Suivez-nous sur Facebook
23/01/2019 | Manchettes

Résultats SD LIVE 2019-01-22 : la rivalité des luchadores (3e partie)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2019-01-15 : anniversaire et duel de luchadores
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats SD LIVE 2019-01-29 : un défi de taille pour le champion de la planète

Rey Mysterio Vs. Andrade

Bonsoir à tous et bienvenue à votre compte rendu hebdomadaire de SmackDown LIVE! Ce soir, Rey Mystrio affronte Andrade dans un combat deux chutes de trois, The Miz combat le champion par équipes de SmackDown Cesaro, Naomi se mesure à Mandy Rose, Mustafa Ali se mesure à Samoa Joe et, enfin, Mr. McMahon modère un débat entre le champion WWE, The ”New” Daniel Bryan, et son rival, The Phenomenal One, AJ Styles. En direct du Intrust Bank Arena de Wichita au Kansas, nos commentateurs sont Corey Graves, Byron Saxton et Tom Philips.

* *

L’émission débute alors que retentit le thème musical de The Man, Becky Lynch, sous les acclamations de l’univers de la WWE de Wichita au Kansas. Après avoir remercié la foule, Becky se rappelle qu’il n’y a pas si longtemps, personne ne se préoccupait véritablement de ce qu’elle faisait. À présent, cependant, tous ont une opinion sur la façon dont elle devrait se comporter et ce qu’elle devrait faire. Selon elle, la seule chose que The Man devrait faire, c’est lutter lors du combat principal de Wrestlemania XXXV. Elle se dit prête à flanquer des baffes à quiconque se dresse sur son chemin et ce chemin débute dans cinq jours au Royal Rumble 2019. Tournant son attention vers Asuka, elle salue les accomplissements de cette dernière, mais rappelle qu’elle est la meilleure et que l’impératrice du lendemain ne l’a jamais vaincue. Becky jure de reprendre son titre ce dimanche 27 janvier. Sur ce, c’est au tour du thème musical de la championne féminine de SmackDown de retentir. Sitôt arrivée, Asuka invective The Man et Charlotte Flair fait irruption, se mêlant de la partie. Malgré qu’elle soit fort enthousiaste envers le combat entre Asuka et Becky Lynch, Charlotte a encore plus hâte de passer vingt-neuf autres Superstars par-dessus la troisième corde ce dimanche. Puis, viendra le choix : Sasha Banks, qu’elle a vaincu de si nombreuses fois qu’elle en a perdu le compte; Ronda Rousey, à qui elle a flanqué une raclée à coups de bâton à Survivor Series 2018; Asuka, dont elle a mis fin à la série victorieuse à Wrestlemania XXXIV; et Becky, The Man, qui a peut-être eu le dessus sur Charlotte ces derniers mois, mais qui a toujours été dans son ombre. Woooooooooooo! Soudain, l’impératrice du lendemain attaque sournoisement sa rivale! Il faut alors que Jamie Noble et plusieurs arbitres interviennent afin de séparer les belligérantes.

Même l’intervention des officiels ne fut pas suffisante pour calmer les ardeurs d’Asuka et Becky Lynch, ces dernières continuant leur échauffourée au retour de la pause publicitaire.

* *

Premier combat de la soirée : Naomi contre Mandy Rose accompagnée de Sonya Deville.

Naomi Vs. Mandy Rose

Avant même le son de la cloche, Naomi se jette sur Mandy Rose, écartant au passage Sonya Deville. Une fois dans l’arène, les deux adversaires échangent des gifles avant que Naomi n’inflige à sa rivale un Jawbreaker.

