Suivez-nous sur Facebook
04/12/2018 | Manchettes

Résultats SD LIVE 2018-12-04

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats de Raw 2018-12-03 : Qui arrêtera Baron? (II)
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats 205 Live 2018-12-05

charlotte-flair-asuka-et-becky-lynch

Bonsoir tout le monde et bienvenue à votre compte rendu hebdomadaire de SmackDown LIVE, après une brève incursion chez les rouges hier. Ce soir, on assiste à la signature du contrat pour le combat Tables, Ladders and Chairs de championnat féminin de SmackDown entre les trois Superstars féminines les plus en vue de la division bleue : The Queen, Charlotte Flair; la championne en titre, The Man, Becky Lynch; et l’impératrice du lendemain, Asuka. De plus, MizTV reçoit le champion WWE, Daniel Bryan. Enfin, nous avons droit à deux combats déjà annoncés des plus palpitants : The Charismatic Enigma, Jeff Hardy, contre The Viper, Randy Orton; et, en prévision du combat par équipes triple menace pour le championnat par équipes de SmackDown à WWE TLC 2018, Xavier Woods, Jey Uso et le co-champion, The Swiss Cyborg Cesaro montent dans l’arène.

En direct du Frank Erwin Center d’Austin au Texas, nos commentateurs, fidèles au poste, sont Corey Graves, Byron Saxton et Tom Philips.

* *

charlotte-flair-asuka-et-becky-lynch

Après un récapitulatif des événements de la semaine précédente, la d.g. Paige invite les participantes au combat triple menace de championnat féminin de SmackDown à se présenter dans l’arène : Charlotte Flair, Asuka et la championne Becky Lynch. The Man prend la parole la première et promet de passer à l’Histoire le dimanche 16 décembre à WWE TLC 2018. Peu lui importe la façon dont ses adversaires se sont retrouvées dans ce combat de championnat; elle va s’occuper d’elle dans deux semaines.

Charlotte réplique qu’elle a dû ramasser au bond la balle que Becky avait échappée et s’occuper de la championne féminine de Raw, Ronda Rousey, avec uniquement un bâton de bambou. Dans le cas de Becky, il n’a fallu à Nia Jax qu’un seul coup de poing pour en venir à bout.

La troisième participante, Asuka, s’immisce dans la querelle en disant à Charlotte que Becky l’a déjà vaincue, elle, tandis qu’elle n’a jamais battu l’impératrice du lendemain. En ce qui concerne le choix de Becky pour Survivor Series 2018, cette dernière a fait, selon Asuka, le mauvais choix; Asuka l’aurait remporté contre Ronda Rousey, tout comme elle vaincra Becky à WWE TLC 2018. Au tour de Charlotte de riposter en rappelant sa propre victoire contre Asuka à Wrestlemania XXXIV, victoire qui a mis un terme à la série de victoires de l’impératrice du lendemain. Asuka rétorque que Charlotte Flair a été chanceuse une fois… The Man, tout en signant le contrat, affirme qu’aucune d’entre elles ne pouvait vaincre Ronda Rousey et qu’il en sera de même contre The Irish Lass Kicker, en prenant le chemin des coulisses. Quant à Charlotte, elle traite Becky de « grande parleuse, petite faiseuse » avant de promettre d’en finir avec Asuka plus tard en décembre. Paige les enjoint ensuite à signer le contrat une bonne fois pour toutes. Une fois leurs noms couchés sur le papier, Asuka défie Charlotte, mais Mandy Rose et Sonya Deville l’interrompent. Encore une fois, Mandy et Sonya revendiquent les opportunités qui, selon elles, leur sont refusées par leur ancienne coéquipière Paige. Mandy se demande ce qu’il adviendrait si quelque chose devait arriver à Charlotte Flair et Becky d’ici WWE TLC 2018; Paige répond en mettant sur pied un combat par équipes!

* *

Entre temps, The Miz vient s’entretenir avec le commissaire Shane McMahon,abordant son segment MizTV avec le champion WWE, Daniel Bryan. Alors que The Miz souhaite poursuivre la discussion en se penchant sur leur « équipe », Shane-O Mac lui conseille de se concentrer sur ses questions pour le champion et The Miz répond que Shane allait lui en devoir une…

* *

Premier combat de la soirée : Charlotte Flair et Asuka contre Mandy Rose et Sonya Deville.

