Suivez-nous sur Facebook
01/05/2018 | Manchettes

Raw à Montréal : un fan se fait confisquer sa pancarte

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Les tatouages de la discorde / Une chirurgie pour Bliss ?
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Deville en couple avec... l'ex de Rollins / La sortie du film sur Paige repoussée

raw-960x540

L’univers de la WWE a gracié Montréal de sa présence hier pour la première d’une série de deux représentations, diffusées en direct à la télévision. Et qui dit “live TV” implique nécessairement une pléthore de pancartes et d’affiches, toutes aussi créatives (ou pas) les unes des autres… pour autant qu’on ne vous la confisque pas !

Dans la foulée du récent Greatest Royal Rumble tenu en Arabie Saoudite, où les lutteuses féminines étaient notoirement exclues, un fan présent hier au Centre Bell a décidé d’afficher un message à portée politique en arborant une pancarte sur laquelle était inscrit “We allow women” (“Nous acceptons les femmes”).  Vince McMahon, qui veille toujours au grain, n’aurait pas été impressionné outre mesure par son audace puisqu’un garde de sécurité lui aurait confisqué son affiche sur le champ. Selon les dires du fan en question, l’explication qui lui aurait été fournie pour justifier ce type de censure aurait été “parce que Vince le dit”. L’incident a d’ailleurs été relayé sur différentes plateformes, et plusieurs personnes sur place ont été témoins de la scène.

On se rappellera que la WWE est très prompte à contrôler l’image des fans qui se retrouvent dans la mire de ses caméras afin d’éviter toute potentielle controverse, elle qui a auparavant confisqué des pancartes à l’effigie de Hulk Hogan ou demandé à des spectateurs d’enlever leurs costumes de lutteurs. Avis à tous ceux et celles qui se déplaceront ce soir pour SmackDown : Vince vous a à l’oeil !

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Les tatouages de la discorde / Une chirurgie pour Bliss ?
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Deville en couple avec... l'ex de Rollins / La sortie du film sur Paige repoussée