Suivez-nous sur Facebook
26/12/2015 | Chroniques

Le coin du livre : une autre BD sur André The Giant!

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Le coin du livre : l’encyclopédie de l’Undertaker!
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Le coin du livre : CM Punk écrit une série mensuelle pour Marvel Comics!

Closer To Heaven est la 2e bande dessinée publiée en deux ans qui raconte l’histoire d’André The Giant. La première est sortie originalement en anglais et a été traduite en français l’été dernier par les éditions La Pastèque. J’avais bien aimé celle de Box Brown et je la trouvais assez complète. Avant de lire Closer To Heaven, je me demandais bien ce qu’elle pourrait apporter de plus. En fin de compte, j’ai été agréablement surpris. Les auteurs Brandon Easton et Denis Medri se concentrent plutôt sur le côté humain de l’histoire d’André. Même si cette BD ne fait qu’une centaine de pages, elle est remplie d’informations qui n’étaient pas dans la biographie de 350 pages publiée en 2009 par la WWE. On y apprend qu’André a commencé sa carrière de lutteur en 1963. Il dominait partout où il passait, mais ce n’est qu’en 1966, quand il a rencontré le promoteur québécois Frank Valois, que sa carrière a vraiment décollé. Valois était dans le métier depuis presque 40 ans et il avait tout vu, sauf quelqu’un de la taille d’André. Il lui a promis la gloire. André lui a fait confiance et il n’a pas été déçu. Avec ses nombreuses connexions, Valois a pu faire lutter André partout dans le monde.

Screen Shot 2015-12-24 at 10.14.14 PM

C’est en 1972 qu’André arrive finalement au Québec. La Lutte Grand Prix a catapulté sa carrière d’une manière qu’il n’avait jamais imaginé. C’est à cet endroit qu’il a développé son personnage de lutteur et c’est aussi là qu’il a eu des rivalités avec Killer Kowalski et Don Leo Jonathan. Ce dernier était presque de la même taille qu’André (qui s’appelait Jean Ferré à son arrivé au Québec). Le combat qui devait mettre fin à leur rivalité au Forum a brisé le record, à l’époque, d’assistance d’un évènement à l’intérieur au Canada avec 20 000 spectateurs. André a été tellement dominant au Québec qu’il a vite manqué d’adversaires crédibles. Frank Valois et André s’en sont vite aperçus. Valois a donc décidé de le présenter à Vince McMahon Sr. Le territoire du nord-est des États-Unis qu’il dirigeait, la WWWF (maintenant la WWE) était un des plus puissants. Si quelqu’un pouvait réussir à New York et surtout au Madison Square Garden, il pouvait réussir partout. McMahon lui a dit de changer son nom pour André The Giant parce que c’est un nom qui se prononce bien et qui se retient, peu importe tu es de quelle nationalité. Même si André mesurait un peu moins de sept pieds, McMahon lui a dit que maintenant, il mesurait sept pieds quatre et il pesait 500 lbs. C’est ce qu’il devait dire, peu importe ce qu’on lui dirait.

Screen Shot 2015-12-24 at 10.13.53 PMScreen Shot 2015-12-24 at 10.13.34 PM

André a vite conquis l’Amérique du Nord au complet, devenant l’attraction numéro un du monde de la lutte. Il s’est même fait offrir un rôle dans l’émission Six Million Dollar Man. Il a contribué à la croissance de la popularité de la lutte et l’a fait sortir de l’obscurité.

André entretenait toujours une bonne relation avec Frank Valois, mais McMahon a remarqué que ce dernier commençait à montrer des signes de fatigues. Ses nombreuses années sur la route commençaient à peser lourd sur ses épaules. Valois s’est donc retirer de la lutte. C’est Arnold Skaaland qui a pris sa place comme manager d’André. Ils se sont tout de suite bien entendu vu que les deux aimaient bien jouer aux cartes et boire de l’alcool.

ba9098c221fb1768f149a96994df8d30f841ddda6fda92ac5143b1f53a3b40db

Je vous laisse découvrir le reste de l’histoire. Closer To Heaven parle aussi de la relation d’André avec sa fille Robin, de son rôle de père qu’il n’a pas pu vraiment accomplir puisqu’il était tout le temps sur la route. L’introduction de la BD, très touchante, est d’ailleurs écrite par Robin. Cette BD parle aussi de tous les excès d’alcool qu’André a faits, de la manière qu’il a vécu avec sa maladie qui faisait en sorte qu’il grossissait de plus en plus et qu’il avait de plus en plus mal un peu partout. Il était conscient qu’il ne vivrait pas beaucoup plus loin que la quarantaine. Il a finalement compris qu’il existait pour divertir les foules, chose qu’il a amplement réussie.

Screen Shot 2015-12-24 at 10.15.42 PM

Andre The Giant : Closer To Heaven par Brandon Easton et Denis Medri, publié par IDW Publishing le 3 décembre 2015, 104 pages

Screen Shot 2015-12-24 at 10.14.34 PM

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Le coin du livre : l’encyclopédie de l’Undertaker!
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Le coin du livre : CM Punk écrit une série mensuelle pour Marvel Comics!