Suivez-nous sur Facebook
20/02/2019 | Manchettes

Résultats SD LIVE 2019-02-19 : en retour vers WWE Fastlane 2019!

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2019-02-12 : dernier arrêt avant WWE Elimination Chamber 2019
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats SD LIVE 2019-02-26 : un grand retour ce soir!

AJ Styles, Jeff Hardy et Kofi Kingston Vs. The New Daniel Bryan, Randy Orton et Samoa Joe

Bonsoir à toutes et tous, et bienvenue à votre compte rendu post-WWE Elimination Chamber 2019 de l’équipe des bleus. Cette semaine, on dévoile l’adversaire du champion WWE ”The New” Daniel Bryan lors de WWE Fastlane 2019; on surveille les répercussions de l’attaque de The Man, Becky Lynch, sur The Queen, Charlotte Flair dimanche dernier; et The Miz s’excuse à son coéquipier Shane McMahon pour leur défaite lors du combat de championnat par équipes de SmackDown dimanche soir. De plus, qu’est-ce qui attend Kofi Kingston après une défaite crève-cœur, mais une performance remarquable lors du combat Elimination Chamber? Les Superstars de NXT que l’on a vues hier soir à Raw font-elles acte de présence dans la division bleue ce soir? Parlant de la division rouge, pour lire le compte rendu de mon collègue Louis-Michel Lelièvre, c’est ici.

En direct du Smoothie King Center de La Nouvelle-Orléans en Louisiane, nos commentateurs sont Corey Graves, Byron Saxton et Tom Philips.

**

L’émission débute alors que l’ex-commissaire et ex-champion par équipes de SmackDown, Shane McMahon, fait son entrée dans l’arène. On annonce le combat principal de ce soir : un combat par équipes de six opposant les participants au combat Elimination Chamber de dimanche dernier. Shane affirme que les Superstars de NXT (Aleister Black, Ricochet, le champion NXT Tommaso Ciampa et Johnny Gargano) l’ont tant impressionné qu’elles participeront à SmackDown LIVE ce soir! Soudain, le thème musical du coéquipier de Shane, The Miz, retentit. The Awesome One dit qu’il n’a pas fermé l’œil depuis dimanche tant il se sent coupable de leur défaite. The Miz dit que Shane a pris une chance de l’avoir comme coéquipier, connaissant la réputation de The Miz au sein de la division bleue. The Miz a une confession à faire : il s’est servi de Shane pour faire en sorte que son père, George Mizanin, soit fier de lui. The Miz rappelle qu’au tournoi Best in the World, Shane l’a remplacé à pied levé et cela a donné à The Miz l’envie d’être son coéquipier. Par la suite, The Miz a été très touché lorsque Shane a invité M. Mizanin à SmackDown LIVE et que ce dernier a dit à son fils qu’il éprouvait de la fierté envers lui et l’aimait. Cela a été l’un des plus beaux moments de la vie de The Miz. En contrepartie, The Miz s’excuse d’avoir échoué à conserver leur championnat dimanche dernier et demande à Shane d’écouter l’univers de la WWE et s’offrir un combat retour. À l’instant, c’est au tour du thème musical de The Usos de retentir. Selon The Usos, on dirait que l’univers de la WWE souhaite un combat retour, mais que celui-ci n’aura pas lieu étant donné qu’il n’y a plus de clause de combat retour automatique; Shane n’a qu’à pardonner à The Miz son échec. Selon les champions, il n’y a qu’une raison pourquoi Shane ne veut pas de combat retour : The Miz ne sera pas à la hauteur. Les jumeaux élaborent en traitant The Miz de farce, de perdant, d’échec, de lâche et de fraude; Shane n’a qu’à demander lui-même à son coéquipier. Shane coupe la parole aux champions, ne les laissant pas insulter ainsi son coéquipier. Le combat retour aura lieu, à WWE Fastlane 2019 dans la ville natale de The Miz : Cleveland en Ohio! The Miz affirme que Shane et lui vont reprendre leurs titres et que ce sera incroyable (awesome)!

**

Premier combat de la soirée : Aleister Black contre Andrade accompagné de Zelina Vega.

