Suivez-nous sur Facebook
30/01/2019 | Manchettes

Résultats SD LIVE 2019-01-29 : un défi de taille pour le champion de la planète

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2019-01-22 : la rivalité des luchadores (3e partie)
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats FLQ Cold Wars 2019 : dernier « indy » pour PCO!

Daniel

Bonjour tout le monde et bienvenue à votre compte rendu hebdomadaire, post-Royal Rumble 2019 cette fois, de SmackDown LIVE! Quelles seront les répercussions de l’un des événements les plus populaires de l’année? Nous le découvrirons ce soir! En direct du Talking Stick Resort Arena de Phoenix en Arizona, nos commentateurs sont Corey Graves, Byron Saxton et Tom Philips.

* *

L’émission débute avec l’arrivée de la gagnante du Royal Rumble féminin 2019, The Man, Becky Lynch, sous les acclamations de l’univers de la WWE de Phoenix. Becky rappelle que bien des choses se sont produites ces derniers jours : sa victoire au Royal Rumble féminin 2019 et son apparition à Raw pour confronter Ronda Rousey le lendemain. Concernant Rousey, Becky n’a pu résister à regarder dans ces petits yeux coléreux une fois de plus. Ce faisant, cela lui a pris environ deux secondes pour voir à quel point les deux Superstars sont différentes l’une de l’autre : alors que le début du gala de dimanche n’a pas été à l’avantage de Becky, cette dernière, contrairement à Ronda, ne s’est pas écrasée lorsque les choses ont mal tourné. Becky Lynch s’est relevée et a gagné le Royal Rumble avec une jambe en mauvais état. Elle dénonce le fait que Ronda se soit moquée des efforts de Becky pour parvenir au sommet tandis que la championne féminine de Raw participait aux combats principaux, comme si Becky devait en avoir honte. Becky est fière de n’être partie de rien (le Wrestlemania XXXIV Kickoff) pour parvenir au combat principal de Wrestlemania XXXV. Personne ne lui a rien donné tout cuit dans le bec. Sur ce, l’univers de la WWE de Phoenix scande : « Vous le méritez! » En regardant dans les yeux de Ronda, elle y a vu quelque chose qui est désormais absent en elle-même : le doute. Becky affirme qu’elle va briser le bras de Ronda Rousey devant le monde entier en avril prochain.

C’est alors que retentit le thème musical de The Queen, Charlotte Flair. Charlotte Flair félicite d’emblée Becky Lynch, car elle a pu s’extirper du Kickoff. Charlotte est très contente pour Becky; Becky est parvenue jusque là, car elle a appris grâce à The Queen. Charlotte Flair se targue d’avoir propulsé Becky Lynch aux combats principaux et à l’adulation des amateurs. Charlotte est heureuse d’avoir fait tout cela pour Becky… Becky lui sort une droite en plein visage et quitte l’arène! Mais Charlotte n’en a pas terminé avec The Man et se lance à sa poursuite. Les deux Superstars se bagarrent ensuite dans l’allée et aux abords de l’arène jusqu’à ce que les arbitres et officiels, dont Charles Robinson et Jamie Noble, interviennent pour les séparer.

* *

Premier combat de la soirée : R-Truth, accompagné de Carmella, contre le champion des États-Unis, Shinsuke Nakamura, pour le championnat des États-Unis.

Avant le combat, The Fabulous Truth effectue une promo durant laquelle elle rappelle les événements du Royal Rumble 2019 : l’attaque de Nia Jax qui a coûté la participation de R-Truth en tant que dernier entré dans le combat.

D’entrée de jeu, The King of Strong Style assène un saut chassé à R-Truth avant de le rouer de coups de genou à l’abdomen et de l’envoyer au tapis avec une souplesse Exploder renversée. Nakamura se prépare à en finir grâce au Kinshasa, s’élance… Et R-Truth sauve la mise en contre-attaquant avec un Lie Detector qui force le Japonais à se réfugier hors de l’arène.

De retour de la pause publicitaire, Nakamura s’en prend à R-Truth dans le coin de l’arène, le martelant de coups de poing et de coups de genou à l’abdomen alors que ‘Truth est prisonnier des câbles. Shinsuke tente le compte de trois, mais R-Truth relève l’épaule. Hissant R-Truth sur ses épaules, Nakamura tente la Landslide, mais est contré par un petit paquet de R-Truth! Un! Deux! Et troisss! Tous sont abasourdis de cette victoire, même R-Truth qui n’était même pas conscient d’avoir gagné, voulant asséner une savate à son adversaire…

Vainqueur : R-Truth, au compte de trois, devient le nouveau champion des États-Unis.

