Suivez-nous sur Facebook
06/02/2019 | Manchettes

Résultats SD LIVE 2019-02-05 : jalon chaotique vers WWE Elimination Chamber 2019

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats FLQ Cold Wars 2019 : dernier « indy » pour PCO!
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats SD LIVE 2019-02-12 : dernier arrêt avant WWE Elimination Chamber 2019

Jeff Hardy c. The New Daniel Bryan

Bonsoir à toutes et tous, et bienvenue à vos résultats hebdomadaires de l’équipe bleue. En direct du Angel of the Winds Arena d’Everrett dans l’État de Washington, nos commentateurs sont Corey Graves, Byron Saxton et Tom Philips.

* *

L’émission débute avec l’arrivée de The Queen, Charlotte Flair, alors qu’on se rappelle que la veille à Raw, Stephanie McMahon a suspendu The Man, Becky Lynch. Pour lire les résultats de Raw par mon collègue Louis-Michel Lelièvre, c’est ici.

Charlotte Flair affirme que la seule chose plus dangereuse que la colère est l’arrogance. Hier soir, selon Charlotte, Becky Lynch a fait preuve d’une bonne dose d’arrogance : non seulement a-t-elle refusé des soins médicaux, mais en plus elle s’en est prise à Stephanie McMahon. Ce comportement inacceptable lui a donc valu d’être suspendue. Charlotte Flair espère que Becky Lynch verra un médecin, ira en réadaptation et sera en pleine santé pour Wrestlemania XXXV. Parlant du loup, The Man, Becky Lynch émerge parmi l’univers de la WWE et descend vers l’arène! Becky Lynch demande à Charlotte de cesser d’énoncer des platitudes à l’univers de la WWE et affirme que The Man est de retour à SmackDown LIVE! Charlotte fait appel à la sécurité et aux officiels, dont Charles Robinson, qui tentent d’obliger The Irish Lass Kicker à quitter les lieux. Devant le refus de Becky d’obtempérer, The Game, Triple H, vient s’en mêler et ordonne à The Man de retourner chez elle et voir un médecin. Alors que Charlotte tente de s’en mêler, Triple H l’invite à s’occuper de ses affaires et retourner aux vestiaires. The Game réitère la suspension de Becky Lynch : si elle veut affronter Ronda Rousey à Wrestlemania XXXV, elle n’a qu’à obtenir le feu vert du médecin, c’est aussi simple que cela. Becky réplique qu’elle ne leur fait pas confiance et Triple H ne déroge pas de sa ligne et se fait plus insistant : elle doit consulter un médecin. Prenant un ton arrogant, Becky demande à The Game comment se porte son épouse, Stephanie McMahon, après qu’elle l’ait frappée au visage. The King of Kings revient alors dans l’arène et dit qu’au départ, comme l’univers de la WWE, il s’était laissé emporter par la mascarade de The Man, mais qu’à présent, il voit clair : Becky Lynch n’est pas The Man un seul instant, c’est un mensonge. Elle est un être autodestructeur qui a peur de l’échec. Selon lui, Becky peut se tenir debout avec son sourire narquois tant qu’elle veut, mais il voit son regard de martyre. Après avoir travaillé si fort pour parvenir au sommet de la division féminine avant Survivor Series 2018, elle a fait preuve de témérité en se présentant à Raw à la recherche d’un moyen de s’extirper du sommet. Elle a trouvé le moyen de s’en sortir : le martyr, l’excuse de la « prison médicale ». En ce moment même, elle fait la même chose : l’excuse du martyr pour se sortir de la peur. Après avoir ordonné à l’univers de la WWE de se taire, Triple H se demande si Becky est bel et bien blessée ou si elle joue la comédie pour éviter d’affronter la championne féminine de Raw, Ronda Rousey. Selon lui, elle a peur de se faire battre par Ronda Rousey à Wrestlemania XXXV, prouvant au monde entier qu’elle craint l’ancienne championne UFC. C’en est trop pour The Man qui gifle The Game! The Man et The Game sont nez à nez, se confrontent, et Becky Lynch affiche à nouveau son sourire narquois avant de quitter l’arène sous les acclamations.

