, mais le roi des luchadores contre-attaque avec un deuxième 619… Dont Andrade se sauve en se réfugiant auprès de Zelina Vega hors de l’arène.

Vainqueur : le champion des États-Unis, R-Truth, conserve son titre avec le tomber.

**

The Queen, Charlotte Flair, s’amène alors vers l’arène et pointe vers l’enseigne de Wrestlemania XXXV alors que l’on diffuse une vidéo récapitulative des événements de Raw d’hier soir. Charlotte débute en affirmant qu’il est rare que The Queen soit témoin de l’Histoire plutôt que d’y participer, comme plus tôt dans la soirée lorsque Mr. McMahon a amélioré le combat principal de WWE Fastlane 2019 en remplaçant Kofi Kingston par Kevin Owens. Cela était presque aussi important que lorsque le propriétaire a oint The Queen pour « sauver » le combat principal de Wrestlemania XXXV contre Ronda Rousey. L’univers de la WWE scande « Becky! » et cela agace Charlotte. Elle sait pourquoi Mr. McMahon l’a choisie pour Wrestlemania : parce qu’elle connaît sa voie et y reste, contrairement à la criminelle Becky Lynch et Ronda Rousey. Elle participe aux œuvres caritatives de la WWE, aux événements non-télévisés et aux combats principaux. Elle dénonce le fait qu’hier, Ronda Rousey ait laissé tomber le championnat féminin de Raw, que Charlotte se targue d’avoir défendu bec et ongles durant son passage à Raw. Charlotte dit qu’elle n’aurait jamais fait une chose pareille. Charlotte dit que Becky et Ronda la craignent, et la peur fait faire des choses inconsidérées. Becky a peur d’être exposée comme une fraude et Ronda craint de recevoir une autre raclée comme à Survivor Series 2018. Charlotte ne craint rien et une vraie championne n’a peur de personne. Contrairement à Ronda Rousey, Charlotte Flair n’abandonnera jamais ni ne laissera tomber un championnat, car elle est une véritable championne. C’est pourquoi lundi prochain à Raw, Charlotte se présentera afin que Mr. McMahon puisse décerner le championnat féminin de Raw à quelqu’une qui le mérite vraiment : elle-même.

**

Troisième combat de la soirée : Aleister Black et Ricochet contre Rusev et Shinsuke Nakamura accompagnés de Lana.

ricochet black nakamura rusev smackdown live

Aleister Black et Shinsuke Nakamura commencent le combat en faisant étalage de leurs capacités martiales. Nakamura tente un surpassement et une savate, mais Black les esquive tous deux et s’assied au centre de l’arène. Nakamura tente de lui asséner un coup de pied au visage, mais Black esquive et réplique avec un Armdrag et une clef de bras avant de passer le relai à The One and Only Ricochet. Aleister Black envoie Nakamura au tapis avec un croc-en-jambe et Ricochet poursuit avec un saut chassé en plein visage dans une démonstration de travail d’équipe. Ricochet tente le tomber, mais Nakamura relève l’épaule. Ricochet enchaîne donc avec une clef de bras donc Nakamura se dépêtre avec un coup de pied au genou avant de passer le flambeau à Rusev. Ce dernier piétine Ricochet dans le coin et le roue de coups, ajoutant l’insulte à l’injure avant de redonner le tapis à son coéquipier Nakamura. The King of Strong Style ne perd pas de temps et cloue l’acrobate Ricochet au sol avec une prise de tête. On relève Ricochet et, à nouveau, le relai passe à The Bulgarian Brute qui décoche un coup de pied à la cuisse de Ricochet; on travaille pour garder Ricochet au sol du côté de Rusev et Shinsuke Nakamura. Rusev inflige une souplesse à Ricochet et tente le compte de trois, sans succès. The Super Athlete tente ensuite un écrasement dans le coin, mais Ricochet riposte avec une botte au visage de la Superstar d’origine bulgare. On tente un nouvel écrasement de la part de Rusev, mais Ricochet a encore assez de force dans les jambes pour sauter par-dessus Rusev et passer le relai à The Dutch Destroyer tandis que Nakamura prend lui aussi l’échange. Le Néerlandais fait pleuvoir des coups de pied sur le Japonais au grand plaisir de l’univers de la WWE. Black s’élance ensuite dans les câbles, mais Rusev se dresse sur son chemin. Alors que Black est distrait, Nakamura le frappe du pied sournoisement pour l’envoyer choir hors de l’arène et donne le relai à Rusev, qui écrase Black au sol avec une corde à linge.

