Suivez-nous sur Facebook
12/12/2017 | Chroniques

Qui est LE monstre de Monday Night Raw ?

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Qui sera l'aspirant ?
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Finalement un changement ?

strowman-kane

Pendant que SmackDown Live présentera cette fin de semaine le gala Clash of Champions, Monday Night Raw prépare tranquillement pas vite la route vers Royal Rumble. Un enjeu de taille était à l’honneur lors du Monstrous main-event opposant Braun Strowman à Kane. 

Joe, Joe, Joe !

L’édition du show rouge de cette semaine ouvre avec Samoa Joe, seul au milieu du ring. Ce dernier ressasse en boucle les événements des semaines précédentes, montrant sa dominance sur tous les membres du Shield, Roman Reigns – Seth Rollins – Dean Ambrose. Joe a eu un rôle important la semaine passée dans la conclusion du combat de championnat par équipe, permettant à Sheamus et Cesaro de conserver leurs ceintures. The Destroyer avait montré ses couleurs également il y a quatorze jours en passant une soumission à Reigns après son combat face à Elias. Insultant le champion intercontinental, Joe reçu la visite de Reigns dans le ring et il n’en fallait pas plus pour que les esprits s’échauffent. The Bar impliqué, le reste du Shield arrivant à la rescousse, une bataille remportée par les méchants, mettant la table pour trois gros combats. Rollins contre Sheamus, Ambrose face à face avec Joe ainsi que la ceinture intercontinentale en jeu entre Reigns et Cesaro.

Un hexagone féminin

Après plus d’un an d’absence, Paige effectua son retour à la WWE, au grand plaisir des partisans. Elle débarqua à Monday Niht Raw en compagnie de Mandy Rose et Sonya Deville ; un nouveau trio s’appelant Absolution. Leurs premières victimes auront été Sasha Banks, Bayley et Mickie James notamment. Depuis, les six femmes sont engagées dans une rivalité en s’alternant les rôles dans le ring. Cette semaine, Bayley et Mickie faisaient équipe pour affronter Paige et Rose. Un combat qui a permis de mettre en valeur les qualités de Mandy Rose dans le ring. Cette dernière a fait énormément de travail depuis sa participation à Tough Enough en 2015. Absolution s’est mérité la victoire, mais l’histoire entre ces six lutteuses est loin d’être terminée. Paige et sa bande allaient revenir plus tard en soirée pour à nouveau, confronter une vedette de la division féminine.

Qui rira le dernier ?

Avec la blessure de Jeff, Matt Hardy se retrouva en solo. La WWE devait faire quelque chose avant de le perdre dans le décor. Arrive à ce moment, Woken Matt Hardy, une déviation de sa gimmick Broken alors qu’il s’alignait pour Impact Wrestling. Un personnage toujours aussi hallucinant, perdu dans l’imaginaire, faisant le bonheur des amateurs. Et quoi de mieux que de le voir en rivalité face à Bray Wyatt ! Plusieurs attendaient ce moment lorsqu’Hardy a présenté son nouveau personnage l’année derrière ; voir jusque où la fiction allait dépasser la réalité. Pour une deuxième semaine consécutive, ils se sont engagés dans une guerre de mots, aussi incompréhensible soit-elle. La grande guerre ne fait que commencer entre les deux ! Bien hâte de voir aussi qui seront les soldats de Matt Hardy ; la patience est une vertu dit-on !

Sérieusement…

À quel moment la WWE va commencer à utiliser Finn Balor de façon concrète ? Une grande question que tout le monde se pose et que personne ne connait la réponse. Balor a été impliqué dans d’étranges rivalités dans les derniers mois, notamment avec Elias et Kane. Cette fois-ci, il est opposé au Miztourage, sans leur chef, The Miz étant en studio pour l’enregistrement du film Marine 6. Après avoir vaincu Bo Dallas la semaine derrière, le leader du Balor Club était confronté à Curtis Axel, qui faisait un retour dans le ring. Un combat de quelques minutes seulement, n’avançant à pas grand chose. Finn Balor mérite un meilleur traitement avec la WWE. Avec A.J Styles, il est probablement celui avec les meilleures qualités entre les cordes, et la compagnie tarde à remarquer son talent. Rappelez-vous, Balor a été le tout premier champion universel et il n’a jamais eu son combat revanche… La serviette est-elle lancée du côté de la WWE envers Finn Balor ?

Pouvons-nous changer de chapitre s’il vous plaît ?

Pour cette partie, je vais inclure les trois combats comprenant les  membres du Shield, The Bar et Samoa Joe. D’abord, laissez-moi m’expliquer sur le choix de mon sous-titre. Comme tout le monde, j’étais ravi de revoir The Shield après plus de trois ans. Seth Rollins et Dean Ambrose ont finalement enterré la hache de guerre. J’apprécie également le travail de Sheamus et Cesaro. Deux lutteurs qui s’haïssaient la face avant d’être jumelés ensemble et devenir un rouage important de la division par équipe de Monday Night Raw. Le problème, j’ai le sentiment qu’on tourne en rond entre The Shield et The Bar… À chaque semaine, les quatre lutteurs s’affrontent à tour de rôle, sans rien ajouter de nouveau. Même s’ils offrent des combats à couper le souffle à chaque fois, je commence à être tanné de les voir s’affronter. J’ai complètement décroché de l’histoire… La division par équipe de Monday Night Raw MANQUE cruellement de profondeur! Gallows et Anderson sont vaguement utilisés, et pourtant, ils ont connu un succès monstre au Japon. Le show du lundi soir se doit de renflouer sa division par équipe, sans quoi les ceintures deviennent inutiles… Peut-être un rappel d’NXT ferait du bien, dans le style de SAniTy ou The Authors of Pain. Désolé de m’être vidé le cœur, revenons aux résultats. Rollins a eu le meilleur sur Sheamus dans un combat assez physique.