* *

Premier combat de la soirée : The Good Brothers contre Rusev et Shinsuke Nakamura accompagnés de Lana.

good brothers rusev nakamura

Luke Gallows commence en force en envoyant The Bulgarian Brute à l’extérieur de l’arène, mais The King of Strong Style en profite pour tenter d’envoyer Gallows dans les câbles. Ce dernier renverse l’élan grâce à sa puissance supérieure et plaque Nakamura au tapis avant de passer le relai à Karl Anderson. Avec une série de coups de pied, le Japonais reprend l’offensive et effectue le changement avec Rusev. Alors que le Bulgare et le Japonais s’obstinent, Anderson tente le tomber sur Rusev, mais Nakamura vient briser le compte. Luke Gallows se mêle de la partie et s’en prend à Nakamura avant d’être lui-même envoyé par-dessus la troisième corde. Au tour de Rusev de suivre son coéquipier à l’extérieur, gracieuseté d’une manchette à l’européenne de la part de Karl Anderson. Anderson s’élance par-dessus le troisième câble en un salto avant et atterrit sur Rusev et Shinsuke Nakamura, les écrasant au sol.

De retour de la pause publicitaire, Nakamura emprisonne Karl Anderson dans une prise de tête au centre de l’arène tout en lui assénant des coups de genou. Karl Anderson réussit à s’extirper de la prise et les deux Superstars échangent atemis et manchettes à l’européenne au centre de l’arène. Alors qu’Anderson se retrouve dans le coin et que Nakamura y tente un écrasement, Anderson esquive et tente d’asséner un coup de pied à son adversaire, sans succès. Nakamura s’écarte de la trajectoire d’Anderson et l’empoigne plutôt en une souplesse Exploder renversée. L’Artiste connu sous le nom de Shinsuke Nakamura se prépare pour le Kinshasa, mais Anderson esquive à nouveau et riposte avec un Spinebuster! Les deux rivaux passent ensuite le flambeau à leur coéquipier respectif et Luke Gallows s’attaque à Rusev à coups de poing et de pied sans perdre de temps. Alors que Rusev reprend son souffle dans le coin, Luke Gallows s’élance et écrase The Super Athlete avant de l’envoyer au tapis d’un nouveau coup de pied. The King of Strong Style tente d’intervenir mais reçoit un prise d’étranglement Sit-Down. Rusev est de retour sur pieds, mais pas pour bien longtemps, puisque lui et Gallows s’envoient au tapis avec des cordes à linge simultanées tandis qu’en bas de l’arène, Lana encourage Shinsuke Nakamura à se relever. On effectue le changement du côté de Gallows et Anderson, et on se prépare pour le Magic Killer sur Rusev… Nakamura vient à la rescousse de son coéquipier et décoche un Kinshasa au visage de Luke Gallows. Karl Anderson n’est pas en reste et Nakamura se retrouve au tapis grâce à un Rocket Kick. Enfin, The Bulgarian Brute met un terme à l’affrontement avec le Machka Kick sur Karl Anderson pour obtenir la victoire par tomber.

Vainqueurs : Rusev et Shinsuke Nakamura au compte de trois.

* *

Ensuite, on a droit à une promo vidéo de la part de Mustafa Ali. Mustafa Ali sait que personne ne s’attend à ce qu’il vainque Randy Orton ce soir, ni qu’il gagne le combat Elimination Chamber le 17 février prochain. Et si The Viper manque sa cible? Et si Mustafa Ali survit à Elimination Chamber? Et si Mustafa Ali devient champion WWE? Et si…?

* *

Par la suite, Paige présente la bande-annonce de son film biographique : Fighting With My Family. On annonce également, pour la semaine prochaine, un segment McMizTV avec invités spéciaux The Usos.

