Suivez-nous sur Facebook
31/08/2018 | Chroniques

Vendr-Indy : Les succès indy du PWI 500 et ALL IN

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Vendr-Indy : Takahashi perd son titre des poids lourds junior
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Vendr-Indy : Neville serait bientôt de retour

all-in

La scène indy sera gonflée à bloc lors de la prochaine semaine. Vendr-Indy est votre bulletin hebdomadaire qui vous permet de faire le plein de lutte indépendante au Québec, au Canada et partout dans le monde. On vous offre un résumé des galas importants de la semaine, les matchs à surveiller et les nouvelles de dernière heure concernant vos lutteurs préférés.

L’heure est ajustée à l’heure de l’Est (ET)

GALAS DU 31 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE (CANADA)

Québec :

GALAS DU 31 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE (INTERNATIONAL)

Les succès indy du PWI 500 2018

Plus que jamais, les lutteurs non-associés à la WWE ont brillé par leurs classements dans le plus récent PWI 500. Il suffit de regarder le top 10 pour voir que la NJPW et la ROH se sont démarquées dans la dernière année. Kenny Omega (# 1), Kazuchika Okada (# 3), Cody Rhodes (# 8) et Tetsuya Naito (# 9) sont parmi les dix meilleurs au monde et plusieurs autres suivent de près. Nous allons surtout porter attention aux gros sauts dans le classement et les premières en carrière. On peut les qualifier de lutteurs indépendants s’ils n’avaient pas de contrat avec les quatre grosses promotions (WWE, TNA, ROH, NJPW) à un certain moment durant la période d’évaluation.

Cody Rhodes (# 8) est de loin le lutteur le plus susceptible d’obtenir un 10 sur 10 dans la catégorie « Impact sur l’Industrie » en 2017-2018 et l’une des seules exceptions à la règle que je viens d’établir dans mon dernier paragraphe. À l’aide des Young Bucks, Cody a créé l’un des plus gros galas indépendants depuis l’ère de la WCW. Tous les billets pour ALL IN se sont vendus en l’espace de trente minutes, une excellente preuve qu’il peut se démarquer sans la machine de la WWE. Le fils d’un plombier a également décroché des victoires contre Kenny Omega, Christopher Daniels, Minoru Suzuki et Hiromu Takahashi tout en défendant son titre mondial de la Ring of Honor avant de le perdre contre Dalton Castle. Cody a surpassé son meilleur classement en carrière (#23 en 2012) grâce à ses succès, grimpant de 25 places comparé à 2017.

Hangman Page (# 63) a bénéficié de l’effet Bullet Club lors de la dernière année. Son association au fameux groupe lui a permis de vivre une ascension rapide, passant d’un lutteur méconnu à l’une des vedettes de la formation américaine. Il a lutté contre plusieurs grands de la scène indépendante, tels que Keith Lee, Jay White et même Kenny Omega. Ce dernier match l’a mené à son premier match principal avec la New Japan Pro Wrestling. Sa personnalité et son théâtre dans les capsules « Being The Elite » ont donné la chance aux amateurs de s’attacher à lui.

walter-2

Source : The Daily Star

WALTER (# 77) s’est démarqué de toutes les façons possibles dans les 365 derniers jours. Sa stature et son talent naturel pour la lutte ont mené à la conquête de plusieurs titres comme le championnat ATLAS de la PROGRESS, le championnat du monde de la PWG et les championnats par équipe de la wXw avec Timothy Thatcher. L’Autrichien a eu plusieurs combats remarquables face aux Keith Lee, Matt Riddle et Zack Sabre Jr. du circuit. Ces performances justifient facilement son entrée dans le top 500 mondial cette année, surpassant son sommet personnel (# 315) établi en 2016.

Ilja Dragunov (# 113) est un autre lutteur de la wXw qui a connu toute une année, remportant à un moment le championnat principal de la promotion allemande. Le lutteur à double nationalité a défendu sa ceinture à multiples reprises durant la période d’évaluation, notamment contre WALTER, Travis Banks et Matt Riddle. Ses performances lui ont valu un clin d’œil de Kevin Owens sur Twitter en début d’année. Le jeune homme de 24 ans cherchera à continuer sur cette lancée en 2018-2019.

Dragon Lee (# 125) est un jeune luchador époustouflant qui adore se faire connaître avec son style haute-voltige. Principalement connu pour sa rivalité avec Hiromu Takahashi, le Mexicain de 23 ans a connu une excellente année avec la CMLL. Il a participé à multiples tournois, dont l’International Gran Prix Torneo Cibernetico et le 25e Best of the Super Juniors. Lee conserve à ce jour son titre des poids mi-lourds ce qui représente un règne de presque deux ans et demi.

Flip Gordon (# 144) sera sans surprise l’une des grandes révélations de la prochaine année. Maintenant qu’il travaille à temps plein sur le circuit indépendant, il peut se donner davantage d’opportunités. L’ex-soldat a fait ses débuts avec la New Japan, a signé un contrat avec la ROH et demeure l’un des personnages principaux de la série « Being The Elite ». Son saut de 336 rangs au classement forcera sûrement quelques promoteurs à « booker » Flip Gordon.

austin-theory

Source : Developmental Central

Austin Theory (# 171), le champion en titre de la FIP et l’ex-champion de la WWN, est un lutteur à surveiller pour la prochaine année. Le natif de la Georgie aux États-Unis a fait ses débuts avec EVOLVE l’an dernier et il a rapidement fait sa place dans une promotion qui est constamment surveillé par Triple H. Il a bâti sa réputation aux dépens de Keith Lee et Fred Yehi. À seulement 20 ans, il a encore des croûtes à manger. Heureusement pour lui, il se retrouve dans un environnement qui le permettra de se développer à son plein potentiel.

Pour conclure ce résumé, Brent Banks (# 286) est probablement le succès du circuit indépendant canadien. Après avoir été classé 440e au monde l’an dernier, le vétéran de la SMASH à Toronto a vaincu plusieurs adversaires redoutables en Zack Sabre Jr., Evil Uno et Eddie Edwards. Il possède une capacité athlétique remarquable et si vous ne l’avez jamais vu en action, je vous le recommande fortement.

Il y en a plusieurs autres lutteurs qui méritent d’être mentionnés ici, mais je vous recommande fortement de vous procurer l’édition 2018 du PWI 500 pour voir la liste complète.

Dernier droit avant ALL IN

Comme vous le savez tous, le supergala ALL IN débute demain soir dès 18 h sur WGN America, diffusé gratuitement pour des millions d’auditeurs à travers l’Amérique. Par la suite, l’événement se poursuivra sur FITE TV et l’Honor Club. Si vous avez un abonnement à la New Japan World, vous aurez maintenant accès au gala quelques heures après sa fin.

Il faut d’ailleurs noter que la soirée débutera avec la bataille royale « Over The Budget ». Elle s’est agrandie au courant de la semaine avec l’ajout de Punishment Martinez et d’un ami de longue des Young Bucks, Brandon Cutler.

The Dream en visite à EVOLVE

EVOLVE Wrestling a annoncé hier que la vedette de la NXT, Velveteen Dream, lutterait pour la promotion le weekend prochain. Le groupe de Gabe Sapolsky sera de passage au Maryland et à New York pour la tenue des galas EVOLVE 112 et 113. Les adversaires de Dream seront annoncés sur le site web de la WWE sous peu.

 

Pour suivre Chris St-Pierre :

Facebook : facebook.com/chrissp.pro/

Twitter : twitter.com/csp_pro

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Vendr-Indy : Takahashi perd son titre des poids lourds junior
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Vendr-Indy : Neville serait bientôt de retour