* *

Deuxième combat de la soirée : Rusev, accompagné de Lana, contre le champion des États-Unis, R-Truth, accompagné de Carmella pour le championnat des États-Unis.

R-Truth n’a pas le temps de célébrer sa victoire bien longtemps, car The Bulgarian Brute et ancien champion des États-Unis, Rusev, se présente dans l’arène accompagné de son épouse Lana. Rusev affirme que ce n’est pas correct, qu’il s’est mesuré à Nakamura, car le championnat des États-Unis méritait un meilleur champion que Shinsuke Nakamura. Selon The Super Athlete, le championnat des États-Unis mérite certainement mieux que R-Truth. Rusev défie R-Truth pour le championnat des États-Unis. Carmella et Lana ouvre les hostilités alors que ‘Mella pousse Lana, blessée à la cheville gauche, au tapis! R-Truth accepte le défi de Rusev!

Rusev commence en force avec le Machka Kick et tente le tomber, mais R-Truth parvient à relever l’épaule in extremis!

De retour de la pause publicitaire, Rusev est en contrôle du combat avec une prise de tête au centre de l’arène. R-Truth tente de se libérer, mais suite à un coup de genou à l’abdomen, Rusev l’envoie plutôt dans le coin avant d’y aller d’un écrasement. On envoie R-Truth dans le coin opposé suivi d’un autre écrasement. Rusev veut réitérer une troisième fois, mais R-Truth saute par-dessus son écrasement et se retourne en une roulade pour le tomber : un! Deux! Et trois! Deuxième victoire de R-Truth ce soir!

Une fois de plus, malheureusement, R-Truth ne peut célébrer comme il se doit, car Shinsuke Nakamura l’attaque sournoisement avant de le renvoyer dans l’arène, où R-Truth est attaqué également par Rusev! Et tous deux s’en prennent à R-Truth! Rusev, l’une des Superstars les plus aimées, s’est retourné contre l’univers de la WWE!

Par la suite, R-Truth est ausculté par le personnel médical de la WWE.

Vainqueur : R-Truth, avec le tomber, conserve son titre de champion des États-Unis.

* *

Après avoir été blessée à la jambe par Charlotte Flair précédemment, Becky Lynch a refusé les soins médicaux et, alors qu’elle quitte le Talking Stick Resort Arena, Kayla Braxton lui demande pourquoi. Becky répond qu’elle ne veut pas être à nouveau mise sur la touche pour une blessure.

* *

Troisième combat de la soirée : Rey Mysterio contre Samoa Joe.

Le roi des luchadores se présente dans l’arène pour son combat contre Samoa Joe et le vétéran Charles Robinson est l’arbitre attitré pour ce combat. Plutôt que Samoa Joe, c’est Zelina Vega qui se présente dans l’allée et elle dénonce le fait que Rey Mysterio ait manœuvré pour empêcher Zelina d’être présente aux côtés d’Andrade la semaine derrière. Zelina se demande si Rey Mysterio est si distrait par elle qu’il refuse sa présence. Elle poursuit en affirmant qu’Andrade dépasse toutes les autres Superstars, particulièrement Rey Mysterio. À cet instant, Andrade attaque Rey Mysterio de façon déloyale avant de lui infliger, afin de se moquer de feu Eddie Guerrero, les Three Amigos. Rey réussit à riposter avec un enziguri, mais lorsqu’il tente le 619, il reçoit un coup de coude en pleine face de la part d’El Idolo. El Idolo clôt le segment avec le Hammerlock DDT.

Vainqueur : Aucun.

* *

Aux vestiaires, The Good Brothers viennent confronter Rusev après son attaque à deux contre un sur R-Truth. Karl Anderson dit que R-Truth n’a pas mérité cela, surtout après avoir eu le dessus sur Nakamura et Rusev d’affilée. Rusev invite « Machine Gun » Anderson à aller se faire voir chez le traiteur et amener son grand ami (Luke Gallows) avec lui. Anderson dit à Rusev que Nakamura et lui se méritent, mais se demandent de quoi ils auraient l’air face à The Good Brothers. Nakamura arrive sur les entrefaites et accepte leur défi; une fois The Good Brothers partis, Rusev se retourne vers lui et l’enjoint de ne pas l’arnaquer lors de leur seul combat par équipes.

* *

En coulisses, Shane McMahon et The Miz se préparent à célébrer leur victoire de championnat par équipes de SmackDown lors du Royal Rumble 2019.