Asuka et Sonya Deville commencent le combat, les deux Superstars se jaugeant longuement et s’échangeant l’avantage avec des prises techniques. Asuka prend le dessus en travaillant le bras de Sonya. Cette dernière finit par se libérer et passer le relai à Mandy Rose. Asuka tente ensuite un coup de genou au visage, mais Mandy lui attrape la jambe et réplique avec un coup d’avant-bras au visage de la Japonaise. Au tour d’Asuka de contre-attaquer avec un Missile Dropkick. Asuka tente le tomber, sans succès, et passe le relai à The Queen. Charlotte Flair est agressive, distribuant à ses adversaires des souplesses qui les envoient choir hors de l’arène. Charlotte n’en a pas terminé et se propulse en Crossbody par-dessus le troisième câble. Alors que Charlotte nargue sa propre coéquipière, The Man réapparaît dans l’allée.

De retour de la pause publicitaire, tandis que Becky Lynch a pris place aux abords de l’arène, Asuka est aux prises avec Mandy Rose, qui tente une roulade pour le tomber, mais Asuka fait preuve de résilience et relève l’épaule. Mandy traîne alors l’impératrice du lendemain dans son coin avant de changer avec Sonya Deville. Cette dernière poursuit le travail entamé sur Asuka et l’envoie au tapis avec un Shining Wizard. À nouveau, on tente le tomber sur Asuka et à nouveau, elle se libère du compte de trois. Sonya change encore une fois avec Mandy Rose et The Golden Goddess assène un solide coup de genou au visage d’Asuka. L’univers de la WWE de Austin encourage Asuka et cette dernière parvient à passer le relai à Charlotte Flair, qui fait le ménage dans l’arène à coups d’atemis sur Sonya Deville, qui a entre temps reçu le changement elle aussi. Charlotte étale Sonya Deville au tapis avec la Lance et projette Mandy Rose hors de l’arène. Alors que cette dernière veut intervenir à nouveau, Asuka l’en empêche, mais dans la confusion la plus totale, reçoit une Big Boot de sa coéquipière Charlotte Flair. Cette dernière ne perd d’ailleurs pas de temps en agrippant Sonya Deville en petit paquet, mais Asuka vient briser le compte de sa propre équipe avec un Shining Wizard! Deville en profite pour le tomber. Un! Deux! Trois!

Après le combat, Asuka clame son innocence, que son Shining Wizard n’était pas prémédité.

Vainqueurs : Mandy Rose et Sonya Deville au compte de trois.

* *

Deuxième combat de la soirée : Xavier Woods contre Jey Uso, accompagné de Jimmy Uso, contre le champion par équipes de SmackDown, Cesaro, accompagné de Sheamus dans un combat triple menace.

xavier-woods-vs-jey-uso-vs-cesaro

L’arbitre pour ce combat est le vétéran Charles Robinson et The New Day se trouve à la table des commentateurs.

The Swiss Cyborg prend l’offensive en début de combat, mais Xavier Woods et Jey Uso l’envoie paître hors de l’arène et s’échangent l’avantage à une vitesse folle. On tente plusieurs tombers de part et d’autre. On ne manque pas, cependant, de respecter l’adversaire et de repousser Cesaro à nouveau. The Swiss Superman en profite alors pour renverser la table de The New Day, faisant un véritable gâchis avec les crêpes au grand dam de l’univers de la WWE.

