Suivez-nous sur Facebook
11/03/2018 | Chroniques

Stone & Stevens revoient: Femmes Fatales 20

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Stone & Stevens revoient: IWS Freedom to Fight 2018
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Stone & Stevens revoient: NSPW The Last Stand 2018

poster

Samedi le 24 février dernier, la fédération de lutte féminine Femmes Fatales faisait son retour en force avec un premier gala en 2 ans. Cette fois-ci par contre, le spectacle avait lieu à Ottawa devant un public majoritairement nouveau pour la fédération. La décision de faire le spectacle à Ottawa s’est avérée excellente puisque Femmes Fatales a attiré sa plus grosse foule alors que la salle était à pleine capacité avec plus de 450 fans. C’était la première fois qu’on assistait à un gala de lutte exclusivement féminine et on avait très hâte de voir plusieurs de ses lutteuses en action pour la première fois ainsi que le résultat global de la soirée.

spinelli-vs-nicole
Single Match

Alexia Nicole vs. KC Spinelli

On remarque que la foule est pleine d’énergie dès le premier son de cloche ce qui s’annonce très bon pour la soirée en général. En commençant le match, KC rit de la taille d’Alexia et réussit à obtenir l’avantage par sa force brute. Nicole reprend les dessus en contrant une manœuvre de belle façon avec un DDT. Au final, Alexia Nicole remporte le match suite à un Wheelbarrow Stunner. Bon combat assez rapide pour commencer la soirée.
Rating : ** ½

tag-team
Tag Team Match

Angie Skye & Kira vs. Misty Haven & Stacy Thibault

Xandra Bale était censée être dans cet affrontement mais a finalement affronté Stefany Sinclair dans le match suivant. Par le fait même, Angie Skye a remplacé Bale comme partenaire de Kira. Haven et Thibault sont de bonnes heels tandis que Kira et Skye réussissent à obtenir le support de la foule. On note des belles tentatives de tombés de Haven sur Kira et un hot tag bien exécuté. Skye et Kira prennent les devants et dominent avec des prises en équipe mais Stacy Thibault parvient à surprendre Kira avec un Cutter pour la victoire.
Rating : ** ½

Suite au deuxième match, la championne Femmes Fatales Mercedes Martinez et Twiggy font leur entrée sur le ring. On tient à noter que Twiggy est extrêmement crédible au micro et réussit toujours à être détesté partout où il va. De plus, sa rivalité avec Kraven peut se continuer et ajoute un élément intéressant au match de championnat. Au plaisir de la foule, Vanessa Kraven vient interrompre le moment et reçoit une immense ovation. Martinez et Kraven se pousse un peu mais au final les deux lutteuses se font séparer par la sécurité. Un segment simple et efficace qui a été très bien exécuté et qui permet d’ajouter du piquant à la grande finale.

sinclair-vs-envy
Single Match

Stefany Sinclair vs. Xandra Bale

Hudson Envy était censée être l’adversaire de Sinclair mais finalement c’est Xandra Bale qui est venu en remplacement. Les deux lutteuses ont eu une assez bonne chimie pendant le combat. On se rappelle de certaines belles prises de soumissions ainsi qu’un violent DDT de Sinclair qui a suscité une grosse réaction de la foule. Finalement, Xandra Bale a remporté le tout suite à sa prise de finition, le Blockbuster, et a obtenu une belle ovation de la foule en retour. On remarque qu’après 3 combats la foule est toujours autant en vie qu’au tout début ce qui est signe que la soirée est très bien rythmée.
Rating : ** ¾

havok-vs-heights
Single Match

Jessicka Havok vs. Samantha Heights

Il y a une assez bonne différence de gabarie entre les deux lutteuses ce qui donne une bonne dynamique au combat. Havok malmène son adversaire longtemps mais Heights profite d’un instant pour envoyer Havok à l’extérieur et porte un Tope Suicida. Samantha y va pour une deuxième tentative de saut suicide mais Havok bloque le tout. Par la suite, les deux lutteuses se battent en dehors du ring et Heights réussit à infliger du dommage mais aussitôt que l’action retourne dans le ring, Havok reprend les devants. Jessicka a porté plusieurs bons coups forts et on trouve qu’elle est très crédible dans le ring. Havok finit par remporter le match suite à la manœuvre de la soirée lorsqu’elle a donné un Tombstone Piledriver du haut du deuxième câble à son adversaire sous une énorme réaction de la foule.
Rating : *** ¼