L’affrontement s’enclenche alors que l’univers de la WWE scande « NXT »! Si ce combat est à la hauteur de leur rivalité passée, on est gâté. El Idolo commence en force en envoyoant Black au tapis avec un atemi et en le rouant de coups de pied alors que Black est affalé contre le premier câble. Pendant ce temps, en coulisses, le champion NXT Tommaso Ciampa et Johnny Gargano observent le déroulement du combat. The Dutch Destroyer se réfugie ensuite dans le coin et Andrade poursuit avec un atemi. On envoie Black dans le coin opposé et on assène un solide High Knee avant de tenter le tomber, mais Black relève l’épaule. Andrade renvoie le Néerlandais dans le coin et tente un nouveau High Knee, mais Black esquive et le genou du Mexicain heurte plutôt le coin. Black s’élance dans les câbles à la poursuite d’Andrade, mais se ravise et revient dans l’arène avec un élégant salto arrière avant de s’asseoir « en Indien » au centre de l’arène, attendant son adversaire.

De retour de la pause publicitaire, Aleister Black et Andrade se bagarre au centre de l’arène avant que Black n’envoie El Idolo au tapis avec un duo de cordes à linge. The Dutch Destroyer fait ensuite étalage de son arsenal en frais de coups de pied, projetant Andrade au tapis avant de lui asséner un Running Knee sur le côté du visage! Se relevant agilement, Black s’élance dans les cordes et veut s’en servir comme tremplin, mais Andrade voit venir le coup et pousse plutôt son rival hors de l’arène! Andrade renvoie Black dans l’arène et se prépare pour le Hammerlock DDT, mais Aleister Black le renverse en un petit paquet pour le compte de deux. Black se retrouve à nouveau dans le coin et, alors qu’Andrade accoure pour ses Double Knees, Black l’attend en lui rivant ses deux pieds en pleine cage thoracique. Au tour d’Aleister Black d’y aller de Double Knees, du deuxième câble cette fois-ci, d’une savate et d’une souplesse allemande. Black tente le compte de trois, mais Andrade résiste. Aleister Black veut poursuivre avec une souplesse, bloquée par Andrade qui réplique avec une Big Boot et un Hiptoss contre le coin. Affalé dans le coin, Aleister Black est vulnérable aux Double Knees qui touchent la cible! Un! Deux! Black relève l’épaule in extremis alors que l’univers de la WWE montre son appréciation en entonnant « Battez-vous pour toujours (Fight forever)! » Black hisse El Idolo sur ses épaules et le laisse tomber face la première contre le coin avant de river le clou dans le cercueil (jeu de mots intentionnel ici) avec la Black Mass! Un! Deux! Et trois! Deuxième victoire d’affilée d’Aleister Black au sein des divisions principales de la WWE!

Vainqueur : Aleister Black au compte de trois.

**

Ensuite, Kayla Braxton s’entretient avec Ciampa et Gargano en leur demandant s’ils peuvent maintenir l’engouement qu’ils suscitent depuis lundi soir. Ciampa dit qu’ils ont bâti leurs carrières à dépasser les attentes et qu’on ne leur a pas offert leurs titres, NXT et nord-américain, qu’ils ont dû les gagner. Gargano rappelle que l’an passé, ils se sont affrontés dans ce même amphithéâtre et que cette année, ils sont ensemble à SmackDown LIVE. Gargano dit qu’il est le futur de la lutte. Sur les entrefaites, The Bar vient se moquer de Ciampa et Gargano en disant qu’ils sont là pour la « journée carrière de la WWE ». Cesaro dit que personne ne sait qui ils sont ni que quiconque s’en soucie. Ils les invitent à retourner à NXT et demeurer loin de SmackDown LIVE. Devant la mine menaçante de Sheamus, Gargano dit qu’ils ne sont pas là pour mettre la barre, mais pour la briser. The Bar s’esclaffe avant de les laisser en plan.

**

En coulisses, AJ Styles et Jeff Hardy font la paix après leur combat exigeant de dimanche soir et c’est alors que The New Day leur présente le « rameau d’olivier garni de crêpes ».

**

Deuxième combat de la soirée : le champion NXT Tommaso Ciampa et Johnny Gargano contre The Bar.

