Suivez-nous sur Facebook
21/07/2019 | Chroniques

La lutte de retour à Saint-Jean-sur-Richelieu!

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
FCL: de la lutte... sur un quai!
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Sylvain Pronovost, un "super fan" de lutte québécoise vraiment intense!

fml-rois-ring

Alors que dans plusieurs régions du Québec les fans ont la chance d’assister régulièrement à des événements de lutte, ce n’est pas le cas à Saint-Jean-sur-Richelieu depuis 12 ans. Fan de lutte depuis son enfance et bien connu dans le milieu depuis 2003, Éric “Rickter Oz McGoth” Ouimet est à la tête de la Fédération montérégienne de lutte (FML), qui fera officiellement ses débuts le samedi 5 octobre.

Avec entre autres son expérience en tant que coordonnateur en chef de la ICW, de la NCW, de la FCW et plus récemment de la XZW, Éric Ouimet est le fondateur, scripteur en chef et responsable de l’image/marque de commerce de la FML, affirmant toutefois être bien entouré pour cette nouvelle aventure.

“Pour la FML, je voulais un marché non saturé et Saint-Jean-sur-Richelieu est une ville pleine de vie, juste assez loin de Montréal. Les fans en général et les commerces nous accueillent déjà à bras ouverts et c’est très encourageant”, affirme “Oz”.

Audace et créativité

Éric Ouimet promet que la FML proposera un produit unique, qui se démarquera grandement au niveau de la lutte québécoise.

“Il y aura un aspect rappelant le freak show, mais pour toute la famille. Je miserai aussi beaucoup sur le visuel avec beaucoup de lumière, de la fumée et deux écrans géants. Sur place, il y aura un restaurant avec de la cuisine de style foodtruck/carnaval. Et nous sommes en négociation avec une microbrasserie de la région”, mentionne-t-il.

Le Centre sportif Saint-Noël Chabanel – une ancienne église qui sera d’ailleurs rebaptisée sous le nom de Sanctuaire – est le site choisi pour les galas de la FML. La salle peut facilement accueillir 500 spectateurs.

“On présentera six ou sept combats par spectacle. Et dès le second gala, nous instaurerons un programme VIP. Quant aux lutteurs, ce sera un mélange de talents locaux et de trésors cachés d’un peu partout au Québec. Ils se démarqueront par leur présence, leurs personnages et leur passion! La carte pour le gala d’octobre sera annoncée sous peu, mais on peut déjà confirmer que l’ancien patient de BioLab 5INQ affrontera Mobster 357. D’autres lutteurs de nos partenaires, la NCW et la JCW, seront aussi avec nous, de même que certains talents des spectacles familiaux de Jacques Rougeau et quelques surprises”, promet “Oz”.

La conjointe du fondateur de la FML et vice-présidente Katherine Chouinard (mieux connue sous le nom de Kathryn Von Goth), précise qu’il n’y aura pas de division féminine.

“À la FML, nous croyons à l’équité des genres et au potentiel de la mixité. Par conséquent, il n’y aura pas de championnat féminin. Les lutteurs et lutteuses seront sur le même pied d’égalité face à la compétition pour le titre en jeu de champion. Il ne sera donc pas rare d’assister à des matchs mixtes, où des rivalités hautes en couleur feront partie de l’action”, déclare-t-elle.

La lutte en mode relance

Éric Ouimet sait fort bien que la lutte québécoise a eu ses hauts et ses bas jadis, mais il a grandement confiance au succès de la FML.

“Il y a un vent de fraîcheur actuellement sur la scène internationale, avec entre autres l’arrivée de All Elite Wrestling. La compétition rend le produit meilleur pour tout le monde, incluant la WWE qui a ainsi un premier concurrent majeur depuis la fin de la WCW. J’ai tout vu depuis mes débuts dans le monde de la lutte et je suis heureux de constater que d’anciens collègues de travail et amis connaissent du succès au niveau mondial. Et ça bouge au Québec, car depuis la fin de mon contrat avec la XZW, j’ai obtenu trois offres de fédérations bien établies au Québec pour partir une division de leur produit avec mon nom. Pour l’instant, je veux voler de mes propres ailes et aider ceux qui m’ont aidé ainsi que donner un coup de main à ceux qui n’ont pas eu la chance d’en avoir reçus. Je suis par contre ouvert au partenariat et mon projet est en plusieurs phases. Mais jusqu’à maintenant, ça se déroule très bien… et rapidement!”, conclut-il.

Le premier événement, qui portera le nom de “Les Rois du Richelieu”, aura lieu le samedi 5 octobre à 19 h, au Sanctuaire (131, 2e Avenue) à St-Jean-sur-Richelieu. Les billets sont actuellement en vente au coût de 15 $ sur Eventbrite. Les enfants seront admis gratuitement, mais ils devront être accompagnés d’un adulte. Le soir de l’événement, ce sera 20 $.

D’autres événements seront annoncés sous peu, mais réservez vos soirées du 7 décembre et du 1er février. Les galas seront ensuite présentés sur une base mensuelle.

Des lutteurs tels Nova Cain, eXess, Fernando de la Cruz, Taloche le Clown, les Agents du Kaos (Black Eagle et Nick Reznor), Lufisto, Kath Von Goth, Paul Goliath, Rick Lukas, Dale Kilburn et William Brady feront partie de ces galas.

Pour en savoir plus: https://www.facebook.com/FMLutte.

Katherine "Kat Von Goth" Chouinard et Éric "Rickter Oz Goth", de la Fédération montérégienne de lutte, entourent ici le propriétaire du Sanctuaire de Saint-Jean-sur-Richelieu, Alexandre Victor.

Katherine “Kathryn Von Goth” Chouinard et Éric “Rickter Oz McGoth” Ouimet, de la Fédération montérégienne de lutte, entourent ici le propriétaire du Sanctuaire de Saint-Jean-sur-Richelieu, Alexandre Victor.

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
FCL: de la lutte... sur un quai!
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Sylvain Pronovost, un "super fan" de lutte québécoise vraiment intense!