Jason Jordan a causé la défaite de Dean Ambrose face à Samoa Joe. Reste à voir comment l’histoire va se développer avec Jordan.

Finalement, Reigns a conservé son titre intercontinental devant Cesaro, dans ce qui est selon moi, le meilleur combat de la soirée. Nous ne connaissons pas la suite des choses pour The Big Dog, mais un clash avec Samoa Joe est à prévoir.

La même histoire…

Avec la plus récente suspension de Rich Swann, la WWE devait changer ses plans concernant ses cruiserweights. Originalement, Swann devait affronter Drew Gulak hier soir pour déterminer le nouvel aspirant numéro un au titre d’Enzo Amore. Avec cette place béante, qu’est-ce que vous pensez que la WWE a trouvé comme solution ? Un Fatal 4-way de la deuxième chance ente Mustafa Ali, Cedric Alexander, Tony Nese et Ariya Daivari…  Je peux comprendre que la compagnie a été prise de court avec l’arrestation de Swann, mais la division des cruiserweights ne va nulle part et on continue de placer tout le monde dans le même bateau. Pourquoi ne pas nous surprendre avec le retour d’un lutteur, exemple TJP, qu’on n’a pas vu depuis quelques mois et qui pourtant, a été le tout premier champion de la division. Ou encore, l’occasion était rêvée d’avoir le premier combat d’Hideo Itami dans les grandes ligues. Heureusement, Cedric Alexander a remporté le combat ; une excellente nouvelle. Il aura maintenant la chance d’affronter Gulak pour déterminer le prochain adversaire d’Enzo pour la ceinture mauve. En me croisant les doigts qu’Alexander devienne le nouveau champion. Parenthèse sur le côté, qu’est-ce que Nia Jax vient faire dans les parages avec Enzo Amore ? Un nouveau couple à l’écran ?

Jamais deux sans trois !

Invaincue à NXT et toujours sans défaite, Asuka a fait ses débuts à la fin du mois d’octobre à Monday Night Raw. Elle détruit littéralement tout son passage, parlez-en à Dana Brooke. Une grande question reste en suspens : qui infligera une première défaite à Asuka ? Depuis les deux dernières semaines, la japonaise a été la proie d’Absolution, sans toutefois que le trio procède à une attaque. On savait que le moment allait arriver tôt ou tard. Alors qu’Asuka attendait Alicia Fox dans un combat reprise de la semaine passée, Paige et ses acolytes se sont amenées aux abords du ring. Subissant les foudres d’Asuka, le trio réussi tout de même à immobiliser The Empress of Tomorrow. Une petite surprise attendait cependant Absolution. Menée par Sasha Banks, l’entière division féminine de Monday Night Raw déboula en trombe pour porter secours à Asuka. Paige, Rose et Deville ont alors fait connaissance avec Nia Jax , une rencontre pas très amicale qui laisse la porte ouverte à d’autres accrochages. Et par ailleurs, Dana Brooke serait membre de Titus WorldWide comme statisticienne…

The Monstrous main event !

Qui est LE monstre de Monday Night Raw entre The Monster Among Men et The Big Red Monster ? Une question qui perdure depuis l’événement à la carte Tables, Ladders and Chairs, alors que Braun Strowman a été jeté dans un camion à ordures. Ce dernier aura obtenu vengeance auprès de Kane en appliquant un énorme Running Powerslam, défonçant du même coup le ring. Le temps était venu pour les deux géants de recroiser le fer et déterminer le meilleur monstre! Plus tôt dans la journée, le directeur général, Kurt Angle, avait annoncé que le gagnant de ce combat allait affronter Brock Lesnar à Royal Rumble pour le titre Universel. Le combat commence et les choses dégénèrent très rapidement. Le match se transporte à l’extérieur du ring et même à travers les partisans. La WWE sait comment nous garder en halène, surtout quand un immense enjeu rentre en ligne de compte. Pendant que Strowman ramasse littéralement Kane à travers les barrières de sécurité, les officiels annoncent que les deux lutteurs n’ont pas respecté le compte de dix à l’extérieur du ring. Une décision qui rajouta de l’huile sur le feu entre les deux monstres. À la toute fin, à la demande des partisans, Strowman sort une table et passe Kane au travers avec un Running Powerslam. Qui aura maintenant la chance d’affronter Lesnar pour la ceinture Universelle ? Peut-être une danse à trois entre Lesnar, Strowman et Kane ? Le champion universel et Paul Heyman seront présents la semaine prochaine pour faire le point sur la situation.

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Qui sera l'aspirant ?
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Finalement un changement ?