Suivez-nous sur Facebook
21/11/2017 | Chroniques

Une division surpeuplée

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
The Game de retour au jeu ?
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
La réplique à SmackDown Live

Finalement ! Le moment qu’on attendait ! Après plus d’un an d’absence pour diverses raisons, Paige a effectué son retour avec la WWE. La lutteuse britannique est venue interrompre le combat entre Alicia Fox, Bayley, Mickie James et Sasha Banks pour déterminer la prochaine aspirante au titre d’Alexa Bliss. Elle réservait également une petite surprise à ses nouvelles compatriotes du show rouge.

Fraîchement arrivées d’NXT, Sonya Deville et Mandy Rose ont connu des débuts fracassants au côté de Paige. Les deux nouvelles recrues de Monday Night Raw ont toutes les deux participées à la plus récente édition de Tough Enough, datant de 2015.

Âgée de 24 ans, Deville possède un background en arts martiaux mixtes. Elle montre une fiche de deux victoires et une défaite dans l’octogone. Lors de sa participation à Tough Enough, les choses n’ont pas été rondement pour l’américaine, éliminée lors des premiers épisodes de la compétition. Elle a toutefois attiré suffisamment l’attention pour se mériter un contrat avec la WWE. Elle est devenue la première femme dans l’histoire de la compagnie à avouer publiquement son homosexualité.

Également issue de Tough Enough, Mandy Rose a connu plus de succès que sa compatriote. L’athlète de 26 ans s’était inclinée en finale face à Sara Lee, signant néanmoins au passage, un contrat de cinq ans avec la WWE. Avant de faire le saut dans le ring, Rose a été couronnée championne des World Bodybuilding Fitness en 2013.

Ce nouveau trio, ressemblant étrangement à une version féminine du Shield, s’amène à Monday Night Raw, dans une division féminine déjà bien garnie.  Comment la WWE va gérer la situation ? Pourrait-on voir des championnats par équipe dans la division féminine ? Membre du temple de la renommée, Lita avait déjà soulevé cette question. La WWE tente par tous les moyens de redorer l’image de la division féminine et mettre les lutteuses en valeur. Lors des derniers mois, nous avons eu le premier Hell in a Cell féminin, en plus d’un combat par échelle à Money in the Banks. Des rumeurs circulent aussi concernant une potentielle bataille royale féminine pour Royal Rumble. L’ajout de titres par équipe ne sera qu’un gros plus pour la division féminine.

Il sera également intéressant de voir quelles vedettes s’aligneront ensemble pour combattre ce nouveau trio. De drôles d’alliances pourraient se former après les incidents d’hier soir à Houston. Bayley, Mickie James, Sasha Banks, et même la championne Alex Bliss, ont subi les foudres de Paige, Rose et Deville. Il y avait cependant une absence de taille  hier, Nia Jax. Et disons que cette dernière a bien hâte de faire la connaissance de Paige

Avec les venues de Paige, Deville et Rose, Monday Night Raw se retrouve avec un beau casse-tête concernant sa division féminine. Est-ce que certaines lutteuses seraient tentées d’aller pour la compétition, SmackDown Live ? La division féminine du show bleue manque extrêmement de profondeur, et la venue de quelques lutteuses ne ferait pas de tort. Par l’entremise des réseaux sociaux, The Boss, Sasha Banks, a fait savoir sa volonté d’intégrer le show du mardi soir.

Autre question qui porte à réflexion, pourrions-nous assister à d’autres débuts ce soir à SmackDown Live ? The Iconic Duo, composé de Billie Kay et Peyton Royce, pourrait très bien se retrouver prochainement dans les grandes ligues. Et quoi de mieux que de le faire ce soir après Survivor Series pour amorcer la route vers Royal Rumble et WrestleMania.

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
The Game de retour au jeu ?
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
La réplique à SmackDown Live