Suivez-nous sur Facebook
02/12/2021 | Chroniques

Un jeune lutteur qui a le sommet dans sa “Myre”!

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Carol Fournier, un "super illustrateur"!
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Lutte à Sorel-Tracy: la XZW, tout un party!

250784947_415945373489900_1618781303464931125_n

En 2016, alors qu’il avait à peine 12 ans – le même jour que Wrestlemania 32 -, Mathis Myre a commencé à apprendre les rudiments de la lutte en compagnie de Jacques Rougeau. Cinq ans plus tard, le jeune lutteur de Hawkesbury gagne en visibilité un peu partout en province, ayant affronté plusieurs des stars de la lutte québécoise.

« Ce qui m’a motivé, c’était la passion pour ce sport et cet art que j’admire depuis l’âge de 7 ans. À 10 ans, je savais déjà ce que c’est que je voulais faire plus tard », affirme Mathis.

Avec le temps, Mathis a travaillé chaque aspect afin de devenir un lutteur de plus en plus complet.

« Je mise sur mon agilité, ma vitesse, mes acrobaties et ma conaissance de la lutte. Mon style de lutte est high flyer/striker à la Kenny Omega », déclare-t-il.

Malgré son jeune âge, Mathis compte sur une bonne feuille de route. Il n’hésite pas, souvent en compagnie de ses parents, à faire de la route afin de garnir son bagage d’expériences.

Il est même, depuis septembre 2019, le promoteur du Sommet de la lutte, qui tient des galas dans sa région.

« J’ai organisé mon premier gala à l’âge de 15 ans. Lors de ce premier événement, un pourcentage des fonds a été remis au HGH (Hôpital général de Hawkesbury) et ce fut un succès. J’ai donc décidé de continuer et faire d’autre spectacles », confie-t-il.

Mathis affirme que sa progression en tant que lutteur est au-delà de ses espérances.

« Jusqu’à présent, c’est formidable! J’adore lutter un peu partout et, ainsi, pouvoir apprendre et rencontrer des lutteurs exceptionnels. Mes adversaires les plus importants ont été entre autres Jeremy Prophet, Xavier Black (il a commencé avec moi), Crow, Prédateur, Million Dollars Fred et autres. J’ai participé entre autres au spectacle familial de Jacques Rougeau, « Le dernier chapitre de père en fils », devant plus de 8 000 personnes au stade en 2018. J’ai aussi lutté la GPW, au “Test ultime” à Nicolet et, plus récemment, à la FML à Saint-Jean-sur-Richelieu », mentionne-t-il.

La pandémie de COVID-19 a bien sûr ralenti les activités un peu partout, mais Mathis a gardé le moral.

« Ce fut au départ vraiment dur sur ma motivation et mon moral en tant que lutteur. Mais je savais que le retour pouvait arriver à n’importe quel moment. Bref, ça été éprouvant mais ça ma permis de travailler sur moi-même et de faire autre chose. Heureusement, la lutte est maintenant de retour et mon focus est là-dessus », déclare-t-il.

« Ma famille et mes amis m’ont toujours supporté dans cette folle aventure! », répond-t-il avec fierté.

L’automne a été fort chargé pour Mathis Myre, qui a remporté samedi dernier le championnat cruiserweight de la GPW, à Buckingham, lors d’un combat royal.

« Cette victoire était vraiment spéciale et importante pour moi puisqu’il s’agissait de mon premier chanpionnat à vie. De plus, la GPW est la première fédération où j’ai lutté régulièrement. Je connais quelques des fans et plusieurs gens de ma région aiment venir me voir là-bas. C’est ce qui a rendu la victoire de samedi dernier encore plus touchante pour moi », atteste-t-il.

Le prochain combat de Mathis Myre aura lieu ce samedi 4 décembre, à la FML. alors qu’il livrera son plus gros combat à vie, soit contre “Speedball” Mike Bailey, qui vient de signer un contrat avec Impact Wrestling.

« C’est un match que j’attends depuis longtemps et, d’ailleurs, un de mes matchs de rêve! », conclut-il.

On pourra également voir le jeune lutteur lors de l’événement Au Sommet de la lutte 2, le 18 décembre à Hawkesbury. Billets : ausommetdelalutte2.eventbrite.ca.

(Merci à Béaphotographe pour les photos)

249803584_224747983060821_4892826138538558306_n

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Carol Fournier, un "super illustrateur"!
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Lutte à Sorel-Tracy: la XZW, tout un party!