Suivez-nous sur Facebook
16/09/2017 | Chroniques

Stone & Stevens revoient: NSPW Rise Above 2017

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Stone & Stevens revoient: IWS Scarred for Life 2017
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Stone & Stevens revoient: FLQ Le Retour au 514

Il y a avait plus ou moins 500 personnes présentes au Centre Horizon samedi dernier le 9 septembre alors que la NSPW présentait Rise Above, son premier gala de la saison.  J-F Kelly continue de garder ses bonnes habitudes et arrive en pleine forme et réchauffe la foule du mieux qu’il peut. Il y avait quelques combats d’annoncés mais la NSPW a su garder quelques surprises qui ont fait lever la foule tout au long du spectacle.

Pour débuter le gala, Marko arrive sur le ring avec un bandage au poignet. Il s’adresse à la foule et annonce que personne n’a accepté son Open Challenge. Il ajoute que personne ne veut l’affronter puis Tyson Dux, qui en est à son premier gala en tant que membre officiel de la NSPW, vient l’interrompre. Il déclare que la dernière fois Marko l’a vaincu mais qu’il a passé très prêt de l’emporter et qu’il mérite un combat revanche. Martin Girard annonce que le combat aura lieu en grande finale de la soirée pour le championnat de la NSPW.

Les deux hommes repartent en coulisses et Martin reste sur le ring. Pee Wee fait ensuite son entrée avec sa nouvelle chanson thème. L’homme aux milles sourires mentionne que la rivalité entre lui et Judas n’a jamais pu prendre fin et il désire en finir à l’instant même. Judas se présente mais reste près de l’entrée et dit qu’il n’a aucun intérêt à accepter un combat sur le champ. Martin Girard décide qu’il en a assez et qu’il ne passera pas la prochaine année à subir de nouveau la tension entre les deux hommes. Il dit qu’il n’y a pas de place pour les deux dans le vestiaire de la NSPW et annonce que les deux hommes s’affronteront à l’instant dans un combat sans disqualification où le perdant devra quitter la NSPW.

Loser Leaves NSPW No DQ Match
Judas vs. Pee Wee

Nous étions bien contents de voir cette longue rivalité pouvoir enfin se terminer après avoir mijoté pendant la durée complète de la saison précédente sans se conclure. Nous étions d’autant plus heureux d’apprendre que des armes seraient impliquées dans le combat, chose qui ajoute beaucoup lorsqu’il est temps de conclure des rivalités intenses comme celle-ci. Nous avions un doute que Pee Wee l’emporterait quand nous avons entendu que le perdant devrait quitter la NSPW car celui-ci est en grande forme dernièrement et produit de bons combats.

Les deux hommes ont brisé deux tables, utilisé quelques chaises et même une échelle. Pee Wee a exécuté un énorme “Smilling Cutter” du troisième câble sur une table placée dans le ring. À la surprise générale, la manœuvre de finition de Pee Wee n’a pas réussi à avoir le dessus de Judas qui a su lever les épaules à 2.99. Le combat s’est finalement terminé sur un gros coup de chaise de Pee Wee sur Judas qui était à genou dans le ring. Un coup de chaise que Judas n’a pas protégé et que celui-ci a pris en pleine tête. Judas doit donc quitter la NSPW et ne sera plus présent à partir du mois prochain. Depuis que nous assistons à la NSPW, nous avons pu remarquer que Judas est assez populaire auprès des fans de la NSPW, nous soupçonnons donc qu’il reviendra faire un tour à Québec dans le futur. Ce fût un excellent moyen de commencer le spectacle en force et les fans ont été très réceptifs à cet ouverture de gala dès le départ.
Rating : *** ¼

21462532_1619017921505030_2406777099923572816_n

À la suite du combat, une vidéo annonce que Cody Rhodes sera présent à Québec cet automne pour le gala Standing 8 et affrontera Pee Wee dans un match simple hors tournoi. C’est une énorme annonce pour un début de gala et pour la lutte au Québec. Les gens risques de se déplacer de loin pour voir le “American Nightmare” au Centre Horizon le 4 novembre 2017.

Tag Team Match
Clean Up Society (Joe Kovick & Michel Plante) vs. Sabotage (Conners & Justin)
Aspirant #1 au NSPW Tag Team Championship

Ce fût un combat correct mais sans plus. Nous avons plutôt observé l’équipe Sabotage, car avec les récentes affiliations avec les maritimes et les échanges de ceintures, nous étions persuadés que Sabotage l’emporterait. Nous avons trouvé que ça manquait un peu d’émotion et de fausses fins pour un combat d’aspirant numéro un aux ceintures par équipe. Les gars de Sabotage font de bons heels et jouent bien avec la foule mais manquent un peu de saveur en ce qui est de matière de lutte pure dans le ring. Le combat s’est terminé par un roll up sur Joe Kovick pendant que Michel était très près de briser le tombé. Le fait que Clean Up Society en 2016 en est arrivé à battre TDT et 3.0 sans jamais accéder au titre et que ceux-ci perdent en 2017 contre une équipe presque méconnue du Centre Horizon rend la chose un peu décousue selon nous.
Rating : ** ½