De retour de la pause publicitaire, Cesaro projette Xavier Woods à l’extérieur d’un saut chassé et s’en prend ensuite à Jey Uso juché sur la troisième corde, le cueillant au menton avec une manchette à l’européenne alors que le Samoan s’élance dans les airs. On tente le tomber pour donner le momentum à The Bar, mais Jey ne se laisse pas avoir ainsi. Cesaro souhaite enchaîner avec le Neutralizer, mais change d’idée lorsque Woods monte sur le tablier de l’arène. Alors que Cesaro va à sa rencontre, Xavier Woods lui assène un enziguri. Jey Uso n’est pas en reste en décochant un coup de pied de mule à Cesaro suivi d’un Samoan Drop à Woods. Alors que Cesaro s’est réfugié à l’extérieur, Jey le pourchasse en sautant par-dessus la troisième corde en un écrasement. Puis, sorti de nulle part, Xavier Woods rive le crâne de Jey Uso au sol avec un Tornado DDT à partir du tablier de l’arène avant de remonter Cesaro dans l’arène. Cesaro goûte ensuite à un Reverse Code Red avant que Woods ne tente le tomber, mais le champion par équipes de SmackDown a encore l’énergie nécessaire pour demeurer au combat. Pendant ce temps, l’univers de la WWE de Austin scande New Day Rocks! Cesaro envoie Woods dans le coin et tente un écrasement, mais Woods esquive et The Swiss Cyborg encaisse plutôt un enziguri de Jey Uso! Jey Uso monte sur la troisième corde pour un écrasement, s’élance, mais Cesaro a déjà placé ses genoux pour accueillir l’abdomen de Jey, avant de tenter le tomber. Jey relève lui aussi l’épaule, mais tandis que Cesaro est au sol, Woods exécute son impressionnante descente du coude à la Randy Savage! Un! Deux! Deux seulement, car Jey Uso vient briser le compte. Xavier Woods et Jey Uso échangent ensuite des coups au centre de l’arène. Cesaro vient alors briser cet échange en empoignant les jambes de Jey Uso et hissant Xavier Woods sur ses épaules. Le Swing avec Woods sur les épaules! Laissant choir ses adversaires, il emprisonne ensuite Xavier Woods dans le Sharpshooter, mais Jey brise la prise avec un autre enziguri. Opportuniste, Woods tente le tomber, mais Cesaro se libère et l’envoie plutôt valser à l’extérieur. Coup de pied de mule sournois de Jey Uso! Un! Deux! Et trrrrois! Cesaro peut dire que ce coup de pied lui est littéralement tombé dessus!

Vainqueur : Jey Uso avec le tomber.

* *

Par la suite, Kayla Braxton reçoit en entrevue The Super Athlete, Rusev, et The Ravishing Russian, Lana. On évoque les agissements du champion des États-Unis, Shinsuke Nakamura, la semaine précédente. Rusev dit que Nakamura a peur de lui. The Bulgarian Brute est affamée, affamée du championnat des États-Unis. La prochaine fois que Rusev sera confronté à Nakamura, lors de Rusev Day évidemment, il n’en fera qu’une bouchée.

* *

On présente ensuite une énième vignette annonçant la venue imminente de Lars Sullivan de NXT à Raw ou SmackDown LIVE.

* *

miztv-daniel-bryan

C’est maintenant l’heure de MizTV avec comme invité spécial le champion WWE Daniel Bryan… Mais The Fabulous Truth l’interrompt pour une pause dansante. The Miz reprend sans se soucier ni de ‘Truth ni de ‘Mella et invite le champion WWE à le rejoindre. On remarque que Daniel a changé son Titantron; le Yes! n’y apparaît plus. D’entrée de jeu, The Miz dit que Daniel a quelque chose de changé, un je-ne-sais-quoi (en français comme dirait son épouse Maryse), qu’il semble plus confiant, qu’il a finalement réalisé que The Miz avait raison depuis longtemps.

Daniel Bryan dit que l’ancien Daniel Bryan n’était pas très brillant, car il se souciait constamment de l’opinion d’autrui, particulièrement de l’univers de la WWE. Il traite la foule de moutons et dit qu’il n’y a rien de plus dangereux à présent que les connaissances de l’ancien Daniel Bryan combinées à la brutalité du « nouveau ». The Miz réplique que Daniel n’est champion que parce qu’il a mis en pratique ce que The Miz lui avait conseillé de faire : faire ce qu’il veut pour gagner.

