Suivez-nous sur Facebook
31/10/2018 | Manchettes

Résultats SD LIVE 2018-10-30 : dernier arrêt avant WWE Crown Jewel

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2018-10-23
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats SD LIVE 2018-11-06 : en route vers Survivor Series 2018

rey-mysterio-jeff-hardy-the-miz-randy-orton

Bonsoir chers lecteurs et bienvenue à votre compte rendu de la division bleue! Qu’adviendra-t-il de la mésentente récente entre le champion WWE, AJ Styles, et Daniel Bryan? C’est à suivre! De plus, les quatre Superstars qui représenteront la branche bleue à WWE Crown Jewel sont : The Charismatic Enigma et ancien champion des États-Unis, Jeff Hardy; le roi des luchadores, Rey Mysterio; The A-Lister et ancien champion intercontinental, The Miz; et The Viper et ancien champion du monde WWE, Randy Orton. Quelles surprises ces lutteurs nous réservent-ils trois jours avant le tournoi WWE World Cup? Vous le découvrirez ci-dessous!

En direct du Philips Arena à Atlanta en Géorgie, nos commentateurs sont Corey Graves, Byron Saxton et Tom Philips.

* *

aj-styles-daniel-bryan

L’émission débute avec la venue du champion WWE, AJ Styles. AJ invite Daniel Bryan à le rejoindre dans l’arène et ce dernier s’exécute tandis que l’univers de la WWE acclame les deux Superstars. D’emblée, AJ s’excuse pour les événements de la semaine précédente, lorsqu’AJ a infligé un Pelee Kick à Daniel par inadvertance. Daniel dit qu’il n’y a rien à excuser et que son attention se porte plutôt sur le championnat WWE. AJ rétorque que Daniel ne l’a pas laissé finir sa phrase : il lui a menti à propos de la semaine précédente, car ledit Pelee Kick était intentionnel. Rien de personnel, mais AJ a bien l’intention de récidiver ce vendredi. Daniel n’est nullement surpris, étant donné qu’il n’y avait qu’AJ, lui-même et des jumeaux identiques dans l’arène mardi passé; Daniel ne ment pas, lui, et il a bien l’intention de cogner AJ intentionnellement. AJ répond en défiant Daniel de l’affronter immédiatement pour le championnat WWE, à Atlanta!

Cela provoque l’apparition du commissaire Shane McMahon. Shane McMahon est d’accord avec cette idée : initialement prévu pour WWE Crown Jewel, le championnat WWE sera défendu ce soir à Atlanta! Et ce combat commence dès maintenant! Oui! Oui! Oui!

Premier combat de la soirée : le champion WWE, AJ Styles, contre Daniel Bryan dans un combat de championnat WWE.

Les deux excellents lutteurs se jaugent techiquement et échangent des prises qui ont de quoi plaire aux puristes. AJ tente ensuite de projeter Daniel à l’extérieur, mais ce dernier agrippe le premier câble et se réceptionne sur le tablier de l’arène. On s’intimide dans le coin pour ensuite se pousser; la rivalité prend une tournure moins respectueuse tandis que Daniel assène des coups de pied et des clés de bras à Styles. Contre-attaquant à coup d’avant-bras, AJ envoie Daniel dans le coin, mais ce dernier effectue un salto arrière. AJ réplique avec un saut chassé qui envoie Bryan hors de l’arène. AJ s’élance à sa suite pour un coup d’avant-bras, mais Daniel esquive, rentre dans l’arène et se projette à son tour, entre les câbles cette fois-ci, en une Suicide Dive. Toutefois, Daniel semble s’être blessé au genou gauche tandis que l’on se dirige vers la pause publicitaire.