De retour de la pause publicitaire, Rusev domine Aleister Black avec un coup de pied entre les omoplates. Rusev piétine les doigts de Black, le traitant de « recrue » au sens péjoratif avant de le rouer de coups dans le coin. The Bulgarian Brute poursuit le travail sur le dos de Black avec la prise de l’ours. À coups de coude, ce dernier parvient à se libérer, mais reçoit tout de même une corde à linge de Rusev qui l’envoie au tapis avant d’enchaîner avec une souplesse arrière… Renversée en Crossbody par Aleister Black qui passe le flambeau à Ricochet! Ce dernier rentre dans l’arène avec un saut chassé au visage de Rusev suivi d’un saut chassé et d’un plaquage dans le coin. The One and Only empêche l’intervention de Nakamura en le bottant en bas du tablier de l’arène avant de décocher une savate à The Super Athlete à travers les câbles. Ricochet s’agrippe aux câbles et s’envole pour une manchette à l’européenne à la volée suivie d’un Standing Shooting Star Press! Un! Deux! Deux seulement, Rusev est résistant. Ricochet tire Rusev près des câbles pour une manœuvre de haute voltige, mais Rusev se relève et Ricochet atterrit plutôt sur ses pieds. Rusev tente le Machka Kick, esquivé par Ricochet qui tente, lui, un Crossbody, mais Rusev l’attrape en plein vol et le rive au tapis avec un ura-nage. Un! Deux! Deux! Ricochet soulève l’épaule juste à temps. Rusev est en colère et traite Ricochet et Black de « maudites recrues ». Rusev écrase Ricochet sous son pied et annonce l’Accolade. Ricochet s’échappe et envoie un coup d’avant-bras à Rusev. Ce dernier envoie Ricochet contre les câbles d’une solide droite et passe le relai son coéquipier japonais. On envoie Ricochet dans les câbles, mais ce dernier repousse l’attaque coordonnée du tandem Rusev-Nakamura; Rusev se retrouve à l’extérieur de l’arène. Ricochet passe la main à Black puis, s’élance par-dessus le troisième câble pour un plongeon sur Rusev tandis que Black se prend une souplesse Exploder renversée de la part de Shinsuke Nakamura. Ce dernier est prêt pour le Kinshasa, s’élance… Et reçoit le coup de pied Black Mass en pleine face! Un! Deux! Et trois! La série victorieuse de nouveaux venus de la NXT se poursuit cette semaine avec une belle victoire contre Rusev et Shinsuke Nakamura.

Vainqueurs : Aleister Black et Ricochet au compte de trois.

**

Kayla Braxton mène ensuite une entrevue en coulisses avec l’ancien champion WWE, The Phenomenal AJ Styles. D’emblée, AJ affirme qu’il est très content de savoir que Roman Reigns est en rémission de la leucémie. Kayla lui demande ensuite ce qu’il prévoit dans l’avenir, étant donné son échec à reconquérir le championnat WWE à WWE Elimination Chamber 2019. AJ répond qu’il est son critique le plus dur et que le standard qu’il s’est fixé, c’est la perfection. Il ne cesse de se pousser à être le meilleur, malgré les récents revers. Il se sent responsable de l’avènement de ”The New” Daniel Bryan en tant que champion WWE. Il a eu la chance de mettre fin à son règne de champion et il a échoué, mais cela ne veut pas dire qu’il va cesser d’essayer. Cela lui aura toujours bien pris quinze ans pour se rendre à la WWE et on ne lui a jamais rien donné sur un plateau d’argent. Il va cesser d’écouter les critiques, se dépoussiérer, se lever et faire face à son prochain adversaire afin de prouver en quoi SmackDown LIVE est « la maison qu’AJ Styles a bâtie ». Soudain, apparaît The Viper, Randy Orton, qui prend ombrage des paroles d’AJ. « La maison qu’AJ Styles a quoi? », demande-t-il avant de laisser AJ en plan.

**

On a ensuite droit à l’habituelle parade de Lacey Evans avant la présentation d’une vidéo en hommage au retour de Roman Reigns hier soir à Raw.

