Suivez-nous sur Facebook
11/04/2022 | Chroniques, Manchettes

25e ANNIVERSAIRE HOGAN Vs ROUGEAU

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
20e ANNIVERSAIRE DE BROCK À MONTRÉAL
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
TNA IMPACT, TOUJOURS VIVANTE

000 Hulk et Jacques

Bonjour la Compagnie! Après des semaines de marination et de sérieuses préparations, Jonathan de Montréal-Nord est fin prêt à vous faire voyager dans le temps pour vous faire revivre les incroyables événements s’étant déroulés au Centre Molson à Montréal le 11 Avril 1997!

Journal de Montréal, 10 avril 1997.

Journal de Montréal, 10 avril 1997.

Grâce aux nombreuses photographies obtenues par notre ami JF Leduc, le meilleur cracheur de feu de l’histoire de la lutte au Québec et fondateur de Live Wrestling Auctions, cette chronique nostalgique sera beaucoup plus qu’un ramassis de vieux souvenirs flous! Toutes les photos provenant de la conférence de presse et du gala au Centre Molson sont de FireStorm, je lui dois une fière chandelle!

Merci FireStorm!  J’espère que tu as apprécié mon jeu de mots avec la chandelle!

Merci FireStorm! J’espère que tu as apprécié mon jeu de mots avec la chandelle!

C’était la première fois que la World Championship Wrestling s’amenait au Québec. Dire que les amateurs de la Belle Province étaient excités serait un euphémisme! Pour ceux qui s’en souviennent, c’était en plein l’époque où la WCW bottait littéralement le cul de la WWF à toutes les semaines lors de la guerre des cotes d’écoute du lundi soir. Et c’était surtout le grand retour de Jacques Rougeau à Montréal!

Jean-Jacques, Jacques et Cédrick Rougeau.

Jean-Jacques, Jacques et Cédrick Rougeau.

La première fois que je suis allé voir de la lutte en direct, c’était au Forum de Montréal en octobre 1994. La finale mettait en vedette Jacques Rougeau contre son ancien partenaire par équipe, Pierre-Carl Ouellet. Les Québecers avaient perdus les ceintures par équipe quelques mois plus tôt face aux Rétricisseurs de Têtes des Îles Samoa, Fatu et Samu. Peu de temps après cette douloureuse défaite, le jeune PCO se retourna contre le héros national en l’attaquant traîtreusement dans le dos! Tout le Québec était derrière Jacques pour ce qui devait être son dernier combat en carrière, signifiant du même coup la fin de la Dynastie de la famille Rougeau!

En 1997, Pierre-Carl et Jacques se sont heureusement réconciliés et s’appellent désormais les Amazing French Canadians, un duo de lutteurs québécois qui adorent chanter l’Ô Canada avant de botter des culs.

En 1997, Pierre-Carl et Jacques se sont heureusement réconciliés et s’appellent désormais les Amazing French Canadians, un duo de lutteurs québécois qui adorent chanter l’Ô Canada avant de botter des culs.

Deux ans et demi plus tard, le futur fondateur de Lutte Académie n’était pas seulement de retour dans le ring, il allait affronter la plus grande vedette de l’histoire de la lutte, le champion du monde des poids lourds, Hollywood Hulk Hogan!

Hulk Hogan était définitivement le lutteur le plus détesté de la planète en 1997.

Hulk Hogan était définitivement le lutteur le plus détesté de la planète en 1997.

Hulk Hogan était si important qu’il fût reçu sur l’émission de fin de soirée la plus chaude de la télé Québécoise, l’excellent Talk Show Chabada animé par le prodigieux Grégory Charles.

Je n’ai pas trouvé l’entrevue de Chabada, mais voici une superbe entrevue où Hulk fait la cour à Véronique Cloutier et on où on voit la Légende Vivante JF Kelly acclamé l’Équipe Gagnante (Winning Team).

