Suivez-nous sur Facebook
28/11/2018 | Manchettes

Résultats SD LIVE 2018-11-27 : deux grands retours

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
FLQ Challenge Accepted : 10 minutes avec Matt Cross
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats de Raw 2018-12-03 : Qui arrêtera Baron? (II)

becky-lynch-smackdown-live

Bonsoir chers lecteurs et bienvenue à votre compte rendu de la division bleue pour l’émission du 27 novembre 2018! En direct du Target Center de Minneapolis au Minnesota, nous assisterons aux retours de la championne féminine de SmackDown, The Man, Becky Lynch, et de l’ancien champion WWE, The Phenomenal One, AJ Styles. De plus, l’ancien champion WWE et des États-Unis, The Charismatic Enigma, Jeff Hardy, célébra les vingt ans de son arrivée à la WWE, et The Usos affronteront les champions par équipes de SmackDown, The Bar, qui seront assurément accompagnés de The Big Show.

Comme à l’accoutumée, nos commentateurs fidèles sont Corey Graves, Byron Saxton et Tom Philips.

* *

becky-lynch-smackdown-live

L’émission débute avec la d.g. Paige qui annonce le retour de la championne féminine de SmackDown, Becky Lynch, et l’invite à la rejoindre dans l’arène. L’univers de la WWE de Minneapolis est en liesse! Au microphone, Becky dit que cela fait déjà trop longtemps qu’elle est absente et qu’à Survivor Series 2018, les médecins l’ont empêchée de lutter. Mais plus maintenant. Elle est en rogne d’avoir dû regarder quelqu’un d’autre se battre à sa place ce dimanche-là. Becky souhaite s’occuper de ce dossier dès maintenant et invite Charlotte Flair à les rejoindre elle aussi. Les deux Superstars se méritent à tour de rôle les acclamations de l’univers de la WWE. Becky dit qu’elle avait demandé à Charlotte de ficher à Ronda Rousey une raclée comme elle-même l’aurait fait, et que The Queen était passée bien près, mais que si c’eût été Becky Lynch, Rousey aurait été alitée le lendemain. Selon Becky, Charlotte a même dû canaliser sa « Becky Lynch intérieure » pour parvenir à un tel résultat. Au tour de Charlotte de répliquer sous les Woo! The Nature Girl affirme qu’elle n’essayait pas d’être Becky, qu’elle était Charlotte Flair, sept fois championne féminine, et qu’en effet, elle a flanqué à Ronda Rousey la « volée » qu’elle méritait. Et Charlotte d’ajouter qu’elle est génétiquement supérieure et prête à tout pour parvenir à ses fins. À cela, The Man rétorque que Flair n’est qu’une pâle copie d’elle. Au tour de Charlotte de contre-attaquer en disant que non seulement Becky copie son père, Ric Flair, mais qu’elle ne fait que suivre les traces de Charlotte. Elle a également un message pour Ronda Rousey : elle sera présente à WWE TLC 2018, dans l’assistance, et elle sera difficile à manquer. Pour en finir avec The Irish Lass Kicker, Charlotte affirme qu’elle ne s’est pas battue pour Becky à Survivor Series 2018, mais pour elle-même, et qu’elle défie Becky de l’affronter sur-le-champ!

Paige met fin à la prise de bec et annonce un combat de championnat féminin de SmackDown à WWE TLC 2018 entre Charlotte Flair et Becky Lynch, dans un combat Tables, Ladders and Chairs! À cet instant, The IIconics, Mandy Rose, Sonya Deville et Zelina Vega viennent interrompre les Horsewomen de SmackDown LIVE en disant que n’importe laquelle d’entre elles aurait pu faire la même chose à Ronda Rousey. Mais Paige préfère plutôt offrir des opportunités à ses anciennes coéquipières de Team PCB (le groupe formé, en juillet 2015, de Paige, Charlotte et Becky Lynch). Puis, c’est au tour d’Asuka, Naomi, Carmella et Lana de se présenter. Elles ne pouvaient rester sans rien faire devant les propos tenus précédemment. Naomi dit que le vestiaire entier de SmackDown LIVE est plein de talent féminin, et que chacune est passionnée et pourrait être championne. Paige prend alors la décision de mettre sur pied une bataille royale féminine dont la gagnante participera au combat de championnat féminin de SmackDown à WWE TLC 2018 contre Charlotte Flair et Becky Lynch, en faisant un combat triple menace!