Single Match
Benjamin Tull vs. Sean Carr

C’était la première fois que nous assistions à un combat de Sean Carr et nous avons bien apprécié son travail dans le ring. À noter que Benjamin Tull, Brad Alekxis et Jean Frais ont fait un excellent travail de heels et d’équipe comme à chaque gala. À un certain point dans le combat, Carr a effectué un beau Tilt-a-Whirl Headscissors et Tull a quant à lui fait son habituel Corkscrew de la troisième corde, manœuvre évité de près par Carr. Le combat s’est terminé avec un Fireman’s Carry Michinoku Driver de Benjamin Tull suivi du compte de trois.
Rating : ***

Suite au combat, Benjamin Tull annonce au micro qu’il mérite un combat pour la ceinture poids lourds de la NSPW. Matt Falco intervient et laisse savoir que lui aussi est à un point où il mérite autant que Tull un combat de titre. Martin Girard fait son entré et annonce que Benjamin Tull et Matt Falco s’affronteront dans un match en simple d’aspirant numéro un au titre de la NSPW lors du 9ème anniversaire le 14 Octobre 2017 au Centre Horizon. Nous pensons qu’il serait logique de faire gagner Tull lors de cet affrontement puisqu’il est un heel très efficace qui saura avoir des bons combats et une bonne rivalité avec le champion.  De plus, Tull est une machine des réseaux sociaux et pourrait donner une plus grande visibilité à la NSPW en faisant part à des matchs importants.

Single Match
Markus Burke (c) vs Dylan Bostic
NSPW Television Championship

C’était la deuxième fois que nous avions l’occasion de voir Dylan Bostic lutter au Centre Horizon (la première fois étant à Golden Opportunity 9). Nous avions hâte de voir l’issu du combat, quoi que nous étions presque assuré que Bostic ne remporterait pas le titre Télévision de la NSPW. Le combat a commencé avec une courte séquence de coups de poing et de coups de pieds donnant des airs d’arts martiaux mixtes, ce qui était très original. Markus Burke a exécuté un Moonsault du troisième qui a été esquivé par Bostic. Tout de même pour un lutteur du gabarit de Burke, c’est toujours impressionnant à voir même si la prise ne réussit pas. Markus Burke c’est beaucoup amélioré à nos yeux en peu de temps et on peut constater le travail qu’il effectue dans le ring partout dans le monde alors qu’il produit d’excellents combats. Le match a été tout de même long, les deux hommes ont eu un bon temps pour bâtir leur combat qui s’est terminé par une disqualification de Bostic à la suite d’un coup bas. Nous ne sommes pas des grands amateurs de disqualification mais si c’est pour mener à un deuxième affrontement entre les deux hommes avec une fin légitime, nous ne voyons pas de problème avec cette décision. Markus Burke conserve donc sa ceinture. Dylan Bostic a attaqué Markus Burke à la fin du combat. Dylan qui somme toute fait un excellent heel et a un très bon look avec un personnage bien développé.
Rating : ***

21731196_1621380661268756_1202626506762186647_n

Après le combat, on annonce à l’écran que Markus Burke affrontera nul autre que Gene Snitsky (ancien lutteur de la WWE) au 9ème anniversaire de la NSPW le 14 Octobre prochain. La foule semble appréciée mais l’annonce fait moins lever que celle de Cody Rhodes plutôt en soirée.

Triple Threat Match
Matt Angel vs. Surfer Mitch vs. Travis Toxic
Qualification pour le tournoi Standing 8

Un excellent choix de combat pour revenir de la pause, alors que cet affrontement avait le potentiel d’être le match de la soirée. Les trois lutteurs ont été introduits avec les leur rang selon le PWI 500 2017. Une très bonne idée puisque le classement vient tout juste de sortir et ça démontre que les lutteurs Québécois sont reconnus mondialement même si la liste est strictement kayfabe. Dès le départ, Mitch en heel est sorti du ring pour laisser Angel et Toxic se battre. Les deux lutteurs sont allés d’impressionnantes séquences de chain wrestling. La foule n’a malheureusement pas embarquée et cela a nui à l’ambiance du combat qui pourtant était de bonne qualité. Nous avons cependant pu remarquer les lutteurs hésiter sur quelques manœuvres en début de match mais ceux-ci se sont repris de plus belle par la suite. Un énorme Double Spanish Fly de Toxic et Angel sur Mitch de la troisième corde fût un moment fort du match alors que les partisans ont chanté “This is awesome!” À la fin Angel, a exécuté un Spanish Fly sur Surfer mais Travis est intervenu pour voler le tombé de Angel. Matt Angel a confronté Toxic après le combat pour finalement lui tendre la main, Toxic lui fait une accolade pour ensuite se revirer contre lui et porter un Flip Piledriver. Donc maintenant, sur ce trio de 3 anciens faces qui étaient très over avec la foule, il n’en reste qu’un qui est gentil et nous ne sommes pas certain si c’est une bonne chose.
Rating : *** ½

Suite au match, on annonce à l’écran que Radd Adams sera intronisé au Hall of Fame de la NSPW lors du gala 9ème anniversaire le 14 Octobre prochain.

