Suivez-nous sur Facebook
08/05/2018 | Chroniques

Stone & Stevens revoient: FLQ No Hard Feelings

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Stone & Stevens revoient: C*4 End of Days
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Stone & Stevens revoient : IWS Unstoppable

poster

Samedi le 21 avril dernier, la Fédération de Lutte Québécoise (FLQ) présentait son gala No Hard Feelings en direct du Bain Mathieu de Montréal. L’évènement mettait en vedette un affrontement entre le champion du monde de la ROH, Dalton Castle face à Stu Grayon, l’actuel champion de la FLQ. La fédération offrait une belle carte en perspective avec plusieurs talents que l’on voit plus rarement au Québec avec un bon mélange des meilleurs lutteurs de la province. On a pu remarquer que les entrées ne se font plus au même endroit que lors du dernier gala auquel nous avons assisté et que le nouvel agencement de la salle est plus professionnel. Jean-François Kelly crinque la foule comme seul lui peut le faire avant le début du gala et relaye le travail d’annonceur à The Voice, annonceur du coin d’Ottawa et Gatineau en temps normal. La Voix a fait un très bon boulot d’annonceur tout au long de la soirée alors que celui-ci n’a pas l’habitude de le faire en français.

Scott Parker ouvre le spectacle avec une bonne promo avant son match. Il est vraiment un naturel au micro et réussit à susciter une réaction de la foule à chaque fois. Ça aide grandement ses adversaires à être encore plus populaires avec le public.

uno-vs-parker
Single Match

Evil Uno vs. Scott Parker

Bon combat pour commencer le gala et mettre la foule dedans. Evil Uno est le favori unanime de la foule et la promo de Parker avant le match ne lui a certainement pas nuit à cet égard. À un certain point, Parker décide de s’en aller et s’en va sous les rideaux mais Tyson Dux le ramène et le remet dans le ring. Evil Uno est ensuite en mesure d’exécuter sa prise de finition afin d’obtenir la victoire.
Rating : ** ¾

mtl-elite-vs-saver-blackwood
Tag Team Match

Kevin Blackwood & Leon Saver vs. Montreal Elite (Benjamin Tull & Brad Alekxis)

Il s’agissait de la première fois que l’on voyait Kevin Blackwood en action et on a aimé son travail dans le ring. En ce qui est des trois autres, ce sont des lutteurs qu’on apprécie toujours voir en action donc le résultat était un bon combat par équipe. Alekxis et Tull font bien leur travail de heel comme d’habitude et la majorité de la foule les déteste. On a eu droit à de beaux coups durs de la part de Blackwood et Saver ainsi que de la coopération au niveau de manœuvres par équipe de la part de Tull et Alekxis. Au final, la Montreal Elite gagne avec leur prise de finition par équipe.
Rating : ***

tarik-vs-blanchard
Single Match
Kevin Blanchard vs. Tarik

C’était la première fois qu’on voyait Tarik en action mais on avait beaucoup entendu parler de lui donc il piquait notre curiosité. Il a joué le rôle du méchant très bien tandis qu’on avait une rare chance de voir Kevin Blanchard en face ce qui était intéressant surtout que la foule était pleinement derrière lui. Belle fausse fin à un certain point, on pensait vraiment que Blanchard allait l’emporter suite au Canadian Destroyer et au Diving Stomp du troisième câble. S’en est suivit de beaux échanges de coups forts en fin de match puis finalement, Tarik utilise une distraction de l’arbitre pour porter un coup bas et obtenir le compte de trois avec un roll-up.
Rating : *** ¼

4-way
Fatal Four Way Elimination Match
Brent Banks vs. Marko Estrada vs. Matt Angel vs. Tyson Dux
#1 Contender for FLQ Championship

Très gros affrontement en vue avec 4 noms importants de la lutte indépendante au Canada. Matt Angel continue d’être le favori de la foule partout où il va en province alors qu’on peine à voir un endroit où il n’est pas aimé. Au premier son de cloche, Estrada dirige directement son offense sur Angel avec un beau Missile Drop Kick dans le coin du ring. C’est une belle rivalité que les deux offrent aux fans de la FLQ et Marko se fait détester tout autant que les fans aiment Angel. On a droit à des bons enchaînements de prises tout au long du match et le tout est très fluide. Tyson Dux se fait éliminer en premier suite à une distraction de Scott Parker permettant à Brent Banks de le surprendre avec un Springboard Cutter. On présume que la rivalité entre Parker et Dux se continuera au prochain gala de la FLQ avec potentiellement un combat pour y mettre fin. Brent Banks a été le deuxième à se faire éliminer et cette fois-ci c’était par une prise du petit paquet de Matt Angel.

Le titre d’aspirant numéro 1 allait donc être déterminé entre les grands rivaux Marko Estrada et Matt Angel. Les deux lutteurs ont une chimie incroyable et réussissent toujours à innover lors de leurs affrontements. On se souvient de plusieurs belles prises dont le GTS, le Frog Splash et le Backbreaker de Marko Estrada ainsi que le Shiranui et le Spanish Fly de Matt Angel. Vers la fin, Estrada a essayé une autre tentative de GTS mais celle-ci a été renversé par un roll-up de Matt Angel qui a remporté le combat ainsi au grand plaisir des fans. Angel devient donc l’aspirant numéro 1 au titre de la FLQ et affrontera le champion défendant, Stu Grayson, au prochain gala. Très bon combat mais un peu trop court selon nous pour un affrontement par élimination entre 4 lutteurs de ce calibre.
Rating : *** ¾