Le champion NXT commence le combat contre The Celtic Warrior. Malgré le fait que Sheamus le domine physiquement, Ciampa ne s’en laisse pas imposer et réplique avec quantité de coups de pied, forçant Sheamus à passer le relai à Cesaro. Au grand plaisir de l’univers de la WWE, Ciampa passe, de son côté, le flambeau à Johnny Gargano. Ne voulant pas s’en laisser imposer côté technique, Cesaro fait étalage de sa prouesse en tant que lutteur, narguant Johnny Wrestling au passage. Johnny se relève et riposte à la force supérieure de The Swiss Cyborg avec des ciseaux de tête et un roulade crucifix pour une tentative de tomber, qui s’avère infructueuse. Le Suisse contre-attaque avec une manchette à l’européenne qui envoie Gargano au tapis. Gargano se retrouve en fâcheuse posture dans le coin de The Bar où Sheamus le piétine avant de reprendre le flambeau de son coéquipier. The Bar envoie Johnny Gargano dans les câbles, mais ce dernier s’y retient tandis que Ciampa prend le relai et que Sheamus est envoyé hors de l’arène. Avant de prendre place sur le tablier de l’arène, Johnny TakeOver envoie une botte au visage de Cesaro et Ciampa finit le travail en l’envoyant par-dessus la troisième corde avec une corde à linge. Alors que Sheamus tente de rentrer dans l’arène, The Black Heart l’en empêche avec un solide genou en plein visage. Johnny Gargano s’élance alors entre les câbles pour un Suicide Dive sur Sheamus! Cesaro accoure à la rescousse de son coéquipier, mais Ciampa l’attend sur le tablier de l’arène avec un Crossbody… Attrapé par Cesaro, qui inflige un brise-reins au champion NXT à l’extérieur de l’arène alors que Gargano se retrouve lui aussi au sol courtoisie d’une corde à linge de l’Irlandais Sheamus.

De retour de la pause publicitaire, Cesaro a emprisonné Ciampa dans une prise de tête au centre de l’arène. Ciampa réussit à s’en extirper avec un Jawbreaker suivi d’une botte au visage. Le champion NXT enchaîne ensuite en s’élançant dans les airs, mais est cueilli au menton par The Swiss Superman. Reprenant ses esprits, Cesaro passe le relai à Sheamus, qui piétine Ciampa avant d’envoyer, d’un coup de poing, Gargano valser en bas du tablier de l’arène. Ciampa, qui n’a pas vu le coup porté à son coéquipier, tente le changement, mais reçoit plutôt un Pump Knee de la part de Sheamus, qui hisse ensuite son adversaire sur le troisième câble. Montant à sa suite, Sheamus juche Ciampa sur ses épaules pour le White Noise, mais ce dernier se libère à coups de coude à la mâchoire du rouquin. Ciampa y va ensuite d’une bombe de puissance Sunset-Flip, mais Sheamus atterrit très mal sur le genou fragile de The Black Heart. Les deux Superstars paient peut-être de leur santé pour nous divertir. Tous deux rampent vers leur coéquipier pour passer le relai, et Gargano et Cesaro poursuivent l’affrontement alors que Gargano assène un saut chassé suivi d’un enziguri et de ciseaux de tête à The Swiss Cyborg qui envoient ce dernier choir à l’extérieur. Johnny enchaîne avec un coup de pied de mule à Cesaro à partir du tablier, suivi d’un Senton sur Sheamus. Cesaro accoure pour écraser Johnny Gargano contre la barricade, mais ce dernier esquive et The King of Swing heurte celle-ci de plein fouet. Gargano se dépêche de poursuivre, cette fois avec des ciseaux de tête à la volée qui écrasent la tête de Cesaro directement sur le tablier de l’arène. On renvoie Cesaro dans l’arène et Gargano y va d’un Slingshot DDT pour ensuite tenter le tomber mais sans succès. Repoussé dans le coin par Cesaro, Gargano réplique avec un Roll-Up Kick qui met la table pour la Gargano Escape! Cesaro use de sa force physique pour se défaire de la prise en soulevant Gargano pour un brise-reins avant de passer le relai à Sheamus. Nouveau brise-reins de Cesaro suivi d’une descente du genou de la troisième corde par Sheamus. Un! Deux! Deux seulement, car Ciampa sauve la mise à son coéquipier en brisant le tomber! On se demande comment Ciampa fait pour tenir debout. The Bar s’occupe du champion NXT en l’envoyant paître à l’extérieur. Un autre brise-reins subi par Gargano, cette fois de la part de Sheamus, mais, à nouveau, Gargano résiste au compte de trois. Sheamus relève Gargano et l’insulte, et Gargano lui répond avec un coup de pied de mule. Un! Deux! Deux seulement, Sheamus relevant l’épaule. Gargano rampe pour passer le relai à Ciampa tandis que Sheamus effectue le changement avec Cesaro. Cesaro s’empresse alors de se diriger vers Ciampa, mais ce dernier saute en bas du tablier pour éviter l’attaque de Cesaro. Gargano en profite pour tenter un petit paquet, mais Cesaro résiste. Ce dernier écrase ensuite Gargano dans le coin, mais Johnny Wrestling a eu le temps de passer le flambeau à Ciampa. Le champion NXT fait usage des câbles pour se propulser et agrippe Cesaro en petit paquet : un! Deux! Et trrrrrois! Johnny Gargano et le champion NXT Tommaso Ciampa ont vaincu The Bar!

