Suivez-nous sur Facebook
14/11/2018 | Manchettes

Résultats SD LIVE 2018-11-13 : importants changements de dernière minute.

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2018-11-06 : en route vers Survivor Series 2018
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats SD LIVE 2018-11-20 : de Survivor Series 2018 à WWE TLC 2018

becky-lynch-a-raw

Bonsoir tout le monde et bienvenue à votre compte rendu hebdomadaire de l’équipe des bleus! Cette semaine, l’émission nous provient en direct du Enterprise Center de Saint-Louis au Missouri. Nos commentateurs, fidèles au poste, sont Corey Graves, Byron Saxton et Tom Philips.

Hier soir, la championne féminine de SmackDown, Becky Lynch, a été blessée au visage et a subi une commotion cérébrale. La WWE nous apprenait aujourd’hui que Becky Lynch ne pourrait lutter lors de Survivor Series 2018. D’abord, souhaitons prompt rétablissement à Becky Lynch.

Quelle forme prendront les représailles de l’équipe du lundi soir? Et qui remplacera donc Becky Lynch ce dimanche contre la championne féminine de Raw, Ronda Rousey? Nous le découvrirons peut-être…

* *

aj-styles

D’entrée de jeu, c’est le champion WWE, The Phenomenal One, AJ Styles, qui nous gratifie de sa présence sous les acclamations de l’univers de la WWE. AJ dit que pour la deuxième année consécutive, il affrontera Lesnar dans le cadre des Survivor Series. Durant 371 jours exactement, il a défendu son titre contre la crème de la crème de la lutte (notamment Shinsuke Nakamura, Rusev, Daniel Bryan, Samoa Joe), jour après jour, soir après soir. Il les a tous vaincus sauf Brock Lesnar et ce dimanche, il a une deuxième chance de le battre. AJ est interrompu lorsque Paul Heyman fait son apparition aux abords de l’arène. Heyman réitère qu’il n’y aucune Superstar que Brock Lesnar a davantage le désir d’affronter qu’AJ Styles, le champion WWE, car ce dernier se place parmi les plus grands lutteurs de tous les temps. AJ est, cependant, le deuxième meilleur aux yeux de Heyman; il est bien près de dépasser le numéro un : Daniel Bryan. Selon Heyman, on sait tous qu’un combat entre Daniel Bryan et Brock Lesnar n’arrivera jamais… Ce qui ne veut pas dire qu’AJ soit un prix de consolation, ho que non! Heyman jouira du meilleur siège ce dimanche lorsque Lesnar affronter le deuxième meilleur lutteur de l’histoire de la WWE : AJ Styles.

AJ dit à Heyman qu’il est bien conscient que ce dernier essaie de lui jouer dans le cerveau en prévision de Survivor Series 2018, mais il répète qu’il a non seulement battu Daniel Bryan, il l’a fait abandonner. Et oui, l’an passé à Survivor Series 2017, Brock Lesnar l’a vaincu, mais AJ est sorti par lui-même, la tête haute et sur ses deux pieds tandis que Lesnar, lui, titubait. En plus d’un an, Lesnar s’est montré vulnérable et AJ, quant à lui, a amélioré ses talents pour faire abandonner ses adversaires. Dimanche, il fera abandonner Lesnar… Et c’est là que le thème musical de Daniel Bryan retentit!

Daniel se demande bien pourquoi on parle de lui; il accepte sa défaite par soumission il y a deux semaines contre AJ. Il dit qu’il respecte AJ, mais qu’il se cherche une raison de lui en mettre une en pleine face; si AJ parle dans son dos à nouveau, il ne se gênera pas. Alors que Daniel s’apprête à partir, AJ le retient en lui disant que c’est Paul Heyman qui l’a traité de nom. Et quoi, lorsqu’on demande à AJ qui est le meilleur lutteur technique qu’il ait affronté, il ne peut répondre : DANIEL BRYAN? C’en est trop et Daniel le frappe à qui mieux mieux. Il faut l’intervention du commissaire Shane McMahon et des arbitres de SmackDown LIVE pour les séparer, et encore.