De retour de la pause publicitaire, Naomi y va d’une savate suivie d’une corde à linge et d’un coup de coude puis, Mandy Rose réplique elle-même avec une corde à linge. Mandy tente le tomber, mais The Glow relève l’épaule. Mandy Rose entreprend ensuite de piétiner Naomi et l’étranglant contre les câbles. Alors que Naomi se réfugie dans le coin, Mandy Rose la roue de coups, mais finit par encaisser une autre savate de la part de Naomi alors que cette dernière prend appui sur la troisième corde. Naomi laisse ensuite libre cours à sa colère, culminant avec des ciseaux de tête. Enfin, alors que Mandy Rose se trouve près des cordes, Naomi se lance dans sa direction pour en finir, mais est plutôt victime d’une surpassement la faisant atterrir sur le tablier de l’arène. Naomi réplique avec une droite qui projette Mandy sur l’arbitre et Sonya Deville en profite pour se mêler de l’affrontement au profit de son amie Mandy. Bien que Naomi parvienne à repousser Sonya Deville, la distraction est suffisante pour que Mandy Rose écrase Naomi contre le poteau, la tirant ensuite dans l’arène pour le tomber victorieux. Jimmy Uso vient ensuite dans l’arène pour réconforter son épouse malgré la défaite.

Vainqueur : Mandy Rose au compte de trois.

* *

Durant une promo vidéo, Rey Mysterio rappelle sa victoire lors du Royal Rumble 2006. Sa agilité, sa vitesse et sa volonté de triompher lui avaient alors valu la victoire contre vingt-neuf adversaires plus imposants que lui. Ce dimanche, il veut réitérer son exploit d’il y a treize ans. Ce soir, toutefois, c’est une question de respect. Étant donné que Zelina Vega sera bannie des abords de l’arène, le combat sera équitable et Andrade devra mériter le respect de Rey Mysterio.

On voit ensuite The Miz et Shane McMahon en coulisses; The Miz semble fin prêt pour son combat contre le co-champion par équipes de SmackDown, The Swiss Cyborg, Cesaro.

* *

Deuxième combat de la soirée : The Miz, accompagné de Shane McMahon, contre le champion par équipes de SmackDown, Cesaro, accompagné de son coéquipier Sheamus.

The Miz Vs. Cesaro

Shane-O-Mac fait son entrée en premier et encourage l’univers de la WWE de Wichita à appuyer son coéquipier The Miz.

D’entrée de jeu, Sheamus se mêle au combat en montant sur le tablier de l’arène pour distraire The A-Lister, ce dernier se voyant alors infliger une pléthore de manchettes à l’européenne par The Swiss Superman jusqu’à ce que l’arbitre y mette un terme. Cesaro enchaîne ensuite avec une souplesse, une prise de tête et un brise-reins, usant de sa force physique supérieure contre l’ancien champion intercontinental. Cesaro tente ensuite le tomber, mais The Miz relève l’épaule au compte de deux. Cesaro essaie ensuite d’envoyer The Miz dans le coin, mais voit sa projection renversée par The Awesome One qui poursuit avec un trio de coups de pied à l’intérieur de la cuisse. The Miz tente un écrasement, renversé par Cesaro avec un coup de coude et ce dernier tente ensuite lui-même un écrasement, également renversé en prise en quatre par The Miz. Persévérant malgré la souffrance, Cesaro, avec l’aide de The Celtic Warrior, réussit à atteindre le premier câble et forcer le bris de la prise de soumission. Alors que Cesaro reprend ses esprits auprès de Sheamus, The Miz poursuit son attaque avec une Baseball Slide, mais The Bar esquive. Tandis que The Miz assène un coup de poing à Sheamus à l’extérieur de l’arène pour le repousser, Cesaro le frappe d’une manchette à l’européenne. Alors que Sheamus menace The Miz, Shane McMahon enjoint l’arbitre à faire preuve d’autorité et de vigilance.

De retour de la pause publicitaire, The Miz tente de s’extirper à coups de coude d’une prise de tête au centre de l’arène. S’étant échappé, The Miz continue de marteler Cesaro à coups de poing jusqu’à l’envoyer se réfugier dans le coin où il peut lui asséner les It Kicks et les traditionnels sauts chassés dans le coin inspirés de Daniel Bryan. Il est étonnant de voir l’univers de la WWE campé si solidement derrière The Miz, c’est rafraîchissant.