Vainqueurs : Johnny Gargano et Tommaso Ciampa avec le tomber.

**

En coulisses, c’est au tour du champion WWE ”The New” Daniel Bryan flanqué de Rowan, ”The Viper” Randy Orton et Samoa Joe de se préparer au combat principal par équipes de six.

**

En réaction à la victoire de The Boss ‘N’ Hug Connection lors de WWE Elimination Chamber 2019, Nikki Cross a eu les mots suivants :

**

Par la suite, Kayla Braxton mène une entrevue dans l’arène auprès de la championne féminine de SmackDown, l’impératrice du lendemain, Asuka. Kayla Braxton dit que depuis quelque temps, on ne parle que de la championne féminine de Raw, ”Rowdy” Ronda Rousey. Asuka réplique qu’elle est toujours prête pour de nouveaux défis, rappelant qu’elle a vaincu Becky Lynch ET Charlotte Flair à WWE TLC 2018, qu’elle a fait abandonner Becky Lynch au Royal Rumble 2019. Elle ne veut plus parler de Becky Lynch ou Charlotte Flair, elle veut savoir qui est prête pour Asuka dès maintenant. The Golden Goddess, Mandy Rose, accompagnée de Sonya Deville, arrive pour lui donner la réplique. Elle plaint Asuka, car personne ne porte attention à cette dernière. Elle conseille à Asuka de la prendre en exemple, disant qu’elle est prête pour Asuka.

**

Troisième combat de la soirée : la championne féminine de SmackDown, Asuka, contre Mandy Rose accompagnée de Sonya Deville.

La championne commence le combat en assénant un coup de pied à la cuisse de Mandy Rose et cette dernière riposte avec une prise de tête. Asuka s’en dépêtre et envoie Mandy au tapis d’un saut chassé. L’impératrice du lendemain tente le compte de trois, mais Mandy Rose relève l’épaule. Alors que la championne relève son adversaire, le thème musical de Lacey Evans retentit et cela distrait la Japonaise. Lacey s’approche de l’arène, mais Sonya Deville l’enjoint de se mêler de ses affaires et retourner en coulisses. Profitant de l’inattention d’Asuka, Mandy Rose la pousse tête première contre le coin avant de l’envoyer au tapis avec un balayage à la russe. Mandy tente le tomber, mais Asuka résiste. Mandy se réfugie alors à l’extérieur, provoquant la frustration de la championne. Mandy Rose remonte ensuite dans l’arène et flanque des coups de genou à l’abdomen d’Asuka, l’envoyant au tapis. Alors que Mandy s’approche d’elle, Asuka contre-attaque avec de nouveaux coups de pied à la cuisse, mais ceux-ci ont peu d’effet tandis que Mandy écrase encore une fois Asuka dans le coin. Puis, c’est au tour d’Asuka de projeter Mandy Rose, hors de l’arène cette fois. Lorsque cette dernière remonte, elle inflige à Asuka une souplesse renversée.

De retour de la pause publicitaire, Mandy Rose tente d’infliger à Asuka un Abdominal Stretch et la championne contre-attaque avec une Kneebar, mais Mandy Rose parvient à atteindre le premier câble pour se libérer. Mandy Rose retourne à l’extérieur et attend Asuka qui sort de l’arène par un autre côté. Au tournant de l’arène, Mandy Rose surprend sa rivale avec un genou en pleine face et remonte dans l’arène! L’arbitre effectue le compte à l’extérieur et se rend jusqu’à neuf avant qu’Asuka ne remonte dans l’arène, visiblement sonnée par le coup de genou. Mandy Rose entreprend alors de piétiner Asuka. Lorsque les deux femmes sont sur pied, elles échangent insultes et gifles, mais Asuka a le dernier mot avec un saut chassé Missile. L’impératrice du lendemain enchaîne avec des coups du revers de la main et une savate, tentant le compte de trois mais sans succès. Asuka ne perd pas de temps et y va d’une souplesse allemande suivie d’un Shining Wizard! Un! Deux! Mandy relève l’épaule! Qu’à cela ne tienne, Asuka ne la lâche pas et lui assène un coup de genou au visage, prétendument en plein dans l’œil, si l’on en croit les dires de The Golden Goddess. Alors que l’arbitre s’occupe de Mandy Rose, tenant Asuka à l’écart, la « blessée » profite de l’approche d’Asuka pour la projeter gorge première contre le câble et y aller d’un petit paquet pour la victoire.