* *

Premier combat de la soirée : Jeff Hardy contre Andrade ”Cien” Almas accompagné de Zelina Vega.

jeff-hardy

Almas ne perd pas un instant et rue Jeff Hardy de coups de pied avant de l’envoyer choir dans le coin de l’arène tandis que Zelina Vega l’encourage. Jeff réplique avec une série d’atemis et un Jawbreaker.

De retour de la pause publicitaire, Jeff enchaîne avec sa suite Atomic Drop + double descente de la cuisse à l’abdomen + saut chassé bas. Cela n’est pas suffisant pour obtenir le compte de trois. Jeff se prépare pour le Twist of Fate tandis que l’univers de la WWE scande Delete! ”Cien” contre-attaque en projetant Hardy dans le coin et en appliquant le Tree of Woe. ”Cien” se hisse ensuite sur le troisième câble : Double Stomp! Andrade tente à nouveau le tomber, mais sans succès. ”Cien” ne laisse pas à Jeff le temps de reprendre son souffle et poursuit avec ses Double Knees dans le coin. Alors que ”Cien” voulait tenter un petit paquet pour le compte de trois, Jeff le renverse lui-même en petit paquet : compte de deux. À nouveau, on tente le Twist of Fate du côté de Jeff Hardy, mais ce dernier se voit plutôt asséner un coup de coude au visage par le luchador. Ce coup de coude non plus n’est pas suffisant pour donner la victoire à ”Cien”. Andrade ”Cien” Almas se prépare pour le Hammerlock DDT… Renversé en Twist of Fate par Hardy! Jeff souhaite en finir et monte sur la troisième corde : Swanton Bomb! Un! Deux! Et trois! The Charismatic Enigma l’emporte!

Vainqueur : Jeff Hardy au compte de trois.

* *

En coulisses, la d.g. Paige informe le co-capitaine de Team SmackDown LIVE 2018, The Miz, que Daniel Bryan ne fait plus partie de l’équipe pour Survivor Series 2018 et qu’il revient donc au seul capitaine de choisir son nouveau coéquipier. The Miz est bien content, car c’est aujourd’hui que sortait en DVD son nouveau film The Marine 6. The Miz choisit Jeff Hardy. Il choisit également de virer Rey Mysterio de l’équipe; puisque Daniel Bryan n’est plus là, son choix de coéquipier non plus. Paige s’oppose véhément à cela et décrète que si The Miz veut voir Rey quitter Team SmackDown LIVE 2018, il devra le vaincre et ce combat est le prochain!

Entre temps, Dasha Fuentes mène une entrevue en coulisses auprès du champion des États-Unis, The King of Strong Style, Shinsuke Nakamura. Elle lui demande comment il compte vaincre Seth Rollins : alors que Seth ne pense pas à lui, Nakamura ne fait que cela, il voit Seth dans sa soupe. À Survivor Series 2018, il va lui fracasser la gueule.

* *

Deuxième combat de la soirée : Rey Mysterio contre The Miz; si The Miz l’emporte, Rey Mysterio est viré de Team SmackDown LIVE 2018.

miztv-rey-mysterio

On se jauge et The Miz en profite pour tenter de rapides tentatives de tomber. Rey réplique à coups de coude et de poing suivis d’un Bulldog. Rey tente le tomber, mais The Miz brise le compte et rétorque avec une corde à linge et un compte de deux. Au tour de Rey de reprendre l’avantage avec des ciseaux de tête qui envoient The Miz s’affaler à l’extérieur de l’arène. The Miz tente de remonter, mais Rey l’en empêche avec un saut chassé. Le roi des luchadores s’élance dans les câbles et effectue sa glissade-écrasement à l’extérieur, mais The Miz a placé ses genoux pour recevoir l’impact! Et Rey Mysterio de se tordre de douleur…