The Miz monte ensuite sur la troisième corde et tente une Double Axe Handle, mais le champion par équipes le cueille au menton d’une manchette à l’européenne. Cesaro s’essaie promptement avec un tomber sournois, prenant appui sur les câbles avec ses pieds. C’était sans compter l’œil avisé de Shane McMahon, qui vient pousser les pieds de Cesaro des câbles. Ulcéré devant l’intervention de Shane-O-Mac, Sheamus prend ce dernier par surprise et l’écrase contre la barricade. Alors que Cesaro est distrait par l’intervention de Shane, The Miz tente un petit paquet pour le tomber, sans succès. The A-Lister veut alors tenter de clore l’affrontement avec la Skull-Crushing Finale, mais Cesaro le repousse à coup de coude avant de l’étouffer contre le deuxième câble. Réprimandé par l’arbitre, Cesaro profite alors de l’intervention de Sheamus, qui assène une botte au visage de The Miz, le rendant vulnérable au Neutralizer pour le tomber.

Après le combat, Shane McMahon est si en colère qu’il s’attaque à The Bar à lui tout seul tandis que l’univers de la WWE de Wichita scande « Shane-O-Mac! » Shane positionne Cesaro sur la table des commentateurs et monte sur le troisième câble pour sa célèbre descente du coude, mais Sheamus le fait trébucher et Shane s’écrase tête la première contre la barricade en contrebas. Sheamus broie ensuite l’épaule de The Miz contre le poteau de l’arène avant de retourner s’occuper de Shane. Après avoir piétiné Shane, Sheamus l’envoie au sol avec un Brogue Kick. Alors que The Bar veut poursuivre son attaque, The Miz vient faire barrager de son corps contre les champions par équipes. Ainsi soit-il, selon The Bar, qui place The Miz sur la table des commentateurs puis, soulève Shane et lui inflige une bombe de puissance sur son coéquipier sur ladite table! Ouch!

Alors que les infirmiers auscultent Shane et The Miz, Mr. McMahon observe le tout en coulisses.

Vainqueur : le champion par équipes de SmackDown, Cesaro, avec le tomber.

* *

bryan mcmahon styles smackdown

Mr. McMahon arrive dans l’arène et dit qu’il a hâte de voir son fils Shane McMahon lutter pour le championnat par équipes de SmackDown ce dimanche au Royal Rumble 2019. Toutefois, pour l’instant, il est question du combat de championnat WWE entre The Phenomenal AJ Styles et le champion WWE, The ”New” Daniel Bryan. Daniel prend son temps pour entrer dans l’arène; Mr. McMahon doit même lui rappeler qu’il s’agit d’un face à face. Daniel refuse de se tenir dans la même arène qu’un psychopathe qui traîne les gens dans des carcasses d’animaux (de la viande transformée) : AJ Styles. Daniel Bryan a trop honte d’AJ pour se tenir dans l’arène avec lui. Daniel a eu une vision de l’avenir où AJ Styles est champion WWE : un avenir ignorant, illettré et impuissant. Daniel dénonce qu’AJ Styles utilise son pouvoir pour obtenir l’argent et la célébrité tandis que lui s’en sert pour le bien commun. AJ réplique en se demandant si le « bien commun » signifie s’adresser aux gens comme un imbécile. Voilà pourquoi, selon Daniel, l’univers de la WWE aime avoir AJ Styles comme champion : il les fait rire, mais il ne les fait ni penser ni se sentir coupables. Daniel se targue d’être le « champion de la planète ». Selon Daniel, la planète n’a pas besoin d’AJ Styles, elle a besoin de Daniel pour être sa voix. AJ rétorque que si la planète avait en effet une voix, elle lui dirait de se la fermer. Étant donné qu’il a probablement pris l’avion, tout comme AJ, pour se rendre à Wichita, AJ traite Daniel d’hypocrite et de lâche. AJ dit que Daniel a peur, avec raison selon lui, de se mesurer à lui dès maintenant, tout comme il a peur de ce qui va se passer au Royal Rumble 2019. AJ dit que Daniel a été corrompu par son désir de devenir champion WWE, mais se demande ce qui arriverait s’il lui prenait son titre ce dimanche? Que resterait-il à Daniel Bryan? Mr. McMahon en a assez et ordonne à Daniel d’entrer dans l’arène. Daniel refuse à nouveau et traite la génération de Mr. McMahon, les « baby-boumers », de parasite. Les « boumers » mettent le profit avant tout, au détriment de la planète et des générations futures, et malheureusement, l’univers de la WWE s’est tout de même incliné devant lui. Selon Daniel, on aurait dit un tour de magie, malgré la dette économique et environnementale léguée par Mr. McMahon. Mr. McMahon a créé un environnement dans lequel un ignorant et impuissant comme AJ Styles peut exceller. AJ en a assez et se lance à la poursuite de Daniel Bryan. Les deux Superstars en viennent aux coups aux abords de l’arène, AJ envoyant Daniel contre la barricade et l’escalier métallique. De retour dans l’arène, AJ s’élance pour le Phenomenal Forearm, mais Daniel se sert de Mr. McMahon comme bouclier humain et freine l’élan d’AJ. Daniel en profite alors pour envoyer Styles au tapis avec le Running High Knee avant de prendre la poudre d’escampette.

