Suivez-nous sur Facebook
17/10/2015 | Chroniques

Le coin du livre: une bande dessinée qui se passe dans le monde de la lutte!

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Le coin du livre : Gorilla Monsoon!
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Le coin du livre: Gorgeous George, celui qui a créé la culture populaire américaine!

Jack Teagle nous revient avec une autre bande dessinée qui se passe dans le domaine de la lutte. Cette fois-ci l’histoire commence dans l’arène. Euh… toutes ses autres BDs sur la lutte commencent dans l’arène. Anyway, Lizard Woman, qui est du côté des bons, se bat contre Vulturella, qui est du côté des méchants. Le combat est supposé être arrangé, mais Vulturella ne veut pas suivre le scénario prévu en prenant quelques libertés avec son adversaire. Lizard Woman a de la misère avec Vulturella et ça fait en sorte que le combat dure vraiment plus longtemps que prévu.

Screen Shot 2015-10-16 at 5.22.45 PM

Éventuellement, Lizard Woman réussit à prendre le contrôle et gagne le combat. Elle se rend dans le vestiaire où d’autres lutteuses l’attendent pour la féliciter. Entre en scène Mr. Muscles, le genre de Vince McMahon de la place, qui vient la remercier d’avoir fait un long combat. Sa performance a fait en sorte que la foule est repartie avec l’impression d’en avoir eu pour son argent. Mr. Muscles voudrait aussi complimenter Vulturella, mais elle est curieusement déjà partie.

Screen Shot 2015-10-16 at 5.23.45 PM

Screen Shot 2015-10-16 at 5.24.08 PM

On comprend vite pourquoi. Mr. Muscles revient dans le vestiaire en panique pendant que Lizard Woman est en train de parler au téléphone avec sa mère. Vulturella est au centre-ville avec quelques lutteuses méchantes. Elles ont volé une banque et la police n’est pas capable de les arrêter. Les seules qui ont une chance de réussir sont d’autres lutteuses, bien sûr. Mr. Muscles, Lizard Woman et une lutteuse avec un casque d’abeille se rendent donc sur place pour voir ce qu’ils peuvent faire.

Screen Shot 2015-10-16 at 8.23.33 PM

Screen Shot 2015-10-16 at 5.24.45 PM

Rien de trop spécial au niveau du scénario, cette bande dessinée est quand même meilleure que quelques histoires que l’on peut voir dans la WWE ces temps-ci (pas dures à battre, vous me direz). Avec The Unmentionables, Jack Teagle semble vouloir s’adresser à un public plus jeune que celui qu’il courtisait dans les pages de sa série Fight, qui se passait aussi dans le domaine de la lutte. Les dessins de Jack Teagle restent sa force. Ils sont un croisement entre Box Brown (celui qui a fait la BD sur André The Giant), Jesse Jacobs et Jesse Moynihan, mais un peu moins sur l’acide. Si vous ne connaissez pas cet auteur, je vous recommande de commencer par Fight. Si vous aimez vraiment ça, là vous pourrez probablement apprécier The Unmentionables.

Fight1Fight2

Screen Shot 2015-10-16 at 5.22.22 PM

The Unmentionables par Jack Teagle, publié par Retrofit Comics & Big Planet Comics en avril 2015, 40 pages.

http://retrofit.storenvy.com/products/12181578-the-unmentionables-by-jack-teagle

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Le coin du livre : Gorilla Monsoon!
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Le coin du livre: Gorgeous George, celui qui a créé la culture populaire américaine!