De retour de la pause publicitaire, The Miz a placé Rey Mysterio en position de Superplex, mais se voit contré lorsque Rey lui inflige plutôt le Sitting Senton (West Coast Pop pour les amateurs des années 2000). Rey n’obtient toutefois que le compte de deux et reprend l’offensive avec un Springboard Splash, mais The Miz esquive et y va d’un DDT. Un! Deux! Deux seulement. Au tour de The Miz de reprendre l’attaque avec une Springboard Sit-Down Powerbomb. Encore une fois, les efforts n’apportent que le compte de deux. The Miz tente la Skull-Crushing Finale, mais Rey renverse en une roulade qui propulse The A-Lister contre le deuxième câble : 619! Le luchador monte sur la troisième corde pour le Frog Splash, mais, encore une fois, The Miz se protège avec ses genoux. Profitant du désarroi de la star de The Marine 6, Rey exécute un tomber Crucifix! Un! Deux! Et trois! Rey Mysterio gagne!

Rey n’est pas au bout de ses peines puisque de nulle part surgit The Viper, Randy Orton. Rey Rey esquive le RKO, mais The Miz n’a pas cette chance.

Vainqueur : Rey Mysterio au compte de trois, conserve ainsi sa place au sein de Team SmackDown LIVE 2018.

* *

On voit ensuite les agents de sécurité déployés à chaque entrée de l’immeuble où a lieu SmackDown LIVE afin d’éviter une invasion de la part de Raw.

* *

charlotte-flair

Ensuite, Paige invite la division féminine de SmackDown LIVE à se présenter dans l’arène : Charlotte Flair, Lana, Carmella, The IIconics, Sonya Deville, Mandy Rose, Asuka et Naomi. Étant donné que Becky Lynch a été blessée la veille en défendant les couleurs de la division bleue, Paige doit trouver une remplaçante pour affronter ”Rowdy” Ronda Rousey à Survivor Series 2018. Elle invite finalement la championne féminine de SmackDown à la rejoindre et Becky est acclamée par toutes et tous.

Becky est en colère, car elle a subi une raclée hier, mais cela ne l’a jamais empêché de lutter auparavant. Cette fois, malheureusement, les médecins n’ont pas voulu lui donner le feu vert. La prochaine fois sera la bonne et elle bottera le derrière de Ronda Rousey. Becky réitère que Ronda Rousey peut se considérer chanceuse de la voir blessée, sinon… Comme remplaçante, The Irish Lass Kicker, The Man, choisit… son amie Charlotte Flair et lui fait promettre de flanquer une raclée à Ronda Rousey comme elle l’aurait fait. Becky et Charlotte se font l’accolade, rejointes par Carmella et Lana. On voit que c’est dur pour Becky de laisser sa place pour ce combat historique.

Dasha Fuentes mène ensuite une entrevue avec la nouvelle adversaire de Ronda Rousey : Charlotte Flair. Charlotte dit qu’elle a passé la moitié de sa carrière à affronter Becky, qu’hier elle a combattu à ses côtés et que dimanche, elle battra au nom de Becky Lynch.

* *

Troisième combat de la soirée : The New Day contre les champion par équipes de SmackDown, The Bar, et Big Show dans un combat par équipes de six.

the-new-day-the-usos-the-bar

Kofi Kingston et Sheamus comment le combat. Kofi tente un bref tomber, mais sans succès et chance avec Xavier Woods, qui monte sur le troisième câble pour une descente du coude tout en donnant le relai à Big E. Double écrasement de la part de Big E et Xavier Woods sur Sheamus. Big E tente le compte de trois, mais Sheamus relève l’épaule. Changement avec, respectivement, Xavier Woods et Cesaro. The Swiss Superman s’empare de Woods et l’amène dans son coin avant de donner le relai à Big Show. Le géant malmène Woods dans le coin.