(Honnêtement, ce segment m’a agréablement surpris. J’ai particulièrement aimé la promo de Daniel Bryan).

* *

En coulisses, The Fabulous Truth discutent de leur participation au Royal Rumble 2019. R-Truth dit qu’il a bien hâte d’affronter AJ Styles ou Buddy Murphy à Wrestlemania XXXV. Lorsque Carmella évoque le poids limite de 205 lbs pour être membre de la division Cruiserweight, R-Truth se sent offusqué et tourne les talons. Carmella tombe alors nez à nez avec l’ancienne championne féminine Charlotte Flair. Carmella dit que Charlotte n’a aucune expérience dans un Royal Rumble et, de plus, Carmella entrera trentième. Charlotte Flair rétorque qu’elle est confiante et se compare à une tornade qui emportera les autres Superstars féminines.

* *

Troisième combat de la soirée : Mustafa Ali contre Samoa Joe.

Alors que Mustafa Ali s’attend à une empoignade au centre de l’arène, Samoa Joe choisit plutôt de frapper le premier, martelant Mustafa Ali de coups de poing forçant ce dernier à se réfugier dans le coin. Dans le coin, Ali est tout de même piétiné par Samoa Joe. Reprenant son souffle à l’extérieur, Ali est aussitôt attaqué par Joe. Alors que Joe tente à nouveau de fracasser Mustafa Ali contre le poteau, ce dernier se réceptionne sur le tablier de l’arène et se hisse promptement sur le troisième câble, y allant d’un Crossbody contre Joe hors de l’arène! Au tour d’Ali de rouer Joe de coups de poing et, tandis que Joe retourne dans l’arène, de lui botter le visage avec un saut chassé. Samoa Joe réplique avec un brutal atemi qui envoie Mustafa Ali au tapis. Joe tente ensuite un écrasement dans le coin, mais Ali esquive et Joe heurte solidement ledit coin. Ali enchaîne avec un coup de poing et s’apprête à sauter en s’aidant des câbles, mais un coup à la gorge par Joe le déstabilise complètement et Ali se cogne la tête contre le tablier de l’arène en tombant au sol.