De retour de la pause publicitaire, AJ est à genoux au centre de l’arène, victime des célèbres Yes! Kicks. Et AJ de répliquer avec une Dragon Screw, travaillant sur le genou endolori de Daniel. AJ s’acharne sur le genou blessé un bon moment. Daniel réussit à répliquer en tentant une Armbar, mais AJ ne se laisse pas détourner de son but : affaiblir le genou gauche de Daniel Bryan, notamment en le fracassant contre le coin de l’arène. Alors qu’AJ travaille le genou gauche au sol, Daniel réussit à se libérer à coups de sa jambe valide. Puis, il envoie Styles dans le coin à coups de manchettes à l’européenne. Le champion fait toutefois étalage de sa résilience en repoussant Daniel puis, en y allant avec un Moonsault suivi d’un Reverse DDT… Mais non! Daniel a attrapé AJ et le rue de coups de son genou valide au visage avant d’envoyer le champion à la renverse avec une Dragon Suplex! Succession de Yes! Kicks. On voit clairement que Daniel Bryan s’appuie davantage sur sa jambe droite. L’aspirant s’élance pour son Running Knee… Cueilli au visage par un saut chassé d’AJ Styles! Ce dernier se place ensuite sur le tablier de l’arène pour le Phenomenal Forearm, mais Daniel le fait trébucher et AJ percute le coin. Les deux lutteurs sont sur la troisième corde et Daniel avec une Superplex… Renversée par AJ en corde à linge en pleine chute!

De retour d’une autre pause publicitaire, AJ martèle Daniel de coups de poing au centre de l’arène, mais Daniel contre-attaque avec le Yes! Lock. Les deux athlètes sont près de la première corde. AJ parvient justement à atteindre celle-ci et sauver, pour le moment, son titre de champion WWE. Styles se réfugie sur le tablier de l’arène. Daniel ne perd pas de temps et l’attrape en une tentative de souplesse par-dessus les câbles, mais c’est plutôt AJ qui inflige une souplesse par-dessus les câbles. Le genou gauche de Daniel heurte alors violemment le sol! AJ continue alors de malmener le genou blessé, le broyant contre la table des commentateurs. Lorsqu’AJ souhaite projeter Daniel contre l’escalier métallique, ce dernier renverse la vapeur et c’est le champion WWE qui se retrouve à percuter de plein fouet l’escalier. Daniel renvoie AJ dans l’arène et se place dans un coin alors que Styles reprend son souffle dans l’autre coin… Bryan coure alors en direction d’AJ : saut chassé typique de Daniel Bryan dans le coin! Encore une fois, son genou gauche le fait souffrir. Qu’à cela ne tienne : un deuxième saut chassé! On hisse AJ Styles sur la troisième corde et on tente un Super Hurricanrana, bloqué par AJ! AJ souhaite contrer la prise avec une bombe de puissance… Mais Daniel réussit à reprendre l’avantage avec, finalement, le Super Hurricanrana! Quel combat incroyable, wow!

Après une demi-heure de lutte, exténués, les deux lutteurs puisent dans leurs dernières réserves. Daniel assène des Yes! Kicks à AJ à travers les câbles puis, ce dernier finit par agripper la jambe gauche de son adversaire en une deuxième Dragon Screw, à travers les cordes cette fois! AJ monte sur le tablier de l’arène pour le Phenomenal Forearm, mais est attrapé par Daniel Bryan qui réplique avec une Double Underhook Armbar! Daniel étire le bras de Styles et, avec une telle fluidité, change de prise, optant plutôt pour le Yes! Lock. Sérieusement, quel enchaînement! AJ fait preuve de beaucoup d’endurance en m’abandonnant pas et tentant de renverser l’étreinte de Daniel Bryan. Il y parvient enfin avec le Styles Clash suivi du Calf-Crusher sur le genou blessé! Et Daniel, malgré toute sa vaillance, n’a d’autre choix que d’abandonner. Les deux Superstars se font l’accolade au centre de l’arène, se témoignant un respect mutuel après cet affrontement acharné (ce combat vaut certainement quelques étoiles). C’est alors que Samoa Joe, sorti d’on ne sait où, apparaît pour s’en prendre à AJ Styles! Joe inflige à Styles la Coquina Clutch… Mais Daniel vient à la rescousse de son valeureux rival! Joe, d’une effroyable lâcheté, s’attaque au genou de Daniel avant de lui infliger, à lui aussi, la Coquina Clutch. Joe brandit ensuite le titre de championnat WWE haut dans les airs.