Vainqueur : Mandy Rose au compte de trois.

**

En coulisses, Sarah Schreiber s’entretient avec Charlotte Flair et lui rappelle les attaques menées par Becky Lynch ces derniers jours, dont celle à coups de béquilles lors de WWE Elimination Chamber 2019. Alors que Charlotte Flair montre ses ecchymoses, Sarah Schreiber lui demande si elle croit que Becky Lynch continuera ainsi de la hanter jusqu’à Wrestlemania XXXV. Charlotte réplique que le mot « hanter » est bien choisi, car Becky Lynch est un fantôme. Becky Lynch est suspendue pour soixante jours, mais, comme d’habitude, elle s’est pointée le bout du nez là où elle n’avait pas d’affaire, et a empiré son cas et sa blessure. Charlotte Flair dit que Becky Lynch est la personne la plus égoïste qu’elle connaisse et qu’à cause de cela, elle finira arrêtée et jetée en prison. Charlotte réitère, malgré le déplaisir de tous, que le combat principal de Wrestlemania XXXV sera un combat en simple entre elle et Ronda Rousey. Ce sera le combat principal, car Charlotte Flair est dedans.

**

Puis, The Miz et Shane se rencontrent en coulisses et The Miz annonce que son père George Mizanin sera présent à WWE Fastlane 2019.

**

Quatrième combat de la soirée : Ricochet contre Eric Young accompagné de SAnitY.

Le combat débute sur des chapeaux de roue alors qu’Eric Young tente des clefs de bras, mais Ricochet est si agile qu’il s’en libère aisément. Au tour de The One and Only d’appliquer de la pression sur le bras d’Eric Young. Les deux Superstars font ensuite un échange assez technique et Young reprend momentanément le dessus grâce à sa force. Ricochet contre-attaque en se servant de sa vitesse et de son agilité, envoyant le leader de SAnitY au tapis avec des ciseaux de tête et l’y gardant avec un saut chassé. Alors qu’Eric Young se réfugie à l’extérieur, Ricochet s’élance dans les câbles, mais rebondit plutôt sur ceux-ci au lieu de s’envoler, car Young s’est déjà écarté de sa trajectoire. Encouragé par ses acolytes de SAnitY, Eric Young remonte dans l’arène, pour finalement subir les coups de poing de Ricochet. Ce dernier envoie Eric Young dans les câbles, mais Young s’y retient et envoie plutôt Ricochet sur le tablier de l’arène lorsque The One and Only coure dans sa direction. Du tablier, Ricochet donne un coup d’épaule à l’abdomen de Young entre les cordes et allait sauter par-dessus celles-ci avant d’être distrait par Alexander Wolfe. Ces quelques secondes d’inattention sont suffisantes pour l’envoyer valser au sol grâce à une corde à linge du chef de SAnitY. Entouré de Wolfe et Dain, Eric Young remonte Ricochet dans l’arène et le frappe dans le coin. Young monte sur le deuxième câble et agrippe Ricochet par le cou, le soulevant du tapis pour l’étrangler. Young relâche la prise au compte de quatre et plonge ensuite pour écraser Ricochet. Eric Young tente le tomber, mais Ricochet relève l’épaule et Young change de tactique avec une clef de bras tandis que l’univers de la WWE appuie Ricochet. Young change ensuite pour une prise de tête. Eric Young envoie ensuite Ricochet dans le coin et s’élance pour un écrasement, mais Ricochet s’écarte au dernier moment et Young frappe le coin tête première. Au tour de Ricochet de passer à l’offensive avec un duo de cordes à linge, des ciseaux de tête, un écrasement et une manchette à l’européenne à la volée à l’aide des câbles. L’attaque de Ricochet a dû être assez brutale, car Eric Young saigne de l’arcade sourcilière droite. Ricochet ne perd pas de temps et écrase son adversaire avec un Standing Shooting Star Press, mais n’obtient que le compte de deux. Ricochet enjoint Young à se relever et le hisse sur ses épaules. Young réussit à s’échapper de l’emprise de Ricochet, mais reçoit un coup de coude en plein visage. Ricochet envoie Young contre le coin, mais c’est au tour du leader de SAnitY de faire preuve d’agilité, passant par-dessus le coin et se réceptionnant sur le tablier de l’arène avant s’asséner un coup d’épaule à l’abdomen de The One and Only. Ce dernier réplique avec un saut chassé qui envoie Eric Young choir hors de l’arène. Alexander Wolfe tente à nouveau d’intervenir, mais Ricochet le repousse avec un saut chassé Missile suivi d’un plongeon par-dessus la troisième corde sur Eric Young et Killian Dain à l’extérieur! Ricochet renvoie Eric Young dans l’arène et, après un coup de pied au visage de Young, monte sur le troisième câble pour le 630 Splash! Un! Deux! Et trrrois! The One and Only a triomphé à nouveau, cette fois en simple chez les bleus.