De retour de la pause publicitaire, Samoa Joe est en contrôle du combat, projetant encore une fois Ali dans le coin avant de le marteler de coups de poing. Alors qu’un Mustafa Ali fatigué rampe vers lui, Joe le relève et se prépare à lui décocher une gauche. Ali bloque le coup et riposte avec un barrage de droites bien envoyées. Au tour de Samoa Joe de contre-attaquer avec son enchaînement de projection dans le coin suivie d’un enziguri. The Destroyer tente le compte de trois, mais Ali résiste. Joe entreprend alors de travailler le cou d’Ali avec une prise de tête. Ragaillardi par l’appui de l’univers de la WWE, Mustafa Ali encaisse coups et projections, et réplique avec un Facebuster (ou X-Factor pour les amateurs de la fin des années 1990)! Les deux Superstars sont exténuées et l’arbitre débute le compte de dix. Toutes deux se relèvent au compte de quatre, alors que Joe tente une corde à linge, esquivée par Ali qui réplique avec un duo de sauts chassés. Samoa Joe se réfugie hors de l’arène, mais cela n’offre guère de véritable protection face à un ancien de 205 Live; Mustafa Ali s’élance entre les câbles en un Suicide Dive qui fait chanceler Samoa Joe. Joe fuit en rampant à l’extérieur de l’arène et s’appuie ensuite contre la barricade. Ali s’élance dans sa direction, mais subit un surpassement de Samoa Joe. Ali atterrit sur ses pieds et monte sur la barricade : Crossbody sur Samoa Joe!

De retour dans l’arène, Mustafa Ali ne laisse pas à Joe la chance de faire de même, lui assénant un coup de pied au visage dès que son adversaire se faufile sous la première corde. Ali enchaîne avec un coup de pied de mule et son Satellite DDT! Un! Deux!… Joe relève l’épaule! Mustafa Ali traîne Joe près du coin et monte sur le troisième câble pour le 054, mais le vétéran Joe le fait trébucher et l’emprisonne dans la Coquina Clutch. The Heart of SmackDown n’a malheureusement d’autre choix que d’abandonner.

En somme, un excellent combat livré par deux Superstars d’exception.

Vainqueur : Samoa Joe par soumission.

* *

En coulisses, The New Day se prépare pour le Royal Rumble 2019 en revoyant leur performance des Royal Rumble précédents. Kayla Braxton les interrompt alors, tentant d’obtenir la divulgation de quelque point de stratégie, mais The New Day refuse d’élaborer sur leur tactique de ce dimanche 27 janvier.

* *

Combat principal de la soirée : Rey Mysterio contre Andrade dans un combat deux chutes de trois durant lequel Zelina Vega est bannie des abords de l’arène.

Rey Mysterio Vs. Andrade

C’est la troisième fois que ces deux luchadores s’affrontent l’un l’autre : la première fois, c’était il y a deux semaines dans le cadre d’un combat par équipes opposant Mustafa Ali et Rey Mysterio à Samoa Joe et Andrade, et leur deuxième combat a eu lieu la semaine dernière. Est-ce que ce troisième combat sera décisif?

Ledit combat commence sur des chapeaux de roues alors qu’Andrade s’en prend à Rey Mysterio. Lorsqu’El Idolo tente d’envoyer Rey dans les câbles, ce dernier réplique à coups de pied, de poing et des ciseaux de tête qui envoient Andrade reprendre ses esprits hors de l’arène. Rey ne relâche pas son attaque et monte sur le troisième câble pour s’élancer en ciseaux de tête à la volée à l’extérieur! De retour dans l’arène, Andrade exécute un impressionnant saut chassé en s’aidant des câbles, faisant choir le roi des luchadores à l’extérieur.

