Suivez-nous sur Facebook
23/09/2017 | Chroniques

Stone & Stevens revoient: FLQ Le Retour au 514

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Stone & Stevens revoient: NSPW Rise Above 2017
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Stone & Stevens revoient: C*4 Strange Days

Il y avait environ 250 personnes présentent au Bain Mathieu samedi passé alors que la Fédération de Lutte Québécoise faisait son retour en force dans la ville de Montréal. Cet été, la fédération avait annoncé un partenariat d’échange de talents avec la fédération Smash Wrestling de Toronto et plusieurs talents qui ne luttent pas souvent au Québec faisaient donc partie du gala. J’avais très hâte de voir le résultat car la carte était remplie de plusieurs gros noms Québécois et de l’extérieur. Jean-François Kelly était l’annonceur pour le spectacle et a fait un excellent travail pour énergiser la foule tout au long de la soirée.

tag-team-champs
Tag Team Match
Heavy Metal Chaos (Alextreme & James Stone) (c) vs Montreal Elite (Benjamin Tull & Brad Alekxis)
FLQ Tag Team Championship

La foule présente au Bain Mathieu est embarquée dès le son de la première cloche. Chaque lutteur a eu droit à son moment dans le ring au début et se sont fait de beaux échanges. Ce combat est un excellent exemple de lutte par équipe qui fait embarquer les fans. La Montreal Elite prend le dessus et le tout bâtit vers un beau hot tag de James Stone qui tape dans la main d’Alextreme. Je me souviens d’une belle séquence où James Stone tenait Brad Alekxis et a donné un coup de pied au visage de Tull pour ensuite envoyer Brad sur Tull qui était au sol. Benjamin Tull a fait une belle manœuvre au sol et Brad Alekxis a exécuté un joli Coast to Coast. Vers la fin, Alextreme y a été d’une Spear sur Benjamin Tull alors qu’il tenait James Stone. Par la suite Heavy Metal Chaos ont fait leur prise de finition par équipe sur Brad Alekxis afin de conserver leurs ceintures. Très bon combat pour débuter le gala avec une foule en pleine forme.
Rating : *** ½

Paul Leduc, ancien fondateur de la FLQ se fait inviter à venir sur le ring. Celui-ci n’a pas le temps de se rendre que Brent Banks interrompt sa venue. Dina Marneris, la co-propriétaire de la FLQ se présente sur le ring en tentant de défendre Paul Leduc mais Banks la prend par la gorge. C’est ensuite que le champion de la FLQ, Stu Grayson s’en mêle mais celui-ci se fait prendre par un Springboard Cutter de Banks dans le coin du ring. Brent ‘’Money’’ Banks repart ensuite en coulisse avec la ceinture de Grayson. Bon segment qui réussit à faire connaitre Banks pour ceux qui ne le connaissaient pas et qui bâtit une histoire pour la grande finale.

four-way-3-way
Triple Threat Match
Cecil Nyx vs. Keven Gray vs. Player Uno

Je me doutais que Green Phantom ne serait pas du combat puisqu’aux dernières nouvelles celui-ci était blessé. Malgré tout, les 3 lutteurs restants ont su se débrouiller et offrir un bon spectacle. Le tout a commencé assez lentement mais une chimie s’est instauré et le rythme s’est amélioré. Keven Gray est très populaire ce soir avec la foule d’Hochelaga. Le jeune lutteur a un bon potentiel et ce sera intéressant le voir se développer dans les prochaines années. Il y a eu une belle séquence de soumission où Evil Uno a pris Cecil Nyx en soumission alors que Nyx tenait Keven Gray en soumission. Cecil Nyx a tenté un Tope Suicida sur Uno à l’extérieur mais celui-ci l’a esquivé. J’ai été agréablement surpris de voir Nyx se propulser entre les deux cordes avec autant de facilité. Par la suite, Grey y a été d’un beau saut de l’ange sur les deux hommes en dehors du ring. Evil Uno a finalement remporté le tout avec un Fireman’s Carry Neckbreaker sur Keven Gray suivit d’un Piledriver sur Cecil Nyx pour le compte de trois. Bon deuxième combat qui était meilleur que prévu.
Rating : *** ¼

Jeff de Smash Wrestling à Toronto vient parler du prochain gala de la FLQ du 18 novembre qui sera en coopération avec la fédération de l’Ontario. Il annonce que Franky TM, Heavy Metal Chaos, Matt Sydal, TDT et Vanessa Kraven seront du spectacle. De plus, ce sera un enregistrement télé pour The Fight Network. C’est un bel échange de talent qui semble avoir lieu entre les deux promotions et cela ne peut être que bénéfique pour la lutte indépendante au Québec. Personnellement, j’ai hâte de revoir Franky TM dans un ring, puisqu’il s’est blessé un peu plus tôt cette année. De plus, avec un opposant de calibre, le match de Matt Sydal pourrait être un candidat pour match de l’année au Québec.