Vainqueur : Ricochet avec le tomber.

**

Combat principal de la soirée : AJ Styles, Jeff Hardy et Kofi Kingston, accompagnés de The New Day, contre le champion WWE ”The New” Daniel Bryan, Randy Orton et Samoa Joe, accompagnés de Rowan, dans un combat par équipes de six.

AJ Styles, Jeff Hardy et Kofi Kingston Vs. The New Daniel Bryan, Randy Orton et Samoa Joe

Avant le combat, Kayla Braxton mène une entrevue auprès de The New Day, tel que montré ci-dessus, et le champion WWE, ”The New” Daniel Bryan y va d’une promo dans laquelle il traite l’univers de la WWE de simplets sceptiques. Selon Daniel, à travers l’Histoire, les penseurs radicaux comme lui ont été opprimés par les ignorants et les sceptiques. On a tenté de lui arracher son titre de champion WWE écoresponsable en le forçant à participer au combat Elimination Chamber, mais que cela plaise ou non à ses détracteurs, ”The New” Daniel Bryan a survécu, car il sert un but plus noble : éduquer les masses ignorantes. Daniel va dévoiler son adversaire à WWE Fastlane 2019 en nommant ceux qui n’auront pas de chance au titre : aucun de ceux qui participent au combat principal de ce soir n’y aura droit, car il les a vaincus dimanche dernier.

Le combat débute entre Kofi Kingston et ”The New” Daniel Bryan, mais le champion a tôt fait de passer le relai à The Destroyer, Samoa Joe. Joe envoie Kofi dans le coin et tente de l’écraser, mais Kofi esquive et réplique avec un saut chassé Missile. Kofi Kingston tente rapidement le tomber, mais sans succès, et passe le flambeau à ”The Charismatic Enigma” Jeff Hardy. Jeff Hardy, qui a eu maille à partir avec Samoa Joe ces derniers temps, monte sur le troisième câble et assène un coup de coude à la volée à son rival. Envoyant Joe au tapis avec une corde à linge, il enchaîne avec sa série de prises Atomic Drop+double descente de la cuisse à l’abdomen et saut chassé bas, le tout suivi d’un écrasement pour une tentative de tomber, qui ne porte malheureusement pas fruit. Au son de Delete! Jeff tente le Twist of Fate, mais subit plutôt un écrasement de la part de Samoa Joe. Ce dernier donne ensuite le relai à ”The Viper” Randy Orton. Orton qui se met immédiatement à travailler sur les jambes et l’abdomen de Jeff Hardy pour ensuite effectuer le changement avec le champion WWE. Daniel y va de Yes! Kicks sur Jeff Hardy et tente le tomber, mais Jeff met le pied sur le premier câble pour briser le tomber. Daniel redonne ensuite le relai à Randy Orton, qui applique une prise de tête sur Jeff Hardy. The Charismatic Enigma réussit à se déprendre grâce à un Jawbreaker et passe le flambeau à Kofi Kingston. Kofi décerne des coups de poing à qui mieux mieux pour finir avec un saut chassé, une corde à linge et une Boom Drop à Orton. Daniel tente d’intervenir, mais Kofi l’envoie s’écraser hors de l’arène avant d’envoyer Randy Orton rejoindre son coéquipier avec une autre corde à linge. Kingston monte sur le troisième câble, prêt à fondre sur Randy Orton, mais le champion WWE le pousse en bas et Kofi s’écrase au sol! Randy Orton s’empare du membre de The New Day et lui inflige une souplesse arrière sur la table des commentateurs!

