Suivez-nous sur Facebook
30/08/2021 | Manchettes

Jacques Rougeau veut lancer Lutte Académie

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Les adversaires de Roman Reigns après Money in the Bank
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Cédric Rougeau réprimandé par l'Autorité des marchés financiers

jacques-rougeau

Lors de l’événement de lutte organisé par les animateurs du podcast « La Prise de l’Ours » à Saguenay dimanche soir, le lutteur et promoteur Jacques Rougeau a dévoilé ses plans futurs concernant son implication dans la lutte professionnelle.

« Mes trois fils ont lâché la lutte il y a trois ans en équipe. Depuis, j’ai cherché une façon de continuer à être actif. J’ai fait des podcasts avec des artistes du Québec. J’en faisais un avec Marie-Hélène Thibert et on parlait de Star Académie. Je pense que c’est là que l’idée m’est venue. Si je pouvais recruter des lutteurs des organisations de partout dans la province, aller chercher les meilleurs talents et partir avec 40 talents jusqu’à ce qu’il y ait le meilleur talent homme, le meilleur talent femme et le combat en équipe le plus spectaculaire », a-t-il expliqué en entrevue avec Johanne Saint-Pierre du journal Le Quotidien.

« Dans le show de ce soir, j’en ai trois que je pourrais déjà amener et inviter s’ils le désirent. Mais il n’y aurait pas de coups de chaises ni de table et autres (à Lutte Académie). Il y aura de belles acrobaties et de beaux athlètes. Ce seront les gens qui vont voter et non nous, les promoteurs et les lutteurs. Ce sont les gens qui vont regarder sur la plateforme Ifeelvirtual. Il est possible de s’inscrire déjà sur la plateforme où ils pourront suivre les développements de Lutte Académie », a ajouté Rougeau dans la même entrevue.

Mme Saint-Pierre mentionne également que Rougeau se donne jusqu’à Noël pour compléter son recrutement, après quoi les pratiques commenceront et au printemps, le début des éliminations.

Lutte Académie, une bonne idée

L’idée de Lutte Académie en est une qui date depuis plusieurs années.

« Il y a plusieurs années, j’avais eu une rencontre avec un réalisateur et un producteur à propos de cette idée, mentionne l’animateur de lutte à TVA Sports et historien Pat Laprade. J’avais proposé l’idée, car je croyais et je crois encore qu’il s’agit d’une belle façon de faire parler de lutte à la télévision, là où la lutte professionnelle a besoin du plus de visibilité possible. Malheureusement, le projet ne s’est jamais concrétisé. »

Selon Laprade, fait de la bonne façon, le projet pourrait rassembler divers aspects de ce divertissement sportif.

« Un peu comme à Star Académie, je voyais un acteur venir donner quelques leçons, un humoriste pour montrer comment “puncher” dans une entrevue ou un entraîneur pour le côté physique de la chose », ajoute Laprade.

Il n’est pas encore précisé si un réseau de télévision est partenaire de cette nouvelle aventure, de quelle manière il sera financé ou si des commanditaires ont été approchés.

Dans tous les cas, c’est un projet que Lutte.Québec suivra avec intérêt.

Pour l’article intégral, qui parle aussi du succès de l’événement qui a attiré 285 personnes, le lien est ici

Plus tard au courant de la journée, Fred Gagné nous livrera son compte rendu de la soirée.

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Les adversaires de Roman Reigns après Money in the Bank
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Cédric Rougeau réprimandé par l'Autorité des marchés financiers