next-show

Suite à cela, Sebastian Suave interrompt Jeff et se demande pourquoi il ne l’a pas nommé dans la liste des lutteurs présents en novembre. Suave fait fuir Jeff ainsi que son caméraman et Tyson Dux fait ensuite son entrée pour faire place au prochain match.

dux-vs-suave
Single Match
Sebastian Suave vs. Tyson Dux

Beaux échanges d’avant-bras et de chops. Le combat est plus technique et lent avec des soumissions et de la lutte de type vieille école. Suave joue très bien le heel et est facile à détester. Sebastian prend Tyson en Guillotine Choke mais Dux s’en sort et soulève Suave avec une superbe souplesse. Tyson Dux porte un Death Valley Driver mais Suave lève les épaules après un compte de 1 à la grande surprise de tous. Dux reprend Suave sur ses épaules et porte un deuxième Death Valley Driver mais cette fois ci dans le coin des câbles pour la victoire.
Rating : ***

Scott Parker vient sur le ring pendant la célébration de Dux. Il dit que Dux est bon mais qu’il manque ses opportunités alors que lui-même les réussit. Tyson dit qu’il est prêt pour un deuxième match et demande à un arbitre de venir. Parker fait comme s’il était prêt à se battre mais finalement il quitte vers les coulisses. La musique de Dux se remet à jouer et alors qu’il quitte, Parker revient et l’attaque de dos. C’était un bon segment et une excellente promo de Parker et ce sera intéressant de voir le dévelopement de l’histoire entre les deux lutteurs. Par contre, ça fait déjà beaucoup de segments hors ring jusqu’à présent et ça aurait fait du bien deux matchs de suite afin de garder la foule à fond dans le spectacle.

Suite à plusieurs promos en anglais, J-F Kelly ne s’est pas gêné pour dire que “de l’anglais à la FLQ ça c’est non!’’ ce qui a bien fait rire la foule. Ensuite, il annonce qu’une paire de billets se retrouve sous les sièges d’un spectateur et plusieurs se font avoir par la ruse. Même suite à l’annonce qu’il n’y avait finalement pas de billets sous les sièges, certains fans étaient confus et tentaient de voir s’ils avaient gagné des billets.

estrada-angel
Single Match
Marko Estrada vs. Matt Angel

Ce fût le premier combat des deux hommes à la FLQ et ils en ont su donné pleinement aux fans présents. Estrada utilise sa puissance pour dominer Angel au début du combat. Marko se fait huer solidement alors que Matt a la foule pleinement derrière lui. Matt réussit à prendre les dessus tranquillement et porte un saut de l’ange, exécuté à la perfection, sur Marko qui était à l’extérieur du ring. Le Champian du Mande revient en force en envoyant Angel au coin du ring dans le troisième câble avec un violent Gorilla Press. Par la suite, il attrape Angel au vol et lui porte un beau Samoan Drop. Les gars réussissent à raconter une belle histoire pour les fans qui ne les connaissent pas. Marko joue très bien le rôle du méchant tandis que Matt réussit à avoir le support de la foule en persévérant malgré la différence de tailles des deux lutteurs. Marko esquive des coups de pied de Matt et porte son Blue Thunder Bomb. Angel reprend les dessus et exécute son Spanish Fly mais ça ne vient pas à bout d’Estrada. Marko y va avec un énorme Backbreaker qui est vendu de superbe façon par Angel. Il pourrait vendre de la glace à un eskimo ce Matt! Le combat était rempli de fausses fins et à plusieurs moments les fans pensaient que c’était terminé. Finalement, Estrada attrape Angel avec un Cutter et fait un Frog Splash pour la victoire. Excellent combat et je suis assuré que les fans ont très hâte de revoir les deux hommes dans le ring de la FLQ prochainement.
Rating : ****

Suite au combat, Matt Angel veut serrer la main de Marko Estrada mais le Champian du Mande tente d’attaquer Angel qui réussit à le repousser. Cela pourrait mener à un deuxième affrontement entre les deux lutteurs et si c’est le cas, peu importe qui l’emporte, les partisans seront gagnants.

