Suivez-nous sur Facebook
15/04/2016 | Manchettes

Le Gérant d’Estrade – Le pied au plancher

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Retour sur le futur - NXT TakeOver Dallas est enfin arrivé
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Décès de Joanie "Chyna" Laurer

Bonjour tout le monde, Alexandre avec vous pour les deux prochaines semaines à la barre du Gérant d’estrade !

Il y a de ces semaines à la WWE où tout semble rouler comme une machine bien huilée. Et bien cette semaine était une de celles-là. Il va sans dire que je pourrais décortiquer avec des pincettes le produit pour en déloger certains travers, mais le fait est que cet épisode de RAW a fait passer ses 3 heures très rapidement, les histoires étaient bien ficelées, les combats étaient excellents et au chrono, occupaient une plus grande partie des dites 3 heures. Je vais donc me permettre de sortir du barème habituel et tout traiter de façon positive. Allons y donc de façon chronologique en commençant par RAW.

WWE RAW logo

 

Très bon segment d’ouverture qui laissait présager une soirée où Shane serait vraiment en contrôle. J’étais peu convaincu de la manière dont le tout avait été amené la semaine dernière et je n’avais pas senti que Shane avait vraiment prit les reines de RAW. Cette semaine, ils nous ont fait sentir un véritable vent de changement appuyé par une carte remplie de combats excellents et de l’annonce d’un tournoi par équipe. Belle interaction par la suite avec Kevin Owens. C’est encore plus intéressant quand on sait qu’il est un des chouchou de l’Authority. Le tout a découlé avec le combat entre Owens et Cesaro.

Combat d’aspirant numéro 1 pour le titre Intercontinental de Miz. Cesaro est en feu depuis son retour. Je trouve sa nouvelle entré divertissante bien que je me questionne sur la longévité de celle-ci. Évidemment le combat fut fantastique et c’est Cesaro qui l’emporte ultimement. Je sais que Kevin est destiné à une rivalité avec Sami Zayn, mais une partie de moi aurait souhaité voir une altercation en français entre lui et Maryse. Je me console en me disant qu’il ne sera jamais trop tard pour le faire un jour, et que Cesaro parle aussi français donc il y a quelque chose à faire là aussi. On a eu droit à un autre segment intéressant avec cette bande plus tard dans la soirée.

La chose qui me faisait le plus peur dans cette soirée, c’est qu’elle soie polluée par l’invité de la soirée, Dr. Phil. Bien que cela ne fasse pas partie des moments forts de ce RAW, sa participation fut très dosée et je dois l’avouer, quand même coquasse. Mais qu’on en fasse pas une habitude !

On débute le tournoi avec une présentation de New Day. Ils sont le sucre sur le sundaie qu’est RAW. C’est souvent ce sucre qui empêche de garder un gout amer. Le premier combat de la soirée s’est déroulé bizarrement avec une blessure de Kalisto. Une blessure qui serait, selon les nouvelles, fausse. Cela m’a par contre fait apprécier encore plus le talent de heel des Dudley Boys qui sont bien plus à leur place dans ce rôle. Le dessin qui semble se faire c’est qu’on se dirige vers un combat en finale entre les Dudleys et Enzo et Cass. Ces dernier sont venus servir une correction verbale a Bubba et Devon après le combat. Un de mes moments favoris de la soirée.

Peu importe combien de fois ces deux là se feront face, je serai toujours très attentif. La chimie opère et le “legacy” qui découle des deux familles qui clashent est là pour toujours rehausser le niveau de qualité de leurs affrontements. Très content qu’on donne enfin une rivalité d’importance à Natalya. Parions qu’on verra Bret dans les prochaines semaines.

Même si je ne comprends pas réellement les motivations derrière cette rivalité entre les Wyatts et la League of Nations, j’apprécie néanmoins de voir qu’on tente des choses avec Bray et ses comparses. On combine ici Roman Reigns et Bray Wyatt en tant qu’alliés de fortune et instantanément le segment de Roman devient intéressant. Sinon c’était d’un ennui mortel.

Match correct avec une immense surprise à la fin en la présence inattendue du Bullet Club, Luke Gallows et Karl Anderson. J’ai été réellement prit de cours par la manière dont c’est arrivé et j’ai hâte de voir la suite pour ces deux là.

