Suivez-nous sur Facebook
25/09/2021 | Chroniques, Événements, Manchettes, Québec

Main Event Wrestling: Rentrée montréalaise réussie, malgré des imprévus

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Vince McMahon a-t-il (complètement) perdu la tête?
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Stu Grayson et Evil Uno diront-ils adieu à la lutte québécoise?

242816272_845501416332615_8170382010072136386_n

C’était soir de retrouvailles au MTelus, à Montréal, le vendredi 24 septembre, alors que la Main Event Wrestling (MEW) présentait son premier gala devant public depuis le début de la pandémie de coronavirus. Bien que les règles de distanciation sociale ne permettaient pas de remplir la salle à pleine capacité, le public n’en était pas moins survolté. Une foule bruyante estimée à environ 200 spectateurs s’est chargée de créer l’ambiance nécessaire, avant même que la cloche du ring ne retentisse une première fois, aux environs de 20h15. Manifestement, les amateurs de lutte québécoise privés de leur passion depuis un an et demi étaient affamés.

Les promoteurs Nic Paterson et George Hadjis ont toutefois dû composer avec l’adversité, puisqu’ils ont appris quelques heures à peine avant le gala que la grande vedette de leur combat principal, l’Américain Rich Swann (ex-champion d’Impact Wrestling), s’était vu refuser l’entrée au Canada par les services frontaliers. Interrogé à ce sujet, Nic Paterson a déclaré à Lutte.Québec que Swann s’était conformé à toutes les mesures sanitaires requises, mais que son passeport avait été endommagé, ce qui l’a contraint à rebrousser chemin à la frontière.

Comble de malchance, le combat féminin qui devait opposer Malak à Krystal Moon a également dû être annulé au dernier instant, car Malak a subi une blessure à l’épaule lors d’une séance d’entraînement, mercredi dernier. C’est donc une carte de lutte passablement modifiée que la Main Event Wrestling a proposée aux spectateurs présents.

Malgré la déception causée par l’absence de Rich Swann et l’annulation du combat féminin, l’action était assurément au rendez-vous. La foule a été émerveillée par la force brute du puissant Madman Fulton, par l’agilité et la rapidité d’Aiden Prince, et par les prouesses athlétiques du jeune Trey Miguel. Ce dernier a d’ailleurs su s’ajuster sans difficulté à son nouvel adversaire, le Québécois Jeremy Prophet, choisi à la dernière minute en remplacement de Swann.

Par ailleurs, le débat visant à nommer un nouveau président de la MEW, qui opposait l’ancien lutteur de la WWE Santino à l’humoriste montréalais Mike Paterson, a donné lieu à des rebondissements très cocasses. Le candidat à la mairie de Montréal et ancien joueur des Alouettes (de la Ligue canadienne de football), Balarama Holness, s’est même interposé dans le débat, se faisant appeler «Monsieur Dollarama» par Mike Paterson. Puis, sur l’écran géant, l’ancien de la WWE, The Godfather, a pris la parole pour donner son appui à Santino. Paterson a répliqué en affirmant qu’il avait lui aussi l’appui d’une légende de la lutte… nul autre que Goldberg! Le célèbre thème musical de ce dernier s’est fait entendre, mais c’est plutôt Gillberg, ce petit lutteur aux allures de Goldberg qui a fait la risée du monde de la lutte au fil des ans, qui s’est mis à grimacer sur l’écran géant, endossant Mike Paterson.

Parmi les faits saillants de la soirée, notons que le vétéran lutteur montréalais Sexxxy Eddy, qui se mesurait au géant Madman Fulton d’Impact Wrestling, est toujours dans une forme resplendissante, après plus de 22 ans de carrière. Le pugiliste au personnage d’exhibitionniste, qui prétend être originaire de «Very Long Beach, Californie», a fait bondir les spectateurs de leurs sièges à plusieurs reprises, notamment en encaissant une violente chute sur une poubelle en aluminium.

Le prochain événement de la Main Event Wrestling aura lieu le vendredi 10 décembre au MTelus, rue Sainte-Catherine, à Montréal.

242892774_1307229986378788_3373519185523096069_n

Résultats en vrac:

Stone Rockwell Adventurer a raison de Cecil Nyx par tombé.

***

Brad Alekxis (accompagné par Mike Paterson) défait El Reverso par tombé après une intervention illégale de Paterson.

***

L’annonceur Graham Cuthbertson déclare que Rich Swann s’est vu refuser l’entrée au Canada en raison d’un détail technique à la frontière canado-américaine. Il devra donc être remplacé dans le combat principal contre Trey Miguel.

***

Jacques Rougeau, qui assiste au gala, est présenté à la foule.

***

Le «Main Event Monster» Madman Fulton bat Sexxxy Eddy par tombé après lui avoir asséné un DDT tornade. Pauly Platinum vient à la rescousse d’Eddy après le combat, mais il goûte lui aussi à la médecine de Fulton. Puis, Eddy remercie Pauly pour son aide, et les deux hommes s’enlacent.

***

Débat présidentiel pour l’avenir de la MEW: Santino remporte le débat contre Mike Paterson par acclamation de la foule. Il est élu président de la Main Event Wrestling. 

243155082_987303558512165_3286116433123363473_n

***

Giancarlo et El Contador (accompagnés par El Chato) ont raison d’Aiden Prince dans un combat handicap 2 contre 1. Comme Aiden Prince a reçu de la poudre au visage, un geste illégal, le nouveau président Santino intervient et annonce qu’un combat revanche entre Aiden Prince et El Chato aura lieu au prochain gala, le 10 décembre. Cette fois, Giancarlo et El Contador ne pourront pas intervenir dans le duel.

242783027_722264761972278_5891727445679010690_n

***

Trey Miguel, qui devait affronter Rich Swann, fait son entrée dans le ring. On ignore toujours qui sera son adversaire, puis la chanson thème de Black Dynamite retentit, et Jeremy Prophet se manifeste, accompagné par Mike Paterson et Brad Alekxis.

Jeremy Prophet défait Trey Miguel par tombé après une autre intervention illégale de Mike Paterson.

242834372_609828620011804_1655393120704181296_n

Crédits photos: Sébastien Jetté photographe et Main Event Wrestling

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Vince McMahon a-t-il (complètement) perdu la tête?
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Stu Grayson et Evil Uno diront-ils adieu à la lutte québécoise?