Suivez-nous sur Facebook
01/04/2020 | Chroniques

Le “do or die” de Vince

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Réinventer la lutte à la télé
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Wrestlemania 36: 6.5/10

91901609_239815340397026_5167327556713578496_n

C’est donc en fin de semaine, deux soirs plutôt qu’un, que nous aurons droit à un Wrestlemania tout simplement unique. Unique pour les bonnes ou mauvaises raisons, ça reste à voir! Mais lorsque le Saint-Père du catch décide que “The show must go on” c’est avec beaucoup de craintes et peu d’attentes qu’on entrevoit la grande messe de la lutte. Revenons un peu sur certains points :

Depuis 1985, date du premier Wrestlemania, nous avons eu droit à tellement de beaux moments : La naissance et la confirmation du Hulkamania, la streak du Deadman, les moments grandioses que nous ont offert les HBK, Steve Austin, The Rock et, dans des instants plus récents, la passation du flambeau à John Cena et Roman Reigns… Maintenant, est-ce que nous nous souviendrons de WrestleMania 2020 pour le plus grand “pet sauce” de l’histoire ou du moment où Vinnie Mac a eu la plus grosse paire de bijoux de famille ever??? Ce qu’on sait, c’est que les matchs sont déjà enregistrés et que, selon les experts, différentes fins ont été tournées pour éviter les spoilers qui pourraient gâcher le peu de surprises qu’il reste. On sait qu’il n’y aura pas de public sur place et que plusieurs lutteurs n’y seront pas, à commencer par le Big Dog. On devine aussi que, depuis plusieurs années, la WWE cash sur le fait que ce weekend inclut un NXT Take Over, un Hall of Fame et incluons aussi un Raw qui apporte souvent son lot de surprises… La question à 100 dropkicks: Comment anticiper ce long et douloureux moment? Perso, j’ai zéro attente et ça me tue de le dire. Je vais sûrement regarder, mais déjà que c’est sur deux soirs, ma patience sera mise à rude épreuve et, même si on est là pour la lutte, WrestleMania c’est “larger than life“, “glamour“, “over the top“, etc. Comment ne pas être déçu, sachant que les combats dateront de plusieurs jours, tournés en catastrophe au Performance Center et que, à moins d’une twist que seule Vince peut offrir, le spectacle sera au mieux correct ou pas pire…

J’espère sincèrement me tromper et avoir une belle surprise, des invités spéciaux, un show tight et des moments de très belle lutte. Croyez-moi, ça me fera plaisir de ravaler mes paroles, mais la WWE aurait dû laisser tomber et offrir un “best of du Hall of Fame et un récapitulatif des plus grands combats de Wrestlemania - ce qui fut fait d’ailleurs cette semaine. Après tout, n’y a-t-il pas rien de plus fatal que de scrapper sa legacy?

Sauf que ce n’est pas si simple, la WWE est cotée en bourse, a un payroll qui tourne dans les dizaines de millions, des rendements à offrir à ses partenaires télédiffuseurs et autres obligations. Donc, le pari est ultra risqué, mais pas absolument impossible. Je vous souhaite un bon weekend de lutte dont nous nous souviendrons toute notre vie… ou pas!

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Réinventer la lutte à la télé
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Wrestlemania 36: 6.5/10