Vainqueur : le champion WWE, AJ Styles, conserve son titre par soumission.

* *

Ensuite, la d.g. Paige propose à Charlotte Flair le poste de capitaine de Team SmackDown féminine 2018, ce que Charlotte décline d’emblée, mais Paige lui propose plutôt de bien y réfléchir.

* *

Deuxième combat de la soirée : Big E, accompagné de The New Day, contre le champion par équipes de SmackDown, Cesaro, accompagné de Sheamus et Big Show, dans un combat Trick or Street.

smackdown-new-day-bar

The New Day arrive vers l’arène déguisé en The Brood, la faction des années 1990 formée de Gangrel (interprété par Big E), Edge (interprété par Xavier Woods) et Christian (interprété par Kofi Kingston)! Excellent! (Personnellement, mes monstres préférés sont les vampires.)

Cesaro a rapidement l’avantage, appuyé par son coéquipier et Big Show. Le combat se transporte rapidement à l’extérieur alors que Xavier Woods se fait plonger la tête dans le seau à pommes. Pendant ce temps dans l’arène, Cesaro inflige un Death Valley Driver à Big E sur un tas de citrouilles. Cela ne lui vaut toutefois qu’un compte de deux. Cesaro s’acharne ensuite à infliger une souplesse à Big E à travers une table, mais il est renversé lui-même en souplesse dans les citrouilles! Sheamus arrive sur les entrefaites avec un Mafia Knee. Sheamus place Big E pour le White Noise à travers la table et se voit également renversé, passant lui-même à travers la table.

Pendant ce temps, Kofi et Xavier tentent de repousser Big Show à l’extérieur de l’arène, mais ce dernier les empoigne pour une double prise d’étranglement… Et Woods crache du « sang » au visage de Big Show, comme à l’époque de The Brood! Cesaro est prêt pour le Neutralizer… Et se fait lui aussi cracher du sang au visage par Big E! Le colosse de The New Day envoie ensuite The Swiss Superman au tapis avec le Big Ending. Un! Deux! Et trois!

Vainqueur : Big E au compte de trois.

* *

Par la suite, Shane McMahon reçoit les représentants de SmackDown LIVE à la WWE World Cup. Après l’habituelle prise de bec entre The Miz et tout le monde, Shane dit qu’il ne veut surtout pas voir sa sœur Stephanie se vanter qu’une Superstar de Raw gagne la coupe. Cela dit, si le représentant de la division bleue qui se rend en finale de la coupe devait perdre face au représentant de Raw, cette Superstar ne serait plus la bienvenue à SmackDown LIVE.

Puis, c’est au tour de Paige de s’entretenir avec le champion WWE, AJ Styles. AJ Styles demande à Paige d’affronter Samoa Joe à WWE Crown Jewel. Paige accède à sa demande et AJ la remercie, lui disant qu’elle ne le regretterait pas.

* *

Troisième combat de la soirée : R-Truth, accompagné de Carmella, contre le champion des États-Unis, Shinsuke Nakamura.

À l’origine, ce combat devait être un combat de championnat des États-Unis entre Tye Dillinger et The King of Strong Style, mais R-Truth a dû remplacer à pied levé son ami Tye Dillinger.

Shinsuke Nakamura commence en force, se moquant même de R-Truth. R-Truth finit par envoyer Nakamura valser hors de l’arène, ayant ensuite le champ libre pour danser avec Carmella.