3-way
Triple Threat Match

Kevin Bennett vs. Sebastian Suave vs. Travis Toxic

Bon choix de match dynamique pour revenir de la pause. Il s’agissait d’une autre première pour nous alors que l’on n’avait jamais vu Kevin Bennett en action avant ce match.  Bennett et Suave coopèrent à 2 sur Toxic mais rapidement Suave expulse Bennett afin de tenter le compte de trois sur Toxic. On a eu droit à un magnifique Moonsault de Toxic sur les deux autres à l’extérieur du ring ainsi qu’un Canadian Destroyer de sa part un peu plus tard. Toxic brise beaucoup de tentative de compte avec des attaques aériennes alors que la foule ne s’en attend pas. Bennett et Suave ont très bien joué leur rôle dans le combat et à un certain point, Suave a fait un très beau Michinoku Driver du haut du deuxième câble sur Toxic. À la fin, Travis Toxic exécute un 450 Splash sur Bennett mais Suave pousse Toxic hors du ring et obtient le compte de trois. Ce fût un combat très bien monté qui a suscité de belles réactions de la foule.
Rating : ****

tdt-fof
Tag Team Match

Fight or Flight (Gabriel Fuerza & Vaughn Vertigo) vs. Tabarnak de Team (Mathieu St-Jacques & Thomas Dubois)

Bon match de style exhibition avec 2 équipes faces alors que St-Jacques et Fuerza se serrent la main avant de débuter. On se demande si le match est sans compte extérieur et sans disqualification puisque les lutteurs se battent à l’extérieur du ring assez rapidement et l’arbitre ne fait aucun compte. Être à l’extérieur a permis à Fuerza de sauter du haut de l’échelle de la piscine du Bain Mathieu ce qui était très impressionnant. Pour la majorité du combat, les deux équipes avaient une très bonne chimie et c’était, selon nous, la meilleure performance de Fight or Flight que nous avons vu jusqu’à présent. Au final, TDT remporte le combat suite au Cloverleaf de Mathieu St-Jacques.
Rating : *** ¾

Suite au combat, la FLQ a fait l’annonce de la venue des Briscoe Brothers lors du prochain gala de la FLQ, Moment of Truth le 9 juin prochain. Ceux-ci affronteront nul autre que TDT dans de combat de rêve pour les fans de lutte indépendante québécoise.

main-event
Single Match

Dalton Castle vs. Stu Grayson

On déplore un peu le fait que les fédérations font des combats de championnats avec des invités qui, de façon réaliste, ne gagneront pas les titres, ce qui limite un peu les enjeux des matchs. De plus, certains lutteurs ont des exigences de booking ce qui limite l’issue de certains combats avec des invités spéciaux. On était donc heureux de voir qu’il n’y aurait pas de championnat en jeu lors de l’affrontement et que le match serait simplement pour l’honneur entre deux champions. On tient à noter que Dalton Castle a lutté le match au complet avec une blessure importante à la main. Le début du combat était lent et la foule était divisée entre les deux lutteurs. Les deux boys de Dalton Castle ont bien fait leur rôle de gérant en venant en aide au champion mondial de la ROH lorsque c’était opportun. En général, c’était un bon combat mais qui n’a pas excessivement sortie de l’ordinaire. On tient à noter que Stu Grayson à eu l’air très crédible tout au long de l’affrontement. On se rappelle aussi d’un très beau 450 Splash de la part de celui-ci, manœuvre que nous n’avions jamais vu de sa part en personne. À la fin du match, Benjamin Tull et Brad Alekxis viennent s’en prendre à Grayson ce qui lui permet d’obtenir la victoire par disqualification.

Suite à cela, Stu continue de se faire tabasser mais les champions par équipe de la FLQ, Heavy Metal Chaos, lui viennent en aide. Grayson parvient à se relever et demande un combat 3 contre 3 entre Benjamin Tull, Brad Alekxis et Dalton Castle face à lui-même, Alextreme et James Stone. L’action n’a pas tardé à aller dans la foule et Stu Grayson a fait la manœuvre de la soirée en exécutant un Moonsault à la perfection du haut du balcon du Bain Mathieu sur les lutteurs à l’extérieur du ring. Brad Alekxis s’est retrouvé seul dans le ring face à ses trois adversaires en fin de match. Ceux-ci ont infligés leurs prises de finitions en succession afin d’obtenir la victoire. Le combat par équipe suite à la grande finale était une bonne façon d’envoyer la foule chez elle contente alors que les champions de la FLQ ont eu le dessus face à leurs adversaires pour terminer le gala.
Rating : *** ½

En conclusion, c’était un très bon gala de la part de la FLQ qui a su offrir de la lutte de qualité du début à la fin. On trouve que la FLQ a un des meilleurs rosters, si ce n’est pas le meilleur en province et on apprécie que la fédération nous permette de voir plusieurs excellents lutteurs d’ailleurs au Canada et aux États-Unis. La FLQ présentera son prochain évènement le samedi 9 juin prochain au Bain Mathieu alors que les champions par équipe de la ROH, les Briscoes, affronteront les favoris de la foule, le Tabarnak de Team.

Si vous avez des questions, des suggestions ou des commentaires, n’hésitez pas à communiquer avec nous au stonestevenswrestling@gmail.com.

Merci de continuer à nous lire et à la prochaine, chers lecteurs!

poster-mot

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Stone & Stevens revoient: C*4 End of Days
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Stone & Stevens revoient : IWS Unstoppable