De retour de la pause publicitaire, Xavier Woods se mesure à Sheamus au centre de l’arène. Sheamus change avec Cesaro et tous deux infligent un brise-reins en tandem à Woods. Big Show, pour sa part, écrase Big E contre la barricade à l’extérieur de l’arène. The Bar assaille Xavier Woods, mais ce dernier se défend tant bien que mal. Du haut de la troisième corde, Woods s’élance en un Missile Dropkick et donne le relai à Kofi Kingston. Kofi et Cesaro s’échangent saut chassé et manchette à l’européenne, respectivement. Au tour de Kofi d’être sur le troisième câble avec un Crossbody sur Cesaro. Kofi tente le tomber, mais Sheamus intervient pour sauver la mise à son trio. Il assène ensuite un Brogue Kick qui envoie valser Big E hors de l’arène. Big Show s’occupe de Xavier Woods hors de l’arène en le projetant contre la table des commentateurs tandis que, dans l’arène, Kofi assène un Trouble in Paradise à Sheamus qui l’envoie, lui aussi, hors de l’arène. Cesaro tente un petit paquet, renversé en S.O.S. par Kofi. Un! Deux! Et Cesaro relève l’épaule in extremis! Kofi tente à nouveau le Trouble in Paradise, mais Cesaro lui attrape la jambe et le traîne dans son coin, changeant avec Big Show avant une tentative de Slingshot qui tourne mal, Kofi se réceptionnant plutôt sur le troisième câble. Kofi s’élance… Et reçoit un KO Punch de la part de Big Show! Big Show y va du compte de trois : un! Deux! Et trois!

Vainqueurs : les champions par équipes de SmackDown, The Bar, et Big Show avec le tomber.

* *

En coulisses, The Usos choisissent les trois équipes manquantes afin de représenter la division bleue durant le Kickoff dimanche : The Colóns, The Good Brothers et SAnitY. The Usos, appuyés par la division par équipes de SmackDown LIVE, y vont d’une promo d’encouragements. Ce dimanche, la division rouge est la bienvenue au Pénitencier de SmackDown!

* *

Combat principal de la soirée : le champion WWE, AJ Styles, contre Daniel pour le championnat WWE.

aj-styles-daniel-bryan

L’arbitre pour ce combat est le vétéran Charles Robinson. Les deux Superstars se montrent très agressives, AJ envoyant valser Daniel par-dessus la troisième corde jusqu’au sol et enchaînant avec un Forearm Smash!

De retour de la pause publicitaire, Daniel a repris l’avantage, assénant des Yes! Kicks à AJ dans le coin. Styles, toutefois, attrape la jambe de Daniel et semble appliquer la même tactique qu’il y a deux semaines : fragiliser la jambe de l’ancien d.g. de SmackDown LIVE. Daniel réplique avec un enziguri. AJ veut contre-attaquer avec le Phenomenal Forearm, mais Daniel le pousse en bas de l’arène et travaille sur le bras gauche d’AJ en le fracassant à deux reprises contre le poteau de l’arène. Au tour de Daniel d’attendrir une partie de corps de son adversaire, le préparer pour le Yes! Lock. Daniel écrase le bras gauche d’AJ contre son épaule. Styles riposte à coups de poing, mais Daniel lui botte le bras. À nouveau, on plie dangereusement le bras du champion avant de lui botter à nouveau l’épaule. De retour sur ses pieds, AJ assène sa routine de coups à Daniel, l’envoyant dans le coin, et poursuit avec une corde à linge. On court vers le coin opposé et Daniel effectue son célèbre salto arrière. Les deux lutteurs se pourchassent dans l’arène et finissent par s’écraser mutuellement en plein vol au centre de l’arène.

