Suivez-nous sur Facebook
29/01/2018 | Manchettes

La prochaine étape ?

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Une invitée de taille
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Nouveaux plans en perspective ?

Asuka

La WWE continue de surprendre année après année. La compagnie a de nouveau inscrit son nom dans le livre historique de la lutte avec la présentation du premier Royal Rumble féminin. Une expérience concluante qui saura ouvrir davantage de portes pour toutes ces femmes.

Le coeur était à la fête hier soir au Wells Fargo Center, et la WWE continue de bien faire les choses. Non seulement c’était le premier Rumble féminin, mais le combat a été réservé pour clore la soirée en main-event. Deux énormes pas dans la bonne direction. Asuka a remporté ce premier rendez-vous féminin du mois de janvier, avant d’être interrompue par la seule et unique Ronda Rousey.

La performance de la soirée revient cependant à Sasha Banks. The Boss a été la toute première participante à faire son entrée dans le ring, étant confrontée à Becky Lynch. Banks a été fantastique durant tout près de 55 minutes, un exploit de taille. Elle a également affiché quelques petites tendances heel en éliminant notamment sa meilleure amie, Bayley. Souvenons-nous de leur rivalité intense alors qu’elles étaient toutes les deux à NXT. Et que dire de ce regard avec Trish Stratus ! L’expérience vs la jeunesse !

Sasha Banks et Trish Stratus

Sasha Banks et Trish Stratus

Comme chaque bataille royale, elle amène avec elle son lot de surprises. Pour combler certaines places vacantes, la WWE a misé le grand jeu. Plusieurs anciennes grandes vedettes étaient présentes, notamment Lita, Trish Stratus, Beth Phoenix, Jacqueline et Molly Holly. Toutes ces femmes, qui par leur travail, ont ouvert les portes de l’industrie et qui nous permet aujourd’hui d’avoir cette révolution féminine.

À la suite de ces événements historiques, quelle sera la suite pour les divisions féminines de la WWE ? Soyons honnêtes, au cours des derniers temps, la frénésie du Royal Rumble avait complètement absorbé la compagnie, délaissant le contenu en direct. Plus souvent qu’autrement, les lutteuses étaient laissées à elles-mêmes, sans grande ligne directrice. Le Rumble étant maintenant derrière nous, la WWE se doit d’instaurer des histoires intéressantes, afin qu’on puisse se rattacher à ces femmes dévouées. Le contenu de Monday Night Raw et SmackDown Live doit arrêter de tourner autour d’Absolution et The Riott Squad pour laisser une plus grande ouverture à chaque lutteuse.

À chaque mois, la WWE mise sur des événements à la carte, certains à thématique spéciale. Depuis quelques années, les lutteuses de la WWE sont de plus en plus impliquées, particulièrement dans les combats spéciaux ; le traditionnel combat par élimination de Survivor Series, un premier Hell in a Cell match, le premier Money in the Bank. Il manque cependant une corde à la WWE.

Elimination Chamber est la tête d’affiche de la WWE au mois de mars. Généralement, cet événement représente le dernier sprint avant WrestleMania. Les rivalités s’intensifient et la table est mise pour la plus grande scène de l’année.

Les combats Elimination Chamber sont uniques en leur genre. Chaque année, quelqu’un réussit une surprise d’envergure. Rappelez-vous Bray Wyatt l’année dernière, qui avait remporté le titre de la WWE. Deux ans auparavant, la WWE avait organisé le premier Tag Team Elimination Match. Si la compagnie permet aux équipes de participer, pourquoi pas les femmes également ?

Sasha Banks et Charlotte Flair ont tenu le fort de l’imposante cage de Hell in a Cell. Un environnement propice à la violence. Sans parler de Money in the Bank. Après le Royal Rumble, le temps est venu pour les femmes d’entrer dans cette immense structure qu’est Elimination Chamber.

Des progrès immenses ont été accomplis dans les dernières années pour amener les femmes au même niveau que les hommes. Une différence est encore marquée, mais la WWE est sur la bonne direction. L’ultime étape serait d’avoir un combat de championnat féminin dans le main-event de WrestleMania, un rêve pour toutes les femmes de la WWE.

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Une invitée de taille
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Nouveaux plans en perspective ?