De retour de la pause publicitaire, dans l’arène, Rey Mysterio renverse une projection, envoyant plutôt Andrade dans le coin. Ce dernier tente ensuite un surpassement, mais Rey Mysterio réussit à se réceptionner sans encombre sur le tablier de l’arène avant de décocher un enziguri à El Idolo. Andrade a besoin d’un moment pour reprendre ses esprits et c’est tout ce qu’il faut à Rey Mysterio pour exécuter le Sitting Senton (ou West Coast Pop pour les années 2000) suivi d’un Crossbody… Arrêté en plein vol par un saut chassé d’Andrade! Andrade tente le tomber pour obtenir la première chute, mais sans succès. Andrade se prépare pour le Hammerlock DDT pour parvenir à ladite première chute et Rey Mysterio renverse la prise en bombe de puissance Code Red! Au tour de Rey de tenter le tomber, mais malheureusement pour lui, Andrade relève l’épaule. Rey Mysterio enchaîne avec un Bulldog, renversé en petit paquet par El Idolo! Un! Deux! Deux seulement. Andrade effectue un surpassement tandis que Rey Mysterio atterrit aisément sur le deuxième câble. Lui tirant la jambe, Andrade fait trébucher le roi des luchadores et ce dernier heurte violemment le tapis, semblant s’être blessé au genou. Au tour d’Andrade de se jucher sur la troisième corde et celui de Rey de faire trébucher son adversaire, qui s’écrase les bonbons sur ladite corde. Ainsi coincé sur le troisième câble, Andrade est vulnérable à un Super Hurricanrana!… Non! El Idolo se retient et retient Rey également. Sit-Down Powerbomb du troisième câble de la part d’Andrade! Un! Deux! Et trois! Andrade se voit accordé la première chute! (1-0 Andrade).

Les deux luchadores reprennent leur souffle et leurs esprits tandis que l’univers de la WWE scande « C’est fabuleux! » Andrade est le premier sur pied et il assène un coup de pied à l’abdomen de Rey avant de le hisser sur ses épaules pour une deuxième Sit-Down Powerbomb! Un! Deux! Deux! Rey résiste! Andrade veut réitérer une troisième fois avec la Sit-Down Powerbomb… Renversée en Canadian Destroyer par Rey Mysterio! Un! Deux! Et trois! Rey a réussi à obtenir l’égalité 1 à 1! Les deux Superstars, après temps d’efforts, nécessitent un peu de répit.

De retour de la pause publicitaire, Rey se retrouve dans le coin et Andrade coure vers lui pour un river son genou au visage… Rey s’écarte, et Andrade heurte le coin et est emporté par son élan hors de l’arène! Rey profite du compte à l’extérieur de l’arbitre pour se reposer un peu. Un repos de bien courte durée, car Rey Mysterio se donne de l’élan pour sa glissade-écrasement à l’extérieur… Et il est attrapé par El Idolo, prêt pour le Hammerlock DDT à l’extérieur… Rey repousse Andrade contre la barricade et poursuit avec un enziguri. À nouveau, l’arbitre effectue le compte et Rey tente à nouveau sa glissade. Cette fois, Andrade s’est penché pour l’éviter. Qu’à cela ne tienne, Rey change d’idée en cours de prise et y va plutôt d’une bombe de puissance directement sur la barricade! Ayoye! Rey prend ce moment de répit pour se rafraîchir avec une bouteille d’eau avant de renvoyer Andrade dans l’arène. Se plaçant sur le tablier, Rey se propulse dans les airs à l’aide des cordes et l’enchaînement qui suit est à couper le souffle : Sitting Senton transformé en ciseaux de tête transformés en petit paquet pour le tomber! Incroyable! Un! Deux! Deux!?! Andrade est coriace et l’univers de la WWE réclame le 619. Toutefois, lorsque Rey veut forcer El Idolo à entrer dans l’arène, ce dernier s’empare du bras gauche du roi des luchadores et l’emprisonne dans une Armbar entre les câbles jusqu’au compte de quatre! On travaille le bras gauche de Rey Mysterio du côté d’Andrade, en le broyant contre le coin de l’arène. Alors que Rey tente de surmonter la douleur, Andrade fait preuve d’un irrespect crasse en imitant feu Eddie Guerrero! Encore une fois, on travaille le bras gauche en envoyant Rey dans le coin, mais ce dernier freine son élan tandis qu’Andrade s’élance dans sa direction. Rey surpasse El Idolo par-dessus le troisième, mais, tout comme lui, Andrade se réceptionne sur le tablier et réplique avec un Forearm Smash. Au tour de Rey de reprendre l’offensive. Alors qu’Andrade est sur le tablier, Rey saute par-dessus le troisième câble pour une bombe de puissance directement sur le sol faiblement matelassé… Et Andrade qui évite la bombe de puissance en effectuant un salto arrière! Andrade riposte lui-même avec une bombe de puissance, cette fois sur le poteau de l’arène! On renvoie Rey Mysterio dans l’arène : Hammerlock DDT! Un! Deux! Deux!, car Rey avait le pied sur le câble! Andrade choisit ensuite d’appliquer une autre Armbar tandis que la légende de la lucha libre se débat. S’extirpant de l’emprise d’El Idolo, Rey monte sur le troisième câble en agrippant le bras d’Andrade. Souhaitant probablement tenter une Armdrag, Rey heurte Andrade avec son salto arrière et opte plutôt pour un petit paquet, qui n’obtient que le compte de deux. Rey, juché sur les épaules d’Andrade, enchaîne avec des ciseaux de tête renversés! Un! Deux! Deux encore une fois! De nouveaux ciseaux de tête placent Andrade en positioni pour le 619. Rey s’élance… 619! Prêt pour le Sitting Senton… Samoa Joe arrive et écrase Rey contre le tablier de l’arène avec une bombe de puissance! Par défaut, Rey Mysterio l’emporte par disqualification par la marque de 2 à 1. Joe s’attaque également à Andrade en lui écrasant l’épaule contre le coin. Joe ramène Rey Mysterio dans l’arène et lui inflige la Coquina Clutch. Rey perd conscience, mais la colère de Samoa Joe est intarissable. Samoa Joe affirme que ce qui vient de se produire dans l’arène est valable pour chacune des vingt-neuf autres Superstars dans le Royal Rumble…

