Suivez-nous sur Facebook
05/04/2017 | Chroniques

Weekend de WrestleMania 5e partie : L’arrivée de Shinsuke Nakamura

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Weekend de WrestleMania 4e partie: Raw du lendemain, des retours plus que des arrivées
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Weekend de WrestleMania 6e et dernière partie : le retour de Drew, les départs de Shinsuke et Tye

Pat Laprade

Pat Laprade

Il n’a rien dit. Il n’avait pas encore lutté. Et pourtant il a reçu la plus grosse et intense ovation de tout le spectacle. Shinsuke Nakamura a fait ses débuts tant attendus avec la WWE. Accompagné d’un violoniste, qui je souhaite sera là à chaque fois, Nakamura s’est uniquement pointé dans l’arène interrompant l’excellente performance de The Miz et Maryse. Un 180 degrés comparativement à Roman Reigns la veille, alors qu’il a laissé la foule exprimer son amour – contraire à de la haine pour le « Big Dog », dans un moment aussi fort.

Nakamura, 37 ans, a fait ses débuts en 2002 et a longtemps travaillé pour New Japan Pro Wrestling, la deuxième plus grande compagnie de lutte au monde. Il a remporté le prestigieux titre IWGP à trois reprises, est vu comme l’un des lutteurs les plus charismatiques et fait déjà partie du temple de la renommée du Wrestling Observer, le plus crédible en termes de sélection et de représentativité. L’an dernier, il faisait ses débuts à NXT, dans un excellent combat face à Sami Zayn, qui avait été voté le 5e meilleur match de l’année par l’Observer. C’était d’ailleurs lors de ce match que j’entendais pour la première fois le chant de « Fight Forever », qui m’avait donné des frissons sur place.

Durant la pause commerciale qui a suivi l’entrée de Nakamura, Dolph Ziggler est venu défier l’ancien champion de NXT. Après le tournage de 205 Live, ils se sont livrés un combat de huit minutes, que Nakamura a remporté. Ce sera donc intéressant de voir avec qui il va travailler dans son premier programme. Ziggler? AJ Styles? Ou bien quelqu’un à Raw, car avec le Superstar Shake-Up de la semaine prochaine, Nakamura pourrait aussi bien se retrouver à Raw. Mais l’important c’est qu’il est officiellement sur l’alignement principal, même s’il risque de terminer quelques dates avec NXT, un peu comme Owens en 2015.

SmackDown Live, un peu comme Raw
De plus en plus, la foule de SmackDown Live du lendemain du lendemain réagit comme celle de la veille. De plus, contrairement à Dallas ou Montréal, Orlando est une grosse ville de lutte où les fans locaux sont des hardcore fans.

Randy Orton a reçu plusieurs hués de la foule. Bray Wyatt a surtout été applaudi. Même chose pour Erick Rowan, qui faisait un retour, et l’ultime preuve, c’est que The Miz et Maryse ont reçu l’un des plus gros pops de la soirée, encore plus gros lorsque Miz a dit qu’après ce soir on ne verrait plus Cena et Nikki pour un bon bout de temps.

L’une des plus grosses réactions de la soirée a été pour Noami, qui est née à 30 minutes d’Orlando et qui a aussi été cheerleader pour le Magic d’Orlando de la NBA. Réaction méritée car elle et Alexa Bliss ont offert un bon match et la prise de finition qu’elle a appliquée était beaucoup plus solide qu’à Mania. Je le dis et je le répète, Naomi est la meilleure lutteuse des anciennes Divas. Par ailleurs, selon les infos que j’ai reçues, le match de filles de SmackDown à Mania était vraiment le buffer match et est passé près de ne pas avoir lieu à cause de la longueur du show.

Un autre Canadien avec la WWE
Grâce à Curt Hawkins, j’ai réalisé deux choses. Avec ses Face the Facts je me suis rendu compte que Carmella et Naomi avec un background similaire. Les deux ont été cheerleaders dans la NBA et back dancers pour un artiste important. La différence est que Carmella est une lutteuse de deuxième génération.

Aussi, j’ai réalisé qu’il est la définition même que ce qu’un jobber est (ce qui n’est aucunement péjoratif en passant) alors qu’il a été un adversaire parfait pour Tye Dillinger, qui faisait ses débuts à la WWE. Pour ceux qui ne le savent pas, Dillinger a longtemps lutté sur la scène indie ontarienne sous le nom de Shawn Spears, ayant débuté en même temps que les Eric Young, Cody Deaner et compagnie. La WWE l’avait signé en 2006 et après quelques années à la OVW et FCW, il a lutté brièvement pour la ECW avant d’être libéré. En 2013 il était resigné et à aucun moment le but n’était qu’il se rende sur l’alignement principal, mais plutôt qu’il devienne un bon joueur d’utilité à NXT. Le personnage du Perfect 10 aura tout changé pour lui. Il rejoint les Canadiens Kevin Owens, Sami Zayn, Maryse, Chris Jericho, Natalya et Tyler Breeze avec la WWE. Je souhaite d’ailleurs qu’il n’ait pas le même sort que Breeze ou les Vaudevillains.

