Suivez-nous sur Facebook
17/08/2018 | Manchettes

Dave Meltzer s’excuse davantage lors de son émission de radio

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Le documentaire sur André The Giant en français ce soir
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Bryan contre Owens à WrestleMania 35?

dave-meltzer

Le journaliste Dave Meltzer a fait une bourde dans la dernière semaine alors qu’il a émis des commentaires sur le corps de la lutteuse Peyton Royce lors de son émission Wrestling Observer Radio avec Bryan Alvarez.

La Twittosphère s’est enflammée lorsque Peyton Royce a commenté sur le sujet.

Lors de son émission de cette nuit (les deux sont sur la côte ouest), Meltzer est revenu sur le sujet :

« Je suis vraiment désolé. Peu importe ce que j’ai voulu dire, ça n’a pas d’importance parce que la façon que je l’ai dit n’était pas la bonne. J’ai eu tort. »

« Aussitôt que j’ai lu le Tweet de Peyton Royce, je me suis senti tellement mal. J’étais désolé d’avoir dit cette ligne. J’étais vraiment choqué après moi-même. Je me suis senti mal toute la journée. »

Répondant à ceux qui l’ont traité d’être presque misogyne, Meltzer a rappelé qu’il avait toujours été un défenseur de la lutte féminine, qu’il aime ce que la division féminine de la WWE est devenue et qu’il a toujours essayé de décrire et d’analyser un match de lutte féminine avec les mêmes standards que pour les hommes. Il juge les matchs de filles comme ceux des gars parce qu’il croit que c’est ce qu’elles veulent, être traitées de la même manière. Il a aussi mentionné qu’il avait critiqué publiquement la WWE pour la situation des femmes en Arabie Saoudite. Mais qu’en bout de ligne, il n’aurait pas dû dire ce qu’il a dit.

Il a aussi ajouté que les attentes pour les lutteurs dans une arène sont plus grandes que pour les femmes, mais que le gap se resserre. Cependant pour le look, la différence était encore très marquée. Il aurait bien entendu préféré que cela n’arrive pas, et il dit mériter les commentaires qu’il reçoit, mais si le fait que Peyton Royce lui ait répondu amène les choses à changer, ça aura au moins donné ça.

Les deux animateurs ont souligné que si jamais ils disent quelques chose de stupide à l’avenir, et qu’avec la quantité d’heures d’émissions dans ce format qu’ils ont, ça pourrait encore arriver, de ne pas hésiter à le mentionner sur Twitter. Alvarez a voulu cependant préciserque contrairement à ce que certains ont écrit en ligne, qu’à aucun moment ils ont dit que Peyton Royce était grosse et laide.

En terminant, ils ont aussi fait référence à un segment à SmackDown Live, sans émettre d’opinion ou de commentaires. Le segment en question était celui où Carmella se fait traiter de diva par Charlotte Flair et Becky Lynch et qu’en réponse à cela, Carmella a dit qu’elle en était une et que comparativement à Flair et Lynch, elle était plus belle et qu’elle avait un plus beau corps. Évidemment, les choses sont souvent perçues différemment lorsqu’elles sont dites à l’intérieur d’une émission de lutte, là où plusieurs permissions se donnent au nom du personnage.

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Le documentaire sur André The Giant en français ce soir
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Bryan contre Owens à WrestleMania 35?