Je me souviens qu’ils sont allés au restaurant et que Monsieur Hogan faisait référence à Monsieur Rougeau en tant que JACQUES RAGOÛT!

Il a dit et je cite :  « Je ne ferai qu’une bouchée de votre fameux Jacques Ragoût! »  Ok, pas sûr qu’il a dit ça, mais c’est ce qu’il voulait dire j’en suis certain.

Il a dit et je cite : « Je ne ferai qu’une bouchée de votre fameux Jacques Ragoût! » Ok, pas sûr qu’il a dit ça, mais c’est ce qu’il voulait dire j’en suis certain.

Jacques Ragoût raconte que, durant une promo télé à Orlando pour promouvoir (c’est donc à ça que ça sert une promo!) son gala, Hulk lui a offert une solide claque sur la gueule! Ça fait mal, mais c’est excellent pour le spectacle.

Jacques voulant pimenter encore davantage la situation, surpris Hulk à l’aéroport avec une solide baffe en sortant à l’improviste de la limousine qui venait chercher Hollywood Hogan. Hulk perdit une dent pendant l’altercation; Jacques allait en payer le prix!

Lors de la conférence de presse, événement rarissime en ce qui concerne la lutte au Québec, PCO décida lui aussi de pimenter en attaquant le Géant en l’attaquant avec une chaise!

L’image de Pierre-Carl frappant le Géant avec une chaise allait devenir la une de la Gazette le lendemain, ce qui déplu à Jacques selon PCO.  Le focus aurait dû rester sur Hogan et Rougeau, les véritables vedettes de l’événement.  Il n’a pas tort.

L’image de Pierre-Carl frappant le Géant avec une chaise allait devenir la une de la Gazette le lendemain, ce qui déplu à Jacques selon PCO. Le focus aurait dû rester sur Hogan et Rougeau, les véritables vedettes de l’événement. Il n’a pas tort.

Comme dirait mon pote Honoré de Balzac rendu à la 100e page d’un roman, la table est mise, dévorons ce gala avant qu’il ne refroidisse!

Photo Billet  28$ pour un billet 6e rangée dans les rouges, qui dit mieux?  Ça m’enrage tellement de voir les prix sur mes vieux billets!

Photo Billet 28$ pour un billet 6e rangée dans les rouges, qui dit mieux? Ça m’enrage tellement de voir les prix sur mes vieux billets!

Le premier combat de la soirée met en vedette…

Nelson « Le Trappeur » Veilleux

Nelson « Le Trappeur » Veilleux

Contre…

Sunny War Cloud

Sunny War Cloud

Ça chahutait dans le Centre Molson. « Boooouuuhh! Qui sont ces inconnus! On ne les a jamais vus à la WCW! »

Moi, fin connaisseur, je jubilais! Qui sont-ils? Moi je les connais! J’ai déjà vu Nelson « Le Trappeur » Veilleux à Rouyn-Noranda un 22 Juillet affronter les amateurs de rouli-roulant Sans Limite! J’ai même raconté ce soir là à mon camarade Daniel « Daniel » Potvin que j’avais déjà vu Sunny War Cloud, ce même soir du 22 Juillet 1995 à l’Aréna Dave Keon de Rouyn-Noranda, triomphé d’un certain Loup-Garou.

Loup-Garou!  Pareil comme Hercules, sauf qu’il hurlait après la lune.

Loup-Garou! Pareil comme Hercules, sauf qu’il hurlait après la lune.

Selon nos sources, Nelson a trappé Ensoleillé (Sonné) « Le Tueur de Loup-Garou » Guerre Nuage ce soir-là et s’est sauvé avec la victoire!

7 Pointes de tarte Rougeaude sur 7

On a ensuite poursuivi avec un combat par équipe mettant en vedette les Prisonniers…

Le Mastodonte Serge Rolland!

Le Mastodonte Serge Rolland!

Et

Martin "Le Prisonnier" Rolland!