De retour de la pause publicitaire, le Japonais a l’avantage au centre de l’arène tandis que l’univers de la WWE scande TruthTV! R-Truth reprend du poil de la bête avec une série de coups de poing et de pied, et une corde à linge. Cela n’est toutefois pas suffisant pour obtenir le tomber. Nakamura réplique avec une savate et des coups de genou à l’abdomen. The King of Strong Style tente le tomber, mais ‘Truth est trop près de la corde et évite le compte de trois. Cependant, R-Truth ne parvient pas à reprendre ses esprits à temps pour éviter le Kinshasa. Un! Deux! Et trois!

Vainqueur : le champion des États-Unis, Shinsuke Nakamura, au compte de trois.

* *

C’est alors au tour de la championne féminine de SmackDown, Becky Lynch, de revenir sur sa victoire dans le combat Last Woman Standing à WWE Evolution et d’enchaîner avec son combat à venir à Survivor Series 2018 contre la championne féminine de Raw, Ronda Rousey. Becky jure à Rousey de littéralement lui arracher le bras.

* *

Combat principal de la soirée : Jeff Hardy et Rey Mysterio contre The Miz et Randy Orton.

rey-mysterio-jeff-hardy-the-miz-randy-orton

Jeff Hardy et Randy Orton, les deux ennemis jurés, commencent le combat. The Charismatic Enigma prend le dessus en début d’affrontement avec un Hiptoss et une clé de bras. Sous les acclamations de Delete!, Jeff s’apprête à infliger le Twist of Fate, mais The Miz tente d’intervenir. The A-Lister reçoit, pour son effort, un Atomic Drop suivi d’une double descente de la cuisse à l’abdomen. Jeff veut récidiver avec le Twist of Fate, mais Randy le pousse dans le coin. Alors que Jeff souhaite contre-attaquer avec le Whisper in the Wind, The Miz intervient à nouveau en faisant trébucher Hardy. Orton vient ensuite narguer Rey Mysterio. Tandis que l’arbitre vient les séparer, The Miz en profite pour s’en prendre à Jeff Hardy. Randy entreprend ensuite de broyer la main de Jeff avant de passer le relai à The Miz. Ce dernier poursuit le travail méthodique de démantèlement de Jeff initié par Orton. À nouveau, le tandem Miz-Orton distrait l’arbitre, donnant à Randy le temps d’étouffer illégalement Jeff Hardy dans le coin. On passe encore le relai du côté de The Miz et Orton. Orton broie ensuite la gorge de Jeff contre le premier câble et le frappe contre le tablier de l’arène. Jeff Hardy tente alors désespérément de donner le relai au roi des luchadores, mais The Viper l’en empêche. Randy enchaîne avec un saut chassé et tente le tomber, sans succès. The Apex Predator poursuit ensuite avec une prise du sommeil au centre de l’arène tandis que l’univers de la WWE encourage Jeff Hardy. Ragaillardi par l’appui de la foule, Jeff se hisse sur le troisième câble et envoie Orton au tapis avec le Whisper in the Wind! Et les deux Superstars de donner le relai à leur coéquipier respectif. Rey Mysterio ne perd pas de temps et jette The Miz au tapis avec un Sitting Senton (ou West Coast Pop dans les années 2000). Coup de pied au visage de Rey sur The Miz suivi d’un DDT. Rey tente le tomber, mais The Miz relève l’épaule. Ce dernier réplique avec un brise-reins tour-du-monde et un brise-nuque. Dans une belle démonstration de lucha libre, Rey Mysterio esquive ensuite la Skull-Crushing Finale et donne le relai à Jeff Hardy. Hurricanrana de la part de Rey Mysterio suivi de la Poetry in Motion par Jeff Hardy. Ce dernier envoie paître Orton à l’extérieur pendant que Rey se prépare pour le 619619! Swanton Bomb par Jeff Hardy! Un! Deux! Et trrrois!

Ulcéré par sa défaite, Randy Orton inflige des RKO à toutes les Superstars présentes!

Vainqueurs : Jeff Hardy et Rey Mysterio avec le tomber.

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Résultats SD LIVE 2018-10-23
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats SD LIVE 2018-11-06 : en route vers Survivor Series 2018