Suivez-nous sur Facebook
20/11/2018 | Manchettes

Résultats SD LIVE 2018-11-20 : de Survivor Series 2018 à WWE TLC 2018

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2018-11-13 : importants changements de dernière minute.
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats FLQ: Challenge Accepted 2018

daniel-bryan-champion

Bonsoir à toutes et tous, et bienvenue à votre compte rendu hebdomadaire des bleus! Deux jours après Survivor Series 2018, la division bleue doit se relever de ses défaites de dimanche, alors qu’elle s’est inclinée 6-0 face à Raw. Le nouveau champion WWE, Daniel Bryan, devrait expliquer son geste de mardi passé, tandis que l’on garde un œil attentif sur l’attaque de Charlotte Flair contre la championne féminine de Raw, Ronda Rousey, dimanche soir. De plus, quel sort réservent le commissaire Shane McMahon et la d.g. Paige aux membres défaits de Team SmackDown LIVE? Selon les dires du commissaire lui-même, rien de bien réjouissant pour leur équipe…

En direct du Staples Center de Los Angeles en Californie, le même aréna que Survivor Series 2018, nos commentateurs sont Corey Graves, Byron Saxton et Tom Philips.

* *

charlotte-flair

Après la diffusion d’une vidéo rappelant les événements de Survivor Series 2018, l’émission commence avec l’arrivée de The Queen, Charlotte Flair. The Nature Girl se vante de la raclée qu’elle a infligée à la championne féminine de Raw, Ronda Rousey, à Survivor Series 2018 dimanche dernier. Elle s’est battue dimanche pour toutes les Superstars féminines de SmackDown LIVE, particulièrement son amie Becky Lynch. Selon elle, Charlotte peut dire : mission accomplie. À cet instant, retentit le thème musical de la d.g. Paige. Paige félicite Charlotte et cette dernière évoque alors le prochain gala mensuel de la WWE : WWE TLC 2018. Elle prévient que si Ronda Rousey met à nouveau le nez dans ses affaires, elle lui flanquera une « volée » encore plus brutale que dimanche et personne ne pourra l’en empêcher. Paige condamne cependant le fait que Charlotte ait attaqué cinq arbitres de la WWE, ce qui est tout à fait inacceptable, et doit la mettre à l’amende pour 100 000 $!

À cet instant, The IIconics font leur apparition et y vont de leurs habituelles moqueries. Charlotte les prévient qu’elles pourraient être les prochaines « Ronda Rousey »… Elle défie l’une des deux à l’affronter à l’instant!

* *

Premier combat de la soirée : Charlotte Flair contre Billie Kay accompagnée de Peyton Royce.

Charlotte Flair est particulièrement agressive, écrasant Billie Kay contre le coin, suivi d’une manchette à l’européenne. Charlotte tente rapidement la prise en quatre, mais Billie Kay fuit à l’extérieur de l’arène. Charlotte la suit à l’extérieur et écarte Peyton Royce qui se dresse sur son chemin. Ce moment d’inattention permet à Billie Kay d’y aller d’une Big Boot et renvoyer The Queen dans l’arène. Billie Kay tente le tomber, mais Flair se défait de son emprise et tente elle-même le compte de trois, sans succès. Billie Kay retient l’attention de l’arbitre tandis que Peyton Royce tire les cheveux de Charlotte. Charlotte en a finalement assez : Fall-Away Slam et Natural Selection lui assurent la victoire un, deux, trois.

Après le combat, Charlotte s’empare du microphone et défie immédiatement Peyton Royce…

Vainqueur : Charlotte Flair au compte de trois.

* *

Deuxième combat de la soirée : Charlotte Flair contre Peyton Royce accompagnée de Billie Kay.

De retour de la pause publicitaire, le combat est déjà commencé et Peyton Royce semble avoir l’avantage. Cette dernière tente le tomber à deux reprises, mais Charlotte Flair relève l’épaule. Au tour de Charlotte d’y aller avec un petit paquet, mais Peyton fait preuve de résilience, enchaînant avec une corde à linge et une clef de tête. Peyton tire ensuite Charlotte par les cheveux jusqu’aux abords des câbles. Réprimandée par l’arbitre, elle donne le temps à Billie Kay d’infliger un brise-nuque à The Queen contre le troisième câble. Charlotte reprend toutefois rapidement ses esprits et assène une Big Boot à Peyton Royce. Charlotte empoigne Peyton, souhaitant peut-être réitérer avec son Fall-Away Slam, mais Billie Kay vient à la rescousse de Peyton, causant cependant sa disqualification.