**

Combat principal de la soirée : Kevin Owens et Kofi Kingston contre le champion WWE ”The New” Daniel Bryan et Rowan.

Le vétéran Charles Robinson est l’arbitre pour ce combat.

Kofi Kingston commence le combat contre le champion WWE… Hé non, Daniel passe immédiatement le flambeau à son coéquipier Rowan. Ce dernier surpasse largement Kofi en force brute; il écrase le membre de The New Day au tapis. Rowan tente un écrasement dans le coin, mais Kofi s’écarte de son chemin et le roue plutôt de coups de pied dans ledit coin. Kofi coure ensuite entre les cordes, mais est arrêté net par un plaquage au au tapis de la part de l’acolyte du champion WWE. Rowan hurle sa supériorité physique alors que Daniel l’applaudit. Pendant ce temps, Kofi passe le flambeau à notre lutteur national. Le gabarit de KO se rapproche davantage de celui de Rowan, mais il se retrouve lui aussi plaqué au tapis par la brute Rowan tandis que l’univers de la WWE scande « Fight Owens Fight! » The Prizefighter rend la monnaie de sa pièce à Rowan à force de coups de poing, d’atemis et d’avant-bras. Rowan réplique en envoyant KO s’écraser dans le coin et tente d’en rajouter de tout son poids, mais Kevin l’accueille avec des pieds au visage. Au tour de KO de s’élancer dans les câbles, mais, cette fois, c’est lui qui est cueilli au menton par un saut chassé de Rowan! Rowan tente le tomber, mais KO relève l’épaule dès le premier compte. Rowan passe ensuite le relai à Daniel, qui envoie Kevin dans les cordes, mais ce dernier renverse la projection et plaque Daniel au tapis. KO amène Daniel dans son coin, près de Kofi, et le roue de coups de poing avant de passer le relai au membre de The New Day. Kevin tient la tête de Daniel relevée et Kofi botte le champion avant un Shining Wizard. Kofi tente le tomber, mais Daniel fait preuve de résistance. On relève Daniel et lui assène une manchette à l’européenne avant de se faire envoyer dans les câbles. Kofi se retient aux câbles et envoie Daniel hors de l’arène avec un surpassement puis, donne le relai au Québécois. Kevin prend littéralement la balle au bond avec une Swanton Bomb par-dessus le troisième câble sur Daniel Bryan. Pendant ce temps, Rowan écrase Kofi contre la barricade.