RKO sorti de nulle part sur Samoa Joe! La Vipère a encore frappé!

Un constat : chaque combat de ces luchadores est aussi excellent que le précédent jusqu’à maintenant.

Vainqueur : Rey Mysterio avec un tomber et une disqualification.

* *

En conclusion, voici les participant(e)s déclaré(e)s pour les Royal Rumble masculin et féminin 2019 :

Chez les femmes : Natalya, Bayley, Ember Moon, Dana Brooke, Ruby Riott, Liv Morgan, Sarah Logan, Alexa Bliss, Mickie James, Alicia Fox, Nia Jax, Tamina, Charlotte Flair, Naomi, Carmella, Lana, Peyton Royce, Billie Kay, Mandy Rose, Sonya Deville, Zelina Vega, Nikki Cross et Lacey Evans.

Chez les hommes : Seth Rollins, Elias, Titus O’Neil, Apollo Crews, Baron Corbin, Dean Ambrose, Drew McIntyre, le champion intercontinental Bobby Lashley, Jinder Mahal, Mustafa Ali, Rey Mysterio, Jeff Hardy, Big E, Kofi Kingston, Xavier Woods, R-Truth, Randy Orton, Samoa Joe, Andrade et John Cena.

 

De même que les combats exclusifs de la division bleue prévus pour le gala du 27 janvier 2019 :

AJ Styles contre le champion WWE, The ”New” Daniel Bryan, pour le championnat WWE;

AJ Styles Vs. The New Daniel Bryan

La championne féminine de SmackDown, Asuka, contre Becky Lynch pour le championnat féminin de SmackDown;

Asuka Vs. Becky Lynch

Shane McMahon et The Miz contre les champions par équipes de SmackDown, The Bar, pour le championnat par équipes de SmackDown;

Shane McMahon and The Miz Vs. The Bar

Le champion des États-Unis, Rusev, contre Shinsuke Nakamura pour le championnat des États-Unis.

Rusev Vs. Shinsuke Nakamura

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2019-01-15 : anniversaire et duel de luchadores
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats SD LIVE 2019-01-29 : un défi de taille pour le champion de la planète