Suivez-nous sur Facebook
03/04/2020 | Chroniques

UN WRESTLEMANIA TRÈS QUÉBÉCOIS

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
LES QUEBECERS, L'IMPORTANT C'EST DE GAGNER
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
PCO, le plus fort au Monde!

WrestleMania V, 2 avril 1989, Trump Plaza

J’aime beaucoup la lutte d’aujourd’hui. Les athlètes sont plus spectaculaires que jamais. Fini l’époque où des vieux bonhommes chauves faisaient des prises de tête pendant cinq minutes pour reprendre leur souffle. Malgré tout, j’avoue apprécier grandement la lutte du bon vieux temps. Vu mon âge, cette époque se trouve être la fin des années 80.

C’est WrestleMania en fin de semaine! Et je ne me sens pas du tout atteint de la fièvre du même nom… Quoique je panique parfois en pensant que j’ai peut-être le fameux Corino virus ayant possiblement été contaminé par un visionnement récent d’un vieil épisode de la ECW…!  Trêve de plaisanterie, ne me sentant pas du tout excité par rapport au gala “trop gros pour être présenté juste le dimanche”, j’ai décidé de regarder des galas datant de la belle époque, où il y avait des gens dans les estrades.

WrestleMania V fut présenté à Atlantic City, au Trump Plaza, le 2 avril 1989. L’actuel président des États-Unis et membre en règle du temps de la renommée de la WWE était assis dans la première rangée. Il y a eu de la belle lutte. Mais ce qui m’a frappé fut le nombre de Québécois qui sont apparus à l’écran durant tout le gala. J’en ai compté huit! Neuf si on compte le gros français comme faisant partie de notre gang. Toute une soirée pour notre fleurdelisé!

Les premiers qu’on a la chance de voir sont les Fabuleux Rougeau contre les Bushwackers. Honnêtement, j’adorais les Bushwackers quand j’étais enfant, mais j’ignore pourquoi. Je les regarde aujourd’hui et je ne comprends pas. Aurais-je aimé me faire lécher le visage par Butch? Me faire frotter le fond de tête par Luke? Probablement pas. Ce combat était comique, sans plus, jusqu’au jour où j’ai entendu parler de l’incident…

https://www.dailymotion.com/video/x3ix124

Alors que Raymond effectue un enfourchement sur Luke, ce dernier agrippe le pénis de Raymond et le masse un peu durant la manœuvre. Comment ça se fait que je n’avais jamais vu ça, après autant de visionnements? Ça prouve peut-être juste que ce n’est pas l’endroit où je porte le plus attention durant le combat. L’an dernier, sur la croisière de Chris Jericho, Colt Cabana a présenté un extrait de RAW où l’on voyait un John Cena bien bandé durant son combat.  Je n’avais jamais remarqué non plus…

Il ne sera pas question de pénis dans ce prochain paragraphe, mais on peut mentionner les mamelons de Ronnie Garvin qui, selon le Garçon de la Nature Ric Flair, pinaient juste avant son comeback. L’idée d’asséner de puissants atémis semble l’exciter au plus haut point. En visionnant de vieux épisodes de Prime Time sur le Network, j’ai vu que Ronnie fut d’abord originaire de Montréal, pour ensuite être déclaré résidant de Charlotte, en Caroline du Nord. Vince, comme à son habitude, a conclu que le public n’apprécierait pas autant Monsieur Garvin s’il n’était pas Américain comme eux. Mais il s’agit bel et bien d’un Québécois.

https://www.dailymotion.com/video/x3i69v1

Et notre Robuste Garvin affronta un autre Québécois, feu Dino Bravo, accompagné de feu Frenchy Martin! Oui ça fait beaucoup de feux. Solide combat, malgré la courte durée, remporté par Dino. Mauvais perdant, Ronnie s’en prit au pauvre Frenchy et lui fit subir le fameux Orton Stomp!

Dans le combat suivant, les Brain Busters affrontaient Strike Force. Au cours de l’affrontement, Tito frappe par inadvertance son propre partenaire avec un marteau mexicain. Ricky Martel est furieux et refuse de venir en aide à son coéquipier. Il quitte le ring et laisse le pauvre Tito en pâture au duo dirigé par le Cerveau Heenan. Martel devient un vilain à partir de ce moment et se métamorphosera en mannequin dans les semaines suivantes.

Il y eut un gros Français prénommé André qui a pris la poudre d’escampette quand un gros serpent apparu dans l’arène. Le Légionnaire René Goulet est apparu à l’écran pour mettre fin à une escarmouche. Le Rêve du Québec, Pat Paterson, escorta Mademoiselle Elisabeth jusqu’au ring pour la grande finale de la soirée. Pour un grand total de huit lutteurs québécois sur les ondes du WrestleMania V : Jacques Rougeau, Raymond Rougeau, Frenchy Martin, Dino Bravo, Ronnie Garvin, René Goulet et Pat Paterson! Et ah oui, les Méga Puissances ont explosé et le chauve moustachu (à ne pas confondre avec le chauve barbu!) est redevenu champion du monde.

 

Dino Bravo!

Dino Bravo!

 

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
LES QUEBECERS, L'IMPORTANT C'EST DE GAGNER
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
PCO, le plus fort au Monde!