De retour de la pause publicitaire, Rowan renvoie Kofi Kingston dans l’arène et tente un tomber infructueux. Rowan choisit alors une nouvelle tactique en broyant le dos de Kofi à coups de genou avant de l’emprisonner dans une prise de tête. On tire même sur la mâchoire supérieure et les narines de Kofi, manœuvre interdite au-delà de cinq secondes. Kofi tente de riposter à coups de poing, mais Rowan semble invulnérable et le plaque à nouveau au tapis. On relève Kofi pour un brise-reins Pumphandle. Un! Deux! Deux seulement, car à nouveau, Kofi résiste. Rowan passe alors le relai au champion et ce dernier écrase du pied la tête de Kofi au tapis avant de le marteler de manchette à l’européenne et de lui tirer à nouveau sur les narines, cette fois entre les câbles. Daniel poursuit son travail sur le dos de Kofi en lui flanquant un coup de pied entre les omoplates alors que ce dernier est toujours prisonnier des câbles. Prenant ensuite appui sur le tablier de l’arène, Daniel y va d’un saut chassé qui projette Kofi au sol. Daniel repasse le flambeau à Rowan et ce dernier écrase Kofi directement sur les minces tapis au sol avant de le soulever comme si de rien n’était pour le renvoyer dans l’arène. Encore une fois, Rowan essaie le tomber sans succès, puis piétine et écrase Kofi de tout son poids, espérant parvenir au compte de trois avec cet énième tomber. Kofi résiste encore et toujours, et subit une nouvelle prise de tête. Rowan hisse ensuite Kofi sur son épaule et l’écrase à plat ventre contre le coin! Daniel est à nouveau le participant légal et Rowan va frapper Kevin Owens pendant que Daniel s’occupe de Kofi. Entre temps, Charles Robinson empêche Kevin de se venger et Kofi encaisse une Superplex! Un! Deux! Deux! Quelle résilience de Kofi Kingston! Par la suite, ”The New” Daniel Bryan travaille le bras de l’ancien aspirant au championnat WWE. Kofi tente de repousser Daniel à coups de poing, mais le champion réplique avec une souplesse arrière… Kofi atterrit sur ses pieds et y va d’un petit paquet! Renversé en Yes! Lock par le champion WWE! Kofi résiste à la douleur juste assez pour atteindre le premier câble et forcer le bris de la prise de soumission. Daniel enchaîne en envoyant Kofi dans le coin et le martèle avec les Yes! Kicks, concluant avec ses habituels sauts chassés… Après le deuxième, Kofi contre-attaque au troisième avec un Double Stomp des genoux tandis que KO l’encourage à effectuer le changement! Kofi peinant à l’atteindre, KO se charge lui-même de se passer le relai. Il s’occupe ensuite de Daniel Bryan à force d’atemis et de coups de poing qui « rentrent au poste ». KO envoie Daniel dans les câbles et lui inflige un surpassement suivi d’une corde à linge dans le coin. KO monte ensuite sur le deuxième câble pour un saut chassé Missile! Après avoir décoché un coup de poing à Rowan, KO se jette en une Senton Bomb sur Daniel Bryan avant de repousser à nouveau quelque attaque de la part du laquais du champion WWE. Alors que Daniel se réfugie dans le coin, Kevin ne lui laisse pas la chance de reprendre ses esprits et l’écrase avec le Cannonball! Rowan se mêle de la partie en infligeant la Claw à KO, mais seulement un bref instant, car le Québécois s’en extirpe à coup de pied à l’abdomen avant d’envoyer Rowan par-dessus la troisième corde à l’extérieur de l’arène. Alors que Rowan tente de rentrer à nouveau, KO l’en empêche avec un coup de pied de mule. Daniel en profite pour s’élancer pour le Running Knee… Renversé en bombe de puissance Pop-up! Un! Deux! Deux! Quelle endurance de la part du champion WWE! Puisant dans son arsenal, KO monte sur la troisième corde, mais Rowan le tire en bas et le lance sur la table des commentateurs! Kofi tente de s’occuper de Rowan avec un Crossbody par-dessus le troisième câble, mais encore une fois, le rouquin attrape Kofi. Rowan tente de fracasser la tête de Kofi contre le poteau de l’arène, mais Kofi se dégage de son emprise et envoie plutôt le mastodonte heurter lui-même de plein fouet ledit poteau. Kofi monte à son tour sur le troisième câble et se laisse tomber directement sur Rowan pour l’écraser! Daniel force KO à remonter dans l’arène pour tenter à nouveau son Running Knee. D’un coup de pied à l’abdomen, le Québécois arrête Daniel dans sa course et lui inflige plutôt le Coup d’assommoir! Digne de ”Stone Cold” Steve Austin! Un! Deux! Et trrrrrois! Belle victoire de notre lutteur québécois pour son retour au combat!

Vainqueurs : Kevin Owens et Kofi Kingston avec le tomber.

**

Enfin, on dévoile que l’impératrice du lendemain, Asuka, défendra son titre de championne féminine de SmackDown contre Mandy Rose à WWE Fastlane 2019.

**

En conclusion, voici la carte provisoire de WWE Fastlane 2019 :

Kevin Owens contre le champion WWE ”The New” Daniel Bryan pour le championnat WWE;

Kevin Owens c. The New Daniel Bryan

The Miz et Shane McMahon contre les champions par équipes de SmackDown, The Usos, dans un combat retour de championnat par équipes de SmackDown;

The Miz et Shane McMahon c. The Usos

Les championnes par équipes féminines WWE, The Boss ‘N’ Hug Connection, contre Nia Jax et Tamina pour le championnat par équipes féminin WWE;

The Boss 'N' Hug Connection contre Nia Jax et Tamina

La championne féminine de SmackDown, Asuka, contre Mandy Rose pour le championnat féminin de SmackDown.

Asuka c. Mandy Rose

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2019-02-19 : en retour vers WWE Fastlane 2019!
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats SD LIVE 2019-03-05 : United States Open Challenge et un autre retour!