Une fois dans l’arène, Shane-O-Mac salue l’univers de la WWE de Phoenix et encourager à acclamer The Miz. The Miz est surpris qu’il n’y ait ni confetti ni ruban, mais Shane dit que ce qu’il a prévu est bien plus important et qu’il n’oubliera jamais ce moment. Shane dévoile alors une vidéo en hommage à leur équipe et leur victoire :

Suite à la vidéo, l’univers de la WWE scande à The Miz : « Vous le méritez! » Shane dit que ce n’est pas tout, ce n’est pas ce dont The Miz se rappellera toute sa vie. Voici plutôt : Shane invite le père de The Miz, George Mizanin! Alors que l’univers de la WWE scande « Mr. Miz! », George Mizanin dit à son fils qu’il l’aime et qu’il est très fier de lui, et The Miz devient plutôt émotif. Shane dit qu’après avoir gagné les titres, The Miz et lui doivent les défendre, mais contre qui? Contre les vainqueurs du combat quadruple menace par équipes éliminatoire qui suit…

* *

Entre temps, aux vestiaires, Mandy Rose et Sonya Deville déclarent leur participation au combat Elimination Chamber couronnant les toutes premières championnes par équipes féminines WWE le 17 février prochain. De plus, Mandy Rose révèle pourquoi elle déteste tant Naomi : Naomi l’a traitée de faible lors de la télé-réalité Tough Enough 2015. Suite à cela, le copain de Mandy l’a laissé et Mandy veut, en représailles, ruiner la relation entre Naomi et Jimmy Uso.

* *

Combat principal de la soirée : The New Day, accompagné de Xavier Woods, contre The Usos contre The Bar contre Heavy Machinery dans un combat quadruple menace par équipes éliminatoire afin de déterminer les aspirants numéro un au championnat par équipes de SmackDown.

Otis Dozovic commence le combat en dominant physiquement l’un de The Usos, puis Kofi Kingston. Kofi passe alors le relai à l’homme fort de The New Day, Big E alors que Woods joue du trombone. Les deux colosses se mesurent l’un à l’autre et tentent chacun un Abdominal Stretch, sans succès. Tous deux s’assènent mutuellement un coup de coude et, lorsque Big E s’élance vers son adversaire, ce dernier l’attrape au vol et l’écrase au tapis, faisant ainsi étalage de sa force. Dozovic passe ensuite le relai à son coéquipier Tucker Knight et Heavy Machinery écrase Big E de tout leur poids.

De retour de la pause publicitaire, Jimmy Uso est aux prises avec l’ex-champion par équipes de SmackDown, Cesaro. Jimmy tente de se sortir de la prise de Cesaro, mais ce dernier le soulève et l’amène dans son coin afin de pouvoir passer le relai à son coéquipier Sheamus. The Celtic Warrior assène une descente du genou à Jimmy Uso. Sheamus tente le tomber, mais Jimmy Uso relève l’épaule. L’Irlandais poursuit avec une prise de tête au centre de l’arène tandis que l’univers de la WWE encourage Jimmy Uso. Jimmy Uso réussit à se dépêtrer de la prise avec un Jawbreaker et force Sheamus à passer le flambeau à The Swiss Cyborg. Pendant ce temps, on voit Shane et The Miz en coulisses en train d’observer le combat. Cesaro enchaîne avec la prise du sommeil, mais Jimmy réplique avec une souplesse arrière. À nouveau, on change du côté de The Bar et Sheamus en profite pour envoyer The New Day en bas du talier à coups de poing sur la gueule. Cela donne le répit nécessaire à Jimmy pour changer avec son jumeau Jey. Après avoir envoyé Sheamus au tapis avec une corde à linge, Jey s’occupe d’envoyer valser Heavy Machinery en bas du tablier lui aussi. Jey y va d’une suite : coup de pied de mule, manchette et Samoan Drop. Jey tente ensuite le compte de trois infructueux sur Sheamus. Alors que ce dernier se réfugie dans le coin, Jey Uso s’élance pour un écrasement, mais subit plutôt un surpassement de la part de Sheamus qui l’envoie choir hors de l’arène. Tandis que Jey s’effondre, Big E en profite pour forcer le changement et se trouve à recevoir un coup de genou de la part de Sheamus dans son coin. Sheamus monte sur le deuxième câble pour rouer Big E de coups de poing, mais entre temps, Kofi Kingston prend le relai de son coéquipier et décoche un enziguri à Sheamus. Big E positionne ensuite Sheamus sur ses épaules pour une combinaison bombe de puissance-Double Stomp! Kofi tente d’éliminer Sheamus, mais Cesaro intervient juste à temps. D’une corde à linge, Big E envoie Cesaro à l’extérieur et le suit dans son élan. Sheamus en profite pour passer le relai à Otis Dozivic, qui s’élance sur-le-champ vers Kofi et reçoit un enziguri de la part du Ghanéen. Kofi monte sur la troisième corde pour un Crossbody, mais Otis Dozovic l’attrape au vol et change avec Tucker Knight. Les deux mastodontes infligent alors à Kofi leur prise de finition : le Compactor! Un! Deux! Et trois! The New Day est éliminé par Heavy Machinery.