The IIconics s’en prennent ensuite à deux contre une à Charlotte Flair. Une fois hors de l’arène, elles tentent de s’emparer d’une chaise, mais un technicien de l’arène les en empêche. Distraites, elles sont des cibles faciles pour Charlotte qui les projette au sol avec la Lance! Elle écrase ensuite Billie et Peyton contre la table des commentateurs, la barricade et les escaliers métalliques sous les acclamations de l’univers de la WWE.

Vainqueur : Charlotte Flair par disqualification.

* *

Ensuite, on assiste à une promo vidéo du roi des luchadores, Rey Mysterio. En prévision de leur affrontement, Rey assure qu’il n’est pas revenu à la WWE pour n’être qu’une nouvelle victime de Randy Orton et qu’il est au sommet de sa forme tout comme The Viper.

* *

Par la suite, on a droit à un nouvel épisode de MizTV avec comme invité spécial le commissaire de SmackDown LIVE, Shane McMahon. L’univers de la WWE de Los Angeles scande « Miz est fabuleux [Miz is awesome]! » The Miz dit que ça a été un honneur de combattre, dimanche soir, aux côtés de son prochain invité : le meilleur lutteur au monde, Shane McMahon!

La WWE World Cup est bien mise en évidence et The Miz félicite le commissaire pour sa performance à Survivor Series 2018. Selon The Miz, capitaine de Team SmackDown LIVE, tous deux se sont battus bec et ongles pour la marque bleue. Rappelant qu’il mérite une part de la WWE World Cup, The Miz demande à Shane s’il accepte de devenir son coéquipier à nouveau. Devant la réponse dubitative de Shane-O Mac, The Miz affirme qu’il en a discuté avec la d.g. Paige et que si Shane veut se vanter d’être un McMahon, il fera équipe avec The Miz contre… The Bryant Brothers, des athlètes locaux. Accoutré de son attirail de combat, The Miz nettoie l’arène et enjoint un arbitre à s’y présenter.

* *

Troisième combat de la soirée : Shane McMahon et The Miz contre The Bryant Brothers.

The Miz semble ne faire littéralement qu’une bouchée de l’athlète local, mais les choses se corsent lorsque vient le temps de donner le relai à Shane; ce dernier préfère laisser The Miz obtenir la victoire pour leur équipe. The Miz se retourne… Petit paquet de la part de son adversaire! Un! Deux! Et trois! incroyable! The Miz et Shane sont stupéfaits!

Vainqueurs : The Bryant Brothers avec le tomber.

* *

Quatrième combat de la soirée : The New Day contre les champions par équipes de SmackDown, The Bar, et The Big Show dans un combat Thanksgiving Feast.

the-new-day-vs-the-bar-et-big-show

Avant le combat, The New Day, déguisés en pèlerins, jouent aux bouffons en coulisses avec R-Truth déguisé en Gobbeldy Gooker. Comme c’est Thanksgiving, Kofi Kingston rend grâce pour leur victoire par équipes à Survivor Series 2018 et se dit bien déçu que celle-ci n’ait pas comptée dans le total officiel. Xavier Woods, pour sa part, rend grâce pour son disque dur à forte capacité lui permettre de jouer à Red Dead Redemption 2 sans devoir effacer Spider-Man. Le dernier et non le moindre, Big E rend grâce pour les délicieuses et juteuses poitrines… de dinde! Toute bonne chose a une fin et leurs adversaires font ensuite leur apparition.