buxx-vs-blanchard
Single Match
Buxx Belmar vs. Kevin Blanchard

Bon combat pour revenir de la pause mais un peu trop court à mon goût. Belmar y a été de son traditionnel saut du poisson encore une fois! C’est toujours plaisant le voir faire cette drôle de manœuvre. On a eu droit à de beaux échanges d’avants bras et de coups de pieds. Kevin Blanchard a exécuté une belle Powerbomb dans le coin du ring à la Seth Rollins, suivit d’un super Michinoku Driver. Belmar a remporté le combat en faisant deux fois sa prise de finition, The Rape, alors que la première fois n’a pas su avoir le dessus sur Blanchard.
Rating : ***

tdt-vs-halal
Tag Team Match
Halal Beefcake (Idris Abraham & Joe Coleman) vs Tabarnak de Team (Mathieu St-Jacques & Thoma Dubois)

C’était la première fois que je voyais l’équipe des Halal Beefcake en action et je dois dire que j’ai été très satisfait de leur performance. Celle de TDT a aussi été à point comme ils en ont l’habitude de faire. Ce sont deux équipes avec beaucoup de charisme et de talent et ça s’est vu à plusieurs reprises pendant l’affrontement. Pendant leur entrée, Mathieu St-Jacques a surpris Idris Abraham avec un Piledriver, chose que j’ai trouvé très drôle et qui fonctionne vraiment avec le personnage de St-Jacques. Halal Beefcake ont bien joué les heels pour bâtir vers un hot tag et une domination de Thomas Dubois. Mathieu a pris l’arbitre en Piledriver et a exécuté la prise sur Abraham qui était au sol. C’est une manœuvre que je trouve très divertissante et qui réussit toujours à susciter une bonne réaction de la foule. TDT ont fait un Double Tope Suicida sur Halal Beefcake qui étaient en dehors du ring et s’en est suivi d’une grosse bagarre dans la foule qui a duré longtemps alors que l’arbitre ne s’était toujours pas remis du Piledriver de St-Jacques. Les partisans étaient en feu alors que l’action se passait si près d’eux. Halal Beefcake ont fini par l’emporter en envoyant de la poudre à bébé au visage de St-Jacques et en lui faisant la prise du petit paquet. Très bon match qui a fait lever la foule du début à la fin.
Rating : *** ¾

main-event
Single Match
Stu Grayson (c) vs. Brent Banks
FLQ Championship

Ce fût une très bonne grande finale mais qui n’a pas su faire embarquer la foule autant qu’elle aurait dû. Brent Banks a fait son entrée avec le championnat de la FLQ qu’il avait volé un peu plus tôt en soirée. C’était la première fois que je le voyais en action et je n’ai pas du tout été déçu. Il est très agile et même si la foule le détestait pour la majorité du combat car il est très arrogant, celle-ci l’a applaudi à quelques reprises que par son talent dans le ring. Il y a eu plusieurs belles séquences dans le combat dont un énorme saut du haut de la rampe, où les fans sont, jusqu’à dans le ring de la part de Grayson qui a frappé Banks avec un avant-bras. Grayson y a été d’un jolie Tornado DDT puis a tenté un Lionsault qui a été bloqué par Banks. Par la suite, Stu s’est repris et a réussi à porter son Lionsault. Grayson a finalement conservé sa ceinture suite à son Bane Breaker. Suite à cette victoire, j’aimerais voir Marko Estrada gravir les échelons de la FLQ et affronter Stu Grayson pour le championnat dans un futur proche. Je sens que ces deux lutteurs pourraient avoir une excellente rivalité remplie de bons combats.
Rating : *** ½

Au final, c’était un très bon gala pour le retour officiel de la FLQ à Montréal. Au niveau de la lutte, il n’y avait rien à redire alors qu’il n’y avait pas de mauvais match et que presque chaque combat a eu le temps nécessaire. Par contre, le nombre de promos et la longueur de celles-ci en première partie ont un peu fait mal au rythme de la soirée. J’ai assisté à ce gala avec des gens qui en étaient à leur premier spectacle de lutte et ils veulent maintenant retourner au prochain évènement. Selon moi, un gala qui crée des nouveaux amateurs est un un gala réussit. À noter aussi que Carl Leduc donnait la main aux fans en sortant du Bain Mathieu et j’ai trouvé que c’était une belle initiative de sa part. Sur ce, il y a un ou deux galas qui m’intéressent durant la prochaine fin de semaine donc restez à l’affut pour de nouvelles critiques très bientôt!

Si vous avez des questions, des suggestions ou des commentaires, n’hésitez pas à communiquer avec nous au stonestevenswrestling@gmail.com.

Merci de continuer à lire et à la prochaine chers lecteurs!

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Stone & Stevens revoient: NSPW Rise Above 2017
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Stone & Stevens revoient: C*4 Strange Days