Suivez-nous sur Facebook
26/05/2016 | Chroniques

Retour sur le futur – Nouvelle ère, vielles manières.

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Retour sur le futur - Un nouveau chapitre pour la NXT
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Retour sur le futur - La fin de la NXT ?

La nouvelle est tombée hier et, déjà, les suppositions vont bon train sur ce qui va se passer au courant des prochaines semaines.

À l’aube de ce que la WWE appelle la nouvelle ère, on se retourne vers une tactique mise de côté il y a déjà plusieurs années. Le Brand Split, qui a fait son apparition en 2002, est une manière pour la WWE de créer une sorte de double produit avec le même format, alors que des lutteurs sont assignés exclusivement à RAW et Smackdown respectivement. Puis, un an plus tard, on remélange les cartes en effectuant des échanges comme dans toutes les autre ligues sportives. On crée ainsi de nouvelles rivalités et on assiste à un vent de renouveau instantanément. La technique ne fait visiblement pas l’unanimité car il y tellement de place à faire des erreurs.

Je vais par contre vous dire pourquoi, à mon avis, c’est la meilleure chose qui puisse arriver à la WWE. Pour ce faire, la WWE devra apporter certains changements essentiels et évoluer dans la manière dont elle fera les choses pour s’assurer du succès de l’aventure. Vous allez voir, il y a beaucoup de potentiel derrière cette idée.

draft raw smackdown

1- Traiter le draft comme un événement sportif d’envergure. C’est capital pour partir sur un bon pied. Certains se rappellerons de la manière dont s’était déroulé le premier draft entre Vince McMahon et Ric Flair. Ils avaient chacun dix choix de repêchage pour leur émission respective. C’est de cette façon qu’il faut débuter le tout. La manière dont les choix seront faits donnera ainsi le mot d’ordre sur la vision que chaque McMahon aura pour son produit. Ce sera aussi une excellente manière de bien balancer les vestiaires et d’éviter que RAW soit favorisé comme dans les années précédentes, avec des combats déterminant des choix fait au hasard dans une pige. Je ne souhaite pas que tous les lutteurs soient distribués à la télé car dans certains cas, ça n’a aucun intérêt. Par contre, il est impératif que nous sachions d’emblée où se dirigerons les vétérans, les MVPs et les recrues prometteuses. C’est ce RAW qui sera le plus important pour bien définir les lignes directrices. Ce qui m’amène à mon deuxième point.

2- Le RAW du repêchage doit être le dernier d’une durée de trois heures. Laissons le temps à la soirée de se développer mais ensuite, fini les épisodes de RAW trop longs. D’abord parce que c’est important de repartir sur un pied d’égalité avec Smackdown et ensuite parce que si cela ne change pas, on se retrouvera avec entre 6 et 9 heures de WWE sur 3 ou 4 jours selon si il y a un PPV le dimanche. Même pour un fan fini de la WWE, c’est beaucoup trop. De toute façon, la WWE a déjà beaucoup de difficulté à remplir 3 heures de qualité de RAW avec tout le personnel disponible. Imaginez avec la moitié des lutteurs. Il faut éviter de gaver le téléspectateur avec trop de contenu sur une période trop rapprochée.

shaneosteph

3- Donner le contrôle de Smackdown à Shane McMahon. Cette décision peut sembler controversée avec la côte de popularité qu’à Shane en ce moment mais je crois que c’est justement là dessus qu’il faut capitaliser. Pour redonner du poil de la bête à Smackdown qui a trop longtemps été relégué au statut de B Show, il faut mettre quelqu’un en charge qui donnera aux gens le gout de voir ce qu’il à a offrir. Bien entendu, ce n’est pas sur lui que reposera le succès de l’émission. Mais je suis persuadé que Paul Heyman devait attirer pas mal de yeux de son côté lors de sa période en charge de Smackdown. Si on peut recréer ce sentiment là chez les fans, c’est un élément clé au succès.