Sans contredit le combat de la soirée. Juste de savoir que ce combat s’en venait, j’étais fébrile comme jamais. Je n’ai pas été déçu. Tout le monde à pu bien paraitre et tout était fluide. Deux pros performant leur art au peak de leur carrières. Content de voir ces deux là dans cette position et de savoir qu’ils sont tenus en aussi haute estime par les dirigeants.

Deux nouvelles équipes à rajouter dans le mix des nombreuses équipes présentement actives. Un retour pour Primo et Epico sans leur masques de matadors ridicules et l’éternelle genèse de Golden Truth qui est sans équivoque l’équipe la plus bipolaire de la WWE.

Un segment intéressant entre Jericho et Ambrose qui amorce une belle rivalité entre les deux. J’espère qu’ils vont utiliser leurs deux précédents accrochages à Night of Champions et Royal Rumble pour mettre de l’huile sur le feu qui va se développer entre ces deux là.

Une autre belle performance pour un Appolo Crews que je m’explique mal la présence à RAW. J’ai de la difficulté à le voir se faire donner une rivalité alors qu’il n’en a eu aucune majeure à la NXT. Nous verrons bien ce qu’ils ont comme plans pour lui. On pourrait être agréablement surpris.

Main Event somme toute divertissant dans la mesure ou Bray fesait ce qu’il voulait avec la foule. Cétait quand même bizarre de voir la foule derrière Alberto Del Rio ou Sheamus quand Roman était dans le ring. Gros pouce en l’air pour Rusev qui à été très drôle pendant le combat.

WWE NXT logo

 

 

 

Je ne discuterai pas en détail de l’épisode de cette semaine dans cet article car je l’ai déjà fait dans ma chronique d’hier. Je vais donc vous y référer mais je vous met quand même quelques extraits de la soirée.

WWE Smackdown logo

 

 

 

Content de voir que Zack Ryder n’est pas totalement oublié et qu’il est encore possiblement dans la course pour le titre Intercontinental. Content aussi de revoir Corbin qui n’a malheureusement pas été en mesure d’être vu à RAW ce lundi. Suis-je le seul qui voit beaucoup de potentiel dans une association entre The Miz et Corbin ? Une relation de bodyguard/vedette pourait être très intéressante.

Bien que j’adore revoir Emma dans le ring dans son nouveau rôle, je ne peux qu’être déçu de voir le manque de direction pour Paige. Néamoins, bon combat qui met en valeur Emma qui s’enligne pour un combat avec Becky Lynch pour Payback.

Drôle de combat, l’équipe la plus sur une monté contre l’équipe qui, bien qu’elle s’appelle The Ascention, est le plus sur le déclin. C’était plus une formalité qu’autre chose mais comme premier combat pour Enzo & Cass, c’était quand même un bon moment.

AJ Styles nous aura donné tout une frousse dans ce match avec la chute sur la nuque qu’il a subit au main de Del Rio. Heureusement, il n’a subit aucune blessure et à poursuivit le combat pour remporter la victoire. Je suis perplexe qu’on ait pas plus d’interaction entre Styles et Reigns en direction de leur match à Payback. J’imagine que lundi on verra un peu plus de ces deux là question de mousser l’enjeu.

Je ne pensais pas dire ça mais j’ai trouvé l’idée de Goldango très bonne. J’imagine que c’était une histoire d’un soir mais on ne sait jamais, s’il décident de rendre ce duo dysfonctionnel une affaire de trio, je suis on board. Autre victoire prévisible pour les Vaudevillains qui poursuivent leur périple à Smackdown. Bien hâte de voir dans quelle direction cette équipe ira en sortant de ce tournoi.

Très bon match qui cimente ces deux rivalités et qui, de la manière dont il s’est terminé, laisse fortement présager un match en équipe avec ces 4 combattants. Si ils font ça à RAW cette semaine, on peut s’attendre à un excellent match.

C’est tout pour cette semaine, je vous retrouve encore la semaine prochaine en remplacement de Bertrand… si Dieu le veux !

 

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Retour sur le futur - NXT TakeOver Dallas est enfin arrivé
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Décès de Joanie "Chyna" Laurer