Tag Team Match
Kickin’ N’ Stompin’ (Stephen Sullivan & ???) w/ Klode Maloon vs. Montreal Elite (Brad Alekxis & Jean Frais)
NSPW Tag Team Championship

Le député à la mairie JF Gosselin était l’arbitre invité pour ce combat qui s’est avéré un peu chaotique. Le tout a d’abord été introduit comme un match par équipe mais Ivan Sullivan est blessé donc ils ont annoncé que Stephen défendrait les ceintures seul dans un match handicap 2 contre 1. Alors que le combat était en cours, Tony Tremblay s’est présenté avec la plus grosse réaction de la soirée jusqu’à présent et le député Gosselin a laissé Tremblay se joindre à Sullivan dans sa défense de titre. Bien que les fans présents au Centre Horizon semblaient heureux, de notre côté nous ne comprenions pas le lien de l’aide apporté par Tony Tremblay. De plus, le combat était quelque peu décousu et l’arrivée du “Cœur de rockeur” n’a malheureusement pas réussi à améliorer le match. Nous avons compris l’intérêt d’avoir un député à la mairie comme arbitre invité puisque ça apporte une visibilité mais la foule n’en a rien voulu et lui-même n’avait pas l’air à trop connaître la lutte alors qu’il a éprouvé quelques difficultés à arbitrer le combat. Sullivan y a été d’une belle Double Clothesline sur la Montreal Elite et le combat a pris fin lorsque Tony a exécuté un Killswitch sur Brad pour le compte de 3.
Rating : ** ¼

Single Match
Marko Estrada (c) vs. Tyson Dux
NSPW Heavyweight Championship

Marko Estrada a embrassé sa ceinture pendant un bon moment avant de donner celle-ci à J-S Trudel. Dans les premières minutes du combat, les deux hommes se sont dirigé en dehors du ring pour se battre dans la foule qui a bien réagit à l’échange de coups entre Dux et Estrada. La séquence s’est terminée avec la course de Dux le long du mur pour ensuite chopper Marko qui était assis sur une chaise parmi les spectateurs. Il y a eu de bonnes soumissions de la part de Dux et celui-ci a aussi exécuté un beau Death Valley Driver. Estrada lui a rendu l’appareil en portant un Death Valley Driver à son tour. Les deux hommes se sont échangés plusieurs gros coups en plein centre du ring et Marko a réussi à porter son Blue Thunder Bomb. Pour finir, Dux a surpris les fans de la NSPW en contrant le Frog Splash de Marko avec un petit paquet pour obtenir le compte de 3 et détrôner Marko Estrada afin de devenir nouveau champion poids lourds de la NSPW.

Nous étions sous le choc, puisqu’avant d’arriver au gala nous ne pensions pas voir Marko perdre sa ceinture et nous pensions que la NSPW allait bâtir une grosse histoire autour de tout cela au courant de l’année. Par contre, lorsque Tyson Dux s’est présenté pour accepter le défi de Marko, nous avons commencé à douter et ce doute s’est amplifié plus le gala avançait. Malgré ce doute, nous étions sans mot lorsque Trudel a complété le compte de 3. Tyson Dux vient donc de mettre fin au règne record de Marko Estrada après 1374 jours. Ce changement de titre est très crédible puisque Tyson Dux est un lutteur de renommé international qui saura apporter un bon divertissement aux fans de la NSPW en tant que champion. Ce sera donc intéressant de voir ce qui va se passer avec cette grosse vague de changement alors que Dux pourra défendre sa ceinture contre différents talents de la NSPW.
Rating : ***3/4

Pour conclure, Rise Above 2017 fût un très bon gala qui a su donner le ton à la nouvelle saison de la NSPW avec un vent de fraîcheur. Il y aura des gros noms à la NSPW dans les prochains mois et ce sera intéressant de voir le déroulement des différentes histoires tout au long de l’année. Notre prochaine critique sera sur le gala Le Retour au 514 de la FLQ ce soir même alors que Tony Stevens sera présent à l’évènement.

Si vous avez des questions, des suggestions ou des commentaires, n’hésitez pas à communiquer avec nous au stonestevenswrestling@gmail.com.

Merci de continuer à nous lire et à la prochaine chers lecteurs!

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Stone & Stevens revoient: IWS Scarred for Life 2017
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Stone & Stevens revoient: FLQ Le Retour au 514