* *

Deuxième combat de la soirée : Mustafa Ali contre Randy Orton.

Mustafa Ali c. Randy Orton

Alors que les deux Superstars s’empoignent, The Viper envoie Mustafa Ali dans le coin. Ali réplique férocement avec un atemi, et un coup de poing et de pied. Randy Orton reprend le dessus, cependant, avec une corde à linge qui étale Mustafa Ali au tapis, avant de le piétiner. The Apex Predator relève ensuite Mustafa Ali pour lui broyer les côtes contre le troisième câble, l’envoyant par le fait même choir à l’extérieur. Orton le suit hors de l’arène et lui inflige une souplesse arrière sur la table des commentateurs! Randy Orton renvoie Mustafa Ali dans l’arène et enchaîne avec une prise de tête. Orton envoie ensuite The Heart of SmackDown dans le coin et s’élance pour un écrasement, mais Ali esquive avec un salto avant. Qu’à cela ne tienne, Randy Orton l’attendait et le rive au tapis avec un Powerslam! L’ancien champion du monde WWE tente le tomber, mais Mustafa Ali relève l’épaule. Orton continue son attaque en râpant le visage d’Ali avec son genou avant de le hisser sur le troisième câble. Mustafa Ali le repousse avec un coup de boule et se redresse sur la troisième corde. Malheureusement, The Viper le fait trébucher et il se broie les bijoux de famille sur le troisième câble. Orton va rejoindre son rival sur les câbles et le projette au tapis avec une Superplex! Orton tente à nouveau le compte de trois et Mustafa Ali fait à nouveau preuve de résistance. L’offensive d’Orton ne faiblit nullement alors qu’il inflige une Guillotine au natif de Chicago.

De retour de la pause publicitaire, Randy Orton écrase la tête de Mustafa Ali contre le coin, suivi d’un quatuor de manchettes à l’européenne. Lorsqu’Ali s’affale finalement au tapis, The Viper tente un compte de trois infructueux. À nouveau, Orton y va d’une prise de tête et, enhardi par l’appui de l’univers de la WWE, Mustafa Ali se libère à coups de poing. Ce dernier poursuit avec un superbe saut chassé à rendre son adversaire jaloux. Tandis qu’Orton se réfugie à l’extérieur, Mustafa Ali ne lui laisse pas la chance de reprendre son souffle… Mais c’est un leurre et Orton frappe la tête d’Ali contre la table des commentateurs! Orton veut récidiver avec sa souplesse arrière sur la table, mais Ali contre-attaque avec un deuxième saut chassé qui étale fait passer Randy Orton par-dessus ladite table. Et Ali s’élance en un Crossbody sur Orton avant de le piétiner à son tour! L’univers de la WWE jubile! Orton use des forces qui lui restent pour renvoyer Mustafa Ali dans l’arène et retrouver un peu d’énergie. Au compte de huit de la part de l’arbitre, Orton remonte dans l’arène et The Heart of SmackDown l’accueille avec un coup de pied à l’abdomen suivi d’un coup de pied de mule. Deuxième coup de pied de mule de la part d’Ali! Orton est dans le coin et Mustafa Ali accoure dans sa direction : surpassement de la part d’Orton et Ali se retrouve sur le tablier de l’arène. Alors qu’Ali tente de rentrer dans l’arène, The Viper lui assène un coup de pied au visage et se prépare pour son Old School DDT… Renversé en une savate par Ali qui poursuit avec un Facebuster! Un! Deux! Deux seulement. Randy Orton repousse ensuite Mustafa Ali dans le coin, qui riposte avec une manchette à l’européenne et son Satellite DDT… RK…! Non, Ali s’est retenu dans les câbles juste à temps pour éviter le RKO et il rive maintenant la tête d’Orton au tapis avec son Satellite DDT! Un! Deux! Et Randy Orton relève l’épaule in extremis. Mustafa Ali ne relâche pas son attaque et monte sur le troisième câble pour le 054. 054…! RKO! Ali est attrapé au vol par Orton avec le RKO! Un! Deux! Et trois. Randy Orton l’emporte.