Il ne reste alors que trois équipes : The Usos, The Bar et Heavy Machinery. Jey Uso est ensuite aux prises avec Tucker Knight. Ce dernier tente une corde à linge, esquivée par Jey qui frappe plutôt Otis Dozovic pour l’envoyer à l’extérieur. Alors que Tucker Knight coure dans sa direction, Jey Uso abaisse le câble et Tucker Knight va rejoindre son coéquipier Otis Dozovic. Jimmy rejoint son frère dans l’arène et The Usos s’élance pour des Suicide Dives, mais Cesaro se donne le relai en tapant sur Jey Uso. Jimmy s’élance et écrase Heavy Machinery au sol à lui tout seul tandis que The Bar tire Jey à l’extérieur et le fracasse contre la barricade. The Bar réitère, cette fois avec un Double Fallaway Slam contre la barricade!

De retour de la pause publicitaire, Cesaro s’en prend à Tucker Knight avec un Crossface. Tucker Knight fait alors étalage de sa force en soulevant Cesaro et l’écrasant de tout son poids. The Swiss Superman passe le relai à Sheamus et Tucker Knight veut faire de même avec Otis Dozovic, mais Sheamus l’en empêche. Les deux Superstars échangent ensuite des coups de poing et de genou au centre de l’arène. Alors que Tucker Knight est au tapis, Sheamus se vante auprès de l’univers de la WWE, mais reçoit une corde à linge pour son inattention. Nouveau changement chez les deux équipes. Otis Dozovic lamine littéralement The Bar, culminant avec une souplesse corps à corps Overhead sur Cesaro et un écrasement sur ses deux adversaires en même temps dans le coin. Cesaro est au tapis et Otis Dozovic enchaîne avec le Caterpillar (une combinaison de Worm et d’une descente du coude). On tente le compte de trois du côté de Heavy Machinery, mais Cesaro fait preuve de résistance. Otis Dozovic change avec Tucker Knight et se prépare pour un nouveau Compactor, mais Sheamus tente de tirer Tucker Knight hors de l’arène. Ce dernier repousse le rouquin d’un coup de pied. Heavy Machinery poursuit plutôt avec une combinaison Slingshot+Hiptoss et Tucker Knight tente le tomber. Malheureusement pour les nouveaux venus, Sheamus intervient, brise le compte et envoie Otis Dozovic hors de l’arène. Tucker Knight sort Sheamus par la suite. Tucker Knight tente un écrasement sur Cesaro, mais ce dernier l’accueille avec une Big Boot. Sur les entrefaites, Jimmy Uso se donne le relai tandis que Cesaro subit un surpassement. Montant sur la troisième corde, Jimmy Uso s’élance en un Crossbody sur Tucker Knight! Un! Deux! Deux seulement. Otis Dozovic monte sur le tablier et Jimmy veut le repousser avec un coup de pied de mule, mais Dozovic lui attrape la jambe. Qu’à cela ne tienne, Jimmy rétorque avec un enziguri pour se débarrasser d’Otis Dozovic suivi d’un coup de pied de mule à Tucker Knight. Ce dernier se retrouve affalé contre le deuxième câble. Alors que Jimmy se préparait à poursuivre son attaque sur Heavy Machinery, Sheamus force le changement. Alors que l’arbitre doit faire preuve d’autorité pour sortir Jimmy Uso, Cesaro assène une manchette à l’européenne à Tucker Knight et Sheamus termine le tout avec le Brogue Kick. Un! Deux! Et trois! Sheamus élimine Heavy Machinery!

Il ne reste enfin que The Usos et The Bar, les éternels rivaux. Jimmy décoche rapidement un coup de pied de mule à Sheamus, puis à Cesaro pour le faire choir hors de l’arène avant de passer le flambeau à son frère Jey. Jimmy enchaîne en sautant par-dessus le troisième câble pour écraser Cesaro en bas de l’arène tandis que Jey monte sur la troisième corde et s’envole en un écrasement sur Sheamus! Un! Deux! Et trrrrois! The Usos ont le dessus sur The Bar!