baker-vs-blanchard
Single Match

Britt Baker vs. Tessa Blanchard

Les deux lutteuses se ressemblent beaucoup et sont vêtus de tenus très similaires. Elles commencent l’affrontement avec du beau chain wrestling et les deux démontrent qu’elles sont à égalité alors qu’aucune ne parvient à avoir l’avantage sur l’autre. Blanchard obtient finalement le dessus en utilisant des tactiques de heels et joue même après les doigts de Baker de façon assez vicieuse. Les deux femmes ont fait preuve d’une excellente chimie et on pouvait voir que ce n’était pas la première fois qu’elles s’affrontaient. On se souvient d’un beau rope break de Baker suite à un Codebreaker de Blanchard et d’une belle soumission attrapée au vol par Baker sur Blanchard qui sautait du troisième câble. Le combat s’est terminé suite à un magnifique Diving Codebreaker du haut du troisième câble de la part de Blanchard sur Baker. Ce fût un excellent combat et nous avons très hâte de revoir ces deux lutteuses en action dans un futur gala de Femmes Fatales.
Rating : *** ¾

martinez-vs-kraven
Single Match

Mercedes Martinez (c) w/ Twiggy vs. Vanessa Kraven
Femmes Fatales Championship

On tient à noter que Vanessa Kraven est une des personnes les plus populaires sur les territoires du Québec et de l’Ontario et que l’affection des fans envers elle semble unanime. De son côté, Mercedes Martinez fait très crédible comme championne et se fait détester encore plus grâce à Twiggy qui l’accompagne. Martinez domine les débuts du match alors que Kraven fait peine à obtenir des instants de dominance. Twiggy finit par se mêler au combat et s’en prend à Kraven ce qui ne fait pas le plaisir de la foule qui réagit positivement à chacune des prises portées par Kraven. Selon nous, Martinez aurait pu être un peu plus stiff avec quelques-uns de ses coups mais la lutteuse était tout de même très technique avec ses prises de soumissions. Pour sa part, Kraven avait plus d’impact et était plus dynamique dans son approche.

Vers la fin du match, il y a eu une collision avec l’arbitre et au lieu d’avoir la face Kraven qui domine, Martinez, la heel, a pris les dessus et a tenté d’obtenir un compte de trois alors que l’arbitre était inconscient. Kraven est revenu dans le match et a exécuté sa prise de finition mais l’arbitre ne s’en était toujours pas remis. À la grande surprise, Tessa Blanchard a profité du fait qu’il n’y avait pas d’arbitre présent pour venir attaquer Kraven avec la ceinture mais Britt Baker est venu mettre un terme à cela. Vanessa a ensuite porté un gros coup d’avant-bras sur Twiggy au grand plaisir de la foule. Ensuite, Kraven a surpris Martinez en lui portant son Chokebomb pour obtenir le compte de trois et devenir la nouvelle championne Femmes Fatales sous les applaudissements les plus bruyants que nous avons entendu depuis un bon bout dans un gala de lutte indépendante.

C’était une bonne grande finale avec une ambiance incroyable tout au long du combat mais on a trouvé que la fin était un peu overbooked à notre goût. Par contre, le résultat final était ce qu’il se devait d’être, soit une victoire de Kraven, ce qui permet de remettre les choses en marche avec un gros coup. On trouve que c’est une excellente décision que Kraven soit championne puisqu’elle est de loin la plus populaire du roster et qu’elle va continuer à attirer de nombreux fans dans les prochains galas.
Rating : *** ½

Finalement, ce premier gala de lutte entièrement féminine s’est avéré être un très bon spectacle et les matchs ont défilés de belle façon. Le gala en général était très bien booké et efficace avec ses 6 combats en l’espace d’un peu plus de 2h permettant à la foule d’être réceptive du début à la fin. L’organisation de Femmes Fatales n’a pas annoncé de nouveau spectacle pour l’instant mais avec le succès de ce gala et la réception des partisans, on ne doute pas d’un évènement futur.

Si vous avez des questions, des suggestions ou des commentaires, n’hésitez pas à communiquer avec nous au stonestevenswrestling@gmail.com

À la prochaine chers lecteurs!

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Stone & Stevens revoient: IWS Freedom to Fight 2018
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Stone & Stevens revoient: NSPW The Last Stand 2018