Suivez-nous sur Facebook
01/08/2020 | Manchettes, Québec

LuFisto annonce son autobiographie

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Eddie Kingston officiellement avec la AEW / Présence à court terme de Ryder
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Lance Archer en discussion avec la AEW

lufisto

L’histoire d’une des plus importantes figures de la lutte féminine depuis plus de vingt ans sera enfin racontée. LuFisto publiera son autobiographie.

Le livre sera écrit par Geneviève «LuFisto» Goulet et l’auteur/producteur de Slam Wrestling, Greg Oliver. Il devrait s’intituler : «LuFisto : The Wounded Owl : Passion, Perseverance and Pain in Professional Wrestling», et sera publié par ECW Press au printemps 2022.

L’idée du livre a été lancée pour la toute première fois lors de l’événement Bookmarks Covid-Con alors que Michael Holmes, rédacteur en chef de ECW Press et invité à la session virtuelle, s’est vu demander sur quel lutteur professionnel il aimerait publier un prochain livre. Sa réponse fut immédiate : LuFisto!

Holmes a mentionné dans un courriel qu’il était ravi que LuFisto et Oliver se soient réunis pour écrire son histoire. Il considère Oliver comme étant l’un des journalistes et historiens les plus respectés et les plus respectueux du monde de la lutte professionnelle.

Holmes continue en disant que LuFisto est une athlète précurseure avec une voix unique, que son histoire est aussi complexe que fascinante et qu’elle est d’une authenticité sans vergogne. Il conclut en disant qu’il avait répondu à la question avec son cœur, car il considère que les lecteurs ont besoin de plus d’histoires sur les lutteurs professionnels canadiens marquants, ainsi que sur des femmes qui font partie des meilleures lutteuses de tous les temps. LuFisto correspond parfaitement à cette description.

“I’m thrilled that LuFisto and Greg Oliver have come together to write her story, and I can’t imagine a better, more authentic way to get it right. Greg is one of the most respected and respectful journalists and historians in the professional wrestling landscape. LuFisto is a groundbreaking, trailblazing Canadian athlete — one with a unique voice, an intricate and compelling history, and fearless honesty. At Covid-Con I answered that question with my heart: readers need more stories from the most important Canadian pro wrestlers, and from the women who are among the best pro wrestlers of all time. LuFisto fits that description perfectly.”

Oliver a contacté LuFisto, lorsque son nom a été évoqué par Holmes, en mentionnant qu’il serait disposé à discuter avec elle de ce projet d’écriture, et en lui expliquant certaines bases de l’édition ainsi que son fonctionnement. Il l’a mise en contact avec Holmes pour qu’elle prenne la bonne décision entre plusieurs auteurs considérés pour ce projet.

“I knew Gen, and immediately dropped her an email that she had been name-dropped, and said I’d be open to discussing writing her book. But, perhaps more importantly, I later explained some of the basics of publishing and how it works, and put her in touch with Michael Holmes; it all helped her to make a decision between several writing suitors.”

LuFisto a admis qu’elle n’avait jamais vraiment pensé à raconter l’histoire de sa vie dans un livre. Cependant, elle a avoué que le fait de parler avec Holmes l’a beaucoup aidée à mettre les choses en perspective et à avoir une meilleure vue d’ensemble pour parler de son parcours dans la lutte qui est si unique.

LuFisto a ajouté que le fait de travailler avec Oliver avait du sens à de nombreux égards, puisqu’il la connait très bien ainsi que sa carrière. De plus, il a une très bonne connaissance du fonctionnement de la Ontario Athletic Commission (OAC), qui constitue un chapitre important de sa carrière.

“I can’t say that I ever thought I’d be writing my life story. Talking to Michael at ECW really helped put things in perspective, and allowed me to see the bigger picture. My path in wrestling is so unique. Maybe it helped that Michael and I talked about heavy metal music too!”

“Working with Greg made sense on many fronts. I knew him, he knew my career, and he was Canadian. Plus, he has a good knowledge of how the Ontario Athletic Commission (OAC) worked back in the day, which is a major part of my story.”

Enfin, les lecteurs seront conviés à parcourir la carrière de LuFisto et seront sûrement très surpris par certaines révélations : qu’il soit question de ses changements de nom, de son parcours dans plusieurs pays (dont le Japon et le Mexique), ou encore de sa bataille avec l’OAC durant trois ans pour obtenir le droit qu’une femme puisse lutter contre des hommes, une bataille qui s’est faite par le biais de la Commission ontarienne des droits de la personne et qui a contribué à mettre fin à cette réglementation dans la province de l’Ontario le 10 mai 2006.

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Eddie Kingston officiellement avec la AEW / Présence à court terme de Ryder
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Lance Archer en discussion avec la AEW