Suivez-nous sur Facebook
09/03/2019 | Chroniques

Le mot sacré a été dit par Ronda Rousey

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Un cosmo, Vince qui est rendu fou et des fans en délire...
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Il était un fois, The King of Harts...

WW Rousey and Lynch

Est-ce que je peux lire dans vos commentaires que vous êtes enfin content de voir un « beef » si authentique entre Ronda Rousey, Becky Lynch et Charlotte Flair?

En essayant de dire un « Oh yeah » dans ma plus minable imitation de voix que je puisse oser tenter faire de celui que j’appelle affectueusement mon oncle imaginaire qui est Randy Savage, je suis enfin heureuse que les dieux de la lutte aient encore une fois, répondu à une de mes prières.

Macho Man Randy Savage

Amen.

 

Possiblement que vous êtes déjà au courant mes chers lecteurs de Lutte Québec, mais il y a beaucoup d’actions sur Twitter. Abstraction des folies de R. Kelly, Ronda Rousey est sortie de son placard de « babyface » pour enfin montrer son côté givré alias sa vraie personnalité depuis quelques jours pour faire suite à l’épisode de Raw du 4 mars dernier.

Son « coming out » n’est pas passé inaperçu. Mais est-ce que vous trouvez ça étrange (dans le bon sens du mot) que ses promos se sont grandement améliorées en référence au retour de notre « preacher man » Bruce Prichard dans l’équipe créative de la WWE?

À mon avis, ce n’est pas un hasard et c’est une pure bénédiction.

Brother Love

Mais il y a un truc qui ne va pas et si Ronda avait lu Les 10 Commandements de la Lutte, elle aurait dû retenir le tout premier commandement qui est de ne jamais dire le « F’s Word ».

Charlton Heston

C’est un mot qui est interdit dans Le Petit Dictionnaire de la Lutte Illustrée (en vente chez tous vos libraires). Et la pire offense est d’utiliser ce mot dans une phrase qui ressemble à celle-ci :

La lutte est F***. Tout est F**** dans la lutte. F***!

Vu que nous sommes des rédacteurs qui n’ont pas peur de dire les vraies choses, je vais vous dévoiler ce mot qui est un anglicisme dans notre langue , mais qui a plus d’impact de le dire en anglais quand français.

Ce mot est « ’fake » ».

Ronda Rousey s’est défoulé à nouveau sur Twitter et en résumé, elle a dit que la lutte était « ’fake » (je sais, vous êtes tannée que j’écrive ce mot, mais c’est plus fort que moi). Elle a aussi utilisé l’autre mot qui est banni de la langue de Molière et de Shakespeare. Je vous mets ci-joint ces propos que j’ai vu apparaître sur mon compte Twitter :

Ronda's whole statement

Suite à son épisode digne de tous les Kanye West de ce monde sur les médias sociaux, ça a fait réagir l’univers de la WWE et même de la UFC.

Pour plusieurs personnes qui se demandent si c’est vrai, tout ça ou ça fait partie du scénario, ma théorie scientifique est que ça fait partie du scénario, mais qui pourraient rapidement aller dans le territoire de la réalité.

Voici la réponse de Charlotte :

Charlotte's tweet replying

Nous savons très bien, surtout les admirateurs de luttes des années 90, qu’un bon scénario ajoute de l’authenticité et des degrés de profondeur aux personnages. Mais parfois, la fiction devient la réalité. On se souvient très bien de deux excellents lutteurs qu’ils se respectaient quand ils commençaient à travailler ensemble. Petit à petit, une rivalité s’est installée, une clique s’est créée, une haine entre les deux rendait la fine ligne entre la fiction et la réalité difficile à intercepter et éventuellement, un “screwjob ” a eu lieu.

Bon, je ne dis pas qu’on est rendu là entre Rousey et Lynch mais on peut sentir que les deux n’iront pas faire un après-midi au spa ensemble un de ces jours.