Daniel en a assez de tourner autour du pot : oui, il a frappé AJ Styles dans les bonbons, une seule fois, un bien petit méfait comparé à l’univers de la WWE avec leurs bouteilles en plastiques jetables et leur viande transformée. Ces « moutons » sont responsables des changements climatiques. Tant qu’à compter les péchés, l’univers de la WWE bat Daniel Bryan à plate couture. The Miz rétorque que pendant huit ans, Daniel a dépeint The Miz comme le « méchant », mais que ce dernier a vu clair dans le jeu de Daniel Bryan. The Miz veut que Daniel admette qu’il est champion parce qu’il a suivi ses conseils avisés. Daniel dit que cela n’a aucune importance. La seule chose qui compte est que l’« ancien » Daniel Bryan et le Yes! Movement sont morts. Et il n’y a rien que l’univers de la WWE, AJ Styles ou The Miz puissent faire.

Soudain, retentit le thème musical de l’ex-champion, The Phenomenal One, AJ Styles! AJ Styles est là pour régler son compte à Daniel Bryan, mais le champion se sert de The Miz comme bouclier humain avant de prendre la poudre d’escampette. AJ le poursuit jusqu’au-delà de la barricade et le ramène aux abords de l’arène. On se met alors à deux contre un contre AJ Styles et The Miz a le dernier mot avec la Skull-Crushing Finale sur AJ.

* *

Troisième combat de la soirée : Jeff Hardy contre Randy Orton.

jeff-hardy-vs-randy-orton

Les deux Superstars laissent libre cours à leur animosité dès le début, Jeff Hardy infligeant un Jawbreaker avant d’envoyer Randy hors de l’arène avec une corde à linge. Delete! Delete! Delete! The Charismatic Enigma projette The Viper contre la barricade, puis le poteau de l’arène et Orton, lui, fait de même contre la table des commentateurs. Hardy riposte avec une souplesse arrière sur ladite table. Par la suite, les rivaux retournent dans l’arène et The Apex Predator en profite pour écraser l’abdomen de Jeff contre les câbles.

De retour de la pause publicitaire, Randy Orton a emprisonné l’ancien champion des États-Unis dans une prise de tête. Jeff Hardy s’en libère, décoche un coup de pied au ventre d’Orton, se hisse sur la troisième corde et tourbillonne dans les airs avec le Whisper in the Wind! Hardy tente le tomber, mais Orton relève l’épaule. On s’échange ensuite des coups de poing et Hardy s’empare du momentum avec sa combinaison Atomic Drop + double descente de la cuisse à l’abdomen + saut chassé. À nouveau, on tente le compte de trois du côté de Jeff Hardy, mais sans succès. Hardy veut en finir grâce au Twist of Fate, mais Randy esquive et Jeff se retrouve sur le tablier de l’arène, en position vulnérable pour le… DDT de la vieille école! Randy Orton se prépare à son tour à mettre un terme à l’affrontement à l’aide du RKO; il entre dans sa « zone »… Renversé en Twist of Fate! Non, re-renversé en RKO! Non plus! Jeff envoie Randy Orton dans les câbles et au tapis avec une corde à linge. Hardy remonte sur le troisième câble, mais Orton le fait trébucher à coup de poing et monte à sa suite. Orton tente une Superplex, mais Jeff le fait trébucher à son tour. Twist of Fate! Et Jeff de remonter sur la troisième corde et Orton en profite pour se réfugier à l’extérieur. Qu’à cela ne tienne, Jeff descend et opte plutôt pour un saut chassé. Il retire ensuite toute la panoplie de la table des commentateurs et y va d’une souplesse afin de placer Orton sur la table avant de remonter sur la troisième corde… Et c’est alors que Samoa Joe apparaît sur l’écran géant; il fait office de barman. Exprès pour déconcentrer Jeff, qui est alors vulnérable au RKO! Un! Deux! Et trois! Victoire de Randy Orton avec une assistance de Samoa Joe.

Samoa Joe n’en a pas fini avec Jeff Hardy; il se moque de sa consommation passée d’alcool. Pour paraphraser Samoa Joe : « la modération a bien meilleur… », « buvez de façon responsable ». Santé!

Vainqueur : Randy Orton au compte de trois.

