Suivez-nous sur Facebook
14/03/2022 | Chroniques

Razor Ramon en dix infos

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
C’est comment lutter? Point de vue d’un journaliste au coeur de la tempête…
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
L'effet Cody?

Yo... Chico!  Connais-tu une bonne place pour des cure-dents?

La planète lutte se souvient d’un des plus divertissants personnages de son époque, le regretté Scott Hall ou si vous préférez, Razor Ramon, officiellement décédé après des complications médicales.

Depuis quelques jours, les témoignages pleuvent de la part de nombreuses personnes autour du monde du divertissement sportif. Voici dix choses sur cet athlète lanceur de cure-dents et à la vie en montagnes russes:

1- Contrairement à ce que tous les jeunes de mon âge pouvaient penser dans les années 90, Razor Ramon n’est pas né Razor Ramon! Scott Hall, avant d’arriver à la WWF, a fait ses classes un peu partout aux États-Unis et ce, à partir du milieu des années 80.

2- Il aurait très bien pu ne jamais lutter après un incident en 1983 où il tue un individu par arme à feu lors d’une chicane dans un stationnement de bar. Devant le manque de preuves, il sera épargné par la justice américaine.

3- Si vous cherchez un peu, vous le trouverez sous la gimmick de Diamond Studd, souvent flanqué de nul autre que Diamond Dallas Page. Son personnage étant une ébauche (avec un petit coté à la Rick Rude) de ce qui deviendra Razor Ramon, avec rien de moins déjà que son iconique cure-dents!

4- Son arrivée officielle avec la WWF se produit en 1992. Scott Hall amène son personnage de la WCW et lui apporte une gigantesque dose de machisme à la cubaine empruntant aussi des traits et caractéristiques du personnage de Tony Montana dans Scarface. Moins playboy que le Studd et beaucoup plus macho, Razor Ramon était né et, disons sans se tromper, son impact fut immédiat auprès de Vince McMahon et des fans de la WWF.

5- Le Razor Edge, la fameuse prise de finition de Razor Ramon est dans le jargon de la lutte ce qu’on appelle un Crucifix Powerbomb. Une prise avec un grand impact visuel qui conquit les fans de la WWF et qui doit par contre être bien appliquée, le risque d’impact à l’arrière de la tête de la victime étant assez élevé.

6- Razor ne fut jamais champion mondial de la WWF. Il remporta la ceinture de champion intercontinental face à nul autre que Rick Martel et eut la chance d’entrer dans l’histoire dans un combat d’échelles acclamé de tous et demeurant encore aujourd’hui, un des plus beaux combats de lutte des années 90. D’ailleurs, lui et Shawn eurent un autre combat d’échelles en 1995, HBK remportant ce second duel.

7- Scott Hall peut s’enorgueillir d’avoir marqué la lutte à minimum deux reprises: la première étant son combat d’échelles, la deuxième étant son arrivée plus grande que nature à la WCW en 1996. Si aujourd’hui les informations sur les transfuges sont généralement ventilées à l’avance sur le net bien malgré les fédérations, en 1996, la situation est toute autre et disons que les renseignements ne sont pas aussi à découvert qu’aujourd’hui. L’arrivée rebelle d’un Scott Hall (en mode kayfabe puisqu’il était maintenant signé avec Turner) provoqua un tsunami de réactions auprès des fans de lutte. Ce fut le début des Outsiders avec Kevin Nash (anciennement Diesel à la WCW) et la genèse de ce qui allait être la plus grande faction dans le divertissement sportif: La NWO avec entre autres un Hulk Hogan qui allait devenir méchant lui aussi délaissant les couleurs flamboyantes pour le noir et blanc.

8- Jonglant de plus en plus avec des problèmes de substances de toutes sortes dont l’alcool, Scott Hall perdit graduellement son aura de super athlète sur le ring et on le vit même avec un drink à la main dans certains moments, une faute de goût niveau gimmick qui laissait transparaitre un essoufflement marqué de ses capacités motrices et de son aspect physique autrefois impressionnant.

9- C’est en 2011 que le déshonneur total s’abat sur Scott Hall. Un reportage culte d’ESPN le montre dans des conditions exécrables causées par des problèmes de santé, de gros abus de drogues et de boissons, la scène la plus marquante étant certainement un Scott Hall fraichement sorti de l’hôpital faisant une apparition dans un gala et étant incapable de se tenir promptement debout. Une véritable honte pour sa famille et la business en général.

10- Ironiquement c’est son ami DDP (armé de son fameux DDP Yoga) qui fut une bonne bouée de sauvetage pour Scott Hall. DDP étant son partenaire dans la période pré-WWF lors de son parcours à la WCW.

Il sera intéressant de voir son héritage évoluer grâce à son fils Cody qui poursuit une carrière de lutteur actuellement et qui pourrait peut-être, bien involontairement, bénéficier d’une soudaine exposition massive suite au décès de son célèbre père, membre du Hall of Fame de la WWE.

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
C’est comment lutter? Point de vue d’un journaliste au coeur de la tempête…
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
L'effet Cody?