Suivez-nous sur Facebook
07/02/2019 | Manchettes

Résultats de NXT du 6 février

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Finn Balor se moque des rumeurs
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats de 205 Live du 12 février

nxt-logo-news

NXT:

Le gala ouvre avec l’arrivée du tout nouveau champion Nord-Américain, Johnny Gargano. La foule chante «Johnny Champion !» et Gargano adore ça. Il dit qu’il est bon d’être enfin champion après ce long périple et les fans approuvent en chantant cette fois « you deserve it !». Gargano acquiesce, oui il le mérite, tout comme le public qui est à ses côtés, il est LEUR champion, Johnny Wrestling est de retour ! La musique d’entrée de Tomasso Ciampa débute soudainement et le champion NXT fait son apparition. Ciampa rassure son ancien coéquipier, il n’est pas là pour lui prendre son moment de gloire, mais pour le célébrer avec lui. Il poursuit en disant que Gargano à suivi la voie du champion et et leurs efforts et rêves à tous deux se sont enfin concrétiser. NXT TakeOver Pheonix s’est terminé alors qu’ils se tenaient côte à côte, l’or des ceintures entre leurs mains, c’était LEUR moment. Le public renchérit en criant «DIY ! » en guise d’approbation. Johnny Wrestling reprend enfin la parole et s’exclame, NON ! Ce n’était pas leur moment, la seule raison qu’il était auprès du champion NXT après TakeOver Pheonix c’était pour pouvoir le regarder face à face et montrer à tous qu’il n’aurait jamais besoin de Tomasso Ciampa pour arriver à ses fins.

Arrive alors Velveteen Dream ! Il trouve les deux anciens de DIY bien mignons d’être de nouveau champion. Il ajoute que ce soir, il n’est pas question de leur moment, ni de Gollum et de son précieux doré (en parlant de Ciampa) ni de Gargano qui se croit «bad ass». Ce soir c’est plutôt le moment à The Dream, alors que les nouveaux champions vivaient leur joyeuse fin de conte de fée, lui, il gagnait le World Collide Tournament. Ce qui lui confère donc le droit à une opportunité pour accéder au titre de son choix. Il se tourne vers Ciampa qui resserre son emprise sur la ceinture, mais Velveteen Dream le toise. The Dream croit être supérieur à Ciampa et ne vient pas pour lui. The Dream grimpe sur le ring et rejoint Gargano et se plante devant lui, il est celui qu’il veut affronter. Johnny Wrestling n’est pas impressionné, si The Dream veut gaspiller sa chance contre lui, tant pis ! Il gagnera de nouveau pour conserver son titre. Velveteen se demande simplement contre quel Johnny il luttera à un contre un, Johnny Gargano, Champion, Wrestling ou Jackass ? Gargano ne répond pas et quitte le ring.

****

On nous présente une vidéo tournée plus tôt dans la journée, Drew Gulak de la division de 205 Live qui arrive à l’aréna.

****

 Jaxon Ryker accompagné des Forgotten Sons contre Mansoor :

Ryker était fin prêt et conclu le travail en quelques minutes à peine.

Vainqueur : Jaxson Ryker

Après le match, Ryker attrape de nouveau Mansoor et le fracasse encore une fois sur le ring.

****

Alors qu’une entrevue se prépare en coulisses avec Ricochet, Adam Cole, arrive, un brin insulté qu’on préfère interviewer l’ancien champion Nord-Américain plutôt que lui. Ricochet arrive à son tour et Adam Cole lui explique qu’en ayant perdu sa ceinture, il doit accepter de retourner en arrière de la file. Ricochet lui rappelle qu’il est celui qui lui a pris le titre Nord-Américain, mais que si Cole veut savoir qui le mérite les plus l’accès au titre entre eux, ils n’ont qu’à faire un match. Cole repart l’air sur de lui.

****

Drew Gulak contre Eric Bugenhagen :

La présence de Gulak s’explique enfin, du moins en partie. Bugenhagen qui fait ses débuts à NXT et son entrée sur une musique rock bien sentie et prend beaucoup de temps à taper sur des instruments de musique imaginaire, sous le regard incendiaire de Gulak.

La cloche sonne et Gulak veut à son tour, faire passer un mauvais moment à son adversaire, déversant sur ce dernier toute son irritation. Bugenhagen contre-attaque, mais Gulak était prêt à le recevoir avec son Gu-Lock. Le chanteur du dimanche déclare forfait rapidement.

Vainqueur : Drew Gulak

Au micro Gulak dit qu’il a fait le tour du monde avec 205 Live et qu’alors il vient enfin à NXT , on lui donne «ça», en parlant de Bugenhagen. Jamais on ne lui démontré aussi peu de respect, lui qui est le plus grand spécialiste en soumission de la WWE. Il est venu pour plus que ça et dit être prêt à affronter n’importe qui !

Surgit alors Matt Riddle ! Il réplique à Gulak qu’il est à NXT et qu’il le sortira en le faisant taper. Gulak exige que Riddle retire ses sandales et vienne sur le ring. Il n’en faut pas davantage…

Drew Gulak contre Matt Riddle : 

Si Gulak voulait du défi et il a été plus que servi. Un combat à la fois physique et technique ou les renversements et les prises de soumission sont à l’honneur. Dans un match acharné, c’est finalement le Roi des Bros qui réussit à prendre Gulak en soumission, lui démontrant ainsi ce dont la NXT est capable.

Vainqueur : Matt Riddle

Bon joueur, Gulak serre la main du gagnant avant de quitter le ring.

****

 Bianca Belair, Io Shirai et Kairi Sane contre Marina Shafir, Jessamyn Duke et Shayna Baszler :

Shafir et Duke sont confiante avec la championne féminine NXT à leurs côtés. Bien que les anciennes vedettes de MMA aient établis une stratégie brutale pour le combat, leurs adversaires les attendaient de pied ferme. Shirai, Sane et Belair en font voir de toutes les couleurs à leurs rivales en enchaînant les démonstrations d’agilité et de force malgré leurs statures plus petites.

Shafir, Duke et même Baszler se méritent une bonne correction pour leur imprudence et leur trop grande confiance. C’est finalement Io Shirai qui a le dernier mot avec le tomber sur Baszler !

Vainqueurs : Io Shirai, Kairi Sane et Bianca Belair

****

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Finn Balor se moque des rumeurs
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Résultats de 205 Live du 12 février