4- Ne pas ramener un deuxième titre mondial. Bien que plusieurs personnes pensent que c’est inévitable, l’addition d’un deuxième titre majeur n’est absolument pas nécessaire. Plusieurs alternatives possibles sont 100 fois plus intéressantes pour ce qu’on cherche à obtenir, c’est-à-dire de la compétition. On pourrait octroyer le droit aux champions de passer d’un show à l’autre comme bon leur semble. On pourrait aussi et c’est l’option que je préfère, utiliser Smackdown pour redorer l’image du titre Intercontinental. On y est presque présentement avec ce qui se passe avec Miz, Cesaro, Owens et Zayn. Il n’y a aucune bonne raison pour qu’on ne fasse pas du titre Intercontinental un titre que l’on veuille s’arracher. Il fut un temps où c’était le cas. Je verrais bien le titre mondial à RAW avec celui des États-Unis (défendu à la semaine un peu comme un titre TV) et l’intercontinental et le retour du Poids Léger à Smackdown. Le tournoi qui va se dérouler cet été est une occasion en or pour ramener cette ceinture. Laissons les titres par équipe et féminin se promener comme bon leur semble. Ultimement, ce serait une bonne manière de ne pas rendre la décision d’unifier les titre mondiaux obsolètes.

WWE-Cruiserweight-Show

5- Poursuivre le repêchage de lutteurs à la NXT. Lors du RAW après WrestleMania, certains se demandaient pourquoi autant de nouvelles recrues faisaient leurs débuts en même temps. Les rumeurs d’une expansion encore plus grande aux cours des prochains mois provoquaient encore plus de questionnements. Maintenant que nous savons qu’un draft est dans les plans, tout s’éclaircit et on est maintenant en droit de se demander si il y en a suffisamment. Plusieurs noms avaient été mis de côté et plusieurs nouveaux prospects font leur apparition à la NXT. C’est donc signe qu’ils retourneront à la pige très bientôt. Finn Bàlor, Samoa Joe, Bayley et Carmella sont tous prêts pour le grand saut et n’attendent que le signal. On ne forme pas une nouvelle ère sans secouer la charpente.

Évidement que ce n’est pas les seuls bon côtés du brand split. D’autres facteurs intéressants tel l’horaire moins chargé pour les lutteurs sur la route, la possibilité de plus d’exposition pour les lutteurs de bas de carte et la diversité en général du produit sont à prendre en compte aussi. Nous verrons de quelle manière la WWE effectuera ce virage, mais pour le moment, permettez-moi d’être curieux !

nxt-takeover-the-end-24w-1

Passons rapidement sur l’épisode d’hier de la NXT. Il a surtout servi à nous concrétiser la carte pour le prochain NXT TakeOver … The End. Finn Bàlor contre Samoa Joe dans une cage, Asuka contre Nia Jax, Austin Aries contre Shinsuke Nakamura et American Alpha contre The Revival. Une carte somme toute semblable à la précédente mais qui promet pas mal de surprises si vous voulez mon avis. No Way Jose continue d’être très divertissant, bien que je me demande encore ce qu’on espère accomplir avec lui. TM61 aà= offert une solide performance contre Tomasso Ciampa et Johnny Gargano. C’est une équipe à suivre. Une vignette pour La Sombra a aussi été diffusé. Il luttera sans masque et sous un autre nom. Une impression de déjà vu ?

wcpw

Pour terminer cette semaine, je vous parle d’une nouvelle fédération qui fera son apparition sous peu aux UK. Il s’agit d’une promotion dirigée par l’équipe du site web What Culture WWE qui propose du contenu web sur leur page internet et leur chaine youtube. On connait peu de détails pour le moment, mais les fans de la chaine YouTube seront heureux de savoir qu’ils incorporerons les histoires et rivalités qui se développent dans leurs vidéos depuis la dernière année.

Pacitti Club VS B-X, de quel côté êtes-vous ?

C’est tout pour cette semaine. N’hésitez pas à me dire dans les commentaires ce que vous pensez du draft et ce que vous feriez différemment. On se revoit la semaine prochaine !

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Retour sur le futur - Un nouveau chapitre pour la NXT
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Retour sur le futur - La fin de la NXT ?