* *

Avant le combat principal, Kayla Braxton au champion WWE, Daniel Bryan, pourquoi il se trouve encore dans l’aréna alors qu’on l’a vu fuir précédemment. Daniel dit qu’il n’a pas fui, que tout ce qu’il fait a un but et qu’à présent, il se rend à la table des commentateurs.

* *

Combat principal de la soirée : AJ Styles contre The Miz.

En effet, le champion WWE, Daniel Bryan, se trouve bel et bien à la table des commentateurs.

AJ Styles semble évacuer sa frustration contre The Miz en début de combat. Ce n’est que lorsque l’arbitre enjoint fermement AJ de lâcher prise que The Miz peut reprendre momentanément l’avantage avant d’être envoyé au tapis par un saut chassé de l’ex-champion WWE. The Miz en profite pour reprendre ses esprits à l’extérieur de l’arène, mais AJ se lance à sa poursuite, le ramenant à l’intérieur et l’écrasant avec un Springboard Senton. AJ tente le tomber, mais The Miz relève l’épaule, et contre-attaque avec un Jawbreaker, un coup de genou à l’abdomen, une Guillotine et une prise de tête. Styles réussit à s’en dépêtrer à coups de coude, mais ce n’est qu’un bref répit puisque The Miz revient à la charge avec un brise-reins et un brise-nuque avant de tenter le compte de trois. Cela n’est toutefois pas suffisant et AJ réplique avec un coup de pied de mule! Styles se retrouve sur le tablier de l’arène et y va d’un coup d’avant-bras avant de recevoir un coup de pied qui l’envoie s’allonger au sol.

De retour de la pause publicitaire, les deux anciens champions du monde sont au tapis. Une fois debout, ils échangent des coups au centre de l’arène et Styles a le dessus avec un coup d’avant-bras et un brise-nuque sur le genou. Un! Deux! Deux seulement, car The Miz réussit à s’en sortir. AJ se prépare pour le Styles Clash, mais The Miz le renverse en Slingshot et AJ percute de poteau de l’arène de plein fouet. The Miz se positionne à son tour, pour le Skull-Crushing Finale cette fois, mais AJ renverse en une roulade pour le tomber. Un! Deux! Deux! The Miz ne perd pas de temps et rive la tête d’AJ au tapis avec un DDT. Compte de deux à nouveau tandis que l’univers de la WWE scande « c’est fabuleux (This is awesome)! » AJ reprend du poil de la bête et projette The Miz à l’extérieur. Forearm Smash d’AJ Styles de l’arène jusqu’au sol contre The Miz! Daniel se lève alors de son fauteuil et s’approche d’AJ, lui tendant la main. AJ n’en a que faire et The Miz en profite pour balancer Styles contre les escaliers métalliques avant de le renvoyer dans l’arène pour la deuxième Skull-Crushing Finale de la soirée! Un! Deux! Et trrr… Deux! In extremis, AJ Styles ne se laisse pas abattre. The Miz s’en prend alors à la jambe d’AJ avant de tenter la prise en quatre, mais Styles riposte en propulsant son rival contre le poteau opposé. Tandis que l’arbitre a le dos tourné, Daniel Bryan vient à nouveau se mêler du combat et tire sur la jambe d’AJ Styles. Encore une fois, The Miz veut jouer à l’opportuniste, mais Styles le prend de vitesse : Calf-Crusher! Et The Miz n’a d’autre choix que d’abandonner!

La soirée de Styles n’est pas terminée, alors que Daniel Bryan l’attaque sournoisement et lui écrase la jambe contre le poteau avant de faire de même avec sa tête. On renvoie AJ dans l’arène et Daniel ne cesse de travailler la jambe de Styles, l’emprisonnant dans un Heel Hook. Il faudra trois arbitres pour lui faire lâcher prise, mais Daniel choisit ensuite d’opter pour une savate, puis piétiner le visage d’AJ comme il l’a fait quelques semaines auparavant. Daniel n’a que faire de la désapprobation de l’univers de la WWE.

Malgré sa victoire, une bien mauvaise fin de soirée pour AJ Styles…

Vainqueur : AJ Styles par soumission.

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats de Raw 2018-12-03 : Qui arrêtera Baron? (II)
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats 205 Live 2018-12-05