Xavier Woods et The Big Show commencent l’affrontement et The Big Show malmène son adversaire ainsi que le lui permet sa stature avant de donner le relai à Cesaro puis, à Sheamus, qui martèle Woods de coups de poing à la poitrine. À nouveau, on change avec Cesaro qui emprisonne Xavier dans une clef de tête tandis que l’univers de la WWE encourage ce dernier. The Bar s’en prend ainsi à Xavier Woods à tour de rôle. Xavier Woods parvient à répliquer avec un écrasement et donner le relai à Kofi Kingston. Ce dernier assène à Sheamus, nouveau changement ici, un saut chassé, une corde à linge et le Boom Drop. New Day Rocks!, scande l’univers de la WWE. Kofi tente le Trouble in Paradise, mais Sheamus contre-attaque avec un coup de pied. Kofi se hisse sur la troisième corde : Crossbody sur Sheamus! Un! Deux! Et Cesaro vient briser le tomber. Xavier Woods et Big E chassent Cesaro à l’extérieur de l’arène, puis envoient The Big Show s’écraser sur la table à victuailles. Au tour de Sheamus d’envoyer Big E valser à l’extérieur. The Celtic Warrior s’empare d’une dinde d’Action de grâce pour frapper Kofi, mais Xavier Woods l’en empêche à coup de pied, tandis que Kofi monte sur la troisième corde. Woods fait une passe de la dinde à Kofi, qui s’élance… La dinde en pleine visage de Sheamus qui s’affale sur l’autre table à victuailles! Kofi donne le relai à Big E et Woods tend à ce dernier une deuxième dinde… Paf! Une autre dinde en plein visage a raison de Sheamus : un! Deux! Et trois!

Cesaro, toutefois, n’en a pas fini avec The New Day. Le trio de pèlerins vide littéralement les tables de leurs mets et ceux-ci servent d’armes improvisées face à The Swiss Superman! Ce dernier est « tout beurré » et se laisse choir au tapis!

Vainqueurs : The New Day au compte de trois.

* *

Au tour de Randy Orton d’y aller d’une promo vidéo. Tenant dans ses mains un masque à l’effigie de Rey Mysterio, The Apex Predator affirme que plutôt que de représenter la culture, l’honneur et le respect, il ne représente rien et mérite d’être détruit, tout comme celui qui le porte. Randy affirme que lorsqu’il en aura fini avec Rey Rey, l’univers de la WWE n’éprouvera que de la déception et du dégoût, et cela grâce aux trios lettre R-K-O.

* *

Cinquième combat de la soirée : The Empress and The Glow (Asuka et Naomi) contre Mandy Rose et Sonya Deville.

Naomi et Mandy Rose débutent l’affrontement, mais ce dernier prend une tournure chaotique lorsque Sonya Deville et Asuka se mêlent de la partie. Asuka et Naomi envoient leurs adversaires choir à l’extérieur de l’arène en les poussant en bas du tablier.

De retour de la pause publicitaire, Naomi est aux prises avec Sonya Deville, mais Mandy Rose se donne elle-même le relai et assène un coup de genou à la tête de Naomi. On s’en prend à Naomi à tour de rôle dans le coin adverse. Naomi veut changer avec Asuka, mais Sonya Deville tente plutôt une souplesse arrière. Naomi retombe sur ses pieds et décoche un enziguri à The Jersey Devil, et cela lui permet enfin de passer le flambeau à l’impératrice du lendemain, tandis que Sonya Deville fait de même avec Mandy Rose. Asuka pousse Sonya Deville en bas du tablier de l’arène à nouveau et envoie un saut chassé au visage de Mandy Rose. Cette dernière contre-attaque avec un coup de coude et souhaite passer le relai à Sonya, mais cette dernière est hors d’état de nuire en bas de l’arène. La Japonaise enchaîne avec un coup de genou en pleine figure suivi d’une souplesse allemande et d’un Shining Wizard. Asuka tente le tomber, mais Mandy Rose relève l’épaule. Les instants qui suivent sont source de confusion pour l’équipe Rose-Deville, qui profite à Asuka tandis qu’elle inflige un coup de pied à la tempe de Sonya Deville. Pendant ce temps, Naomi s’occupe de Mandy Rose et permet la victoire par soumission suite au Asuka Lock sur Sonya Deville.

Vainqueurs : The Empress and The Glow par soumission.

* *

On présente ensuite une vignette annonçant la venue de Lars Sullivan de NXT, soit à Raw soit à SmackDown LIVE.

* *

Le nouveau champion WWE, Daniel Bryan, fait son apparition et les réactions sont partagées, certains appuyant toujours Daniel, d’autres non. On annonce ensuite que The Phenomenal One, AJ Styles, aura droit à son combat revanche de championnat WWE à WWE TLC 2018.