Martin “Le Prisonnier” Rolland!

Contre

Jacques Comptois (en bas), alias Paranoïde Jake Matthews!  C’est à l’époque où Jacques Mathieu préférait les rouli-roulants aux pelles et aux sucettes!

Jacques Comptois (en bas), alias Paranoïde Jake Matthews! C’est à l’époque où Jacques Mathieu préférait les rouli-roulants aux pelles et aux sucettes!

Et

« Le Magnifique » Richard Charland!

« Le Magnifique » Richard Charland!

Encore une fois, j’étais fort heureux de revoir les lutteurs que j’avais vus à Rouyn-Noranda deux ans plus tôt. Cette fois-là, l’équipe de Sans Limite composé de Jacques et Éric Shelley (grosse vedette quand j’ai commencé à fréquenter la FLQ en 2000) avaient triomphé de Nelson et d’un certain « Beau Bonhomme » Mike Anthony. Le plus gros des Prisonniers, Serge, avait pour sa part subit la défaite face à la recrue de l’heure, Carl « Motherfuckin’ XL » Leduc. Dans une bagarre digne d’une émeute en prison, les Prisonniers sont venus à bout de Charland et Comptois. Si seulement 100 Limite Jacques Comptois avait pu amener son skateboard!

7 Pointes de tarte Rougeaude sur 7

Poursuivons avec une tradition typiquement québécoise, un combat de nains!

Le Québec est le pays d’origine des plus grandes légendes de la lutte naine dont Sky Low Low et Little Beaver!

Le Québec est le pays d’origine des plus grandes légendes de la lutte naine dont Sky Low Low et Little Beaver!

Le combat met en vedette…

Tiger Jackson, alias Dink le Clown miniature!

Tiger Jackson, alias Dink le Clown miniature!

Contre Little Broten. Je ne connaissais pas Lil’ Broten à l’époque, mais j’allais le revoir 2 ans plus tard à la St-Valentin dans une histoire avec Précieuse Lucie, alias Lufisto! Seule sortie que j’ai faite avec mon ex de l’époque. Un vrai Cupidon direz-vous! Croyez-le ou non, mais le nain que vous avez vu des centaines de fois à la télévision, Tiger Jackson, est sorti vainqueur dans son affrontement face au Petit Broten.

7 Pointes de tarte Rougeaude sur 7

Après avoir eu du plaisir en regardant les petites personnes en action, il était maintenant temps de passer aux choses sérieuses avec les étoiles de la WCW. Ça débute avec l’ancienne vedette de la WWF, Jeff Jarrett, que j’ai déjà vu perdre le titre intercontinental dans un mémorable combat d’échelle en 1995, contre Chris Jéricho, un jeune lutteur prometteur dont vous avez peut-être déjà entendu parler.

C’est le combat des resplendissantes chevelures blondes!  Qui a les cheveux les plus soyeux?

C’est le combat des resplendissantes chevelures blondes! Qui a les cheveux les plus soyeux?

Contre toute attente, sauf pour ceux qui suivaient un peu la lutte il y a 25 ans, victoire de Doobl’ Jé sur le Championne!

7 Pointes de tarte Rougeaude sur 7

Le feu étant pris à la bâtisse, n’attendons plus et poursuivons avec un 2e duel par équipe mettant en vedette la Chaleur de Harlem en personne…

Harlem Heat!!!  Ouch!!!  C'est chaud!  C'est chaud!  C'est chaud!  Mais...

Harlem Heat!!! Ouch!!! C’est chaud! C’est chaud! C’est chaud! Mais…

Contre…

Photo:

Prince Tonga, alias King Tonga, alias Haku, alias King Haku, alias MENG!!!

Prince Tonga, alias King Tonga, alias Haku, alias King Haku, alias MENG!!!

Et…

Le Barbare!

Le Barbare!