Randy Orton et Mustafa Ali ne sont pas au bout de leurs peines, car Samoa Joe vient s’en prendre à eux, infligeant la Coquina Clutch à The Viper et envoyant Mustafa Ali valser hors de l’arène.

Soudain, retentit le thème musical du champion WWE, ”The New” Daniel Bryan accompagné de Rowan. Devant Rowan, Samoa Joe choisit de passer son chemin. En coulisses, Samoa Joe explique sa loi de la physique : chaque action entraîne une réaction démesurée. Ce soir, il l’a enseignée à Randy Orton et à WWE Elimination Chamber, il l’enseignera aux quatre autres participants.

Vainqueur : Randy Orton avec le tomber.

* *

Dans l’arène, le champion WWE reçoit un accueil chaleureux, étant originaire de l’État de Washington. Daniel se dit content de se trouver parmi des personnes qui comprennent ce qu’il essaie d’accomplir. L’univers de la WWE d’Everrett scande Oui! Oui! Oui! Le champion renchérit en disant que les habitants de l’État de Washington sont intelligents, brillants et réalisent qu’il faut du changement. Malheureusement, en tant que champion WWE, il doit s’adresser à un public mondial qui ne comprend que leur comportement égoïste détruit leur esprit, engraisse leur corps et tue la planète sur laquelle nous vivons tous. Le public hors-Washington se vautre dans la dopamine produite lorsque l’on ingère des carcasses animales frites. Selon Daniel, il avance le vent dans le visage, à contre-courant. Et c’est pour cette raison qu’il a créé sa nouvelle ceinture, un symbole derrière lequel se rallier contrairement à l’ancienne ceinture, symbole d’excellence mais aussi d’excès. Le nouveau titre WWE est un symbole de changement. Daniel dénonce que certains se sentent menacés par ce changement et donne la parole à Rowan.

Rowan évoque l’œuvre de Galilée, qu’il compare à Daniel Bryan et lui-même, comme étant considérée dangereuse à son époque, aux XVIe-XVIIe siècles. Leurs détracteurs craignent leurs idées et, particulièrement, cet homme, Daniel Bryan, car il détient le championnat WWE. Tant qu’il sera champion WWE, on tentera de faire taire Daniel Bryan. L’univers de la WWE se moque de Rowan, mais Daniel rabroue la foule. Daniel affirme servir une puissance supérieure à la cupidité des entreprises, à l’argent et à la célébrité; il est le champion de la planète. Le champion WWE dénonce les types en complet en arrière-scène, qui n’ont jamais voulu voir Daniel Bryan en tant que champion et l’obligent à défendre son titre contre cinq autres Superstars dans un combat Elimination Chamber. Daniel montre alors des extraits de combats Elimination Chamber antérieurs. Daniel dit qu’AJ Styles, Mustafa Ali, Jeff Hardy, Randy Orton et Samoa Joe n’ont qu’une seule ambition : lui arracher le championnat WWE et le faire revenir en arrière à l’époque de la ceinture en cuir. Et cela, Daniel ne peut le tolérer, car l’univers de la WWE, la masse de gens ignorantes et la planète ont besoin de ”The New” Daniel Bryan en tant que champion WWE.

