Suivez-nous sur Facebook
29/08/2019 | Chroniques

Sylvain Pronovost, un “super fan” de lutte québécoise vraiment intense!

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
La lutte de retour à Saint-Jean-sur-Richelieu!
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
LA NBW 2.0, 25 ans de passion et de fierté à Drummondville

sylvain-pronovost-B

Combien de fans de lutte ont le privilège de se faire souhaiter “Bon anniversaire” dans un ring, comme un certain samedi soir d’été dans un gala de La Lutte C Vrai?

Si vous assistez régulièrement à des galas de lutte québécoise, que ce soit par exemple à Montréal, Sorel, Bécancour et Granby, les chances sont grandes que vous ayez vu – et surtout entendu – Sylvain Pronovost.

Ce “super fan” de lutte québécoise, accompagné de quelques amis, ne mâche pas ses mots lorsqu’il adresse des insultes pas toujours subtiles – mais souvent savoureuses – aux lutteurs qu’il déteste. Mais quand il aime… il aime et se montre tout aussi enthousiaste. Si vous êtes assis près de lui, soyez prévenus!

Mais qui est ce singulier personnage?

Même s’il aime également suivre notamment la WWE, Sylvain est un amoureux fou de la lutte québécoise.

« C’est un produit qui vaut la peine d’être encouragé. Pour moi, c’est 100 fois mieux que la WWE! », affirme-t-il.

S’il aime bien quelques stars internationales (dont Ricochet, AJ Styles et Seth Rollins pour leur efficacité dans le ring), Sylvain aime mettre en avant-plan sur sa page Facebook les exploits de ses lutteurs québécois favoris, que ce soit par exemple Jason Petitclerc – qu’il aime particulièrement -, Kevin Blanchard, Alex Cooper, Travis Toxic et Keven Gray.

Et chez les femmes, sa préférée est Sally. Mais d’autres lutteuses, telles Kira, Maeve O’Farrell, Jessika Black et bien d’autres ont aussi gagné son coeur.

« La lutte féminine est vraiment en bonne santé au Québec. Je suis très heureux que les promoteurs commencent à y croire davantage! », lance Sylvain Pronovost.

Les lutteurs qui subissent ses injures – presque totalement des “heels” sont-ils en colère… ou jouent-ils le jeu?

« Oui, ils apprécient en général le fait que je les envoie promener. C’est eux qui viennent souvent me provoquer. Et pour les insultes, je ne prépare rien à l’avance. Ça sort comme ça et je m’ajuste à chaque situation », dit-il.

Sa promotion de lutte préférée?

« Je les aime toutes et on me le rend bien car je suis toujours bien accueilli. J’assiste à plusieurs galas par mois et c’est toujours un plaisir pour moi d’être là », conclut Sylvain Pronovost.

sylvain-pronovost-A

sylvain-pronovost-C

sylvain-pronovost-lutteuses

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
La lutte de retour à Saint-Jean-sur-Richelieu!
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
LA NBW 2.0, 25 ans de passion et de fierté à Drummondville