The Miz et Maryse…un Emmy?
Que c’était hilarant de voir The Miz et la Québécoise Maryse dans les rôles de Cena et Nikki. Donnez-leur un prix quelqu’un. J’en veux à chaque semaine. Ce sont parmi les meilleures parodies de l’histoire de la WWE.

Le match de la soirée
Dean Ambrose et Baron Corbin ont donné tout ce qu’ils avaient et ont profité de la tribune qui leur a été donné pour offrir tout un match à la foule, le meilleur et de loin en plus. Seul bémol, on continue à faire du booking 50-50 alors que Corbin a vengé sa défaite de Mania dans un match qui n’était pas pour le titre.

Mais où se cache Carmen Sandiego…euh…Daniel Bryan!

En plus d’avoir été absent de WrestleMania, Bryan n’était pas à SmackDown Live non plus. Il est annoncé pour Raw la semaine prochaine avec le Shake-Up. Je trouve quand même cela bizarre. Comme dirait André Simon dans Lance et Compte, où es-tu Daniel Bryan?

205 Live…en moins de 2:05 minutes
-Il s’agissait de mon premier 205 Live que je voyais sur place.

-Environ 10% de la foule a quitté après SmackDown Live.

-Akira Tozawa connecte vraiment avec la foule. Il a du charisme et les gens répondent bien.

-Il s’agissait des débuts d’Oney Lorcan à 205 Live. Bon match pour l’ancien Biff Busick avec Rich Swann.

-On a présenté certains des lutteurs de la division UK de la WWE, en l’occurrence Trent Seven, Mark Andrews, Wolfgang, Pete Dunne et le champion Tyler Bate, et de loin, la plus grosse réaction a été pour Dunne. Je l’ai vu lutter et je peux comprendre.

-Austin Aries, TJ Perkins, Jack Gallagher et Mustafa Ali ont offert le deuxième meilleur match de l’entière soirée. Superbe performance.

En rafale…
-American Alpha ont battu The Vaudevillains dans le dark match de la soirée. C’est fou de penser qu’il y a un an, Simon Gotch et Aiden English faisaient leurs débuts à SmackDown après Mania et maintenant ils sont relégués à perdre dans un dark match. Comme quoi tous les lutteurs de NXT ne connaissent pas nécessairement du succès sur l’alignement principal. Ceci dit, des jobbers ça en prend. Pour les American Alpha, j’espère que d’avoir perdu les titres par équipe leur permettra d’être envoyés à Raw où je vois tellement une belle dynamique entre eux et Kurt Angle.

-Si vous avez attendu des chants bizarres comme “asshole” et “delete” à un moment donné, des chants qui n’allaient pas du tout avec ce qu’il y avait dans l’arène, c’est qu’un gars a fait éclater pas une, pas deux, mais bien trois ballons de plage. Clairement pas un fan de BeachBallMania!

-Je ne sais pas si on pouvait l’entendre à la télévision, mais depuis lundi, lorsqu’il y a un compte de deux, les fans ne disent plus juste “Two” mais bien “Two…Sweet!” Ça m’a fait bien rigoler! Dire que tout ça a commencé à un show de la IWS il y a 15 ans! Conséquemment (ou pas), les t-shirts de la nWo Wolfpack au super store de la WWE se sont tous vendus cette fin de semaine.

-Le Superstar Shake-Up est clairement aussi une façon d’aller chercher un bon résultat en termes de cotes d’écoute, car tout comme le Raw du lendemain, les repêchages ont généralement du succès à ce niveau.

-Je ne suis pas sur quoi penser d’un House of Horrors match. Ça me semble assez gimmick merci et après Mania, j’ai un peu moins confiance en ce qu’on veut faire avec ces deux-là.

**Le crédit de la photo couverture appartient à la WWE. Si vous voulez voir quelques photos d’Axxess, de Raw et de SmackDown Live, je vous invite à consulter ma page Facebook **

Resto-Bar
Cette chronique est une presentation du Resto-Bar Coin du Métro. Le Resto-Bar Coin du Métro, 10 719 Lajeunesse, l’endroit par excellence pour tous les événements sportifs tels que le hockey, le soccer, la boxe, la lutte et le football à Montréal! Vous pouvez aussi consulter leur page Facebook.

Bonne lutte à tous et à toutes!

Si vous avez des questions, des suggestions ou des commentaires, n’hésitez pas à communiquer avec moi au patric_laprade@lutte.quebec, sur ma page Facebook ou sur mon compte Twitter.

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Weekend de WrestleMania 4e partie: Raw du lendemain, des retours plus que des arrivées
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Weekend de WrestleMania 6e et dernière partie : le retour de Drew, les départs de Shinsuke et Tye