De retour d’une autre pause publicitaire, Daniel inflige à AJ son traditionnel saut chassé dans le coin. Les deux lutteurs se retrouvent sur le troisième câble : ciseaux de tête à la volée de la part de Daniel Bryan! Un! Deux! Et AJ de relever l’épaule! Encore une fois, Daniel monte sur le troisième câble, mais AJ vient le confronter avec un Pelee Kick! À nouveau, on est sur la troisième corde et Daniel pousse AJ, ce dernier s’écrasant les bonbons contre le coin. On emprisonne le champion dans le Tree of Woe, et on poursuit avec les Yes! Kicks et un saut chassé. Daniel remonte, avec son adversaire, sur le troisième câble : Back Superplex! Wow! Daniel tente le tomber et AJ doit puiser dans toutes ses réserves pour relever l’épaule à temps. Yes! Kicks renversés en tentative de Styles Clash! Daniel se dépêtre de l’emprise de Styles à coups de pied. Roulade de Styles pour le tomber, sans succès, suivie d’un Pelee Kick! AJ se place sur le tablier de l’arène et saute sur le câble : Springboard 450! Encore wow! Mais Daniel se protège avec ses genoux! Yes! Lock! Est-ce qu’AJ va abandonner? AJ résiste et agrippe le premier câble! L’univers de la WWE scande Yes! Yes! Yes! Daniel s’élance pour son Running High Knee… Mais AJ le cueille au genou gauche avec un saut chassé! Calf-Crusher! Daniel a déjà abandonné avec cette prise… Daniel se débat et renverse le Calf-Crusher en Armbar! AJ résiste lui aussi et Daniel change pour le Yes! Lock! Au tour d’AJ de se débattre, de renverser avec un Slingshot dans le coin! AJ s’élance en direction de Daniel, surpassement de la part de l’ancien d.g. et Styles se retrouve sur le tablier de l’arène, prêt pour le Phenomenal Forearm! Daniel esquive et c’est l’arbitre Charles Robinson qui est renversé par AJ! Pendant que l’arbitre a le dos tourné, Daniel s’élance… coup de pied dans les bonbons d’AJ Styles! Voyons donc! Daniel recule à nouveau pour se donner de l’élan : Running Knee! Un! Deux!… Et trrrrrrrois! Nouveau champion WWE à cinq jours de Survivor Series 2018 et de façon controversée de surcroît!

Une fois sa victoire confirmée, Daniel semble en transe… Avant d’afficher un sourire carnassier et d’asséner à AJ un Yes! Kick superflu et de le piétiner! Quelque chose s’est brisé en Daniel Bryan ce soir…

Vainqueur : Daniel Bryan, avec le tomber, devient le nouveau champion WWE.

* *

En conclusion, voici les combats annoncés pour Survivor Series 2018 :

- le champion universel Brock Lesnar, accompagné de Paul Heyman, contre le champion WWE, Daniel Bryan;

daniel-vs-lesnar

- la championne féminine de Raw, Ronda Rousey, contre Charlotte Flair;

ronda-rousey-vs-charlotte-flair

- le champion intercontinental Seth Rollins contre le champion des États-Unis, Shinsuke Nakamura;

seth-rollins-vs-shinsuke-nakamura

- les champions par équipes de Raw, AOP, accompagnés de Drake Maverick, contre les champions par équipes de SmackDown, The Bar, accompagnés de Big Show;

aop-vs-the-bar

- Team Raw féminine 2018 (Natalya, Ruby Riott, Mickie James, Nia Jax et Tamina), accompagnée de la capitaine Alexa Bliss, contre Team SmackDown LIVE féminine 2018 (Asuka, Naomi, Carmella, Sonya Deville et ?) dans un combat traditionnel de Survivor Series cinq contre cinq;

raw-womens-vs-sd-live-womens

- Team Raw 2018 (Braun Strowman, Finn Bálor, Dolph Ziggler, Drew McIntyre et Bobby Lashley), accompagnée du capitaine Constable Baron Corbin, contre Team SmackDown LIVE 2018 (le capitaine The Miz, Shane McMahon, Rey Mysterio, Jeff Hardy et Samoa Joe) dans un combat traditionnel de Survivor Series cinq contre cinq;

raw-vs-sd-live

- Mustafa Ali contre le champion WWE Cruiserweight, Buddy Murphy, dans un combat de championnat WWE Cruiserweight;

mustafa-ali-vs-buddy-murphy

- Team Raw 2018 (les capitaines Bobby Roode et Chad Gable, The B-Team, The Revival, The Ascension et The Lucha House Party) contre Team SmackDown LIVE 2018 (les capitaines The Usos, The Good Brothers, The New Day, SAnitY et The Colóns) dans un combat par équipes éliminatoire 10 contre 10.

tag-team

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2018-11-06 : en route vers Survivor Series 2018
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats SD LIVE 2018-11-20 : de Survivor Series 2018 à WWE TLC 2018