* *

Alors qu’on rejoint Jeff Hardy aux vestiaires où il observait la promo de ”The New” Daniel Bryan, Kayla Braxton vient pour une entrevue. Jeff Hardy répond aux propos de Daniel Bryan en disant qu’il fait partie intégrante de l’héritage du championnat WWE et qu’il a les cicatrices pour prouver qu’il l’a défendu. Jeff dit que Daniel est fou et qu’il n’est pas prêt à débattre. Alors plutôt que de gaspiller sa salive à lui faire entendre raison, il a l’intention de lui fermer la gueule ce soir et de finir le travail à WWE Elimination Chamber le 17 février… Sur les entrefaites, AJ Styles vient mettre son grain de sel. AJ se demande si Jeff Hardy est véritablement l’homme de la situation pour représenter l’héritage du championnat WWE. Ce à quoi Jeff réplique qu’AJ Styles semble incapable de vaincre ”The New” Daniel Bryan. AJ Styles rappelle qu’aux côtés de Daniel se dresse « un sasquatch chauve ». Jeff met un terme à la conversation en disant que si AJ avait fait son travail au Royal Rumble 2019, ils n’en seraient pas là. Ce soir, Jeff va s’occuper de Daniel Bryan, et lui et AJ termineront cette conversation dans l’Elimination Chamber.

* *

Troisième combat de la soirée : Naomi et Carmella contre Mandy Rose et Sonya Deville contre The IIconics dans un combat triple menace.

Le combat débute entre Carmella et Sonya Deville. Toutes deux mesurent leur force et Sonya Deville a le dessus avec des coups de genou à l’abdomen. Sonya Deville passe ensuite le relai à sa coéquipière Mandy Rose, qui se retrouve victime d’une clef de bras de ‘Mella avant de passer le relai à Billie Kay tandis que The Princess of Staten Island fait de même avec sa coéquipière Naomi. Naomi domine Billie Kay avec une corde à linge, mais se laisse distraire par Mandy Rose.

De retour de la pause publicitaire, The IIconics sont en contrôle alors que Billie Kay passe le relai à Peyton Royce tout en s’en prenant à Carmella en écrasant son visage sur son genou. On accule Carmella dans le coin pour la rouer de coups de pied. ‘Mella réplique elle-même à coups de pied avant de tenter un tomber Crucifix pour le compte de deux avant d’enchaîner avec un coup de pied de mule. Peyton Royce parvient à son coin et change avec Billie Kay. Cette dernière traîne Carmella par les pieds jusqu’au centre de l’arène, mais ‘Mella la repousse dans le coin de Mandy Rose et Sonya Deville. Mandy force le changement avec Billie Kay et va directement s’en prendre à Carmella sous les yeux de Naomi. Mandy envoie Carmella dans son coin et la piétine avant de poursuive avec un Abdominal Stretch en broyant les côtes de Carmella avec son coude. À coups de coude et de Hiptoss, Carmella parvient à se libérer, mais Mandy Rose la retient toujours pour l’empêcher de passer le flambeau à Naomi. Heureusement pour le nouveau duo, Carmella finit par atteindre sa coéquipière et Naomi est prête à en découdre avec Mandy Rose, mais cette dernière préfère s’éclipser au profit de Sonya Deville. Qu’à cela ne tienne, Naomi se lance à la poursuite de Mandy Rose autour de l’arène et lorsque cette dernière y rentre, Sonya Deville tente de bloquer le passage de Naomi. The Glow repousse The Jersey Devil avec une savate, un Scorpion Kick et un Springboard Kick. Sonya Deville passe le relai à Peyton Royce et cette dernière reçoit un Jawbreaker de Naomi dès son entrée dans l’arène. Alors que Billie Kay tente d’intervenir, Naomi la lance sur le tablier de l’arène et la projette au sol d’un saut chassé.

Dans l’arène, Naomi envoie Peyton Royce heurter Mandy Rose, provoquant le changement ce faisant. Devant la réticence de Mandy Rose à entrer dans l’arène, Naomi l’y tire de force par les cheveux avant de la rouer de coups de poing. Peyton Royce tente de s’en mêler, mais encaisse plutôt la Rear View par The Glow. Mandy Rose ne perd pas de temps et applique sa prise de finition à Naomi avant d’y aller pour le tomber! Un! Deux! Et trois! Mandy Rose et Sonya Deville l’emportent.