* *

Premier combat de la soirée : The Usos contre les champions par équipes de SmackDown, The Bar, accompagnés de The Big Show.

the-usos-vs-the-bar

Avant le combat, on diffuse une vidéo enregistrée plus tôt dans la journée durant laquelle The Bar critique The Big Show pour leur défaite face à The New Day la semaine dernière. Cesaro est particulièrement arrogant envers le géant et ce lui ferme le clapet avec un KO Punch!

Le combat débute avec Jimmy Uso et Sheamus; le fils de Rikishi a l’avantage, assénant un coup d’avant-bras à Sheamus dans le coin avant de passer le relai à son jumeau Jey. Saut chassé de Jey sur Sheamus, puis tentative de tomber, mais The Celtic Warrior relève l’épaule et change avec Cesaro. Pendant que l’arbitre a le dos tourné, Sheamus en profite pour infliger la Guillotine à Jey et on change à nouveau du côté de The Bar avant d’envoyer Jey Uso au tapis avec une double corde à linge.

De retour de la pause publicitaire, The Bar a hissé Jimmy Uso, qui a précédemment passé le relai, sur la troisième corde et Cesaro y va d’une manchette à l’européenne suivie d’une souplesse. De nouveau, on tente le compte de trois, mais Jey résiste. The Bar change à nouveau et Sheamus malmène Jey dans le coin adverse. Cependant, ce dernier réussit à contre-attaquer et envoyer The Bar choir hors de l’arène avant d’effectuer le changement avec Jey Uso. On change aussi du côté des champions. Jey s’occupe de Cesaro à coups de corde à linge, rendant du même coup hommage à son cousin Roman Reigns. Samoan Drop de Jey sur Cesaro! Jey tente le tomber, mais Cesaro relève l’épaule. Cesaro change ensuite avec Sheamus avant de recevoir un enziguri de Jey Uso qui envoie The Swiss Cyborg s’écraser hors de l’arène. Jey s’élance à la suite de Cesaro afin de plonger sur lui par-dessus la troisième corde, mais Cesaro le cueille au menton d’un manchette à l’européenne, freinant son élan assez sec merci! Sheamus relève Jey Uso et lui flanque son genou sur l’épaule avant de se hisser sur la deuxième corde et d’y aller d’une descente du genou. Un! Deux! Et deux seulement. Sheamus ne veut pas perdre le momentum et remonte sur la troisième corde, s’élançant en une corde à linge… Esquivée par Jey Uso qui entraîne Sheamus dans son élan pour l’écraser contre le poteau opposé de l’arène. Cesaro, perché sur le tablier de l’arène, tente d’intervenir, mais reçoit un coup de pied de mule Jey! Et un autre coup de pied, pour Sheamus cette fois! Un! Deux! Et Sheamus de relever l’épaule au dernier instant. Jey passe le relai à Jimmy et les jumeaux montent chacun sur la troisième corde pour un double écrasement. Ils se projettent dans les airs… Et Jey est stoppé net par une manchette à l’européenne de Cesaro tandis que The Celtic Warrior positionne ses genoux pour se protéger et Jimmy s’y broie les côtes. Petit paquet de Sheamus sur Jimmy : un! Deux! Deux! Sheamus n’en croit pas ses yeux. Il évacue sa frustration en rouant Jimmy de coups de poing avant de le prendre sur ses épaules pour le White Noise et donner le relai à The Swiss Superman. Coup de pied de mule derrière la tête de Sheamus par Jey Uso qui vient à la rescousse de son frère! Cesaro, d’un coup de genou, envoie Jey à l’extérieur et Jimmy en profite pour agripper Cesaro en petit paquet : un! Deux! Deux seulement et Cesaro réplique à nouveau avec une manchette à l’européenne. Cesaro prend de l’élan pour un écrasement dans le coin, mais, entre temps, Jimmy change avec son frère et Cesaro heurte donc le coin. Pour faire bonne mesure, The Usos assènent des coups de pied simultanés à Cesaro, suivi d’un nouveau changement, d’un coup de pied de mule de Jey et Jimmy réalise l’ascension de la troisième corde : écrasement sur Cesaro! Un! Deux! Et trrrrois! Beau combat de la part des deux équipes et belle victoire des jumeaux Samoan.