Daniel évoque d’emblée la trahison dont il est coupable, mais ce n’est pas l’aveu auquel l’univers de la WWE s’attendait : selon Daniel, sa trahison remonte à il y a trois ans, en 2015, lorsqu’il a renoncé à ses rêves. La différence entre Daniel Bryan et l’univers de la WWE est que Daniel n’accepte pas la défaite. Il a fait le tour des médecins des États-Unis et, alors qu’il était isolé en réadaptation, il a pu méditer en silence sur son nouveau mantra : combat pour tes rêves et tes rêves combattront pour toi. Et ça a marché, il est miraculé! Et ce miracle s’est mérité les plus tonitruants Oui! Pour l’univers de la WWE, ce n’a été qu’un moment, personne n’a eu à subir les querelles avec sa famille, la réadaptation, les psychologues qui lui disaient d’« en revenir »… Les seuls qui « en sont revenus », ce sont les gens de l’univers de la WWE qui ont scandé : AJ Styles! Daniel conspue l’humeur changeante de la foule et explique que lorsque l’arbitre était à terre, ses rêves ont pris le dessus. Ils ont fait ce qu’ils étaient programmés pour faire et ont porté un coup bas à AJ Styles. C’est alors que Daniel a réalisé qu’il n’avait pas besoin de l’univers de la WWE pour gagner, tout comme il n’avait pas besoin de battre Brock Lesnar à Survivor Series 2018 pour gagner. Il avait plutôt besoin de laisser The Beast Incarnate extirper par la force toute faiblesse hors de lui. L’ancien Daniel Bryan, celui que les gens aimaient, est mort; le mouvement Oui! est mort. Tout ce qui reste est le nouveau Daniel Bryan, le champion WWE, et ce qui compte c’est de jamais, jamais, jamais abandonner ses rêves. Il ordonna ensuite à l’annonceur de proclamer le Nouveau Daniel Bryan!

* *

Combat principal de la soirée : Rey Mysterio contre Randy Orton.

Après des années sans s’affronter, les deux Superstars s’échangent l’avantage et Rey Mysterio tente le 619 d’entrée de jeu, mais Orton se réfugie à l’extérieur. Qu’à cela ne tienne, Rey poursuit avec un Sitting Senton (ou West Coast Pop) sur le plancher! Rey renvoie Randy dans l’arène et se hisse sur la troisième corde. Randy Orton réagit rapidement en le faisant trébucher. Orton tente ensuite de lui arracher son masque, mais devant la résistance de Rey Mysterio, The Viper choisit plutôt le Tree of Woe.

De retour de la pause publicitaire, Rey s’est dépêtré du Tree of Woe et les deux lutteurs se battent au centre de l’arène. Orton envoie Rey au tapis et réitère son intention de lui arracher son masque de luchador. Rey réplique à coups de coude et tente un Missile Drop Kick, mais The Apex Predator esquive. Rey se relève, saute sur le troisième câble : Sitting Senton suivi d’un Bulldog! Rey enchaîne avec une descente de la cuisse en prenant élan sur le troisième câble. Un! Deux! Et Randy relève l’épaule. Saut chassé qui envoie Orton s’affaler contre le deuxième câble : 619!… Hé non, Orton attrape les pieds de Rey Rey et se prépare pour son DDT de la vieille école. Rey esquive et s’appuie sur le tablier de l’arène pour river un coup de pied à la tête de Randy Orton. Ciseaux de tête qui positionnent Orton à nouveau pour le 619619! Mais Orton fuit à l’extérieur. Rey Mysterio ne faiblit pas dans sa détermination et envoie Orton au plancher avec une Baseball Slide suivie de son écrasement en glissade… Renversé en RKO par The Viper à l’extérieur de l’arène! Randy Orton pousse Rey dans l’arène comme une poche de patates et, tandis que Rey a son masque à moitié retiré, assène un second RKO! Un! Deux! Et trois! Le RKO a raison de la résilience du roi des luchadores.

The Apex Predator n’en a pas terminé avec Rey Mysterio. Lui emprisonnant le cou dans une chaise pliante, il l’écrase contre le poteau de l’arène. L’impact est si violent que Rey en perd son masque, qu’Orton ne tarde pas à exhiber devant l’univers de la WWE en signe de victoire.

Vainqueur : Randy Orton avec le tomber.

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2018-11-13 : importants changements de dernière minute.
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats FLQ: Challenge Accepted 2018