Vainqueurs : Mandy Rose et Sonya Deville au compte de trois.

* *

Lors d’une promo vidéo, Andrade et Zelina Vega affirment qu’Andrade devait attaquer Rey Mysterio la semaine dernière, car pour faire émerger la légende d’Andrade, ils doivent détruire celle de Rey Mysterio.

* *

On vit ensuite une vidéo récapitulative sur les accomplissements de la championne féminine de SmackDown, l’impératrice du lendemain, Asuka.

* *

Combat principal de la soirée : Jeff Hardy contre le champion WWE, ”The New” Daniel Bryan accompagné de Rowan.

Jeff Hardy c. The New Daniel Bryan

Le vétéran Charles Robinson est l’arbitre pour ce combat.

D’entrée de jeu, ”The New” Daniel Bryan fait étalage de sa connaissance de la lutte technique et Jeff Hardy s’accroche au câble pour briser l’étreinte du champion WWE. Daniel envoie Jeff dans les câbles et ce dernier réplique en plaquant le champion au tapis. À nouveau, on s’élance dans les câbles de part et d’autre, et Daniel a le dessus avec un genou à l’abdomen, des manchettes à l’européenne et des Yes! Kicks. Alors que Daniel s’élance pour son traditionnel saut chassé dans le coin, Jeff Hardy contre-attaque avec une Slingblade et un écrasement avant de tenter un tomber infructueux. Jeff écrase ensuite la tête de Daniel dans le coin avant d’y aller d’un surpassement au centre de l’arène. Jeff enchaîne en broyant les côtes de Daniel dans le coin avec son épaule. Ce à quoi le champion réplique en projetant Jeff Hardy dans le coin opposé et, cette fois-ci, le saut chassé atteint sa cible! Et Daniel de récidiver à deux autres reprises! On traîne Jeff Hardy au centre de l’arène pour infliger une superbe prise de soumission. The Charismatic Enigma parvient à glisser hors de la prise et tenter ainsi un tomber, mais Daniel relève l’épaule. Le champion enchaîne en assénant des coups de pied aux côtes de Jeff. Lorsque ce dernier réussit enfin à se remettre sur pieds, il envoie Daniel hors de l’arène avec un saut chassé, suivi d’un second saut chassé en s’aidant des câbles.

Jeff descend à son tour et se lance en direction de Daniel et l’escalier métallique… Mais juste avant qu’il se propulse dans les airs en se servant de l’escalier comme tremplin, Rowan vient se dresser sur sa trajectoire, arrêtant net Jeff Hardy. Daniel ne perd pas de temps et profite de la diversion pour infliger un croc-en-jambe et Hardy heurte brutalement l’escalier métallique.