Vainqueurs : The Usos, avec le compte de trois, deviennent les aspirants numéro un au championnat par équipes de SmackDown à WWE Elimination Chamber 2019.

* *

C’est ensuite au tour du champion WWE, The ”New” Daniel Bryan, de se présenter dans l’arène. Daniel demande à l’univers de la WWE s’il sait qui a gagné ce dimanche au Royal Rumble 2019? Alors que l’univers de la WWE scande le nom de Becky Lynch, Daniel répond que c’est plutôt l’univers de la WWE, leurs enfants et leurs petits-enfants qui ont gagné, car Daniel a gagné et il s’agit d’une victoire pour tous les êtres sur la planète. Daniel réitère qu’il est le « champion de la planète », même s’il ne s’attend pas à ce que tous à Phoenix comprennent étant donné qu’ils n’ont aucune idée de comment on se sent lorsque l’on gagne… Daniel a cependant trouvé quelqu’un qui comprend la vérité lorsqu’il parle, et cette personne est sortie de l’ombre ce dimanche pour le bien commun : Rowan. Rowan entre sur son ancien thème musical et, sur le Titantron, le « o » de son nom est remplacé par le symbole du recyclage. C’est parfait! Rowan traîne sur son épaule un sac de tissu noir. Daniel dénonce les préjugés de l’univers de la WWE face à Rowan, car il a de la terre sous les ongles. Daniel dit que Rowan a plutôt vu la lumière de la terre et le considère intellectuellement comme son égal. Sur le cas d’AJ Styles, Daniel dit que même les ignorants ont parfois raison et ç’a été le cas la semaine dernière lorsqu’AJ l’a traité d’hypocrite. Daniel avoue être hypocrite, car il transporte une ceinture en cuir tape-à-l’œil issue du « cheap labor ». Selon lui, la vache qui a donné sa vie pour le cuir s’appelait peut-être Daisy et elle pouvait ressentir la joie, qu’elle n’a pas pu tant connaître dans sa vie, et la souffrance. Daisy a été forcée de donner sa vie pour ce symbole d’excellence, mais aussi d’excès. C’est à ce symbole que Daniel et Rowan s’opposent; Daniel jette alors la ceinture à la poubelle tandis que l’univers de la WWE scande « Recyclez! », « Merci Daisy! » et « Au revoir Daisy! » Daniel et Rowan dévoilent alors la nouvelle ceinture de championnat WWE en chanvre! Un nouveau symbole d’excellence biologique et renouvelable!

C’est alors que retentit le thème musical d’AJ Styles, qui se moque de Daniel en lui demandant s’il a fumé le prototype de sa ceinture. Selon AJ, pour quelqu’un qui n’aime pas les grandes entreprises, Daniel a déniché la plus grosse police d’assurance qu’il ait jamais vue. La musique de Randy Orton retentit alors, suivie de Jeff Hardy et Mustafa Ali. Mustafa Ali et Randy Orton se livrent une guerre de mots alors que résonne le thème musical de Samoa Joe. Joe s’en prend verbalement à toutes les Superstars présentes. Une bagarre éclate ensuite et, au-dessus de la mêlée, Daniel Bryan dit que leur querelle n’a pas d’importance, car aucun d’eux ne sera jamais plus champion WWE. Daniel prétend demeurer champion WWE pour toujours…

Triple H apparaît alors sur le Titantron et dit que Daniel a raison : Daniel ne défendra pas sa ceinture contre l’UN d’entre eux, mais bien contre tous lors d’un combat Elimination Chamber le 17 février 2019! La bagarre éclate à nouveau entre les participants au combat Elimination Chamber.

* *

Après cette altercation, ”The New” Daniel Bryan et son camarade Rowan participent à une séance photo :

* *

En conclusion, voici les combats de la division bleue prévus pour WWE Elimination Chamber le 17 février 2019 :

AJ Styles contre Mustafa Ali contre Jeff Hardy contre Randy Orton contre Samoa Joe contre le champion WWE, ”The New” Daniel Bryan, dans un combat Elimination Chamber pour le championnat WWE;

Liv Morgan et Sarah Logan contre Nia Jax et Tamina contre Mandy Rose et Sonya Deville contre ? contre ? contre ? dans un combat Elimination Chamber pour le tout nouveau championnat par équipes féminin WWE;

Les champions par équipes de SmackDown, Shane McMahon et The Miz contre The Usos pour le championnat par équipes de SmackDown.

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2019-01-22 : la rivalité des luchadores (3e partie)
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats FLQ Cold Wars 2019 : dernier « indy » pour PCO!