Vainqueurs : The Usos au compte de trois.

* *

Au vestiaire, The New Day se bidonne en regardant quelque chose sur le téléphone cellulaire de Xavier Woods. The Miz est présent et on lui dit que c’est probablement son œuvre de l’année. The A-Lister est fier de pouvoir compte The New Day parmi les Mariners, les amateurs de la série de films Le Fusilier marin (The Marine en anglais), dont le sixième opus est sorti récemment. Mais non, The New Day regardait plutôt la performance par équipe de The Miz et Shane McMahon la semaine précédente, durant laquelle ils ont été vaincus par des athlètes locaux, The Bryant Brothers! The Miz est insulté et réplique que lui et Shane luttaient malgré leurs blessures de Survivor Series 2018 durant lesquelles ils ont défendu l’honneur de la division bleue. The New Day rappelle toutefois à The Miz qu’il a perdu, et qu’eux ont gagné. Ce à quoi The Awesome One répond que ce sont The Usos qui ont gagné, The New Day étant éliminé en premier. Ça suffit, The Miz s’en va demander un combat contre n’importe quel membre de The New Day à l’instant!

* *

aj-styles

C’est maintenant l’heure pour l’ex-champion WWE, AJ Styles, de demander des comptes au nouveau champion Daniel Bryan. L’univers de la WWE de Minneapolis scande AJ Styles! AJ rappelle que cela fait quatorze jours qu’il a perdu le titre de champion WWE et ces quatorze jours lui paraissent plus longs que les trois cent soixante-douze jours durant lesquels il a été champion. Autre chose qui le dérange : la façon dont Daniel Bryan l’a vaincu il y a deux semaines, en le frappant dans les bonbons avant de lui piétiner le visage à de multiples reprises. Daniel a tellement frappé AJ au visage que ce dernier a raté Survivor Series 2018 et le SmackDown LIVE suivant. AJ n’a qu’un seul désir : « défoncer la face » de Daniel Bryan à WWE TLC 2018. Il compare Daniel Bryan au champion universel Brock Lesnar, étant donné que le champion WWE n’était ni à Starrcade 2018 ni à SmackDown LIVE ce soir. Durant son règne de champion, AJ n’a jamais manqué de gala mensuel, ni d’événement non-télévisé ni de SmackDown LIVE. Daniel Bryan aura beau trouver toutes les excuses qu’il veut, il est mieux d’amener son titre de championnat WWE, car AJ va le lui reprendre. Selon lui, ce titre lui appartient.

* *

À nouveau, on diffuse une vignette de l’arrivée imminente de Lars Sullivan de NXT, soit à Raw ou SmackDown LIVE.

* *

Deuxième combat de la soirée : Rusev contre le champion des États-Unis, Shinsuke Nakamura.

Le combat n’a même pas officiellement commencé que Nakamura assène un violent coup de pied à l’arrière de la tête de Rusev avant de l’étrangler contre les câbles. Pour finir, il étale The Bulgarian Brute avec le Kinshasa à deux reprises! L’arbitre Charles Robinson n’a d’autre choix que d’annuler le combat.

Vainqueur : Aucun.