Premièrement, durant le “turn heel ”de Rousey lundi dernier, son “arm lock” et certains coups reçus par Lynch semblaient être très pénible. Je sentais que Rousey avait quelque chose à prouver aux yeux de tout le monde en affirmant qu’elle est la femme la plus dangereuse dans le monde de la lutte.

Becky and Ronda

Pour le moment, je la mets dans la catégorie des lutteuses inexpérimentées dont fait partie Nia Jaxx. Elle semble manquer de prudence lorsqu’elle interagit avec d’autres lutteuses. Ce n’est pas un compliment que je viens d’écrire. Au contraire, je trouve qu’elle a encore une certaine immaturité dans ses mouvements et elle ne semble pas à penser à la sécurité de son adversaire. Ceci étant dit, je lui donne chapeau d’être présent semaine après semaine, à l’émission “Raw”. Mais pourquoi elle pleurniche sur le fait que la foule n’est pas derrière elle et qu’elle donne son maximum soir après soir au lieu de passer par-dessus ?

Pour moi, je trouve qu’elle n’a pas la psychologie d’une lutteuse tout simplement. Elle se dit être un “fan” de lutte depuis qu’elle était petite. Si c’est le cas, pourquoi tu n’es pas capable de prendre ce négatif et le transformer en positif comme Roman Reigns par exemple?

Je suis quasiment tombée dans le monde de la lutte comme Obélix qui est tombé dans la potion magique à un très jeune âge. Je ne vous donnerai pas mon âge, mais je remercie mes crèmes de nuit. Bref, je ferme cette parenthèse.

 

Si tu es un “fan”de lutte, tu sais que tu dois faire tes classes comme tout le monde avec beaucoup d’humilité. Rousey a sauté quelques étapes et en moins de 2 ans, elle va faire partie du “main event” lors du plus gros événement du monde de la lutte. Alors, déjà en partant, tu pars mal avec les “fans”.

 

Secondo, si tu penses que c’est si “fake”la lutte, pourquoi tu as si de misère à rendre un match intéressant et pourquoi quand tu étais dans la UFC, tes 2 derniers matchs étaient une honteux à regarder ?

 

Alors si elle veut prouver qu’elle n’a justement rien à prouver et que son expérience en tant qu’une athlète des arts martiaux mixtes l’a rend beaucoup plus supérieure que ces adversaires, si j’étais un des membres de la haute direction créative à la WWE, je changerais ce match.

 

Oui, je changerais le scénario. Elle dit que c’est faux tout ce qui touche la lutte.

Je garde le chiffre 3 en tête pour mon scénario. Je ferai un vrai « Iron Men » match contre Becky Lynch de 60 minutes en premier. La gagnante de ce match va avoir un deuxième match contre Charlotte Flair tout de suite après.

McMahon, Rousey, Flair and Lynch

On va voir si c’est “fake” de garder un bon cardio tout en faisant les chorégraphies sans aucune faille tellement qu’on pourrait dire wow, c’est tellement réaliste.

Je vais envoyer un courriel à Bruce Prichard pour mon scénario. Souhaitez-moi bonne chance.

Mais si je retourne l’envers de la médaille et que tout ça dès l’arrivée de Bruce Prichard, fait partie du scénario et que la WWE pousse un peu l’enveloppe et qu’elle a donné son sceau d’autorisation, je dois admettre que c’est le côté audacieux qui refait surface après une absence de vingt ans.

Dans ce cas, mieux vaut tard que jamais.

Putin's bravo GIF

En résumé mes chers lecteurs, je vais lâcher mes feuilletons et avec mon verre de mon cocktail favori qui est un bon Cosmo et je reste accrocher aux tweets qui seront possiblement plus croustillants à venir cette semaine.

Oh yeah!

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Un cosmo, Vince qui est rendu fou et des fans en délire...
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Il était un fois, The King of Harts...