De retour de la pause publicitaire, ”The New” Daniel Bryan martèle Kofi Kingston de coups de poing et de baffes au centre de l’arène, et passe ensuite le flambeau à The Apex Predator avant de renvoyer Kofi à l’extérieur où il est victime d’une nouvelle souplesse arrière de la part d’Orton sur la table des commentateurs. Orton renvoie Kofi dans l’arène et tente le tomber, mais sans succès, poursuivant plutôt avec une prise de tête. Prise de tête de laquelle Kofi tente de se défaire à coups de coude, mais Orton change de tactique et projette Kofi Kingston dans le coin avant de tenter un écrasement. Dudit écrasement, Kofi s’écarte au dernier instant et Orton se fracasse l’épaule contre le poteau de l’arène. L’univers de la WWE encourage Kofi Kingston à effectuer le changement et c’est AJ Styles qui prend part au combat tandis qu’Orton donne le relai au champion WWE. AJ Styles s’en prend à Randy Orton et Samoa Joe afin de les empêcher de lui nuire avant de tourner son attention vers le champion WWE, évitant une souplesse et ripostant avec un brise-reins suivi d’un écrasement et d’un brise-nuque. AJ Styles tente le tomber, mais Daniel résiste. Styles se prépare au Styles Clash, mais Randy Orton intervient en tentant le RKO, qu’AJ parvient à esquiver et riposter avec un enziguri! Au tour de Daniel Bryan d’y aller d’une savate sur son rival AJ Styles. Ce dernier contre-attaque avec le Calf-Crusher, mais Samoa Joe sauve la mise au champion WWE en attaquant AJ. Jeff Hardy se mêle de la partie avec le Twist of Fate sur Samoa Joe, mais est projeté hors de l’arène par Randy Orton, qui finit par le suivre gracieuseté d’une corde à linge de la part d’AJ Styles. Daniel Bryan en profite pour tenter un petit paquet, renversé par AJ, renversé par Daniel en Yes! Lock! Rampant au tapis, AJ Styles parvient à atteindre le premier câble et forcer le bris de la prise de soumission. AJ se retrouve dans le coin et ”The New” Daniel Bryan s’élance pour son Running Knee… Esquivé par AJ Styles qui riposte avec un Pelee Kick! AJ Styles parvient enfin à passer le relai à Kofi Kingston et l’univers de la WWE jubile! Kofi monte sur le troisième câble : Double Axe Handle sur Daniel Bryan. Ce dernier réplique avec un surpassement par-dessus la troisième corde, mais Kofi se sert de l’élan pour plutôt atterir en une Senton Bomb sur ses adversaires en pleine mêlée à l’extérieur de l’arène! Daniel n’est pas en reste et se projette entre les câbles pour son Suicide Dive, mais est arrêté net d’un coup de poing par Kofi! Kofi remonte sur le troisième câble pour un saut chassé Missile sur Daniel Bryan qui va rejoindre Rowan pour se protéger. Kofi ne lui en laisse pas la chance, montant sur le troisième câble et se laissant tomber en bas de l’arène en un écrasement sur Daniel et Rowan! Alors que Daniel remonte dans l’arène, Kofi lui assène le Trouble in Paradise pour donner la victoire à son équipe!

Après le combat, Shane McMahon annonce que l’adversaire de ”The New” Daniel Bryan à WWE Fastlane 2019 sera Kofi Kingston!

Vainqueurs : AJ Styles, Jeff Hardy et Kofi Kingston au compte de trois.

**

En conclusion, voici les tout premiers combats mis sur pied pour WWE Fastlane 2019 le 10 mars prochain :

Kofi Kingston contre le champion WWE ”The New” Daniel Bryan pour le championnat WWE.

Kofi Kingston c. The New Daniel Bryan

The Miz et Shane McMahon contre les champions par équipes de SmackDown, The Usos, dans un combat retour de championnat par équipes de SmackDown.

The Miz et Shane McMahon c. The Usos

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2019-02-12 : dernier arrêt avant WWE Elimination Chamber 2019
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats SD LIVE 2019-02-26 : un grand retour ce soir!