* *

jeff-hardy

C’est maintenant l’heure de célébrer les vingt ans de carrière de The Charismatic Enigma, Jeff Hardy, à la WWE. L’arène est décorée de photos de la carrière de Hardy, tandis que les vestiaires de SmackDown LIVE et 205 Live sont rassemblés dans l’allée. Fait inusité, c’est Michael Cole de Raw qui préside à la cérémonie alors qu’on diffuse une vidéo hommage à Jeff Hardy. Ce dernier remercie l’univers de la WWE et se rappelle leur appui lorsqu’il était à son plus bas au niveau personnel. Delete! Delete! Il remercie également son épouse et ses filles. Il rassure cependant l’univers de la WWE : ce n’est pas un discours de retraite. À cet instant, toutefois, retentit le thème musical de Samoa Joe. Doté d’un microphone, ce dernier vient gâcher la cérémonie en se moquant des problèmes d’alcool passés de Hardy. De toute façon, selon Joe, Jeff n’était probablement trop « chaud » pour se rendre compte de chaque moment. Joe ne célèbre pas la faiblesse ni ne croit aux deuxièmes chances. L’univers de la WWE scande sa désapprobation de Samoa Joe avec Delete! Delete! Delete! Joe dit que Jeff Hardy lui « lève le cœur ». La prochaine fois que Jeff se sentira faible, il pourra appeler Samoa Joe. Joe a une thérapie en une étape, une étape douloureuse. Jeff réplique en invitant Samoa Joe à l’affronter à l’instant, mais ce dernier se défile sous les huées.

* *

Troisième combat de la soirée : Kofi Kingston, accompagné de The New Day, contre The Miz.

On s’échange l’avantage en début de combat, tandis que The New Day distribue des crêpes à l’univers de la WWE. Kofi Kingston prend l’avantage avec un Corkscrew Elbow suivi d’une corde à linge qui envoie The Miz à l’extérieur. Kofi souhaite se projeter par-dessus les câbles, mais retient son élan avec ses épaules étant que The Miz s’est réfugié plus loin. Big E et Xavier Woods en profitent pour distraire The A-Lister en dansant et jouant du trombone pendant que Kofi se projette en Suicide Dive et envoie The Miz au sol.

De retour de la pause publicitaire, The Miz est monté sur le troisième câble et y va d’une Double Axe Handle, qui ne réussit pas étant donné que Kofi contre-attaque avec un saut chassé cueillant The Miz au menton. Un deuxième saut chassé suivi d’une corde à linge pour faire bonne mesure. Kofi enchaîne avec la Boom Drop. Le membre de The New Day veut poursuivre avec le Trouble in Paradise, mais The Miz lui attrape la jambe pour tenter la prise en quatre. Kofi repousse The Miz. Ce dernier revient à l’assaut avec une corde à linge, renversée en S.O.S., renversé en Skull-Crushing Finale, renversée en roulade par Kofi! Quel enchaînement! Un! Deux! Et The Miz de relever l’épaule et répliquer avec un brise-reins. Kofi pousse The Miz dans les câbles, puis lui inflige le S.O.S.! Kofi tente le tomber et, à nouveau, The Miz s’en sort et rétorque avec un DDT. À nouveau, compte de deux pour The Miz. Ce dernier s’active ensuite à retirer le coussin protecteur du coin. Qu’à cela ne tienne, Big E a la solution : il place une pile de crêpes pour amortir un éventuel choc. Kofi use de l’inattention de The Miz causée par Big E pour tenter le tomber avec un petit paquet. The Miz relève l’épaule à nouveau, mais Kofi Kingston poursuit avec des coups de pied. The Miz contre-attaque avec un coup de genou à l’abdomen, puis fait taire le trombone de Xavier Woods en lui envoyant ses pieds au visage en s’agrippant aux câbles. Il enjoint ensuite l’arbitre de surveiller Big E, ce qui laisse à The Miz l’opportunité de se munir d’une chaise… Mais Xavier Woods lui retire la chaise! Et Kofi de surprendre son adversaire avec le Trouble in Paradise pour le compte de trois!

Vainqueur : Kofi Kingston avec le tomber.