De retour de la pause publicitaire, Daniel inflige une clef de bras à Jeff Hardy au centre de l’arène. Jeff Hardy réussit à s’extirper et courir vers les câbles, mais, à nouveau, Daniel y va d’une jambette et Hardy se retrouve face contre tapis. Daniel entreprend ensuite de travailler le dos et le bras de Jeff Hardy. D-Bry écrase du genou la tête de Jeff Hardy; D-Bry inflige une descente du coude à Jeff Hardy. Le champion tente le tomber et, encore une fois, Brother Nero fait preuve de résilience. Jeff envoie son adversaire dans le coin et se lance à sa suite, mais Daniel monte sur le troisième câble et se réceptionne en un salto arrière avant de courir dans les câbles, se donnant de l’élan pour le Running Kn… Jeff l’attrape et y va de son enchaînement Inverted Atomic Drop-double descente de la cuisse à l’abdomen-saut chassé. On tente le tomber du côté d’Hardy et Daniel résiste. On échange ensuite de part et d’autre coups de poing et manchettes à l’européenne jusqu’à ce que Jeff Hardy tente le Twist of Fate, repoussé par Daniel Bryan qui coure vers les câbles… Surpassement de Jeff Hardy et Daniel s’écrase au sol. Jeff Hardy ne perd pas de temps et empêche Daniel de se relever avec une corde à linge à la volée à partir du tablier de l’arène. Jeff renvoie Daniel dans l’arène et monte sur le troisième câble pour la Swanton Bomb; Daniel roule hors de portée. Alors que Jeff s’approche de Daniel, ce dernier lui inflige un nouveau croc-en-jambe et le visage d’Hardy heurte le coin de plein fouet. Daniel botte ensuite le câble en plein sur le menton de Jeff et tenter le compte de trois. À nouveau, Jeff Hardy fait preuve de ténacité. Daniel enchaîne de nouveau avec les Yes! Kicks. Après quelques coups au visage, Jeff décide de riposter avec le Twist of Fate! The Charismatic Enigma traîne Daniel près du coin et y monte pour une Swanton Bomb percutante! Un! Deux!… Jeff Hardy est traîné de force hors de l’arène par Rowan! Charles Robinson n’a d’autre choix que de disqualifier le champion. Pendant ce temps, Rowan lance Jeff Hardy contre l’escalier métallique. Renvoyé dans l’arène par Rowan, Jeff Hardy est victime du Yes! Lock! Soudain, Rowan est projeté contre le poteau de l’arène par… Samoa Joe! Joe s’attaque à Daniel Bryan avec la Coquina Clutch et le champion faiblit! Au tour de Randy Orton d’accourir et de s’en prendre à Samoa Joe! The Heart of SmackDown n’est pas en reste, envoyant Orton et Joe au tapis avec un double saut chassé Missile! Ali finit le tout avec un Suicide Dive sur Joe à l’extérieur de l’arène! Mustafa Ali y va d’un autre Suicide Dive, sur le champion cette fois, mais est attrapé par Rowan qui lui écrase la tête contre la table des commentateurs. Il ne manque qu’un seul participant et il arrive justement : The Phenomenal AJ Styles! AJ s’attaque à Orton, qui tente le RKO mais reçoit plutôt une salve de coups et un Pelee Kick de la part de l’ancien champion WWE. AJ s’en prend ensuite à son grand rival Samoa Joe avec un Sliding Knee! Suivi d’un Phenomenal Forearm sur Jeff Hardy! En conclusion, AJ Styles se tient triomphant au centre de l’arène tandis que ”The New” Daniel Bryan doit se défendre des accusations de tricherie de la part de Kayla Braxton. Daniel réfute les dires de Kayla Braxton en disant que Rowan n’est pas son laquais, qu’il est son égal intellectuel.

Vainqueur : Jeff Hardy par disqualification.

* *

En conclusion, voici les combats des divisions bleue et mauve prévus pour WWE Elimination Chamber le 17 février 2019 :

AJ Styles contre Mustafa Ali contre Jeff Hardy contre Randy Orton contre Samoa Joe contre le champion WWE, ”The New” Daniel Bryan, dans un combat Elimination Chamber pour le championnat WWE;

Elimination Chamber 2019

The Boss ‘N’ Hug Connection contre Liv Morgan et Sarah Logan contre Nia Jax et Tamina contre Naomi et Carmella contre Mandy Rose et Sonya Deville contre The IIconics dans un combat Elimination Chamber pour le tout nouveau championnat par équipes féminin WWE;

WWE Women's Tag Team Championship

Les champions par équipes de SmackDown, Shane McMahon et The Miz contre The Usos pour le championnat par équipes de SmackDown;

Shane McMahon et The Miz Vs. The Usos

Akira Tozawa contre le champion WWE Cruiserweight, Buddy Murphy, pour le championnat WWE Cruiserweight.

Akira Tozawa Vs. Buddy Murphy

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats FLQ Cold Wars 2019 : dernier « indy » pour PCO!
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats SD LIVE 2019-02-12 : dernier arrêt avant WWE Elimination Chamber 2019