Je me souviens que la foule était très excitée pour ce combat. Le grand retour du Roi Tonga à Montréal, et l’équipe qui aurait très bien pu s’appeler Montréal-Nord Heat. Moi j’adorais tout ce que je voyais, surtout mettre mes bras en l’air pendant la chanson des Harlem Heat. « Lève le plafond bonhomme! »

Stevie Ray, les gros bras d’Harlem Heat, terrasse le Barbare alias Sione des Rétrécisseurs de Têtes d’une grosse corde à linge directement du ghetto!

Stevie Ray, les gros bras d’Harlem Heat, terrasse le Barbare alias Sione des Rétrécisseurs de Têtes d’une grosse corde à linge directement du ghetto!

Toujours selon nos sources (des inconnus de l’espace web), nous avons assisté à une victoire de la Charleur Harlemiènne sur les Visages de la Peur! Excellent combat par équipe qui mérite…

7 Pointes de tarte Rougeaude sur 7

Wooooo! On a entendu les gens s’époumoner toute la soirée. Wooooo! C’est enfin l’heure. Ric « Wooooo! » Flair, s’amène avec l’épouse de son collègue des 4 Horsemen.

Ric Flair et Debra "Woooo Puppies!!!!" McMichael.

Ric Flair et Debra “Woooo Puppies!!!!” McMichael.

Ils accompagnent…

Son partenaire des 4 Cavaliers, Steve « J’ai déjà remporté le Super Bol » McMichael.

Son partenaire des 4 Cavaliers, Steve « J’ai déjà remporté le Super Bol » McMichael.

Steve, en plus d’être un très mauvais lutteur, a déjà été chargé d’ajouter de la couleur aux commentaires dans les premières émissions de WCW Nitro.

Steve et son acolyte de toujours, petit chien.

Steve et son acolyte de toujours, petit chien.

L’adversaire de Steve reçut une ovation monstre lorsqu’il est arrivé avec son ancien gilet des Alouettes de Montréal. La bataille des Footballeurs s’est terminée lorsque le Garçon de la Nature vient mettre son gros nez dans l’action et fût récompensé pour son dérangement par un court séjour dans l’armoire à torture de Lex Luger.

Ric Flair qui a fait l’erreur de troquer un voyage à Space Mountain pour un bref rendez-vous dans le Torture Rack.

Ric Flair qui a fait l’erreur de troquer un voyage à Space Mountain pour un bref rendez-vous dans le Torture Rack.

On a osé faire perdre le populaire Mongo McMichael! SCANDALE! Victoire du Luger Lexical par disqualification au grand plaisir de la foule.

7 Pointes de tarte sur 7

La demi-finale s’amène que vous soyez prêts ou non! C’est le prestigieux combat de Pirates qui opposera l’ancien champion de la WCW, le Giant, face à votre pirate favori…

Le Pirate de St-Jean-sur-Richelieu est fin prêt à affronter le gigantesque Cyclope de la NWO!

Le Pirate de St-Jean-sur-Richelieu est fin prêt à affronter le gigantesque Cyclope de la NWO!

L’imbattable Géant est très coriace.

PCO est prisonnier d’une solide Prise de l’Ours!

PCO est prisonnier d’une solide Prise de l’Ours!

Pierre-Carl réussit à prendre l’avantage contre le géant qui n’est pas habitué de porter un cache-œil. Fort mécontent de la situation, le Géant pogne les nerfs, enlève son cache-œil pour reprendre le dessus. Il est aussitôt disqualifié! Je me souviens d’avoir été tellement fâché. Mais à quoi pouvait-on s’attendre d’autre? En 1997, il aurait été inconcevable que le Géant subisse la défaite de façon claire et nette; on a voulu plaire aux fans présents avec une victoire malgré tout. Avec du recul, c’était une excellente décision, mais je me souviens de m’être senti floué à l’époque. Surtout en considérant que j’avais déboursé un gros 28$ pour mon billet dans la 6e rangée des rouges…