* *

C’est maintenant au tour de The Viper, Randy Orton, de se présenter dans l’arène en traînant le masque de luchador de Rey Mysterio. Randy Orton énumère les termes employés pour désigner son acte de la semaine passée à l’encontre de Rey Mysterio : dégoûtant, horrible, etc. Randy n’a jamais compris tout l’engouement des luchadores pour les masques, car il s’en fiche. Il ne voulait pas manquer de respect à la culture de Rey Mysterio, mais prouver qu’à cette étape de sa carrière, Rey Rey n’est qu’une autre victime de The Apex Predator, une victime du RKO. C’en est trop pour Rey Mysterio et, même portant une attèle cervicale, il vient confronter Randy Orton. The Viper est sans pitié, projetant Rey contre la barricade et lui arrachant son attèle. Rey Mysterio démontre sa résilience, réussissant même à asséner le 619 à Orton à deux reprises! Rey Mysterio se munit ensuite d”une chaise, mais ce n’est pas suffisant pour repousser Orton, qui réussit à infliger son DDT de la vieille école au favori de la foule avant de le projeter à nouveau violemment contre la barricade. Il piège ensuite le cou de Rey Mysterio dans une chaise et frappe celle-ci contre les escaliers métalliques.

* *

Enfin, The Miz va s’entretenir avec le commissaire Shane McMahon, son coéquipier de la semaine dernière. The A-Lister enjoint Shane McMahon de se joindre à lui, de l’appuyer, malgré le refus évident de Shane. The Miz dit que lui et Shane sont pratiquement de la même famille et qu’il serait temps que le commissaire agisse comme tel.

* *

Combat principal de la soirée : bataille royale dont la gagnante se joint à Charlotte Flair et Becky Lynch pour un combat triple menace de championnat féminin de SmackDown à WWE TLC 2018.

Charlotte Flair et la championne féminine de SmackDown, The Man, Becky Lynch, sont assises aux abords de l’arène, au premier rang pour observer leur adversaire commune.

C’est la zizanie dans l’arène, alors que Lana se retrouve à l’extérieur après avoir passé sous le deuxième câble. The Ravishing Russian en profite cependant pour tirer Zelina Vega hors de l’arène pour l’éliminer et les deux Superstars se battent ensuite dans l’allée.

De retour de la pause publicitaire, Lana tente d’éliminer Billie Kay, mais Peyton Royce intervient et The IIconics éliminent Lana au grand dam de l’univers de la WWE. The IIconics se tournent alors contre Asuka. L’impératrice du lendemain élimine ensuite promptement les Australiennes. On assiste ensuite à un affrontement entre Asuka et The Princess of Staten Island, Carmella, qui envoie Asuka au tapis d’un coup de pied de mule. Ce n’est toutefois pas suffisant, car Asuka élimine ‘Mella d’un coup de pied. Puis, Mandy Rose et Sonya Deville s’attaquent à Asuka, mais Naomi vient à la rescousse de la Japonaise, tentant des ciseaux de tête contre Mandy Rose. Mandy est cependant trop forte et agrippe Naomi. Les deux Superstars se retrouvent sur le tablier et The Glow finit par éliminer Mandy Rose en la projetant contre le poteau de l’arène. C’est ensuite au tour de Naomi d’être éliminée, par la coéquipière de Mandy Rose, The Jersey Devil, Sonya Deville. Les deux dernières Superstars restantes sont Asuka et Sonya Deville. Sonya Deville semble avoir l’avantage, notamment grâce à l’intervention de Mandy Rose, mais Asuka repousse Mandy d’un coup de pied et hisse Sonya Deville sur le tablier de l’arène. Les deux femmes échangent des coups sur le tablier de l’arène, mais Asuka a finalement le dessus avec un coup de genou qui envoie Sonya Deville s’affaler à l’extérieur.

The Queen, Charlotte Flair, et The Man, Becky Lynch, ont désormais devant elles leur adversaire, une adversaire de taille, pour WWE TLC 2018 : Asuka.

Ordre d’élimination : 1- Zelina Vega par Lana; 2- Lana par The IIconics; 3- Peyton Royce par Asuka; 4- Billie Kay par Asuka; 5- Carmella par Asuka; 6- Mandy Rose par Naomi; 7- Naomi par Sonya Deville; 8- Sonya Deville par Asuka.

Vainqueur : Asuka est ajoutée au combat de championnat féminin de SmackDown à WWE TLC 2018.

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
FLQ Challenge Accepted : 10 minutes avec Matt Cross
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats de Raw 2018-12-03 : Qui arrêtera Baron? (II)