Suivez-nous sur Facebook
29/04/2015 | Chroniques

Incidents diplomatiques

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Juste pour lutter
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Lutte et société: Parce qu'il y a plus que ce qui se passe dans le ring!

Parce qu’il y a le mot “World” dans World Wrestling Entertainement, la compagnie de Vince McMahon est amenée à voyager dans le monde entier. Elle le fait depuis longtemps, mais c’est d’autant plus vrai dans les 10 dernières années, où la compagnie basée au Connecticut a exploré de nouveaux territoires. Bien sûr, en regardant le produit, les amateurs de partout dans le monde acceptent donc de recevoir en pleine tronche une bonne dose de franc américanisme.

(Allo, Hulk Hogan, Real American, héros partout dans le monde pendant des décennies, ça vous dit quelque chose ?)

Qu’importe, malgré cette acceptation sauvage de la culture américaine, le public étranger ne peut pas tout accepter. Certaines sociétés, de par leurs règles ou coutumes, sont frileuses. Et la WWE a eu maille à partir avec ces incidents… du moins deux d’entre eux.

1) JBL

On commence en force avec un geste, vraiment, vraiment stupide. Certainement le pire de la liste, à mon avis.

Pour des raisons de gros bon sens, faire le salut Nazi est interdit par la loi en Allemagne, mais il est toléré dans le contexte d’un spectacle.  C’est sur ces bases que John Layfield a joué en 2004. Oui, il jouait le rôle du méchant. Oui, le rôle d’un méchant c’est d’enrager son public. Mais était-ce utile de toucher à cette grande tragédie humaine ? Vraiment pas.

(D’ailleurs, si vous vous demandiez, l’événement Elimination Chamber de la WWE s’appelait No Escape en Allemagne, et ce n’est pas pour rien.)

La WWE ne l’a pas punie, elle a déclaré l’avoir « réprimandé ». Comment ? Impossible à savoir, mais il ne fut pas suspendu.

Toutefois, la chaîne de nouvelles économique CNBC l’a renvoyé de son poste de commentateur économique à cause de ce geste. (Pour qu’il aille ensuite faire la même chose à Fox News, oups.)

Tout un contraste par rapport à la réaction déchaînée face à notre prochain cas…

2) Chris Jericho

27yz9du

J’aime vraiment Chris Jericho alors je vais le défendre. Gang, on ne peut qu’être désolé pour lui!

En 2012, Jericho ferme le tout premier spectacle de la WWE au Brésil en affrontant CM Punk.

Le super gentil CM Punk s’amène au ring, saisit un drapeau qu’un spectateur lui offre, parade avec celui-ci. Ensuite, le super méchant Jericho s’amène, prend ce drapeau, donne un bon coup dessus. C’était une manière pour Y2J de faire réveiller la foule, qu’il trouvait plutôt calme. Il a donc pu obtenir des réactions que tout lutteur méchant peut obtenir de son public.

Le match commence. Tout va bien, jusqu’à ce que l’arbitre Charles Robinson et John Laurinaitis se précipitent sur le ring… suivi de soldats de l’armée brésilienne!

Parce que démontrer un manque de respect au drapeau brésilien est tout simplement interdit au Brésil. Oups.

Chris ne connaissait pas ces règlements. Mais il a été suspendu par la WWE.

La manière dont ça s’est passé est assez incroyable, soit une engueulade – par textos – avec Vince McMahon, et ça vaut le coût de lire la troisième autobiographie de Chris Jericho, Best in the World, pour en apprendre plus. Disons que dans toute l’histoire de cette suspension, Vince McMahon était en mode damage control, mais que Chris Jericho n’a pas vraiment été suspendu. En fait, suspendu mais sans perdre de l’argent. Bref !

Tout pour dire qu’ils ont eu leur leçon pour l’avenir…

3) Big Show

Dans ce cas-ci, nous avons un gentil de la foule !

Big Show, en pleine rivalité avec le méchant combattant russe Rusev et sa compagne Lana, a décidé en septembre dernier de décrocher le fameux drapeau russe qui trône au dessus du ring à chacune de ses apparitions.

Ce ne fut pas la folie furieuse sur Twitter ni dans les médias, mais le fait que quelques personnes s’en sont offusquées a suffi à la WWE pour formuler des excuses au peuple russe dès le lendemain. Juste pour prendre une chance.

Pourtant… On a déjà pu voir bien, bien, bien pire. Pire à mon avis que ce que Big Show ET Chris Jericho ont fait !

4) Shawn Michaels

hbkdrapeau

Survivor Series 1997, ça vous dit quelque chose ?

Bon Bret Hart / Shawn Michaels / WCW / Screw Job / Ring the bell/ Télés brisées/ etc.

Mais cet événement aurait très bien pu créer la manchette pour toutes sortes de raisons, et ce à cause d’un incident particulier.

Lors de son entrée sur le ring, Shawn Michaels utilise un drapeau canadien, et le prend pour faire des choses très tannantes.

Cela a valu instantanément des excuses du commentateur Jim Ross au nom de la WWE, mais sinon rien de plus. Comme si ça faisait partie de l’histoire, et que Shawn Michaels faisait ça parce qu’il était méchant.

Alors pourquoi la réaction était différente 17 ans plus tard  ? 

– Le public montréalais, ni les médias, ne se sont effectivement pas soulevés de révolte. Est-ce que ça aurait été différent si tel geste avait été commis à Toronto, ou à Calgary, étant donné la faible ferveur fédéraliste au Québec ?

– Ou peut-être parce que la WWE est maintenant rendue très frileuse niveau controverse ?

Comme je disais au tout début, le fait qu’il y a le mot World dans World Wrestling Entertainement peut changer la donne. Leur public est maintenant mondial, alors chaque société doit se sentir respectée à travers toute la programmation.

En fait, au bout du compte, ce sont des gros dollars qui sont en jeu!

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Juste pour lutter
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Lutte et société: Parce qu'il y a plus que ce qui se passe dans le ring!