6 Pointes de tarte Rougeaude sur 7

La déception de la demi-finale allait vite être oubliée lorsque vint le temps d’assister à la grande finale de la soirée. Le chef de la NWO, le vilain numéro 1 au monde, est traité en véritable héros. La même foule qui, 2 ans auparavant, s’époumonait pour la famille Rougeau est en train de s’époumoner à acclamer Hulk. Et que reste-il pour Jacques? Des huées! Alors qu’il aurait besoin de tout l’appui de la foule, c’est le contraire qui arrive! Que se passe-t-il?

L’annonceur de la soirée Monsieur Fun International Marc Blondin et un certain Hulk Hogan.

L’annonceur de la soirée Monsieur Fun International Marc Blondin et un certain Hulk Hogan.

La plupart des fans présents n’étaient pas là lors des précédents passages de la HulkaMania. D’après mes recherches pas si approfondies que ça, ça faisait au moins 5 ans que le grand Hulk n’avait mis les pieds à Montréal. Il s’agissait du héros de notre enfance. Il est difficile de huer un héros si important sans jamais avoir eu la chance de lui faire savoir à quel point on l’aimait. C’est, à mon avis (ancien étudiant en sciences-humaines, bref un spécialiste!) ce qui est arrivé. Peu importe à quel point nous apprécions Jacques Rougeau, il fallait faire savoir à Hulk Hogan à quel point ses figurines en plastique et son dessin animé série B des années 80 nous avaient marqués!

On t’aime Hulk!!!

On t’aime Hulk!!!

Le combat est une correction digne de ce nom. Visiblement pas content de s’être fait briser une dent, Triple H Hollywood Hulk Hogan punit sévèrement tout au long du combat.

25 ans plus tard, vous pouvez constater la haine qui persiste entre les deux protagonistes!

25 ans plus tard, vous pouvez constater la haine qui persiste entre les deux protagonistes!

Après une dure raclée où les spectateurs ont hués Jacques Rougeau à chaque fois qu’il osait reprendre le dessus sur leur héros Américain, le nouvellement détesté Jacques Rougeau surprend Hulk (qui venait de l’assommer avec deux incomparables descentes de la cuisse!) avec un petit paquet fatal! L’arbitre se penche et compte le 1, le 2 et le 3333333!

Victoire surprise de Jacques Rougeau, nouvel ennemi numéro 1 du Centre Molson. La foule l’acclame malgré tout car, c’est ce qu’elle est censée faire. La frénésie espérée n’est pas là, mais toute la foule présente est somme toute consciente qu’elle vient d’assister à un moment historique. Hulk Hogan ne perd jamais, surtout pas sans touche de tricherie! Et on vient de voir NOTRE Jacques Rougeau, la moitié des Incroyables Canadiens Français, river les épaules du Hulkster au sol pour un compte de 3. Tout simplement WOW! Même s’il s’agissait d’un combat où le titre n’était pas en jeu. On s’en contrefout! Jacques F’N Ragoût vient de manger le gâteau au fromage nommé Hulk « F’N Hollywood » Hogan! J’ai 16 ans et je n’en crois pas mes yeux!

7 Pointes de tarte Rougeaudes sur 7

Vous avez remarqué les gros scores pour la soirée? Comment les expliquer? La seule chose dont je me souviens est que j’ai adoré ma soirée. Bravo à Monsieur Rougeau d’avoir osé pareil défi! Merci à Hulk d’avoir été si bon joueur. Merci à PCO d’être encore aussi inspirant de nos jours. Et surtout un énorme merci à FireStorm sans qui cette chronique nostalgique ne serait, je vous le rappelle, qu’un ramassis de souvenirs flous! Ààààà la Revoyuuuuure!

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
20e ANNIVERSAIRE DE BROCK À MONTRÉAL
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
TNA IMPACT, TOUJOURS VIVANTE